Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 10:04

Musées de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Orléans) Enfin une nouvelle direction

Elle s’appelle Olivia Voisin. Actuellement «Conservateur du département Beaux Arts au musée de Picardie», à Amiens, elle doit prendre prochainement, selon nos informations, la direction des musées d’Orléans. Il était temps. Depuis le départ à la retraite d’Isabelle Klinka, en 2013, le musée des Beaux arts était resté orphelin. Avec, à la clé, une mission longue comme un jour sans pain pour Bénédicte De Donker, conservatrice en chef par intérim. Même constat au Muséum. Depuis le départ du directeur, toujours en 2013. Personne pour prendre les rênes. Car la mairie a préféré temporiser. Prioriser ses choix culturels, pour finalement trancher, dans un contexte économique difficile. Au bout de cette réflexion, le recrutement d’une seule personne pour diriger cinq structures. Le musée des Beaux Arts, le musée historique et archéologique, le Muséum, auxquels seront rattachés, dans le cadre d’un nouveau «pôle muséal», le Centre Charles Péguy et la Maison Jeanne d’Arc. Sacré défi, tant chacun défend une réelle spécificité. Olivia Voisin devra donc jongler entre histoire et animaux, archéologie, peinture, sculpture, et surtout ménager les susceptibilités de chacun.
RC, Orleans, 05/05, p.11

Des châlits du camp de Beaune


Des lits en bois remplis de paille. Superposés sur trois étages, des internés du camp de Beaune la Rolande y ont passé de nombreuses nuits. Ils tentaient de trouver un peu de repos dans des baraques d’à peine 180 m2 où s’entassaient parfois jusqu’à deux cents personnes. Ce vestige retrouvé à Monliard, dans le Pithiverais, sera inauguré mardi 15 septembre, à 18 heures, au Cercil Musée mémorial des enfants du Vel d’Hiv, rue du Bourdon Blanc,à Orléans, en présence de Francine Christophe. Petite fille à l’époque, elle a passé neuf mois dans le camp de Beaune la Rolande. (intégral)
RC, Orleans, 08/09

(La Ferté Villeneuil) Un succès loin d’être en bois à l’Écomusée

C’est une année faste pour l’Écomusée de la vallée de l’Aigre, à La Ferté Villeneuil. Plus de 1.200 visiteurs ont pris le temps de découvrir l’exposition “Passionnément bois”, installée au printemps, dans l’ancien presbytère, près de l’église. Et ce n’est pas fini.Cette fréquentation, loin d’être en quantité négligeable, va encore augmenter, d’ici au mois d’octobre si l’on en juge par les réservations d’adultes et des écoles déjà effectuées. Tout bon pour les chiffres…Le succès de l’Écomusée n’est pas une surprise. La structure a pour habitude d’ouvrir, tous les ans, sur une nouvelle exposition entièrement renouvelée avec des objets insolites et usuels, qui se marient parfaitement avec la partie archéologique, appréciée des curieux.
L'Echo, 08/09, p.22

(Epernon) La toilette vue par le conservatoire

La dernière exposition temporaire de la saison du conservatoire des Meules et Pavées du Bassin d’Épernon porte sur un thème particulièrement original et essentiel à notre quotidien puisqu’elle est consacrée à la toilette. Différents objets, aujourd’hui disparus de nos salles de bain, reprennent vie, le temps de l’exposition. Savons en tout genre,flacons de parfum, blaireaux et rasoirs, sans oublier les brocs, les récipients, les brosses et autres fers à friser y occupent une place particulière.
L'Echo, 09/09, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 10 Sep - 9:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 10:04

Archéologie de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

« Archéologie ligérienne »

Une balade sur le fleuve royal est organisée à Sigloy, par les Passeurs de Loire, sur le thème « Archéologie ligérienne». L’animation est présentée par Michel Dufour, autour de l’homme et de la Loire, de la préhistoire au XIXe siècle, au travers des découvertes d’objets d’un archéologue amateur et passionné. Dégustation de rillettes de poisson et de vin servis sur le bateau. Rendez vous à l’embarcadère du Fournil, à 9 heures. Tarif : 36 €. Réservations obligatoires au 06.74.54.36.61 ou par mail à nocturnes@orange.fr (intégral)
RC, Orleans, 10/09

(Vendôme) Le Quartier Rochambeau va-t-il livrer ses secrets ?

Sur des plans de 1700, côté ancien tribunal,c’est un jardin qui est dessiné sur ce qui est aujourd’hui le parking Rochambeau. Le jardin attenant à La Trinité où pourrait se trouver…un cimetière ! Le même dessin mentionne le tracé des enceintes médiévales de la ville, celui d’une tour utilisée comme colombier, une sellerie, des latrines, un bras du Loir… Et, plus à l’est, d’anciennes tanneries. Des vestiges qui pourraient apparaître. Du moins, peut-être…C’est au fil du diagnostic archéologique qui va être lancé que les informations vont se faire plus précises. Comme un symbole, au lendemain des Journées du patrimoine, avec la présence, à partir du 21 septembre et pour trois semaines,d’une équipe de deux à trois fouilleurs conduite par Philippe Blanchard, de l’Institut de recherches archéologiques préventives (Inrap). Un site jamais fouillé puisque les anciens jardins ont été simplement  remblayés pour préparer les terrains où se sont élevés les bâtiments militaires. Et qui, sauf découverte exceptionnelle,ne sera pas fouillé très en profondeur.
Nr, ,Loir et CherN, 10/09, p.17

(Neuvy deux Clochers) Des fouilles pour faire le tour de Vesvre


A l’image des oiseaux migrateurs qui, chaque année, investissent les pays chauds avant l’hiver, archéologues et chercheurs étaient de retour à la tour de Vesvre, cette semaine. Guidée par un instinct de découvertes et animés par la passion du lieu,l’équipe revient, chaque année depuis 2012, pour mettre à jour de nouvelles données sur le site dans le cadre d’un projet collectif de recherches. Depuis lundi, ils sont une vingtaine de professionnels à sonder, fouiller et analyser le site. Dans les objectifs de cette année, les chercheurs ont souhaité réaliser différentes techniques permettant de déterminer la nature du sous sol au niveau des douves et du terre plein.Les données du pénétromètre dynamique vont ainsi être confrontées à celles fournies par les carottages réalisés l’année dernière.À cela vient s’ajouter une troisième technique, la résistivité électrique.
Le Berry, 11/09, p.21

Nos ancêtres les Gaulois de La Chaussée-Saint-Victor


Il n’est pas rare d’entendre les promoteurs s’en plaindre en raison des surcoûts qu’elles occasionnent. Mais pour Christophe Degruelle, c’est tout le contraire. «Vive les fouilles archéologiques préventives » s’enthousiasme le président d’Agglopolys. «Moi,j’en ai marre d’entendre dire que cela coûte cher et que cela fait perdre du temps. Je m’élève totalement en faux contre ces affirmations. C’est une chance pour la France de connaître son histoire,encore plus quand on se met à douter de son identité nationale.Nos sommes un grand pays scientifique. C’est de notre responsabilité de procéder à des fouilles. Il ne faut pas opposer archéologie et aménagement économique. Heureusement, on a beaucoup progressé dans ce domaine même si l’on entend encore quelques diatribes lors des réunions de maires.» A La Chaussée-Saint-Victor où Agglopolys procède à l’aménagement d’un nouveau parc d’activités,un diagnostic archéologique a été réalisé au printemps.A l’issue de celui-ci, le préfet de Région a prescrit des fouilles préventives qui ont été réalisées cet été par des équipes de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques). Les travaux de viabilisation ont dû être repoussés de six mois.
Nr, Loir et Cher, 11/09, p.14

(Blois) Une semaine d’exploration sous la Loire

Du pont Jacques-Gabriel, ou depuis les bords de Loire, les badauds ont pu observer, tout au long de la semaine, quatre plongeurs occupés à sonder le fleuve. Ces derniers n’étaient pas à la recherche, contrairement à ce que semble indiquer la rumeur, de la statue enfouie d’un ancien roi de France, mais d’indices supplémentaires concernant des pêcheries médiévales, des duits et les vestiges d’un pont antique.
Nr, ,Loir et Cher, 11/09, p.14

(Loches) Fouilles au Logis royal, saison 3

En toute logique, le mur de l’ancienne chapelle devrait être là. Face au contrefort du Logis royal. Et il n’y est pas. En tout cas, il n’apparaît pas clairement. «Cet endroit a été très remanié quand le Logis royal a servi de sous- préfecture [au XIXe siècle et jusqu’en 1926, NDLR]. A cette époque, ils ont déplacé et évacué beaucoup de vestiges», explique l’archéologue Vincent Hirn. Il est l’un des deux archéologues professionnels du conseil départemental, avec le responsable de l’opération Pierre Papin, qui ont entamé lundi une nouvelle campagne de fouilles le long du Logis royal. Un chantier d’environ 120 m2, sur lequel ils sont épaulés par quatre bénévoles.
+ ••• Remonter au XIe et même avant
NR, Indre et LoireT, 12/09, p.33

(Saint Amand) Serge Dirig et ses belles plumes


Hier matin, jour du vernissage de son exposition au musée Saint Vic, Serge Dirig était parti chiner du côté de Fourchambault (Nièvre), avec un ami, à la recherche de nouvelles plumes. «On part comme ça tous les week ends dans les brocantes et les vide greniers, pour voir tout ce qui est en rapport avec l’écriture et qui n’est pas commun. La semaine dernière, j’ai encore trouvé une belle boîte militaire, mais ce sont des découvertes qui restent exceptionnelles. Sur une année, je ne tombe que sur trois ou quatre boîtes que je n’ai pas.»
Le Berry, 13/09, p.15

(Bourges) Des cheveux pour étudier Agnès Sorel

Depuis la réouverture du musée des arts décoratifs de Bourges (à l’hôtel Lallemant), en juin dernier, une pièce manque à l’appel. Il s’agit d’une mèche de cheveux bruns attribuée à Agnès Sorel, la maîtresse du roi Charles VII (14221450). En fait, ces cheveux se trouvent dans les réserves. Le musée, rongé par les insectes, avait dû fermer six mois, et de nombreuses pièces n’ont toujours pas réintégré les locaux.
Le Berry, 13/09, p.17

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 14 Sep - 14:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 10:05

Patrimoine de la région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Massay) Les vitraux de l’abbaye décryptés


Les Amis du vieux Massay, en la personne d’Ariane Delasalle, proposent de découvrir une magnifique exposition sur les vitraux de l’abbaye, réalisée en collaboration avec le photographe Joël Simier. Le vernissage se déroule aujourd’hui, à 18 heures. Est présentée une vingtaine de panneaux, dont quinze reprennent chaque vitrail, en donnant les explications, références bibliques et détails à observer.
Le Berry, 05/09, p.21

(Muides sur Loire) La restauration de l’église en marche

Il convient d’approuver le DCE (Dossier de consultation des entreprises) d’un montant global de travaux de 418.988,41 € TTC (contre 351.870,08 € TTC) du fait de l’ajout du parement de la façade ouest. Le conseil approuve à l’unanimité le DCE. La souscription publique atteint à ce jour environ 20.000 € et elle est toujours ouverte. (intégral)
Nr, Loir et Cher, 05/09

(Loches) Le château de la sous-préf’ pour 1,5 million d’euros


C’est une affaire qui commence à faire sérieusement son chemin. La vente du château d’Armaillé, avec son superbe parc de trois hectares, aux portes  du centre-ville, est envisagée par son propriétaire, le conseil départemental. C’est même un dossier que le sous préfet, Edmond Aïchoun, s’est attaché à faciliter avant son départ en juillet, pour sa nouvelle affectation à Coutances dans la Manche. Mi-juillet, il a rencontré le président du conseil  départemental Jean-Yves Couteau à Tours pour discuter de ce sujet. Et pour lui faire part d’un contact pour un acheteur, intéressé pour acquérir ce joyau de la République. Si l’affaire se conclut, le Département pourrait déposer à sa banque un chèque d’un million et demi d’euros. Si la vente de l’ex-palais de justice, dont il est aussi propriétaire, est également finalisée autour de 500.000 €, c’est une entrée d’argent de 2 millions d’euros que Loches assurerait à la Touraine. Difficile d’y résister.
Nr, Indre et LoireE, 05/09, p.24

(Amboise) “ Le territoire est plein de richesses insoupçonnées ”


Partout en France, les visites à thème organisées dans les Villes Pet pays d’arts et d’histoire sont très prisées. Par les touristes, par les enseignants qui y  conduisent leur classe… La saison est bien partie, en Pays Loire Touraine. Pour rappel, en 2014, 671 personnes ont suivi les visites estivales du service d’animation du patrimoine. Ce label Art et histoire, créé il y a trente ans, est décerné par le ministère de la Culture. Le Pays Loire Touraine a été le premier de la région Centre Val de Loire à l’obtenir, en 2008. Claude Courgeau, maire de Pocé-sur-Cisse et président de cette structure qui couvre l’est du département (*), fait le point.
+ ••• Les visages du service patrimoine
(*) : soit 55 communes, situées dans cinq communautés de communes : Bléré Val de Cher, Castelrenaudais, Est tourangeau, Vouvrillon et Val d’Amboise.
Nr, Indre et LoireE, 05/09, p.24

(Amboise) Fontaine de Max Ernst : sans ministre

La fontaine de Max Ernst, qui a été restaurée, revit de façon spectaculaire, sur le mail, à Amboise. Ce magnifique monument sera inauguré dans tout juste une semaine. En tête des personnalités citées sur le carton d’invitation se trouve la ministre de la Culture, Fleur Pellerin. Rien d’étonnant : cette fontaine est le seul monument que Max Ernst, artiste majeur, ait jamais créé pour l’espace public. Renseignements pris en mairie, on nous informe que la ministre ne sera pas présente, et qu’elle sera représentée par la directrice de la Drac Centre, Sylvie Le Clech. A quand remonte la dernière visite d’un ministre de la Culture, à Amboise ? Frédéric Mitterrand est venu visiter le château,mais pas dans le cadre d’une réception officielle organisée par la Ville, précise la mairie. Et Jack Lang est venu soutenir l’équipe de Christian Guyon en 2001. Mais il était alors passé du ministère de la Culture au ministère de l’Éducation nationale. (intégral)
Nr, Indre et LoireE, 05/09

(Bourges) Visite sur le thème de l’occupation et de la libération

Une cinquantaine de Berruyers a résisté à l’appel du beau temps et de la Fête des marais, pour participer hier, à une visite du Bourges de l’occupation et de la libération. Un sujet sérieux et délicat. Aux manettes, Roger Douillard, guide conférencier. Il prévient d’emblée : «Je vais rester sur les faits. Cette période est encore vivante. Il y a toujours des plaies et elles sont loin d’être cicatrisées.» Après un très long exposé place Étienne Dollet, la visite peut commencer. D’abord une halte rue du Guichet où étaient installées des Kommandanturs, puis un détour par la rue d’Auron pour découvrir la maison qui abritait le magasin devélos de Camille Lerâle. Résistant, il était responsable du mouvement Vengeance pour le Cher Nord.Un des axes de l’exposé de Roger Douillard est le pillage économiqueexercé par l’occupant nazi, à partir de juin 1940.
Le Berry, 07/09, p.7

La reconstruction dans le Val de Loire

Les villes-ponts du Loiret (Orléans notre photo Gien, Sully et Châteauneuf sur Loire) sont à l’honneur, jusqu’au dimanche 27 septembre, à Sully sur Loire.  L’exposition «La Reconstruction dans le Val de Loire Le Loiret 1940-1953, atelier de la ville de demain» est visible au centre culturel de l’église Saint Germain. Plans, maquettes, dessins, photographies, films et affiches : autant d’archives publiques et privées réunies dans une exposition où le visiteur comprend que, des ruines des villes-ponts, est née une nouvelle architecture très caractéristique. Un courant nouveau, apparu dans le Loiret, devenu modèle de la reconstruction nationale. Des visites guidées d’un peu plus d’une heure par Elke Mittman, directrice de la Maison de l’architecture du Centre et commissaire de l’exposition, et Isabelle Thauvel, co-commissaire,  sont prévues dans les prochains jours : jeudi, à 17 heures et 18h30 ; dimanche à 15 heures et à 16h30 ;  samedi 19 et dimanche 20 septembre, à 15 heures et à 16h30 ; dimanche 27 septembre, à 15 heures et à 16h30. Réservations au 02.38.54.08.96 ou mdacentre@wanadoo.fr. Exposition gratuite. (intégral)
RC, Orleans, 08/09

(Chartres) Mystérieuse droguerie d’antan


Restaurateurs et sculpteurs professionnels, Sandrine et Benoît Coignard résident au cœur du vieux Dreux. Au bout de l’étroite rue du Mur se dresse leur maison à pans de bois qu’ils rénovent depuis des années. Récemment, ils ont acquis une extension à hauteur du 16 rue Charles Mailler, «pour y installer un atelier». Au premier coup d’œil, la façade extérieure ressemble à une vieille boutique qui semble endormie depuis bien longtemps. Le pas de porte est fermé depuis des lustres. Quand elle a pris son petit scalpel pour gratter le revêtement, cet été, Sandrine Coignard ne se doutait pas qu’elle allait faire une incroyable découverte.Enfouies sous plusieurs couches de peintures, des lettres sont apparues, puis des mots : “peinture, papiers peints, vitres,…” Et puis, le nom supposé de la boutique : “A l’ab…” On n’en saura pas plus.
L'Echo, 08/09, p.17

(Tours) Une belle aventure autour de saint Martin

L’histoire est belle à raconter. Elle fut encore plus belle et émouvante à vivre. Emmanuel Lecerf, installé à Tours depuis une trentaine d’années en tant qu’artisan-joaillier, est très attaché à la ville et à son histoire.Et pour cause, son atelier se trouve dans les lieux même où fut construite la Collégiale Saint-Martin. «L’espace est situé sous la Tour de l’Horloge, tour du XIe siècle qui constitue l’un des derniers vestiges de cette basilique, haut lieu de la chrétienté au Moyen Age», confie l’artisan. Depuis son installation, il y a trois ans, dans ce lieu chargé d’histoire, habité par la mémoire des pèlerins venus par milliers s’y recueillir, l’artisan-joaillier n’eut alors qu’une seule idée : créer une médaille en l’honneur du saint homme. Mais pas n’importe laquelle. Il lui fallait la fabriquer selon des procédés anciens et trouver un modèle digne des évènements qui se dérouleront dans quelques mois pour fêter les 1.700 ans de la naissance de Martin.
NR, Indre et LoireT, 08/09, p.12

(Azay le Rideau) Le château, scène de danse pour Thomas Lebrun

Dans le cadre de la première édition de Monuments en mouvement, initiée par le Centre des monuments nationaux (CMN), Thomas Lebrun, chorégraphe, danseur et directeur du Centre chorégraphique national de Tours a créé «Où chaque souffle danse nos mémoires», un nouveau spectacle qui fera vibrer les pierres du château d’Azay-le-Rideau. Avant Châteaudun et le palais Jacques-Coeur de Bourges. «Quelle danse y dévoiler, y proposer,  pour habiter ces pierres, ces atmosphères, ces monuments qui ont traversé les siècles, alors que nous ne sommes que des passeurs en mouvement, des passagers d’un soir ?», s’est interrogé Thomas Lebrun qui, avec ses danseurs a beaucoup travaillé pour honorer cette commande du CMN «tout en préservant critique et honnêteté artistique». Le spectacle qui sera proposé vendredi 11 septembre au château d’Azay-le-Rideau n’est pas à l’image des danses en costumes qui ont pu avoir lieu dans le château. Il s’agit bien là d’une belle création de danse contemporaine avec douze danseurs vêtus de noir qui prend en compte la mémoire du lieu, son architecture, mais aussi la mémoire de chacun, danseur, musicien ou spectateur.
Nr, Indre et LoierW, 08/09, p.20

(Bourges) La fin des travaux est prévue en octobre

Après plusieurs mois, voire années d’ouvrage, la Halleau Blé devrait voir ses travaux complètement achevés dans quelques semaines. «L’inauguration devrait avoir lieu le 21 ou 28 novembre», a annoncé Philippe Mercier, maire adjoint au commerce, à l’occasion d’une visite du chantier en début de semaine. Les travaux avaient été commencés en avril 2013, suite notamment à la demande  des commerçants et de la clientèle. «On a procédé à de la rénovation, de la mise aux normes», a rappelé le maire Pascal Blanc. Actuellement, les travaux se poursuivent encore sur la partie extérieure (côté rue de la Halle) ainsi qu’au niveau de l’îlot des poissonniers.
Le Berry, 09/09, p.11

(saint-aignan) Secteur sauvegardé


Lors du forum des associations du 5 septembre à Saint-Aignan, une concertation avec le public a été proposée, dans la grande salle de la mairie de la ville, au sujet de l’avancement de l’étude du secteur sauvegardé, et plus spécifiquement du PSMV (plan de sauvegarde et de mise en valeur). «Ce secteur sauvegardé compte parmi les dix de la région Centre et représente le deuxième du Loir-et-Cher après celui de Blois», ont rappelé Xavier Trotignon, adjoint au patrimoine, et Valérie Chapeau, animatrice du label Pays d’art et d’histoire de la vallée du Cher et du Romorantinais. Ils ont expliqué aux visiteurs les cinq grands panneaux présentant l’ensemble de l’étude détaillée, avec remise d’un condensé du contenu sur support papier. Les panneaux resteront plusieurs semaines à disposition du public. (intégral)
NR, Loir et Cher, 09/09

Train vapeur : Thouars jette l’éponge

Il a contribué à écrire certaines des heures glorieuses de Richelieu. Un an après son départ officiel du Richelais, le train touristique à vapeur (TVT) se casse à nouveau les  dents. Cette fois, c’est du côté de Thouars, où le petit train devait être lancé entreThouars et Loudun. Pour des raisons d’économies budgétaires, la communauté  de communes du Thouarsais –qui devait participer majoritairement aux investissements du projet du train touristique à vapeur entre Thouars et Loudun(3 M€) – a décidé de jeter l’éponge, comme l’a confirmé lundi après-midi Bernard Paineau, président de l’intercommunalité thouarsaise. Cette décision constitue un vrai problème pour l’association Train Vapeur Touraine.Où va-t-elle pouvoir garer sa locomotive historique (une Mikado 141-C-100) et ses 46 autres véhicules (wagons et voitures) ?
Nr, Indre et LoireW, 09/09, p.21

(Saint Cyr en Val) Ils ont l’art de travailler la lumière


Les Journées du patrimoine auront lieu dans quelques jours.Un prétexte idéal pour parler d’un métier artisanal qui participe à l’embellissement des richesses locales. L’atelier Gouffault a été fondé par Louis Gouffault en 1930, dans le centre d’Orléans. Créateur et restaurateur de vitraux anciens,il a, depuis, intégré le groupe Villemain et est désormais installé à Saint Cyr en Val. Si la grande période faste du vitrail se situe à la fin du XIXe siècle – «à l’époque où l’on faisait du vitrail au mètre carré», résume Emmanuel Girard,chargé d’étude et de la gestion de l’atelier – c’est dans les années 1970 que l’activité du vitrailliste local connaît son apogée. Aujourd’hui, l’entreprise ne compte plus que trois personnes : Emmanuel Girard donc, Eddy Romet, vitrailliste qui a commencé en tant qu’apprenti il y a 25 ans, et Christian Roi,maître verrier. «Cela signifie qu’il est capable de tout faire, le vitrail et le travail d’artiste peintre en plus», simplifie le chargé d’étude, qui insiste également sur la «très bonne connaissance de l’histoire religieuse» qu’il est nécessaire de posséder.
RC, Orleans, 10/09, p.20

(Prunay le Gillon) L’église Saint-Denis a retrouvé sa splendeur

Il a fallu plus de 1,4 million d’euros et près de trois ans de travaux pour que l’église du village, construite vraisemblablement au début du XVe siècle, retrouve une nouvelle vie après plus de quarante années de fermeture. Le monument a été fermé, le 5 juin 1973, suite à des éboulements dans la nef. Les travaux ont permis de refaire la toiture et la charpente, que le public a pu découvrir, samedi, à l’occasion de l’inauguration du bâtiment. Une journée particulière pour tous les habitants et notamment pour le maire, Jackie Ferré, submergé par l’émotion : «Revoir un jour cette église ouverte était, pour beaucoup, un rêve. C’est aujourd’hui une réalité. Certes, il nous reste à faire les murs, le clocher, les vitraux et les sols. Nous lancerons prochainement une nouvelle souscription et je suis convaincu que nous pourrons, sur les fonds privés, relever les défis à venir.» L’inauguration a été suivie d’une messe publique, célébrée par Mgr Michel Pansard, l’évêque de Chartres,puis d’un concert, dans la soirée, du groupe A Ricuccata, un ensemble polyphonique de chants corses venu de Cervione (Haute Corse). (intégral)
L'Echo, 10/09

(Mehun sur Yèvre) Souscription publique ouverte pour restaurer le monument aux morts

Suite à la signature de la convention entre la ville et la Fondation du patrimoine,le comité de restauration du monument aux morts annonce que la souscription publique est ouverte. Les dons peuvent s’effectuer par internet : www.fondationpatrimoine.org/32488 ou par chèque (bons de souscriptiondisponibles à l’accueil de la mairie).Les travaux vont bientôt commencer pour lui redonner son aspect originel afin de l’inaugurer en novembre.
Le Berry, 09/09, p.11

(Tours) Qui veut, qui peut acheter la chambre de commerce ?

La vente de la CCI ? C’est dans les cartons, je vous le confirme. On veut vendre l’hôtel consulaire.Cela peut aller très vite, dès l’an prochain, confirmait hier, à la NR, le président de la chambre de commerce et d’industrie,Gérard Bouyer. Un premier article paru dans nos colonnes cet été avait permis de dévoiler ce projet très inattendu. Le président Bouyer n’en fait plus mystère. Il confirme également le déménagement prévu à l’Escem, l’École de commerce située aux Fontaines. Mais, avant, il faudra vendre les magnifiques bâtiments historiques de la rue Jules-Favre,un vrai «trésor de famille» qu’on peut évaluer à plusieurs millions. ”Qui veut, qui peut acheter ce « palais » d’une si grande richesse architecturale, classé et bien entretenu, où la CCI s’est installée en 1803 ? Plusieurs pistes sont avancées. En faire un hôtel de luxe ? Peu probable, à cause des travaux d’aménagement à prévoir. De l’habitat haut de gamme ? Même constat. Le président Bouyer laisse entendre que la piste culturelle est très sérieuse, avec l’installation d’un musée, d’expositions. Autre solution à retenir : l’installation du siège d’une grande entreprise nationale ou internationale.
NR, Loir et Cher, 09/09

(Saint-Paterne-Racan) La Clarté-Dieu : un trésor à sauver


Les Amis de l’abbaye de la Clarté-Dieu, à Saint-Paterne-Racan, ont besoin de tous. On peut les aider en votant pour eux lors de l’émission « Sauvons nos Trésors », sur France 2, animée par Stephane Bern, le 19 septembre, à20 h 55. C’est pour restaurer la charpente du XIIIe siècle, très menacée, que Julita et Patrick Moussette, propriétaires de l’ancienne abbaye, ont été sélectionnés à cette émission concours. Le projet de restauration sera défendu par Nathalie Dessay qui avait fait le déplacement à Saint-Paterne- Racan, il y a quelques semaines.Pendant l’émission, il y aura un vote public qui aidera le gagnant dans la restauration de son site.L’association des Amis de la Clarté-Dieu espère que les amoureux du site de l’ensemble du territoire voteront pour la Clarté-Dieu. Huit candidats sont en lice. Julita et Patrick Moussette comptent bien sauver la charpente du dortoir des convers qui est en grand danger. (intégral)
Nr,  Loir et Cher, 09/09

(Loches) Quatre jours autour de François Ier

Tout au long de l’année 2015, Loches célèbre le 500e anniversaire de l’avènement de François Ier. L’un des points d’orgue se déroulera du 26 au 29  septembre, avec quatre journées anniversaires intitulées «François Ier s’invite à Loches». Ces journées s’adressent à tous les publics, avec une programmation variée : concert, conférence, visite, colloque, parcours Renaissance, expositions, etc.
Nr, Indre et LoireE, 10/09, p.19

(Saint Denis en Val) Une journée dédiée au château de l’Isle

L’Association de sauvegarde du château de l’Isle (ASCI), en partenariat avec Histoire patrimoine et traditions locales (HPTL), célèbre le château, ce dimanche 13 septembre, en lui consacrant une journée entière. De 10 heures à 18 heures,le site sera ouvert aux visiteurs afin de leur faire(re) découvrir ce monument considéré comme le« dernier témoin des colères de la Loire ». De nombreux stands associatifs seront aussi installés
RC, Orleans, 10/09, p.20

(Le Coudray) Le Séminaire des barbelés fête ses 70 ans

Créé en 1917, le camp militaire du Coudray fût un camp de transit et de rétention pour les prisonniers français, en 1940,avant de passer sous commandement français le 19 juin 1945. Est alors créé un séminaire pour les prêtres allemands prisonniers.Il s’agissait de leur permettre de «s’acheminer vers le sacerdoce et de leur donner la possibilité de devenir sans tarder, un élément de rénovation du catholicisme dans leur pays». Le 70e anniversaire de ce séminaire, dit Séminaire des barbelés, a lieu demain.Plusieurs points forts marqueront cet anniversaire.La première de ces commémorations aura pour cadre l’ancien bâtiment du Séminaire des barbelés, inscrit aujourd’hui à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et dont la restauration se poursuit.
L'Echo, 11/09, p.11

(Vendome) Le bourdon de La Trinité va de nouveau résonner


Muet depuis les années 1990, le bourdon de La Trinité va retrouver sa voix. A la veille du week-end des Journées du patrimoine, vendredi 18 septembre, le bourdon qui est classé monument historique, sera béni par l’évêque de Blois et résonnera à 21 heures. Juste après la mise en lumière de la façade de La Trinité avec, comme il se doit, un bain de couleurs plus appuyé sur le clocher roman. Un retour très attendu qui ne s’est pas fait sans mal puisqu’il fallait trouver une solution technique pour réparer le bourdon sans avoir à le descendre du clocher et à le refondre. Après bien des hésitations et une expertise demandée par la Ville de Vendôme, il a été décidé de le réparer sans avoir à le déplacer.
NR, Loir et Cher, 09/09

(Orleans) Groslot reste sous la menace

L’hôtel Groslot est toujours sous la menace de petits insectes mangeurs de bois (lire notre édition du 9 juillet). Après avoir provoqué la chute d’un tableau de Jeanne d’Arc dans la salle des mariages (*), les vrillettes se sont attaquées à deux coffres anciens, entreposés dans une autre salle de ce bâtiment du XVIe siècle. Des petits trous sont ainsi visibles dans ces meubles classés, dont l’un date de 1470 et appartenait à Louis XI. «Une restauratrice s’est déplacée une seconde fois mardi dernier, explique Philippe Barbier (UDI), conseiller municipal délégué au patrimoine historique. Elle a détecté la présence de vrillettes, et elle est intervenue. Les meubles ont été traités avec du cyperméthrine, un produit inodore, et sans solvant volatil. L’intervention, qui a coûté 700 euros, a aussi un effet préventif et devrait préserver les meubles pendant 10 ans.» (*) En cours de restauration et remplacé par un fac similé.
RC, Orleans, 12/09, p.10

Les mystères du fermier de Pithiviers


Le nom du tableau, Le Fermier de Pithiviers, suscitera l’intérêt des collectionneurs locaux. Son prix, 450.000 euros, en fera réfléchir plus d’un… C’est pourtant bien ce qu’il en coûtera pour acquérir cette toile de Jean-Baptiste Corot, en vente depuis peu à la galerie Dreyfus, située à Bâle (en Suisse). «Un des plus beaux tableaux de l’artiste», n’hésite pas à vanter la direction de la galerie d’art. Qui semble tombée sous le charme de l’œuvre (aux dimensions assez modestes, 35 x 46 cm), une des nombreuses laissées par le célèbre peintre français, connu pour son amour immodéré des paysages. Une œuvre également remarquable, «unique» même, pour Martin Dieterle, expert de l’artiste. Sa particularité ? «Si Corot peignait essentiellement des paysages, on retrouve plus rarement des personnages au premier plan sur ses toiles.»
RC, Loiret, 12/09, p.13

De Chartres à San-Francisco

Le dimanche 30 août, L’Écho Républicain a publié un grand sujet sur la cathédrale Grace de San Francisco, qui abrite deux répliques du labyrinthe de la cathédrale de Chartres. Mais ce n’est pas son seul lien avec Chartres, rappelle Annie Loire, veuve du célèbre artiste et maître-verrier chartrain, Gabriel Loire, disparu en 1996. Il a en effet travaillé sur l’édifice californien, dans les années 1960, notamment pour réaliser une grande rosace, en façade, sur le thème du «cantique de frère soleil» de Saint François d’Assise (intégral)
L'Echo, 13/09

(Chartres) Distinction

L’Hôtel de la Poste, à Chartres, un bâtiment de style néogothique construit par Raoul Brandon, dans les années 1920, a été réhabilité par Paul Chemetov, pour abriter la médiathèque L’Apostrophe depuis 2007. C’est à ce titre qu’il vient de recevoir le titre des «80 lieux d’exception» en France, catégorie XXIe siècle. (intégral)
L'Echo, 13/09

Les Monuments nationaux lieux pleins de vie

Rencontres, lectures, concerts, marché de Noël… Anne Rousset, administratrice par intérim des Monuments nationaux du Berry, a présenté les animations proposées jusqu’à la fin de l’année au domaine George Sand et au château de Bouges. Des animations spécialement créées pour les enfants (et leurs parents) sont également mises en place. Tour d’horizon.
NR, Indre, 13/09, p.3

(Pays de la vallée du cher et du romorantinais) Quel Pays d’art et d’histoire pour le territoire ?

C’est sur un ordre du jour finalement allégé, élections régionales approchant obligent, que s’est penché le comité syndical du Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais, jeudi soir à Thésée. La séance a été menée tambour battant, par un Claude Chanal, président du Pays, visiblement pressé d’en finir. Parmi les principaux points évoqués, le tout jeune Pays d’art et d’histoire. Il s’agit d’«un label de proximité. Il est certes un label de qualité, mais ce n’est pas un label élitiste qui serait réservé à quelques communes», commence par rappeler Valérie Chapeau, l’animatrice embauchée au début de l’été. Les élus étaient invités à délibérer sur la mise en place de conventions entre la structure syndicale et les offices de tourisme du territoire, Sologne Côté Sud, Val de Cher-Beauval et Cher à la Loire, mais aussi la création d’une régie de recettes. Dans la salle, quelques voix s’étonnent du fait que le Pays puisse recevoir «commercialement» des financements et devienne «producteur de prestations». «Il est inenvisageable que l’on se substitue aux acteurs du territoire et notamment aux offices de tourisme qui font des animations», précise Valérie Chapeau. De même, il ne s’agit pas de «faire du bénéfice, mais d’être à l’équilibre». La délibération est prise avec six abstentions. (intégral)
NR, Loir et Cher, 12/09

(Chinon) François Ier : 500 ans après Chinon revendique sa part

François Ier n’a sans doute jamais foulé le sol de la rue du Commerce, à Chinon. Pourtant, une vitrine laissée vacante arbore joliment affiches, matériel et costumes aux couleurs du vainqueur de la bataille de Marignan. Cinq cents ans après, alors que résonne à Amboise et Loches les pas de François Ier, que reste- -il du roi à la salamandre à Chinon ? Outre le désir vif de «faire vivre la rue du Commerce», Françoise Houvenaghel, amatrice d’histoire, et Françoise Bertaud l’assurent : «François Ier est venu à Chinon et personne n’en parle !» Si ce roi, qui a régné de 1515 à 1547, est lié à des légendes, qu’il n’a pas vécues à Chinon, il y a bien séjourné et fréquenté… un certain Rabelais.
NR, Indre et Loire, 13/09, p.9

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 14 Sep - 14:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:39

Source : lagazettedescommunes.com

Pourquoi les conservateurs sont légitimes à la tête des musées – Eric Blanchegorge

Président de l’Association générale des conservateurs de collections publiques de France (AGCCPF), Eric Blanchegorge ne croit pas du tout à une remise en cause de la légitimité de ses pairs à la direction des équipements muséographiques. Il explique pourquoi et réfute au passage la thèse des deux universitaires, Jean-Michel Tobelem et Frédéric Poulard, qui estiment que la profession connaît une « déstabilisation inédite ».
Lire la suite : http://www.lagazettedescommunes.com/384630/pourquoi-les-conservateurs-sont-legitimes-a-la-tete-des-musees-eric-blanchegorge/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=05-09-2015-quotidien

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:42

Source : newspress.fr

Le muséum d'Histoire naturelle de Bordeaux en route pour 2017

Aboutissement d'un long travail, la première pierre du chantier de la rénovation du Muséum d'Histoire naturelle de Bordeaux a été posée le lundi 4 mai 2015. Entièrement rénové, le bâtiment qui l'abrite, l'Hôtel de Lisleferme, ouvrira ses portes au public en 2017.
Lire la suite : http://www.newspress.fr/Communique_FR_290120_943.aspx

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:44

Source : club-innovation-culture.fr

Avec l’application Muséotopia, le public mène l’enquête au musée Gassendi (Dignes-les-Bains)


Le 3 juin 2015, le musée Gassendi de Dignes-les-Bains et l’agence Ooopener ont présenté Muséotopia, un jeu d’enquête gratuit disponible sur tablette et smartphone sous Android et iOS (Apple). Ce jeu à destination des jeunes publics dès 7 ans permet de saisir de manière ludique la diversité des collections, des objets, des oeuvres, des artistes et des secrets du musée.
Lire la suite : http://www.club-innovation-culture.fr/application-museotopia-public-mene-lenquete-au-musee-gassendi-dignes-les-bains/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:45

Source : club-innovation-culture.fr

Philippe Adnot (Sénateur et Pdt du Conseil départemental de l’Aube) : « Nous souhaitions des outils numériques faciles d’accès »

Dans une interview exclusive au Clic France, Monsieur Philippe ADNOT, Sénateur de l’Aube et Président du Conseil départemental de l’Aube présente les réalisations numériques liées aux commémorations du 900ème anniversaire de l’abbaye de Clairvaux. Les manifestations – colloques, circuits de randonnées, concerts, expositions…- sont articulées autour d’un dispositif transmédia ambitieux.
Lire la suite : http://www.club-innovation-culture.fr/philippe-adnot-pdt-conseil-departemental-aube/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:47

Source : usine-digitale.fr

"Intégrer le digital aux expositions n'est pas facile", confie Elise Maillard du Louvre


Le Louvre est LA star du web : parmi les 60 sites touristiques les plus visités de France en 2013, il est le plus fréquemment mentionné par les internautes francophones, selon un classement réalisé par Linkfluence pour L'Usine Digitale. Le musée profite de sa notoriété et de la richesse des contenus de son site web... sans toutefois mettre en place de véritable politique digitale avant-gardiste, concède Elise Maillard qui dirige le service de la communication numérique du Louvre depuis un an.
Lire la suite : http://www.usine-digitale.fr/article/integrer-le-digital-aux-expositions-n-est-pas-facile-confie-elise-maillard-du-louvre.N339616

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:50

Source : http://informations.handicap.fr/

Aveugles : quand l'impression 3D sculpte l'invisible

L'impression 3D ouvre de réelles et fascinantes perspectives dans le domaine de la santé et particulièrement celui-ci du handicap. En effet, la démocratisation de cette technologie a engendré, ces trois dernières années, l'émergence d'une multitude de programmes associatifs, principalement tournés vers le handicap moteur via la fabrication de prothèses de membres bon marché et personnalisables (lire article en lien ci-dessous).
Lire la suite : http://informations.handicap.fr/art-imprimante-3d-aveugles-20-7857.php

"On peut toucher": les musées espagnols ouvrent leurs portes aux aveugles

Généralement, les employés du Prado, le plus grand musée de beaux-arts d'Espagne, sont là pour empêcher les visiteurs de toucher aux oeuvres. Cette fois, Jose Pedro Gonzalez fait courir ses mains sur "La Forge de Vulcain".
Source : http://www.rtbf.be/info/societe/detail_on-peut-toucher-les-musees-espagnols-ouvrent-leurs-portes-aux-aveugles?id=9034336

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 8 Sep - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:52

Source : localtis.info

Ressources propres des établissements culturels : un rapport Igac-IGF s'attaque aux politiques tarifaires

Etre plus sélectif dans le ciblage des publics bénéficiaires des politiques de gratuité et de la tarification réduite des musées, ne pas encourager outre mesure le mécénat, formaliser une vision de long terme...
Lire la suite : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250269160169

Paris invente les musées gratuits payants

Lire la suite : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250269201541

Préservation des budgets culture des collectivités : 100 pactes seraient signés avec l'Etat d'ici Noël

Lire la suite : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250269207637

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:55

Source : lagazettedescommunes.com

Comment donner un avenir à l’archéologie préventive


A la croisée des problématiques patrimoniales et des procédures d’urbanisme, l’archéologie préventive est en crise depuis plusieurs années. La réforme prévue par la loi du 1er août 2003 n’a manifestement pas réussi à réguler, ni pacifier, le secteur.
Lire la suite : http://www.lagazettedescommunes.com/dossiers/comment-donner-un-avenir-a-larcheologie-preventive/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 14:58

Source : http://www.club-innovation-culture.fr/

Campagnes de crowdfunding en cours dans les lieux français de patrimoine historique, artistique et scientifique (au 07/09/2015)

Le Clic France vous propose de suivre en temps réel les campagnes de financement populaire organisées sur les plateformes françaises, au profit des lieux de patrimoine historique, artistique et scientifique français.

Au 11/08/2015, 11 campagnes étaient ouvertes pour un objectif de collecte de 61 174 euros
Lire la suite : http://www.club-innovation-culture.fr/crowdfunding-en-cours-patrimoine-francais/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 15:00

Source : la-croix.com

Projet de loi culture, Fleur Pellerin embrasse large

Serpent de mer du quinquennat, le projet de loi sur « la liberté de la création, le patrimoine et l’architecture » doit être examiné par le Parlement à l’automne.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Projet-de-loi-culture-Fleur-Pellerin-embrasse-large-2015-07-10-1333396

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 15:02

Source : icom.museum

L’ICOM prend position en faveur des exceptions à la législation relative au droit d’auteur pour les musées

L’ICOM manifeste son soutien aux professionnels des bibliothèques et archives dans leur tentative de gagner du terrain en ce qui concerne les exceptions au droit d’auteur, dont la progression a été récemment bloquée par l’Union européenne (UE).
Lire la suite : http://icom.museum/actualites/actualite/article/licom-prend-position-en-faveur-des-exceptions-a-la-legislation-relative-au-droit-dauteur-pou/L/2/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 15:04

Source : culture.com

Faire de la médiation sur support mobile sans application

Le musée de plein air des maisons comtoises lancera vendredi 3 juillet à 11 heures son nouveau dispositif de médiation permettant aux visiteurs de découvrir des contenus en géolocalisation tout au long de leur visite via les 8 bornes installées un peu partout sur le site.
Lire la suite : http://culture-communication.fr/fr/faire-de-la-mediation-sur-support-mobile-sans-application/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 15:13

Source : estrepublicain.fr

LUXEMBOURG : LE GUIDE DU MUSÉE EST... UN ROBOT DE NANCY

Tout le monde a le souvenir, au détour d’un musée ou d’une galerie, d’un guide cultivé mais sachant manier aussi l’humour et le style décalé. Mais que diriez-vous si ce guide était… un robot ! ?

Les scientifiques, autant que les artistes, vont pouvoir évaluer vos réactions au Musée d’Art Moderne du Luxembourg à la faveur de l’exposition Eppur si muove («Et pourtant elle tourne ») qui s’ouvre ce jeudi.
Lire la suite : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2015/07/09/luxembourg-le-guide-du-musee-est-un-robot-de-nancy

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mar 8 Sep - 15:15

Source : lefigaro.fr

Une statue italienne reprend vie dans un musée New Yorkais

Il s'agit presque d'une nouvelle renaissance pour cet Adam de marbre sculpté par l'Italien Tullio Lombardo. Le Metropolitan Museum of Art de New York propose une installation numérique originale, qui donne littéralement vie à une statue vieille de plus de six siècles.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/07/16/03004-20150716ARTFIG00020-une-statue-italienne-reprend-vie-dans-un-musee-new-yorkais.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mer 9 Sep - 9:42

Source : lemonde.fr

La vente Taubman chez Sotheby’s : à peine annoncée, déjà historique

A partir de novembre, Sotheby’s dispersera aux enchères la collection de son ancien propriétaire et président, Alfred Taubman, décédé en avril. Et il ne s’agira rien de moins que de la plus importante collection privée jamais mise en vente.

Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/08/la-vente-taubman-chez-sotheby-s-a-peine-annoncee-deja-historique_4749085_1655012.html


_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mer 9 Sep - 9:50

Source : leparisien.fr

Hollande annonce l'ouverture du Louvre, d'Orsay et de Versailles le 7e jour pour les scolaires

François Hollande a annoncé lundi l'ouverture "dès cet automne" des musées du Louvre, d'Orsay et du Château de Versailles le 7e jour -jour de fermeture jusqu'à présent- afin d'accueillir des groupes d'élèves.
"J'ai voulu, avec la ministre de la Culture (Fleur Pellerin), que nos grands musées nationaux, le Louvre, le Musée d'Orsay et le Château de Versailles puissent ouvrir 7 jours sur 7", a-t-il déclaré lors de l'inauguration de l'exposition "Osiris, mystères engloutis d'Egypte", à l'Institut du monde arabe de Paris.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/informations/hollande-annonce-l-ouverture-du-louvre-d-orsay-et-de-versailles-7-jours-sur-7-07-09-2015-5070131.php

Source : la-croix.com

Le Louvre, Orsay et Versailles ouvrent le 7e jour pour les écoliers

François Hollande a annoncé lundi 7 septembre l’ouverture en octobre ou novembre du Château de Versailles, des musées du Louvre et d’Orsay, tous les jours de la semaine, le jour de fermeture étant supprimé et désormais réservé aux scolaires.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/informations/hollande-annonce-l-ouverture-du-louvre-d-orsay-et-de-versailles-7-jours-sur-7-07-09-2015-5070131.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mer 9 Sep - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mer 9 Sep - 9:55

Source : latribunedelart.com

Paris : un budget participatif ludique, convivial, festif et végétalisé

La Mairie de Paris vient de lancer son deuxième « budget participatif » pour lequel les Parisiens pourront « voter » entre le 10 et le 20 septembre. Il s’agit, rappelons-le, de choisir des projets pour la ville, pour un montant cette année de 75 millions d’euros. Ces projets ont fait l’objet d’une première sélection parmi 5 115 soumis par le public. La municipalité en a retenu 77 concernant « tout Paris » (à savoir « d’envergure parisienne par leur importance même s’ils concernent un arrondissement unique, ou duplicables dans tous les arrondissements, ou encore à cheval sur plusieurs arrondissements »), et 237 concernant seulement un arrondissement précis. Chaque votant (sont inclus les enfants !) peut choisir 10 projets pour Paris et 10 projets pour son arrondissement.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/paris-un-budget-participatif-ludique-convivial-festif-et-vegetalise

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mer 9 Sep - 9:59

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.com

Un paravent du XVIIIe pour le Musée Buffon


Grande figure du siècle des Lumières, Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), est l’auteur de l’Histoire Naturelle, générale et particulière. Composée de trente-six volumes publiés entre 1749 et 1789, elle fut écrite en collaboration avec Jean-Marie Daubenton (1716-1800) et le comte de Lacépède (1756-1825) qui la complétèrent par la suite.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-paravent-du-xviiie-pour-le-musee-buffon

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Mer 9 Sep - 10:02

Source : latribunedelart.com

Les Offices privés d’archéologue

C’est une illustration éclatante de ce que dénonçait dans nos colonnes Stéphane Toussaint (voir l’article, à savoir l’hypocrisie extrême de la nomination bruyante et médiatique de vingt nouveaux directeurs de musées qui cache en réalité la misère des moyens qui leur seront accordés (et le peu de latitude que leur donnera leur pseudo-autonomie).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/les-offices-prives-d-archeologue

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   Lun 14 Sep - 15:29

Source : le parisien.fr

La basilique de Saint-Denis retrouve sa splendeur

Ses trois portails recouverts d'un voile noir de crasse ne sont plus qu'un sinistre souvenir : après trois ans de travaux, la façade de la basilique de Saint-Denis, chef-d'oeuvre de l'art gothique et nécropole des rois de France, a retrouvé son éclat.

"J'ai éprouvé du bonheur en redécouvrant la façade de notre basilique cathédrale dans toute sa splendeur. Quand le soleil est là et qu'il donne sur la façade, c'est vraiment une merveille", s'enthousiasme l'évêque de Saint-Denis, Mgr Pascal Delannoy.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/la-basilique-de-saint-denis-retrouve-sa-splendeur-13-09-2015-5087567.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (7 - 13 septembre 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: