Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 11:25

Musées région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Argent sur Sauldre) Les Argentais d’il y a cent ans

Le musée des métiers et la bibliothèque ont ouvert leurs portes estivales pour une exposition de photos qui se tient depuis hier et ce jusqu’au 28 août sur les deux sites. De nombreux clichés de la collection de Philippe Finoux, ancien photographe à ArgentsurSauldre, montrent la vie quotidienne des Argentais avant, pendant et après la Première guerre mondiale. C’est un témoignage unique, mélancolique et émouvant d’un passé pas si lointain avec les fêtes, les mariages, le travail, des portraits d’argentais d’il y a cent ans. Il s’agit là de documents d’une valeur sentimentale inestimable.
Le Berry, 07/07, p.25

(Chartres) Les troupes coloniales à l’honneur

«Nous voulions proposer cette exposition pendant l’année scolaire, mais le gymnase qui nous accueille n’est disponible que l’été», regrette Marie-Françoise Soulier, présidente du Musée de l’école. Avec leur famille, les enfants pourront toujours trouver le temps de s’informer sur les panneaux documentés, fournis par l’Office national des anciens combattants (Onac). Conçus en 2007, ils racontent les étapes de l’engagement des tirailleurs sénégalais, dont le 150e anniversaire est actuellement célébré. Le terme générique regroupe des combattants venus de plusieurs pays africains. Marie-Françoise Soulier a inauguré l’exposition, entourée de l’adjoint au maire, Patrick Géroudet, du directeur de l’Onac, Pierre Colson, de Jean-Maurice Duval, conseiller municipal, et d’une douzaine de bénévoles.
L'Echo, 07/07, p.8

(Unverre) Une hôtesse d’accueil au musée-école

Comme bon nombre d’associations, Unverre Autrefois manque de bénévoles. Pour assurer l’ouverture permanente de son musée école, elle a recours, pour la seconde année, à l’embauche d’une hôtesse d’accueil pour les deux mois de haute saison touristique. «Le contrat à durée déterminée que nous avions conclu, l’an dernier, nous a permis d’augmenter le nombre de nos visiteurs. Certes, pas suffisamment pour faire face à son salaire et aux charges patronales, mais nous avons souhaité renouveler l’expérience cette année, pour engendrer des retombées à plus long terme», indique la présidente Denise Bobet. Entourée des membres du bureau, elle a accueilli Sandie Chapiseau, sélectionnée parmi une trentaine de candidatures. «Durant juillet et août, elle devra assurer l’accueil des visiteurs tout au long de la semaine et développer la communication du musée. Nous interviendrons pour les visites de groupe qui demandent plusieurs guides», précise la  responsable. Titulaire d’un BTS d’animation et de gestion touristique locale ainsi que d’une carte de conférencière, la jeune professionnelle devra également reprendre contact avec les écoles, prendre en charge la communication sur les réseaux sociaux et préparer la prochaine exposition, sur le thème de la laiterie. (intégral)
L'Echo, 07/07

L’été, c’est aussi dans les musées !

«Les gens devraient profiter des grosses chaleurs pour aller au musée.» Boutade de Nathalie Kerrien, maire adjointe à la culture. Mais pas seulement. Car si, pendant tout l’été, les musées d’Orléans sont climatisés, c’est aussi qu’ils ne prennent pas de congés. Bien au contraire. Musée des Beaux-Arts, musée archéologique ou muséum : l’art ne prend pas de vacances, cet été, à Orléans. Tour d’horizon non exhaustif des différentes propositions artistiques.
+ Dernier été pour le muséum
RC, Orleans, 08/07, p.7

(Chécy) Une grande première à la Tonnellerie

Le Musée de la Tonnellerie présente depuis samedi et jusqu’au 27 septembre, une exposition des oeuvres d’un artiste orléanais d’origine champenoise, élève puis enseignant à l’Institut d’art visuel d’Orléans : Benoît Vieubled a choisi de s’installer dans son univers artistique en 1997, en fondant sa propre société de création d’objets et de luminaires. Dans son atelier du 86, rue des Carmes à Orléans, il crée des oeuvres qui allient la lumière et la matière noble, comme en témoigne cette exposition où le bois des lames de tonneaux, d’où sortent de subtils éclairages, est orné d’éléments nobles et de récupération. La dimension artistique de ce plasticien éclairé a vite dépassé nos frontières, comme en témoigne les 50% de sa production qui prennent le chemin de l’étranger, tout comme sa présence actuellement dans deux galeries à Londres.
RC, Orleans, 09/07, p.18

(Tivernon) Quel avenir pour la collection Dufour ?

En février 2011, Serge Dufour, ancien maire de Tivernon (aujourd’hui âgé de 85 ans), a cédé son impressionnante collection de  matériel agricole ancien à la communauté de communes de la plaine du Nord Loiret (CCPNL). Un «centre muséal» est au stade de projet depuis cette date. Pour l’heure, rien n’a été arrêté. Il y a pourtant urgence puisque le bail des locaux abritant les quelque 2.000 pièces –ce qui constituait le musée du Grand Bréau– s’achèvera dans deux ans. Pour l’aider à concrétiser ce  projet, la CCPNL a fait appel au cabinet d’ingénierie touristique et culturelle, Maîtres du rêve. «Nous voulons appréhender les meilleures opportunités de valorisation de la collection dont nous avons fait l’acquisition», explique le président de l’intercommunalité, Martial Bourgeois. La phase d’étude de définition est en cours. Des ateliers participatifs se sont déroulés à Tivernon en fin de semaine dernière. Ils ont regroupé des acteurs de l’agriculture, du tourisme et des élus, notamment.
RC, Loiret, 09/07, p.13

(Tours) Modernisation à venir du musée des Beaux-Arts

Des travaux de modernisation sont prévus au musée des Beaux-Arts, notamment au niveau de l’accueil avec la création d’une boutique digne de ce nom et une cafétéria. Pour cela, il faut entre autres, puisque le monument est classé en totalité, réaliser au  préalable une étude de diagnostic au titre des monuments historiques. Cette étude, d’un coût prévisionnel de 60.000 €, est susceptible d’être financée à hauteur de 40 € du montant hors TVA par l’État. Le financement prévisionnel s’établit comme suit : 40.800 € à la charge de la Ville, 19.200 € pour l’État. Le conseil municipal a décidé lundi soir de solliciter cette aide de l’État. (intégral)
NR, Indre et Loire, 09/07

(Orleans) Expo "Hauteur d’œil"


Le musée des Beaux-Arts d’Orléans présente, à partir d’aujourd’hui, une série de gravures préparée par Yves Carreau, décédé en novembre. Cette exposition-hommage, menée par la Cage de l’Ombre Forte donne à voir deux séries d’estampes, l’une traditionnelle et l’autre issue de procédures numériques. Du 10 juillet au 4 octobre, cabinet d’arts graphiques du musée des Beaux-Arts d’Orléans. (intégral)
RC, Orleans, 10/07


(Saint Vic) Des idées «plein la musette» du musée

Les compteurs sont «encourageants». En 2014, 4.367 visiteurs ont découvert le musée Saint Vic, soit un millier de plus que l’année précédente. Et ils devraient être plus nombreux encore cette année. «On a toujours envie d’augmenter la fréquentation, encourage Béatrice Bascou, la responsable du musée saintamandois d’histoire régionale et d’art, de la préhistoire à l’art contemporain. On met tout en place pour faire venir les gens et les surprendre, pour leur montrer que le musée n’est pas un vieux truc statique où il ne se passe jamais rien. Ici on a des idées plein la musette !».
+ Crime à élucider et ateliers cet été
RC, Loiret, 09/07, p.13

Autour de la Maison du parc la Brenne autrement

Visiter le territoire autrement : tel est l'objectif que s'est fixé le Réseau écomusée de la Brenne. Autour de la Maison du parc, ce lundi, est l'une des cinquante animations proposées au sein d’un programme estival attractif. Cyril Chapelon et Valérie Lemercier, chargés des randonnées, guident les visiteurs, dans le village du «Bouchet», haut lieu du Parc naturel de la Brenne qui se distingue, notoirement, par son architecture locale de grès rouge sang de boeuf.
NR, Indre, 11/07, p.15

(Nohant Vic) Gabrielle Sand exposée au Musée George-Sand

L’exposition George Sand et la photographie, un univers en images, 1852-1954, est installée au château d’Ars et est visible jusqu’au 20 septembre. Ce thème, au regard de la magnifique collection de photographies qui lui est dédiée au Musée George-Sand, permettait de sortir de nombreux documents méconnus du public. Les responsables du service culturel de La Châtre ont fait un lien, sur le site du musée, en rendant hommage à Gabrielle Sand, petite-fille de l’écrivain. Gabrielle Sand est venue vivre à Nohant dans les années 1890, après sa séparation avec son mari.
NR, Indre, 12/07, p.8

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mer 15 Juil - 11:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 11:25

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Vendome) Premier bulletin pour le préfet

C’est lundi soir, à la sous- préfecture, qu’Yves Le Breton a été reçu par Sophie Lesieux, sous-préfet de Vendôme, le maire Pascal Brindeau et Bernard Diry, président de la Société archéologique. Comme de coutume mais c’était une première pour le préfet de Loir-et-Cher. L’association lui a donc officiellement remis le bulletin annuel. Un ouvrage, l’a rappelé Bernard Diry, «qui ne pourrait se faire s’il n’y avait une équipe qui le permette». La société édite ainsi des bulletins depuis sa création en 1862.
Nr, Loir et Cher, 08/07, p.20

(Saran) Des fouilles avant la bretelle

Les archéologues du conseil départemental sont à pied d’oeuvre depuis la fin du mois de juin, près du Lac de la Médecinerie à Saran. Ils ont lancé une campagne de fouilles préalable à la création du pont permettant de relier la ZAC des Portes du Loiret, où est situé notamment le pôle de santé Oréliance, au bourg de Saran. «Il surplombera la RD2701. Mais avant de le réaliser, le Département doit réaliser les fouilles sur le site de la  Médecinerie et plus particulièrement sur le foncier d’emprise des aménagements prévus pour le pont et les bretelles du demi échangeur au nord de la RD2701.
+ Un site riche pour l'archéologie
RC Orleans, 09/07, p.16

(Tours) Philippe Rouillac fourmille de projets pour la Sat

Dans la famille Rouillac, commissaires priseurs dans le Vendômois et en Touraine, je demande le père, Philippe Rouillac ! L’organisateur, entre autres, de la plus belle vente aux enchères de France, dans l’orangerie du château de Cheverny, vient en effet d’être élu à l’unanimité président de la Sat (Société archéologique de Touraine) alors qu’il n’était pas candidat, succédant ainsi à Yves Cogoluegnes, non-rééligible. Me Rouillac devient ainsi le 31e président de cette association créée il y a 175 ans, «qui est non seulement la plus ancienne du département mais aussi la plus importante en nombre puisqu’elle compte 600 membres», explique celui qui a déjà présidé pendant 25 ans la société archéologique du Vendômois et dit «connaître les vices et les délices » de ce statut. Mais tout à sa joie encore d’être à la tête, «bénévolement», de la première société savante de la région Centre, pour laquelle il fourmille de projets. A commencer par faire de la chapelle Saint-Libert «un vaisseau amiral culturel pour la Touraine».
RC Orleans, 09/07, p.16

(Pithiviers) L'Antiquité sous la zone d'activité

Des fouilles archéologiques sont en cours depuis le 18 mai sur le site dit du Moulin d’Escrennes. Elles ont d’ores et déjà permis de mettre au jour un établissement agropastoral de la fin de l’Antiquité. Ces recherches sont effectuées sur un terrain de 20.000 m2 situé dans la Zac (Zone d’aménagement concerté) Saint Eutrope, à proximité de l’autoroute A 19. Cet espace fait partie des 32 hectares que la Communauté de communes de Beauce et du Gâtinais (CCBG) va céder à Batilogistic. Le compromis de vente avec la société a été signé le 18 mai dernier. Ces fouilles ont été prescrites par l’État, en l’occurrence le service archéologique du Centre-Val de Loire, qui a choisi le périmètre. Pour les réaliser, la CCBG a fait appel à l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), pour un coût qui avoisinera les 250.000 euros. Depuis près de deux mois, une équipe d’une dizaine d’archéologues travaille à Escrennes sous la direction d’Édith Rivoire, responsable d’opération.
RC, Loiret, 11/07, p.14

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mer 15 Juil - 11:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 11:26

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Orleans) L’influence du Roi Soleil sur Sainte-Croix

«En poursuivant la reconstruction de la cathédrale Sainte Croix, détruite lors des guerres de Religion, Louis XIV continue l’oeuvre commencée par son grand père Henri IV, et poursuivie par son père Louis XIII. Et la cathédrale d’Orléans était pour le Roi Soleil un symbole. Car la ville était le siège des protestants et en imprimant sa marque sur cet édifice catholique, il restaure l’unité de la foi dans le royaume de France», explique Aurélie Thomas, membre de l’association des Amis de la cathédrale et coresponsable avec Joël Larousse du projet tricentenaire. Car depuis vendredi, les visiteurs de la cathédrale peuvent découvrir l’exposition «Louis XIV et la cathédrale d’Orléans», qui évoque tout ce qui a été fait sur l’édifice au XVIIe siècle. L’exposition est présentée jusqu’au 30 septembre, aux heures d’ouverture de la cathédrale.
RC, Orleans, 06/07, p.9

Ormes, village de Beauce

«Ormes est connue pour Pôle 45. Mais on s’est dit que la commune ne pouvait pas se résumer à la zone d’activités. Il y a aussi une histoire, une vie qu’il est intéressant de mettre en exergue.» Adjoint à la culture, Jacques Seguin n’a pas été le dernier à inciter la ville d’Ormes à rejoindre l’opération «Découvrez un village en Beauce» soutenue depuis vingt ans par la Maison de la Beauce. «Le principe en est simple, décrit Aurélie Morize, qui est attachée à la communication du centre d’interprétation du territoire installé en Eure et Loir, à Orgères. Chaque été, au travers de visites guidées et gratuites, l’idée est de faire apprécier le patrimoine local.»
RC, Orleans, 06/07, p.16

(Vierzon) PATRIMOINE SECRET (92) Les dernières pierres de la léproserie

On ne prend guère de risque en affirmant qu’assez peu de monde a dans son salon des vestiges médiévaux… C’est pourtant le cas du Vierzonnais Jack Bernard Nail, chez qui une arcade ouvragée sert d’étagère. Ces pierres vieilles de plusieurs siècles ne sont autres que les derniers vestiges connus de la maladrerie Saint Lazare. Là où étaient mis à l’écart les malades de la lèpre… Depuis longtemps, le lieu est connu pour cet usage. Témoin, il est appelé localement les «malvoisines». Autrement dit, les «mauvaises voisines»… Les historiens de naguère écrivaient qu’il le lieux était, en effet, réservé aux femmes. Et, de fait, l’ancienne chapelle a survécu et gardé une mémoire visible du lieu. Mais la découverte des restes de bâtiments accueillant les malades est  survenue par hasard, ou presque.
Le Berry, 06/07, p.18

(Cluis) Exposition sur les vitraux du XXe siècle

Le syndicat d’initiative de Cluis convie le public à découvrir l’exposition Vitraux du XXe siècle dans l’Indre qui se tiendra dans ses locaux au 23, rue Saint-Michel à  Cluis. Cette exposition, organisée par la Direction de l’inventaire du patrimoine de la région Centre-Val de Loire, est accompagnée de livres sur les vitraux et  vitraillistes indriens. Parmi eux, les artistes Auclair, de Lys-Saint-Georges, et Moret, de Saint-Hilaire-sur-Benaize, qui ont embelli de leur talent les églises cluisiennes et des alentours. (intégral)
Nr, Indre, 06/07, p.17

(Fontaine-Raoul) Des travaux à l’église

Mme de Beaudignies, conseillère municipale, a rencontré M. Dumont de l’Association Résurgence en Vendômois afin d’évoquer la restauration des vitraux de l’église Saint Marc. Il serait possible d’échelonner ces travaux sur une, deux ou plusieurs années. Le conseil municipal a approuvé cette démarche et serait favorable à cette restauration. Le Maire évoque aussi la possibilité d’adhérer à cette association. (intégral)
NR, Loir et Cher, 06/07

(Azay sur Cher) Le Patrimoine azéen en action

La toute nouvelle association Le Patrimoine azéen s’est donné pour objectif de rassembler un maximum de connaissances sur le patrimoine de la commune (bâti, naturel, oral, écrit) qu’elle veut remettre en lumière, valoriser et réhabiliter le cas échéant. A peine créée, elle s’est déjà mise en action. Pour étoffer son effectif, constitué des 20 membres fondateurs, le bureau a organisé un rassemblement auprès de la loge de vigne située près du château d’eau. C’est le premier élément du petit patrimoine local que l’association a décidé de restaurer. C’est là que rendez-vous a été donné à tous ceux qui souhaitaient devenir adhérents pour participer au projet. L’effet a été concluant : au cours d’une matinée avec café ou rafraîchissement en accueil, le nombre de membres a doublé. La loge de vigne a été ouverte et visitée par tous ceux qui sont venus. Tous s’engagent à participer aux travaux de réhabilitation. C’est un bon début. (intégral)
Nr, Indre et LoireT, 06/07

(Loches) Au sommet de la tour Saint-Antoine


Du haut de ses 52 mètres, voilà près d’un demi-millénaire que la tour Saint-Antoine surplombe la ville. Habituellement ouverte deux jours par an, pour les Journées du Patrimoine, exception a été faite hier, dans le cadre des visites organisées en l’honneur du 500e anniversaire du sacre de François 1er. Pour s’offrir son panorama unique, il faut d’abord franchir un portail et une lourde porte en bois, puis se lancer dans l’ascension de ses 143 marches étroites et poussiéreuses. Mais depuis le sommet, la vue est imprenable : muraille de la ville haute, logis royal ou encore porte Picois. L’histoire lochoise s’offre aux visiteurs, dans une mosaïque bigarrée de toits, faits d’ardoises et de briques. Malgré ses presque 500 anniversaires, le monument n’a pas encore dévoilé tous ses secrets.
Nr, Indre et LoireE, 04/07, p.16

(Soulangis) Souscription ouverte au profit de l’église

Les habitants de Soulangis étaient nombreux, jeudi dernier, à répondre à l’invitation de la mairie pour le lancement de la souscription de la restauration de la toiture de
l’église. Camille de Paul, maire et François Gréau, délégué départemental de la Fondation du patrimoine, ont signé une convention de souscription populaire visant à financer cette opération. Les travaux débutent ce mois de juillet et sont confiés à l’entreprise Linard.
Le Berry, 07/07, p.14

(Chassy) Et si les lavandières revenaient…

Samedi matin, jour d’inauguration, jour de prière pour qu’il ne pleuve pas, jour de lessive communale, jour aussi où le «cabasson» et le «battoué» sont réapparus sur la planche du lavoir. Un moment que les habitants du village ont retrouvé après une première lessive, la restauration du lavoir en 1986 avec un chèque de 15.000 francs déposé dans la lessiveuse par Pierre Bonte au nom du ministère du Travail. C’était pour rappeler la fin des travaux de réhabilitation de «l’hôtel des médisances» et de son abreuvoir à bestiaux. Autrement dit, les lavandières ont quelques instants repris du service.
+ Le chantier en deux tranches
Le Berry, 07/07, p.15

(Chateaudun) Le nouveau visage de Kellermann


Depuis quarante ans, les différents maires de Châteaudun en rêvent. La reconversion du site de la caserne Kellermann est désormais une réalité concrète. Le projet ambitieux va enfin pouvoir voir le jour, grâce au CRSD. Le coeur du projet s’articule autour du transfert de l’institut en soins infirmiers (IFSI) et de l’institut de formation d’aides soignants (IFAS), qui rejoindra les 2.500 m² du bâtiment principal de la caserne. Les travaux pourraient avoir lieu entre la fin 2015 et le début 2016 pour une rentrée sur le site, en 2017. Quatre vingt dix studios de 24 m2 pour les infirmiers, les étudiants en BTS, les apprentis et les stagiaires, doivent être aménagés dans le bâtiment principal. Un espace de santé et de prévention de 500 m², ainsi que plusieurs services publics, comme le Cyberemploi ou la Mission locale, les rejoindront. L’ancienne  infirmerie de la caserne sera, elle, transformée en centre de santé municipal, qui devrait être livré à la fin de l’été 2016. Le chantier coûtera plus d’un million d’euros. Un premier médecin salarié par la Ville est arrivé, jeudi 2 juillet. Il consulte au cabinet de la rue de Varize en attendant. Deux autres généralistes devraient le rejoindre à l’automne. L’ancienne place d’armes de la caserne va être transformée en jardin public, qui deviendra le plus grand poumon vert de la ville. Les deux bâtiments marquant l’entrée de la caserne seront, eux, transformés en salles d’exposition. (intégral)
L'Echo, 07/07

(Tours) Au Molière, la peinture du plafond sauvée des eaux


Officiellement, le Molière est un café, le plus charmant de Tours même, mais en fait, il tient autant du théâtre que son grand voisin, le paquebot minéral de la rue de la Scellerie. Sans relâche ou presque, la comédie humaine s’y joue chaque jour. Ces bâtiments ont vu le jour à la même époque, et le même peintre, Georges Clairin, les a tous deux décorés. L’escalier d’honneur du théâtre a eu droit à des scènes historiques dans le goût du temps et le plafond du Molière, à des allégories (lecture, musique, amour). Mais cette peinture de 1881 a frôlé le drame à cause d’un dégât des eaux ancien. Comme dans une pièce de la fin XVIIIe siècle, mais avec pour personnages principaux le propriétaire et l’assurance, la raison l’a emporté pour faire restaurer ce tondo de 4,75 m de diamètre. Il était temps. «En six mois, la surface de décollement a doublé. Un filet de protection avait été installé. Le vernis a provoqué quelques blanchiments, mais il n’y a pas de champignon», observe Marc Philippe, restaurateur installé à Fondettes depuis 1991.
+ ••• Georges Clairin, un ami de Sarah Bernhardt
Nr, Indre et LoireT, 07/07, p.14

(Orleans) Groslot menacé par les insectes

C’est peut être le plus beau bâtiment d’Orléans. L’un de ceux où l’histoire de France s’est écrite. L’hôtel Groslot, construit à la Renaissance et classé monument historique depuis 1862, est sous la menace d’un tout petit animal à l’appétit d’ogre, depuis quelques semaines. Des vrillettes, ces insectes mangeurs de bois, ont trouvé refuge dans une partie du bâtiment. Elles ont endommagé un tableau de Jeanne d’Arc, installé dans la salle des mariages. Cette toile représentant la Pucelle, tombée de sa cimaise, est en cours de restauration. «Concrètement, il n’y a pas de problème sur la structure du bâtiment, tempère rapidement Philippe Barbier, conseiller municipal (UDI) délégué au patrimoine historique. Le cadre de cette toile a été endommagé.» Une copie imprimée du tableau devrait être bientôt installée en remplacement. Sans verser dans le catastrophisme, le mal dont souffre le bâtiment pourrait être plus profond, et inquiète certains salariés. Car ce type d’insectes à la fâcheuse tendance à grignoter le moindre morceau de bois, charpentes et meubles notamment, et peut causer des dommages irréparables.
RC, Orleans, 09/07, p.8

(Meung sur Loire) Les poupées du château sont orphelines

«Couturière d’exception, Claude Brabant, était une passionnée et une travailleuse acharnée, d’une grande force face à l’adversité et d’une grande gentillesse. Sa disparition laisse un grand vide». Toute l’équipe du musée de la poupée de Paris et l’association «Poupées d’hier et d’aujourd’hui» rendent hommage à leur amie, décédée fin mai à la suite d’une longue maladie. Cette passionnée de l’Histoire de France,  du costume et des poupées, aura consacré dix ans de sa vie, à la réalisation, avec patience et minutie d’une superbe collection de 250 poupées  costumées. Ses héritiers, son mari et ses enfants réfléchissent à la façon de faire vivre le travail de l’artiste et de perpétuer ainsi sa mémoire. Actuellement, Xavier et Élise Lelevé, les propriétaires du château de Meung sur Loire présentent au public, jusqu’au dimanche 30 août l’exposition «Barbie et Ken refont l’Histoire de France».
RC, Orleans, 09/07, p.21

(Bourges) Ministère de la Défense vend site XXL

Après la validation d’un ensemble commercial de 7.000 m2, après le feu vert donné à la création d’un rond point, première étape
vers une nouvelle zone entre But et la pizzeria Del Arte, la route de La Charité n’a pas terminé sa métamorphose. À Bourges, 22 ha sont mis en vente et pourraient aiguiser l’appétit de promoteurs à la recherche de nouveaux espaces dans une périphérie déjà bien fournie en commerces. Le ministère de la Défense a en effet décidé de se séparer du site dit «adjudant chef Débat», où était établie la 12e base de soutien du matériel (BSMat). Derrière le grand portail  rongé par la rouille et surmonté de l’ancien nom du site «MCRO de Bourges» – pour magasin central de rechanges et d’outillage –, l’équivalent de 20 terrains de football s’ouvrent à toutes les possibilités. Ou presque. Le plan local d’urbanisme place le secteur dans la catégorie zone  artisanale, industrielle et tertiaire. Cette propriété taille XXL est composée d’une dizaine de bâtiments en majorité construits en 1917, et allant du hangar de stockage – l’un d’entre eux surnommé «le paquebot» pour ses colossales dimensions occupe 20.000 m2, soit 40 terrains de basketball – aux ateliers industriels,
en passant par d’anciens logements et bureaux, sans oublier des terrains non exploités.
Le Berry, 09/07, p.7

(Chartres) Restauration

La Drac (Direction régionale des affaires culturelles) propose une soirée d’information sur la restauration de la cathédrale de Chartres, demain, à 19 heures. Au sein de l’édifice, panneaux et images dévoileront les différentes étapes de ce chantier colossal. Un focus sera notamment réalisé sur la restauration du décor intérieur, des verrières et du tour de chœur. (intégral)
L'Echo, 09/07

(La Chatre) Dons

Robert Marcelot fait don à la Ville d’une tapisserie, panneau des Gobelins ; Jean-Pierre Morisot fait don aux fonds patrimoniaux de deux ouvrages, éditions originales de 1876, d’Alfred de Musset. (intégral)
Nr, Indre, 09/07, p.18

Viens voir les artisans à Richelieu !

Ferronnier, ébéniste, céramiste, sculpteur, peintre, enlumineur, potier, mosaïste… Au total, une vingtaine d’artisans
travailleront, à tour de rôle, le temps de l’été, dans des boutiques éphémères rouvertes un peu partout dans les rues. Certains viennent du secteur proche mais aussi de toute la région et feront découvrir au public, dans des moments de rencontres privilégiés, les dimensions techniques et artistiques de leurs créations. La saison sera ponctuée d’une vingtaine de moments forts avec un vernissage, chaque week-end, mettant en avant le savoir-faire d’un artisan spécifique. Un grand colloque «Tourisme, artisanat, d’art et développement local» se déroulera, en outre, ce samedi 11, sous les halles avec la remise d’un prix national d’artisanat d’art. L’ensemble de cette opération est réalisé en partenariat avec la chambre de métiers, l’Institut national des métiers d’art et Ateliers d’art de France. (intégral)
NR, Indre et Loire, 09/07

(Amboise) La véritable Renaissance du château Gaillard


Après le ballet des pelles mécaniques, le calme est enfin revenu au château Gaillard. Seuls quelques bruits de marteau pour les finitions interrompent le chant des oiseaux dans le  grand parc. Ce petit palais du XVIe siècle a été restauré pour la dernière fois en 1885 par Jean Théodore Coupier. Le bâtiment ayant été laissé depuis trop longtemps en friche, le nouveau propriétaire, M. Lelandais, a entrepris des travaux pharaoniques pour rendre toute sa  beauté à ce lieu unique, qui fut la demeure de plusieurs rois de France. Afin de prendre conscience de l’ampleur de la tâche, qui a nécessité 46 artisans et 280 ouvriers, une exposition photographique présentant le château avant et pendant les travaux sera proposée aux visiteurs dans le parc. Pour que le domaine retrouve son esprit d’origine, il a fallu faire appel à des spécialistes de la région : verrier,  ferronnier, sculpteur, vitrailliste et jusqu’à un restaurateur des jardins, pour faire revivre le chef d’oeuvre du maître jardiniste italien Dom Pacello.
NR, Indre et LoireE, 09/07, p.21

Les métiers d’art, nouveau souffle pour le Vieux Chinon


Le modèle serait-il en passe de prouver son efficience ? Vingt-deux artisans, éparpillés dans onze boutiques, se sont laissés séduire par une installation éphémère à Chinon cette saison. Quinze de mieux qu’en 2014, qui avait vu, en juillet, le principe des loyers à prix cassés en centre-ville mis sur pieds. Un point d’équilibre entre le nombre de pas-de-porte vacants et la demande d’artisans soucieux de passer un été  (ou plus) à Chinon. Fini donc le sentiment de ville morte des dimanches et lundis, tel que le prévoyait le dispositif à sa naissance ? Si l’image renvoyée par des rues animées porte déjà ses fruits, le constat n’est pas si éclatant.
NR, Indre et LoireW, 09/07, p.18

L’abbaye de Bourgueil toujours à vendre

Monument emblématique de l’Ouest tourangeau, l’abbaye de Bourgueil cherche un acquéreur depuis maintenant plus de deux ans. Mis en vente en 2013 par la congrégation des soeurs bénédictines de la Pommeray (Maine-et-Loire), ce site historique (qui a inspiré Ronsard et Rabelais) regroupe un ensemble de bâtiments remarquables datant du XIIe au XVIIIe siècles et un domaine viticole de sept hectares. Après avoir été confié à une agence immobilière nantaise, le dossier est aujourd’hui entre les mains de la Safer, spécialiste des aménagements fonciers ruraux.
NR, Indre et Loire, 10/07, p.2

(Chinon) La Vit’ visite revient


Dix ans déjà ! Dix ans que Nathalie Barbelivien et Paul-Etienne Treffé, les deux complices de la compagnie Alborada travaillent  sur le concept d’une visite touristique, mise en scène comme un vrai spectacle, à la fois sérieux et comique. Cela a commencé à Chinon, en 2005-2006 avec les « Viz’nok », premier essai de visites nocturnes pleines de surprises. Puis, de 2007 à 2009, les deux comédiens ont proposé durant trois étés, « Les Mystères de Chinon », autre variation sur un thème proche. Puis, ayant affiné encore sa mise en scène, le duo a créé la « Vit’ visite », sorte de visite express, censée s’achever en 17 minutes et 30 secondes, mais qui finalement dure une heure et demie, sans que le spectateur s’ennuie…
NR, Indre et Loire, 10/07, p.23

La forteresse de Montrond comme support de formation
«À Saint Amand, où j’ai fait mon stage, ils n’ont pas de place, explique le Charentonnais de vingt neuf ans. Mais j’ai écrit à toutes les mairies des alentours parce que c’est vraiment ce que je veux faire. Tout me plaît dans ce métier.» Arnaud fait partie des adultes qui ont suivi une formation d’insertion de trois mois avec le centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) de Bourges, pour élaborer un projet professionnel. «On leur fait découvrir des métiers, dont le bâtiment (taille de pierre, peinture) et les espaces verts à Saint Amand», présente Sylvie Moreau, leur formatrice. Les participants ont notamment repeint les grilles de l’entrée et entretenu l’allée de la forteresse de Montrond. Ils ont aussi nettoyé un jardin et pris soin de divers espaces en ville. Le bilan, hier, a permis de faire le point sur l’avenir de chacun (CDD, formation, remise à niveau, travail d’insertion, recherche d’emploi, etc.). Dans ce groupe de douze, un a abandonné, un reste sans solution immédiate et deux ont rencontré des problèmes de mobilité. La formation, financée par la Région Centre-Val de Loire, bénéficie de plusieurs partenariats : la mission locale et Pôle emploi pour le repérage des candidats ; le Chasa, qui œuvre à la mise en valeur de la forteresse de Montrond ; et la ville de Saint Amand. (intégral)
Le Berry, 11/07

(Chaumont-sur-Loire) Le retour de la tenture du XVIe siècle
Près de dix ans après avoir été déposée, la «Tenture des planètes et des jours» vient de retrouver le château de Chaumont-sur- Loire. Sur les murs de la salle du conseil, ses couleurs s’harmonisent à nouveau avec celles, au sol, de la majolique de Palerme. L’année dernière, les huit tapisseries qui composent la tenture ont fait l’objet d’une restauration de plusieurs mois, financée par l’État et la Région, au sein des ateliers de la manufacture royale de Wit (Belgique). Une semaine entière a ensuite été nécessaire pour les raccrocher. «Le thème de l’œuvre est l’astrologie», explique Chantal Colleu-Dumond, directrice du domaine régional de Chaumont- sur-Loire. Sur sept tapisseries, sont représentées des divinités romaines – Diane, Saturne, Vénus, Mars, Mercure ou Jupiter – correspondant chacune à une planète et à un jour de la semaine. «La huitième tapisserie a pour sujet le mariage, précise Chantal Colleu-Dumond. Le motif végétal, présent sur toutes les représentations, fait écho au domaine aujourd’hui, lieu du Festival des jardins. »
Nr, Indre, 11/07, p.3

Regard inédit sur Azay
Après la restauration du parc en 2014, le château d’Azay le Rideau connaît un grand chantier de restauration de ses façades, sculptures et couvertures. De quoi redonner tout son éclat à ce monument remarquable du Val de Loire, bâti sous le règne de François Ier. La particularité de cette opération d’envergure, intitulée #azayrenaissance, est que le château reste ouvert pendant toute la durée des travaux (jusqu’en avril 2017). L’objectif est de permettre au public de suivre en direct l’avancée du chantier et de montrer l’envers du «Rideau». Aussi, cet été, l’exposition «C’est quoi ce chantier !» invite le visiteur dans les coulisses du chantier et présente l’excellence des savoir faire des métiers du patrimoine à l’œuvre dans ce projet de restauration et le projet de remeublement du château en partenariat avec le Mobilier national. Grâce à un observatoire inédit, le public pourra également découvrir la charpente du XVIe siècle totalement mise à nue. (intégral)
RC, Loiret, 12/07

(Chartres) Le chantier se dévoile
Les grands travaux dans la cathédrale de Chartres occupent l’espace de la nef jusqu’à la fin 2016. Une bonne centaine de spectateurs est venue, vendredi soir, s’informer sur les opérations colossales de nettoyage des voûtes et des décors intérieurs, sur l’entretien des vitraux et leur restauration dans des ateliers spécialisés. Le nettoyage et la consolidation du tour du chœur sont l’autre grand chantier en cours. (intégral)
L'Echo, 12/07

(Blois) Stéphane Bern dans les pas de François Ier

Dès qu’on parle de rois, Stéphane Bern - surgit ! La réalité est plus simple : «J’aime toujours revenir à Blois en souvenir des émissions que j’ai pu y tourner et par amitié pour son maire Marc Gricourt», déclare-t-il, alors qu’à peine arrivé on lui tombe dessus ! Le fait est que cette exposition «royale» mérite bien une symphonie : elle propose une reconstitution encore jamais entreprise de l’intimité intellectuelle du Roi Chevalier, avec le souci de la magnificence historique passée au crible des moyens actuels de la connaissance. Parmi les orateurs, Marc Gricourt philosophe sur la portée humaniste des livres, tout en appréciant les bornes numériques permettant de «feuilleter» les ouvrages les plus précieux. Quant à Stéphane Bern, on le sent sur un petit nuage à l’idée de revoir les Très riches heures d’Anne de Bretagne et autres livres des mille et une nuits, qu’il a déjà entrevus lors de deux émissions consacrées justement à la double reine de France, et à François Ier. L’homme des “Secrets d’histoire” est ici dans son élément.
NR, Loir et Cher, 12/07, p.5

Azay : mais c’est quoi, ce chantier ?

Malgré le chantier, le château d’Azay-le-Rideau reste ouvert. Et le Centre des monuments nationaux (CMN), qui en est propriétaire, entend bien en faire une plus-value. En clair : hormis les façades (celle qui domine le miroir d’eau est immortalisée par des centaines de milliers de touristes chaque année) recouvertes pour partie d’une large bâche, Azay n’y perdrait donc pas de son intérêt ? L’argument, mis en avant par Philippe Bélaval, président du CMN, ne vaut que parce qu’il repose sur la promesse «des coulisses d’une renaissance» qui seront dévoilées au public. C’est le dessein auquel répond l’exposition «C’est quoi ce chantier», inaugurée hier et installée dans le pressoir. Un bâtiment dont l’entrée a été transformée… en échafaudage. Sur la toile, les ombres des artisans passent et s’effacent, au rythme des sons du chantier.
NR, Indre et Loire, 11/07, p.10 + 12/07, p.9

(Château-Renault) Tour de l’Horloge : une souscription publique

Le coût des travaux de restauration de la tour de l’Horloge, qui s’était en partie effondrée en décembre, s’élèveront à 700.000 €. Si des subventions devraient être allouées pour cette réhabilitation (Drac, Région), la Ville envisage de lancer une souscription en septembre auprès des particuliers et des entreprises avec réduction d’impôts (66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises). Cet appel au mécénat populaire aura pour effet de réduire la part d’autofinancement de la commune. (intégral)
NR, Indre et LoireW, 11/07

(Montrésor) Liens mairie-paroisse

En marge de la réunion et suite au courrier qu’il a adressé au conseil, le Père Debacker a été reçu par les élus pour une «rencontre-échange sur les liens de fonctionnement mairie-paroisse». Se référant à la brochure «Les églises communales», il a rappelé les règles qui régissent, depuis la loi de séparation de l’Église et de l’État (1905), la collaboration entre les collectivités (communes) et les paroisses représentées par les prêtres affectataires des églises. Ensuite, ont été abordés le projet de nettoyage de la chapelle de la Vierge (estimation : 15.000 €) incluant l’installation sécurisée, en son sein, de la calotte, relique de Jean-Paul II (chiffre avancé : 6.000 €) et celui, moins urgent, de la réfection de la chapelle Saint-Roch. Le prêtre a souhaité l’installation rapide de la relique en utilisant le «legs Dessard» des années 2000 pour tirer parti de «l’effet Stéphane Bern» et répondre à l’attente suscitée par l’émission «Le village préféré des Français» du 23 juin. Après s’être interrogés sur les termes exacts du «legs Dessard», les huit élus présents n’ont pu s’accorder sur la marche à suivre pour la chapelle de la Vierge, certains souhaitant trouver d’abord les concours financiers et avoir les accords de subventions ; les autres estimant pouvoir aller plus vite. (intégral)
NR, Indre et LoireE, 11/07


Dernière édition par valerie.maillochon le Mer 15 Juil - 11:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 11:59

Source : paris-normandie.fr

L'air du muséum d'Histoire naturelle de Rouen analysé par l'Insa

Une étude, menée depuis 2010 au muséum d'Histoire naturelle de Rouen, vise à identifier les polluants – notamment organiques – et leur concentration dans l'air, à cartographier la pollution dans les différents locaux (salles d'exposition, atelier, lieux de stockage) et à évaluer les risques pour les visiteurs et les personnels.
Lire la suite : http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/3269400/actualites+societe+sante/l-air-du-museum-evalue#.VZzv6ayxQXh

Évaluer la pollution de l’air au muséum d’Histoire naturelle de Rouen

L’étude présentée ici a consisté à identifier les polluants – notamment organiques – et leur concentration dans l’air, à cartographier la pollution dans les différents locaux (salles d’exposition, atelier, lieux de stockage) et à évaluer les risques pour les visiteurs et les personnels afin d’envisager un plan d’action comprenant des mesures de décontamination et des mesures préventives destinées à améliorer la qualité de l’air circulant dans l’établissement.
Lire la suite : http://ocim.revues.org/1170

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 12:03

Source : http://science-animation.tumblr.com

Histoire d’une rencontre entre un Centre de Sciences et un musée…

Il était une fois, en plein centre de Toulouse, le Musée Saint Raymond. Un monument historique riche d’une collection archéologique de près de 1000 pièces. A quelques kilomètres de là, Science Animation, le centre de Science de Midi-Pyrénées qui, depuis des années, œuvre pour diffuser la culture Scientifique et Technique auprès de chacun.

Deux entités qui se rencontrent et qui voient l’avenir ensemble. Une future collaboration semble alors se profiler, pas à pas, l’air de rien…
Lire la suite : http://science-animation.tumblr.com/post/120680606178/histoire-dune-rencontre-entre-un-centre-de

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 10 Juil - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 12:06

Source : club-innovation-culture.fr

Villa Cavrois restaurée: une visite enrichie par une application géolocalisée de réalité augmentée

Considérée comme un chef d’oeuvre de l’architecture civile moderniste, la Villa Cavrois ouvre aujourd’hui ses portes après un chantier de restauration de plus de douze années. Il aura fallu près de 23 millions d’euros au Centre des monuments nationaux pour mener à bien un sauvetage complet de la villa et de son parc. Résultat, une visite exceptionnelle enrichie par des outils numériques innovants.
Lire la suite : http://www.club-innovation-culture.fr/villa-cavrois-application-realite-augmentee-geolocalisee/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 12:09

Source : http://culturebox.francetvinfo.fr

Le nouveau Musée de l'Homme ouvrira au public un balcon sur les sciences

Dans 6 mois, le musée de l'homme va rouvrir ses portes après 6 ans de travaux. C'est un tout nouveau musée qui va voir le jour place du Trocadéro. Les chercheurs se sont dores et déjà mis au travail sur place. Dès le 17 octobre, le public pourra découvrir ce nouveau musée laboratoire.
Lire la suite : http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/le-nouveau-musee-de-lhomme-ouvrira-au-public-un-balcon-sur-les-sciences-222221

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 12:10

Source : cotebrest.fr

Bientôt un musée national des phares

Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil départemental, reprend là un dossier initié par son prédécesseur Pierre Maille : la collectivité souhaite porter la création d’un musée national des phares dans le Finistère. Avec des partenaires réunis dans un groupement d’intérêt public en cours de constitution.

«Les phares sont des éléments essentiels de notre patrimoine : ils racontent des histoires de mer, des histoires d’hommes, l’histoire de la technologie, rappelle Nathalie Sarrabezolles. Le musée des phares et balises d’Ouessant possède une belle collection que nous souhaitons mieux valoriser. »
Lire la suite : http://www.cotebrest.fr/2015/06/28/bientot-un-musee-national-des-phares/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 13:40

Source : carenews.com

[ENTRETIEN] Olivier Ibañez, conseiller mécénat du Centre des Monuments Nationaux

Olivier Ibañez a un parcours atypique dans le sérail des fundraisers des grandes institutions culturelles françaises. Cet ancien athlète de pentathlon (médaille d’or de coupe du monde 1999, médaillé d’argent au championnat du monde 1995, présélectionné aux Jeux Olympiques) a mis au service de la culture tout ce que son expérience sportive lui a appris. Il voit en effet, entre le sport et la culture, beaucoup de points communs, ce qui lui permet de mener avec entrain et dynamisme la mission délicate de trouver des fonds pour le CMN, institution hétéroclite et unique dans le paysage patrimonial français.
Lire la suite : https://www.carenews.com/fr/news/2908-entretien-olivier-ibanez-conseiller-mecenat-du-centre-des-monuments-nationaux

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 13:43

Source : la-croix.com

Pourquoi Google s’impose comme un partenaire des musées français ?

L’Institut culturel de Google a mis en ligne mardi 2 juin une visite virtuelle du Grand Palais. Le but de l’institution culturelle est de rajeunir son public via la Toile, sans trop dépenser.

En quoi consiste le partenariat annoncé par Google et le Grand Palais ?

Flâner sur les toits du Grand Palais ou observer de plus près les détails de sa coupole d’acier et de verre qui s’élève à 60 mètres de hauteur : les possibilités offertes par la visite virtuelle en ligne sur le site de l’Institut culturel de Google sont assez spectaculaires.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Pourquoi-Google-s-impose-comme-un-partenaire-des-musees-francais-2015-06-03-1319265

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 13:47

Source : archimag.com

Les musées parisiens draguent la Chine sur les réseaux sociaux

Les musées ont désigné leurs cibles et choisissent l'arme numérique pour les atteindre.

L'avenir des musées français se cacherait-il au pays du soleil levant ? Les chiffres semblent le confirmer, puisque plus de 2 millions de Chinois ont visité la France en 2014 et qu'il s'agit de la deuxième nationalité étrangère la plus représentée parmi les visiteurs du Louvre, après les Américains.
Lire la suite : http://www.archimag.com/archives-patrimoine/2015/06/11/musees-parisiens-draguent-chine-reseaux-sociaux

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 13:54

Source : http://cursus.edu

Comprendre les musées du 21e siècle : le MOOC

À notre connaissance, c’est une première. Le MOOC Behind the Scenes at the 21st Century Museum (Dans les coulisses d’un musée du 21e siècle), amorcé le 1er juin 2015, a été réalisé au sein d’une faculté d’études muséales, en provenance de la réputée School of Museum Studies, à l’Université de Leicester. Le cours en ligne y est réalisé en collaboration avec les musées nationaux de Liverpool (National Museums Liverpool).
Lire la suite : http://cursus.edu/article/25606/comprendre-les-musees-21e-siecle-mooc/#.VZ0N-ayxQXh

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 13:57

Source : http://portail-joconde.over-blog.com

Informatisation des collections : identifier les priorités

En ce qui concerne l'informatisation des collections, comme finalement dans tout autre domaine de la vie, il est essentiel de savoir dégager les priorités. Seule l'organisation peut permettre de faire face à la multiplicité des activités, au manque récurrent de moyens et à des délais contraints. Un exercice à faire de façon régulière et particulièrement en ce moment pour préparer la rentrée de l'automne en gardant la tête froide !
Lire la suite : http://portail-joconde.over-blog.com/2015/05/informatisation-des-collections-identifier-les-priorites.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 14:06

Source : huffingtonpost.fr

VIDÉO. Une application sur les secrets des musées, l'idée de deux Français qui pourrait remplacer les audioguides

ÇA MARCHE - Si la plateforme de financement Kickstarter a seulement débarqué en France en fin mai, de nombreux projets y ont déjà été créés et soutenus par les internautes. À l’image de ce projet d'application, imaginé par deux jeunes Français. Une idée qui pourrait bien remplacer les audioguides.
Lire la suite : http://www.huffingtonpost.fr/2015/06/11/application-musee-audioguide-artips-10-secrets-de_n_7552286.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 14:10

Source : rts.ch

Les musées à l'ère du tout numérique

Du Tate Museum de Londres au Musée de l'Elysée à Lausanne, une interrogation s'invite à toutes les discussions depuis quelque temps: comment penser le musée à l'heure du tout numérique?
Ecouter le podcast : http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/intercites/6802240-les-musees-a-l-ere-du-tout-numerique-29-05-2015.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 14:12

Source : franceculture.fr

Patrimoine architectural : des gardiens trop zélés ?

Le long bras de fer judiciaire vient de prendre fin : à Paris, la Samaritaine, rachetée en 2001 par le propriétaire du groupe de luxe LVMH Bernard Arnault, va pouvoir être rénovée. Ainsi en a décidé le Conseil d'Etat ce 19 juin, au grand désespoir de la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France (SPPEF).

Qui sont les acteurs chargés de veiller sur les monuments protégés et leurs abords ? Nous sommes allés enquêter auprès de certains parmi eux, devenus fonctionnaires et ayant pour mission de protéger le patrimoine architectural : les Architectes des bâtiments de France.

Lire la suite : http://www.franceculture.fr/2015-06-22-patrimoine-architectural-des-gardiens-trop-zeles#xtor=EPR-32280591

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 14:14

Source : lemonde.fr

Au Yémen, les frappes aériennes saoudiennes endommagent un patrimoine millénaire

Alors que tous les regards sont tournés vers l’Irak et la Syrie, portés sur les destructions barbares, par l’organisation Etat Islamique (EI), du patrimoine millénaire mésopotamien – Nimroud, Hatra, le Musée de Mossoul – et sur le danger qu’elle fait peser sur la cité antique de Palmyre, les récents bombardements saoudiens des sites historiques yéménites sont passés inaperçus.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/06/11/au-yemen-les-frappes-aeriennes-saoudiennes-endommagent-un-patrimoine-millenaire_4651974_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Mer 8 Juil - 14:16

Source : lalibre.be

Grand cadeau pour les musées

Nos musées, Bibliothèque royale, Observatoire royal et autres ESF (établissements scientifiques fédéraux) attendaient le moment depuis des mois. Elke Sleurs (NV-A), secrétaire d’Etat à la Politique scientifique, a attribué 11,2 millions d’euros en plus pour 2015 aux dits ESF et au Centre d’études et de documentation guerre et sociétés contemporaines (Cegesoma), soit 30 % en plus que le total de leurs subventions ! Une somme récupérée sur d’anciens crédits pour le spatial qui n’avaient pas été liquidés.
Lire la suite : http://www.lalibre.be/culture/politique/grand-cadeau-pour-les-musees-558076ed3570f340d72ba657

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:24

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.com

Acquisition d’une esquisse de Pellegrini par le Petit Palais à Paris

Acquisition - Paris, Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris - Le Musée du Petit Palais à Paris a acquis, auprès de la galerie Canesso, une esquisse de Giovanni Antonio Pellegrini, préparatoire à une importante commande parisienne de l’artiste, le plafond de la Banque Royale à Paris. Réapparue dans une vente Sotheby’s à Londres le 24 janvier 2014 sous sa juste attribution, elle portait une ancienne attribution à Tiepolo.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/acquisition-d-une-esquisse-de-pellegrini-par-le-petit-palais-a-paris

Une toile d’Odevaere pour le Musée Groeninge


9/7/15 - Acquisition - Bruges, Groeningemuseum - Narcisse est souvent représenté allongé au bord d’une eau dans laquelle il a plongé, son regard, pour admirer son reflet. Or Joseph Denis Odevaere choisit de le montrer presque debout et de face, offrant aux yeux du spectateur la beauté idéale empruntée aux sculptures antiques d’un corps juvénile, dont la blancheur est mise en valeur par un drap bleu et des bois sombres. Accompagné de deux chiens, il a posé son carquois et ses flèches, et s’agrippe à une branche. Il semble vouloir entrer dans l’eau ou se pencher pour boire et s’y rafraîchir plutôt que pour s’y mirer.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-toile-d-odevaere-pour-le-musee-groeninge


_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:25

Source : latribunedelart.com

Actualité du Musée Condé : restaurations, expositions


6/7/15 - Restaurations, expositions - Chantilly, Musée Condé - Tout n’est que faste et fête à Chantilly où une exposition d’arts graphiques déploie des costumes d’apparat et de spectacle du XVIIe siècle, tandis que plusieurs campagnes de restauration rendent leur splendeur à des pièces du château.
L’exposition tout d’abord, présente le contenu inédit d’un portefeuille acquis par le duc d’Aumale en 1854 : vingt-trois dessins de Jacques Bellange et trente-quatre estampes de Jean Berain, deux artistes du Grand Siècle - l’un l’inaugure, l’autre le clôt – qui furent peintres et décorateurs - l’un à la cour des ducs de Lorraine, l’autre à la cour de Louis XIV.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/actualite-du-musee-conde-restaurations-expositions

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:27

Source : latribunedelart.com

Les ventes de juillet à Londres

7/7/15 - Marché de l’art - Londres - Cette année, les ventes de juillet à Londres voient deux vainqueurs pour les tableaux anciens : Christie’s d’une part, qui propose à notre avis le tableau le plus important, une Vue de Dresde par Bernardo Belloto (ill. 1), Sotheby’s d’autre part, dont la vente est assurément la plus belle (Bonham’s est hors course). Il faut dire que la première maison n’a pas eu de chance puisque les sept tableaux de la Beit Foundation ont été retirés. Ils pourront peut-être, finalement, rester en Irlande.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/les-ventes-de-juillet-a-londres

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:28

Source : lemonde.fr

Patrimoine : des maires socialistes montent au front contre le projet de loi Pellerin

L’inquiétude domine chez plusieurs maires, jusque dans les rangs du Parti socialiste. En cause, le volet patrimoine du projet de loi relatif à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, présenté mercredi 8 juillet par Fleur Pellerin en conseil des ministres. Ce projet devrait être examiné à la mi-juillet, par la session extraordinaire de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, avant le vote, prévu à l’automne, des deux assemblées.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/07/10/patrimoine-des-maires-socialistes-montent-au-front-contre-le-projet-de-loi-pellerin_4678180_1809550.html

Du côté des plasticiens, un texte jugé trop timoré

Pour le monde des arts plastiques, le projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine pèche par manque d’ambition. Prenant pour modèle la loi de 1881 sur la liberté de la presse, la question cruciale de la liberté de création a été réduite à un haïku : « La création artistique est libre. » Une affirmation de principe a minima. « A quoi servira le projet de loi s’il ne pose pas la liberté de création sans aucune restriction ni condition ? », s’interroge la plasticienne Orlan.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/07/10/du-cote-des-plasticiens-un-texte-juge-trop-timore_4678176_1655012.html#

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:33

Source : lemonde.fr

Des fresques dignes de Pompéi exhumées à Arles

Une femme au visage d’une grande fraîcheur avec deux lèvres roses tourne vers le haut son regard d’une étonnante expressivité. Elle joue d’un instrument à cordes qui ressemble à une harpe. Ce morceau de fresque peinte sur un fond rouge vermillon au Ier siècle avant J.-C. est l’une des magnifiques découvertes d’un programme de fouilles archéologiques menées depuis deux ans à Arles (Bouches-du-Rhône), dans le quartier de Trinquetaille, sur la rive droite du fleuve.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/archeologie/article/2015/07/09/des-fresques-dignes-de-pompei-exhumees-a-arles_4677555_1650751.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:34

Source : lemonde.fr

Le Mont-Saint-Michel submergé par la foule

Deux fois classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1979, tant pour ses édifices religieux que pour sa baie, qui accueille les plus grandes marées d’Europe, le Mont-Saint-Michel, ce « bijou monstrueux, grand comme une montagne, ciselé comme un camée et vaporeux comme une mousseline », selon le mot de Guy de Maupassant, attire toujours les foules. C’est le troisième site historique le plus fréquenté de France, avec 2,5 millions de visiteurs par an – 1,4 million pour l’extraordinaire abbaye gothique, dite « La Merveille », dédiée à l’archange saint Michel.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/07/09/le-mont-saint-michel-submerge-par-la-foule_4677244_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   Ven 10 Juil - 14:41

Source : lefigaro.fr

Boston : une exposition jugée raciste envers les asiatiques

La rétrospective Kimono Wednesday, qui invitait les visiteurs à se photographier en kimono devant La Japonaise de Claude Monet, soulève la polémique au musée des Beaux-Arts. Des associations accusent cette «expérience interactive amusante» de stigmatiser la communauté asiatique. L'établissement a dû faire marche arrière.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/07/10/03015-20150710ARTFIG00026-boston-une-exposition-jugee-raciste-envers-les-asiatiques.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 6 - 12 juillet 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: