Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Jeu 3 Sep - 9:25

Musées de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Touchay) Le musée de l’Aéronautique a vingt ans

Rassembler sous un hangar de 1.000 m2 treize aéronefs dont des Fougas Magister complets, fleurons de la Patrouille de France, des Mystères 4 et leur successeur le Mirage 3C, Super Mystères B 2, hélicoptères Alouette 2, Étendards, planeurs, c’est le défi que s’est lancé le musée de l’aéronautique du Berry, Les Cocardiers du ciel, sans aide financière. À cette liste, s’ajoutent des moteurs à piston, en ligne, en étoile, à plat, en V, planches de bord de Nord Atlas, maquettes, simulateurs, casques, sièges éjectables, pour constituer une caverne d’Ali Baba du XXe siècle, ode a ce qui a volé. Créé le 1er février 1995 au 31 de la rue Jean Louis Boncoeur, ce musée se propose depuis vingt ans de sauvegarder le patrimoine et la technologie aéronautiques des années 1950 1960.
Le Berry, 01/09, p.20

(Blois) Le musée de la Résistance fête son anniversaire


C’était il y a un peu plus de 20 ans, précisément le 8 mai 1995. Jack Lang, maire de Blois, coupait le ruban inaugural du musée de la Résistance, de la déportation et de la Libération en Loir-et-Cher. Pour de nombreux résistants dont Daniel Chéreau, Henri Gauthier, Raymond Casas et Michel Duru, cet événement était attendu de longue date. «On avait pris le pari d’ouvrir le musée à l’occasion du  cinquantième anniversaire de la capitulation de l’Allemagne» raconte Michel Duru.On s’était fait chambrer par les copains car cela semblait irréaliste mais on y était bel et bien parvenu.» Au sortir de la guerre, l’idée d’un musée de la Résistance n’était pas franchement une priorité. «Moi et mes potes du Corps franc Valin de la Vaissière, on avait repris une vie normale. Les résistants sont comme les déportés, ils n’aiment pas être mis à la lumière.» Au fur et à mesure que la guerre s’éloigne, le besoin de témoigner devient cependant plus pressant. Les cérémonies du 20e anniversaire de la création du musée de la Résistance, de la Déportation et de la Libération du Loir-et-Cher se dérouleront en deux temps le week-end prochain.
Nr, Loir et Cher, 03/08, p.12

(Orleans) « La Vague » rentre de voyage

Les agents du musée des Beaux Arts l’attendaient entre 10 et 11 heures. C’est finalement peu avant 9 heures qu’il a surpris son monde : «Seule la restauratrice était là, c’est elle qui a procédé à la réception»,explique Bénédicte de Donker, directrice adjointe du musée des Beaux Arts d’Orléans. Après ses escapades asiatiques, «la Vague» de Gustave Courbet, prêté depuis un an, a retrouvé son port d’attache et sous peu les cimaises orléanaises. «Le remballage des œuvres à Tokyo a eu lieu la semaine du 24 août, le vol retour a eu lieu le 28 août et les œuvres ont donc été acheminées en camion depuis l’aéroport jusqu’aux réserves du transporteur en banlieue parisienne avant que le transport retour à Orléans ne soit réalisé aujourd’hui à l’occasion d’une tournée», précise la responsable du musée d’Orléans.
RC, Orleans, 04/08, p.8

(Meung sur Loire) Exposition sur les amis de Gaston Couté

Pour la dixième année consécutive, le Pôle culturel de Meung sur Loire et le musée La Monnaye organisent diverses animations à l’occasion des «Journées Gaston Couté». Cette nouvelle édition, qui se tient jusqu’au 11 octobre, s’ouvre ce soir avec l’inauguration publique de l’exposition «Portraits croisés : Legay, Montoya, Privas, Rictus», à 18h30. «Portraits croisés» de quatre chansonniers Dans le cadre de la thématique annuelle de la ville «Le Verbe à tous les temps» et ce nouvel hommage à Gaston Couté, l’exposition présente les quatre chansonniers caricaturés par le poète vers 1906.
RC, Orleans, 04/08, p.20

(Gien) Le château rouvrira au printemps 2017


Le vice président du conseil départemental, Frédéric Néraud, qui préside la commission économie, tourisme, patrimoine, culture, annonce une réouverture du château de Gien au printemps 2017 et justifie le délai. Il explique pourquoi le château ne rouvrira pas l’an prochain.
RC, Loiret, 04/08, p.18

(Tours) Quid du musée Saint-Martin à la veille du jubilé ?

Le 1.700e anniversaire de la naissance de saint Martin sera célébré l’an prochain dans toute l’Europe, Tours en tête,où le saint symbole du partage n’est pas né mais où il repose, en la basilique qui porte son nom.Déjà plusieurs mois que ce jubilé est annoncé comme ungrand temps fort de la vie tourangelle et que Tours préparecet événement culturel et religieux majeur, qui va attirer desmilliers de visiteurs sur les sites martiniens. Première petite contrariété dans la perspective des futuresfestivités, en février 2014, la statue de saint Martin doit être déposée du dôme fragilisé de la basilique. Le retour de la statuede bronze, qui pèse près de deux tonnes, est annoncé, enprincipe, avant le jubilé. On fait des prières. Seconde contrariété, en novembre2014, le musée Saint-Martin, situé 3, rue Rapin, estfermé. Un musée confidentiel, dépendant de celui des Beaux-Arts, ouvert en 1990, que découvrent quand même3.500 personnes chaque année. Les élus, conscients que cettefermeture fait tâche alors que le jubilé approche, aimeraientrouvrir la chapelle Saint-Jean mais ne savent pas vraiment sous quelle forme.
Nr, Loir et Cher, 03/08, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 4 Sep - 13:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Jeu 3 Sep - 9:26

Archéologie de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Jeu 3 Sep - 9:26

Patrimoine de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

A Bourges, les pavés font parler depuis le Moyen-Age


Bourges et ses pavés, c’est une histoire compliquée qui ne date pas d’hier. Dès le Moyen Âge, les rues de la cité berruyère se parent de pierres de taille. Des pavés bien larges semblables à ceux que l’on retrouve rue de la Thaumassière ou rue des Juifs. Un document de 1487 est la première trace écrite de travaux de pavages. «Mais il est probable que les pavés soient apparus dès 1100, date d’entrée de Bourges dans le domaine royal», précise Philippe Goldman des archives départementales. Plus tard, au XVe siècle, Charles VIII, de passage dans la ville, constate que l’état des rues se dégrade. Il fait alors, à ses propres frais, repaver de nombreuses artères. De nos jours, on continue, malgré de nombreux débats, à paver les rues.
Le Berry, 01/09, p.7

Souscription pour “ Naviguer sur la Loire ”

Il fut un temps où la Loire était une importante voie de communication et de transport, un temps que des passionnés permettent de mieux percevoir en mettant aujourd’hui à l’eau ces bateaux spécifiques que sont futreaux et toues plus moins cabanées. C’est ce qu’évoque un livre, disponible en librairie le 11 septembre.Cet ouvrage est la restitution pour le grand public d’une étude menée de 2008 à 2013 par la direction de l’Inventaire du patrimoine de la région Centre-Val de Loire, sur les aménagements portuaires de la Loire dans ses quatre départements traversés par le fleuve, ainsi qu’en Bourgogne (Nièvre). Le 11 septembre, «Naviguer sur la Loire» sera vendu 27 €, mais on peut jusqu’à cette date l’acquérir en souscription au prix de 24 euros.
NR, Loir et Cher, 01/09, p.10

(Chécy) Le germoir est tombé

C’était encore pour beaucoup de Caciens le représentant d’une certaine époque : le germoir de pommes de terre à circulation d’air, un des derniers en France, tombé lundi sous les coups de boutoir d’une pelleteuse. Vieux de plus de 200 ans, il n’a pas résisté à l’évolution, voire la modernisation, au grand dam de nombreux habitants qui comptaient sur la municipalité pour le sauvegarder. En réponse à la question de savoir quelle était la raison de la démolition d’un tel vestige pour la commune de Chécy, Éric Asselin, le PDG de la société Terr’Loire, indique «avoir obtenu le permis de démolir pour y faire un parking pour le personnel de Terr’Loire». Interrogé sur le sujet, le  maire PS de Chécy, Jean-Vincent Valliès, précise : «Nous avions voulu il y a un certain temps préserver ce germoir qui faisait partie du patrimoine historique de la commune, bien que n’étant pas inscrit sur la liste des bâtiments historiques et n’entrant pas dans le périmètre de l’un d’eux. À cette époque, nous nous étions mis d’accord pour cela avec la famille Denis, les propriétaires du moment». Depuis, le site a été revendu à deux reprises.
RC, Orleans, 02/09, p.17

(Saint Denis sur Loire) Marie-Anne-Jeanne retrouve sa place

Une cloche est un objet qui vit comme l’a si bien dit Dominique Menanteau, conservateur des antiquités et objetsd’arts du Loir-et-Cher. Au sein d’une commune, elle rythme la vie des habitants, marquant également les événements heureux ou malheureux du quotidien. Forte de ses 500 kg de bronze pour un diamètre de 95 cm, Marie-Anne-Jeanne, puisque tel est son nom, va retrouver sa place dès ce mercredi après quelques semaines d’une restauration nécessaire. Plusieurs dizaines de personnes se sont retrouvées samedi matin devant l’église pour assister à une cérémonie empreinte d’émotion. Sur les conseils de l’entreprise Bodet, il s’est avéré indispensable de restaurer la cloche mais aussi la station d’ancrage et tout ceci pour un total d’environ28.000 € TTC. Compte tenu des différentes aides octroyées par l’État (Drac) et le département, le coût pour la commune est d’environ 6.000 € HT, soit 25% du total.
Le Berry, 01/09, p.7

(Saint Aignan) Secteur sauvegardé : une exposition


La municipalité de Saint-Aignan informe la population du canton, et particulièrement aux habitants de sa commune et de celle de Noyers, qu’une exposition sur le thème « Plan de sauvegarde et de mise en valeur du secteur sauvegardé des villes de Saint-Aignan et Noyers-sur-Cher» sera organisée toute la journée de samedi 5 septembre (en même temps que le forum des associations) dans la grande salle du conseil de la mairie.L’historique de la ville depuis l’an mille, son évolution ainsi que celle de la rive opposée de Noyers, le long du Cher, nommé «Faubourg des Deux-Ponts» seront expliqués par Valérie Chapeau, intervenante spécialisée et par de nombreux panneaux. Dans le même espace, l’explication du «secteur sauvegardé» et son évolution de mise en valeur (PSMV) qui se substitue au PLU classique sera également détaillée par de nombreux documents. L’explication de cette «cité médiévale au cœur des châteaux de la Loire» et de ses 13 monuments historiques protégés sera donné lors d’une visite en famille à ne pas rater ce samedi. (intégral)
NR, Loir et Cher, 02/09

(Chapelle d’Angillon) Les chevaliers à l’attaque du château

Le château de Béthune sera pris d’assaut les 5 et 6 septembre prochain. Heureusement, les assaillants ne sont que des chevaliers bien sympathiques, ainsi que des spectateurs ravis de se plonger le temps d’un week end à l’époque du Moyen Âge. Ce sera en en effet la 5e édition de la Fête médiévale du château de la Chapelle d’Angillon.Un événement qui a réuni l’an dernier 11.500 personnes, un record ! «L’été avait été pourri, et le week end de notre fête médiévale avait été le premier depuis de semaines à être beau, se souvient Emmanuel d’Ogny, le fils du propriétaire du château, qui fait partie de l’organisation. La météo compte beaucoup.»
Le Berry, 03/09, p.17

(Le Blanc) L’alliance du vitrail et de la musique lyrique

L’association des Amis de l’église Saint-Étienne propose, vendredi, une conférence-concert. La conférence sera donnée par Frédéric Pivet, conservateur et restaurateur de vitraux. Dirigeant les ateliers Verre Jade, à Morthemer, près de Poitiers, depuis 1993, il est amené à travailler sur des œuvres précieuses des siècles passés. Il été nommé au grade de chevalier dans l’ordre des Arts et Lettres pour son travail sur les vitraux du XIIIe siècle de la Sainte-Chapelle, à Paris. Vendredi, Frédéric Pivet parlera du vitrail, de sa conservation et de sa restauration. Un temps de musique par l’ensemble Lirica Voce succédera à une savante conférence.
NR, IndreE, 03/09, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 16:38

Source : lemonde.fr

A Palmyre, trois grandes tours funéraires ont été détruites


A Palmyre, en Syrie, trois des principales tours funéraires de la vallée des tombeaux de la cité antique, datant du premier siècle de notre ère, ont été détruites par les djihadistes de l’Etat islamique (EI), comme le montrent les images satellites.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/09/04/a-palmyre-trois-grandes-tours-funeraires-ont-ete-detruites_4746081_1809550.html

Patrimoine de l’humanité : la liste des sites en péril s’allonge


Parfois le temps long de l’Histoire rejoint celui, immédiat, de l’actualité. Aux outrages des siècles, aux catastrophes naturelles, au tourisme massif, à l’urbanisation ou à l’inconséquence s’ajoutent la destruction armée, le pillage, la contrebande. Chaque année, la liste alarmante du patrimoine en péril s’allonge.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/09/01/patrimoine-de-l-humanite-la-liste-des-sites-en-peril-s-allonge_4742556_3260.html

A Palmyre, la destruction du temple de Baal est un crime de guerre intolérable pour l’Unesco

Les deux photos satellites de Palmyre en Syrie, prises par UNOSA, les 27 et 31 août, montrant le temple de Baal, sanctuaire principal, laissent sans voix. Entre les deux dates, le joyau monumental de l’antique cité, dédié à Baal – le « Seigneur » en langue sémitique –, et sanctuarisé en 32 de notre ère, a été rasé par les djihadistes de l’organisation Etat islamique (EI), qui sont maîtres de la ville depuis la fin mai. Il ne reste que l’encadrement de pierre de l’entrée principale… ouvrant sur le vide.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/08/31/a-palmyre-le-grand-temple-de-baal-aurait-ete-detruit_4741195_1809550.html

Les belles promesses de la France aux archéologues syriens et irakiens

Mardi 25 août – au lendemain d’une série de drames à Palmyre, en Syrie, avec la décapitation de Khaled Al-Asaad, ancien directeur du site archéologique, et la destruction à l’explosif du temple de Baalshamin, par les djihadistes de l’Etat islamique (EI) – François Hollande réitérait la volonté de la France exprimée, six mois plus tôt au Louvre, de « tout faire » pour « protéger les trésors » du patrimoine syrien et irakien.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/08/28/le-louvre-au-chevet-du-patrimoine-irako-syrien_4738912_1809550.html

Source : le figaro.fr

Fleur Pellerin veut faire renaître Palmyre avec la 3D

La ministre de la Culture va lancer une plate-forme collaborative et mettre en place un plan de numérisation des patrimoines irakien et syrien. Des milliers de photos et d'archives pourraient être récoltées.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/09/03/03004-20150903ARTFIG00311-fleur-pellerin-veut-faire-renaitre-palmyre-avec-la-3d.php

Source : leparisien.fr

Temple détruit à Palmyre: un "crime de guerre" et "acte barbare" pour l'Unesco et l'Onu


Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait exploser un des plus célèbres temples de la cité antique de Palmyre, en Syrie, un "crime de guerre" et une "perte considérable" pour l'humanité selon l'Unesco, un "acte barbare" pour l'ONU.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/temple-detruit-par-l-ei-a-palmyre-l-unesco-et-l-onu-denoncent-crime-de-guerre-et-acte-barbare-24-08-2015-5033487.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 4 Sep - 17:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 16:42

Source : lemonde.fr

Villa Médicis : la nomination de Muriel Mayette ne fait pas l’unanimité

L’Académie de France, hébergée à la Villa Médicis, à Rome, depuis 1803, connaît sa nouvelle directrice. Il s’agit de Muriel Mayette, qui a été proposée par la ministre de la culture, Fleur Pellerin, a annoncé le ministère, jeudi 3 septembre. Elle succède à Eric de Chassey à ce poste prestigieux.
Source : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/03/villa-medicis-la-nomination-de-muriel-mayette-ne-fait-pas-l-unanimite_4745267_1655012.html

Jean-Marc Bustamante nommé à la tête de l’Ecole des beaux-arts

C’est l’issue qu’on n’attendait pas. L’artiste Jean-Marc Bustamante a été « proposé » par la ministre de la culture, Fleur Pellerin, pour diriger l’Ecole des beaux-arts de Paris (Ensba), a annoncé, mercredi 2 septembre, la Rue de Valois dans un communiqué. Il remplace Nicolas Bourriaud, évincé le 2 juillet.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/03/jean-marc-bustamante-nomme-a-la-tete-de-l-ecole-des-beaux-arts_4744187_1655012.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 4 Sep - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 16:45

Source : lemonde.fr

Le visiteur de musées exposé

Deux hommes et une femme se tenant par la main, courant à perdre haleine à travers les couloirs du Louvre  : ce contre-la-montre joyeux, pied de nez de Jean-Luc Godard à l’art académique dans Bande à part (1964), pourrait résumer à lui seul le propos  : « En neuf minutes quarante-trois secondes, Arthur, Odile et Franz avaient battu le record de la visite du musée établi par Jimmy Johnson, de San Francisco. »
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/03/le-visiteur-de-musees-expose_4745086_1655012.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:06

Source : Lefigaro.fr

Moscou annule un prêt de vingt Chagall à la Suède


La Russie ne prêtera pas des œuvres du peintre franco-russe à Stockholm, redoutant la saisie de celles-ci dans le cadre d'une procédure de compensation lancée par les ex-actionnaires du groupe Ioukos.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/09/04/03015-20150904ARTFIG00147-moscou-annule-un-pret-de-vingt-chagall-a-la-suede.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:22

Source : leparisien.fr

Suisse: une oeuvre de Rodin jamais vue depuis un siècle donnée par un anonyme à un musée

Une personne ne souhaitant pas dévoiler son identité aux médias a donné sans contrepartie une sculpture de Rodin jamais vue depuis un siècle, "L'Homme au serpent", au musée des Beaux-Arts de Lausanne, a annoncé mercredi ce dernier.
"L'Homme au serpent" (1887) a été offert au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne par un généreux donateur désirant conserver l'anonymat", a indiqué l'établissement dans un communiqué.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/suisse-une-oeuvre-de-rodin-jamais-vue-depuis-un-siecle-donnee-par-un-anonyme-a-un-musee-26-08-2015-5037369.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:29

Source : leparisien.fr

Incendie à la Cité des sciences: thèse accidentelle retenue en l'état de l'enquête

Une armoire électrique défectueuse est sans doute à l'origine du violent incendie qui a touché un bâtiment en travaux de la Cité des sciences à Paris, dont les portes resteront closes ce weekend, a-t-on appris vendredi de source policière.

Cette armoire a pu "provoquer un court-circuit" ou "autre chose qu'il reste à déterminer avec précision", a ajouté cette source. La thèse accidentelle est retenue à ce stade par les enquêteurs.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/incendie-a-la-cite-des-sciences-these-accidentelle-retenue-a-ce-stade-21-08-2015-5025729.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:32

Source : le parisien.fr

Patrimoine: Buren envisage de porter plainte contre la Ville de Lyon

Il se dit "écoeuré" par "l'état d'abandon" de la place lyonnaise accueillant son "oeuvre": doutant d'une prochaine réhabilitation, l'artiste Daniel Buren dit envisager "une action en justice" contre la Ville de Lyon.

"Devant ce désastre et les non-réponses (...), la seule solution, c'est une action en justice", menace M. Buren dans un entretien au quotidien Le Progrès de mardi.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/informations/patrimoine-buren-envisage-de-porter-plainte-contre-la-ville-de-lyon-18-08-2015-5018239.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:35

Source : leparisien.fr

Patrimoine: le château de Versailles veut installer un hôtel près du Parterre de l'Orangerie

L?Établissement public du château de Versailles a lancé un appel d'offres pour la transformation en hôtel d'un ensemble de trois bâtiments longeant le Parterre de l'Orangerie, a indiqué lundi la direction de l'établissement, confirmant une information du Journal du Dimanche (JDD).

Situés en prolongement de l'aile du Midi, le Grand Contrôle, le Petit Contrôle et le Pavillon des premières cent marches, représentant une superficie totale de 2.800 m2, sont inoccupés depuis 2008. Selon le projet, l'accès de l'hôtel sera extérieur au parc, rue de l'Indépendance américaine, mais une partie des chambres donnera sur l'Orangerie.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/patrimoine-le-chateau-de-versailles-veut-installer-un-hotel-pres-du-parterre-de-l-orangerie-17-08-2015-5016345.php

Source : latribunedelart.con

Versailles : ne nous trompons pas de scandale

De nombreux lecteurs nous ont envoyé des mails pour s’indigner de l’affaire : le château de Versailles envisage de confier à un opérateur la création d’un hôtel de luxe dans l’hôtel du Grand Contrôle, qui dépend de l’établissement public.

Or il se trouve que l’histoire n’est pas nouvelle même si, apparemment, elle n’avait pas encore abouti alors que l’hôtel devait ouvrir en 2011. Nous lui avions consacré un article ici même.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/versailles-ne-nous-trompons-pas-de-scandale

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 4 Sep - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:41

Source : letribunedelart.com

Précisions sur les « 20 super-directeurs » des musées italiens

L’arrivée de certains directeurs européens à la tête, pour quatre ans, des grands musées italiens (voir la brève publiée ce jour) plaît beaucoup, particulièrement aux journalistes. Quelques précisions s’avèrent peut-être utiles sur ces récentes nominations, au sujet desquelles la presse officielle ne tarit pas d’éloges en répétant à qui veut les entendre les paroles du ministre Franceschini : « une page est enfin tournée » dans la culture de la Péninsule.
Source: http://www.latribunedelart.com/precisions-sur-les-20-super-directeurs-des-musees-italiens

Nominations de vingt directeurs de musées italiens

Il y a quinze jours, le gouvernement italien a nommé, comme il l’avait annoncé, vingt directeurs pour vingt musées qu’il considère être les plus importants du pays. Ces nominations ont occasionné bien des débats dans la presse transalpine, l’un d’entre eux portant sur le fait que sept de ces nouveaux directeurs sont étrangers.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/nominations-de-vingt-directeurs-de-musees-italiens

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 7 Sep - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Ven 4 Sep - 17:42

Source : latribunedelart.com

Fondation Abbeville-Patrimoine : un oxymore ?

« Depuis plusieurs années, la Ville d’Abbeville s’est engagée dans une politique culturelle ambitieuse, reconnue officiellement aujourd’hui par le Ministère de la Culture et de la Communication au travers de la signature d’un Pacte culturel le 29 mai dernier en présence de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication. » Voilà comment Abbeville, cité dirigée par le maire Nicolas Dumont, est présentée dans le dossier de presse de la création d’une nouvelle fondation abritée par la Fondation du Patrimoine et qui a pour objectif - tout en bénéficiant des avantages fiscaux inhérents à une telle institution - d’« accompagner la politique patrimoniale mise en place par la Ville ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/fondation-abbeville-patrimoine-un-oxymore

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Lun 7 Sep - 9:31

Source : latribunedelart.com

Réouverture des salles françaises XVIIIe et XIXe au second étage du Louvre

Le département des peintures vient de réaménager les salles du XVIIIe à 1850, au second étage de la cour Carrée. Il reste à terminer les travaux dans la section du XVIIe siècle, fermée depuis déjà plusieurs années, pour laquelle le directeur du département des peintures, Sébastien Allard, s’est engagé sur une réouverture au printemps prochain.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/reouverture-des-salles-francaises-xviiie-et-xixe-au-second-etage-du-louvre

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Lun 7 Sep - 9:38

Enrichissement des collections

Source : latribunedelart.com

Un tableau de Jan Victors acquis par un musée canadien


Fuyant la famine, les époux Naomi et Elimélech quittèrent la Judée pour s’installer au pays de Moab. Or, Naomi perdit son mari, puis ses deux fils, et décida de retourner à Bethléem. Elle dit à ses belles-filles moabites, Orpa et Ruth, de rentrer chez leur mère. Orpa s’en alla, mais Ruth refusant de la laisser, l’accompagna dans son pays et se convertit au judaïsme : « Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-jan-victors-acquis-par-un-musee-canadien

Un tableau de Vincent acquis par Langres


Fuyant la famine, les époux Naomi et Elimélech quittèrent la Judée pour s’installer au pays de Moab. Or, Naomi perdit son mari, puis ses deux fils, et décida de retourner à Bethléem. Elle dit à ses belles-filles moabites, Orpa et Ruth, de rentrer chez leur mère. Orpa s’en alla, mais Ruth refusant de la laisser, l’accompagna dans son pays et se convertit au judaïsme : « Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu  ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-jan-victors-acquis-par-un-musee-canadien

Un Rodin pour Lausanne


« Les trois ombres étaient toujours devant moi, lorsqu’un serpent qui rampait sur six pieds s’élance vers l’un des coupables, et s’attache tout entier à lui. » Tel est l’enfer de Dante, décrit au chant XXV. Cette scène, Rodin semble l’incarner dans L’Homme au serpent, une sculpture que vient d’offrir un particulier au Musée cantonal de Lausanne : l’œuvre est d’autant plus remarquable qu’elle n’a pas été vue depuis 1914 et qu’il s’agit du seul tirage en bronze réalisé par l’artiste. Le plâtre, créé vers 1882-1883, se trouve aujourd’hui au Clark Art Institute de Williamstown.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-rodin-pour-lausanne

Acquisitions de la National Gallery de Washington


Outre les deux portraits nouvellement entrés dans ses collections (voir la brève du 22/8/15), la National Gallery de Washington vient d’annoncer l’achat d’un paysage d’Emil Libert à un marchand d’art londonien.
Né à Copenhague en 1820, l’artiste se forma à l’Académie royale et choisit le genre du paysage, fixant plusieurs fois sur sa toile les falaises de craie de l’île de Møn, dans la mer Baltique, dominées par cette aiguille rocheuse appelée Sommerspiret.
http://www.latribunedelart.com/acquisitions-de-la-national-gallery-de-washington-5876

La BnF lance une souscription pour l’acquisition d’un bréviaire

Mort en 1270, le roi fut canonisé en 1297 et dès les années 1310, un bréviaire signalait cette fête et illustrait la vie du roi. Ce bréviaire, dit de Saint-Louis de Poissy , fut commandé par Philippe le Bel en l’honneur de son grand-père. Détenu par un amateur privé qui a souhaité le vendre, il a été classé trésor national par le ministère de la Culture en octobre 2014.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-bnf-lance-une-soucription-pour-l-acquisition-d-un-breviaire

Le Rijksmuseum tente d’acheter les deux Rembrandt Rothschild

Le directeur du Rijksmuseum, Wim Pijbes, a déclaré ce matin à la radio néerlandaise BNR Nieuwsradio que son musée était dans une négociation très avancée pour acquérir auprès de la famille Rothschild en France les deux portraits de Rembrandt dont nous avions révélé il y a quelques mois qu’ils avaient obtenu leur certificat d’exportation.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-rijksmuseum-tente-d-acheter-les-deux-rembrandt-rothschild

Deux portraits entrent à la National Gallery de Washington

Le premier est un grand tableau de Mary Cassatt montrant son neveu, Edward Buchanan Cassatt, surnommé Eddy, sans doute âgé de 5 ans. L’œuvre est restée dans la famille du modèle jusqu’à ce jour et a été donnée au musée par ses descendants, parmi lesquels Julie Thayer Vehr.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/deux-portraits-entrent-a-la-national-gallery-de-washington

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   Lun 7 Sep - 9:55

Source : lemonde.fr

Tableaux volés, mais tableaux retrouvés

Méthodiquement, des centaines de milliers d’œuvres d’art ont été volées par les autorités nazies dans les pays occupés. Rien qu’en France, on estime à environ cent mille le nombre d’œuvres concernées. Sous l’égide de l’ERR, service spécialement créé pour l’occasion et, de fait, organe officiel de la spoliation, le processus du pillage a été méticuleux : certaines toiles étaient destinées à la collection personnelle du Führer, d’autres à celle, monumentale, d’Hermann Göring. Les musées et les ambassades allemandes se servaient ensuite.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/09/05/tableaux-voles-mais-tableaux-retrouves_4746619_1655027.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (31 août - 6 septembre 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: