Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Panorama de presse (14-20 septembre 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 8:43

Musées région Centre

Source : la-croix.com

Fred Deux, dessinateur fascinant, est décédé

Poète et dessinateur prodigieux, Fred Deux faisait partie de ces hommes dont la rencontre vous marque. Sa carrure imposante, sa simplicité d’autodidacte, son talent de conteur pour narrer les chaos de sa vie, vous faisait succomber immédiatement à son charme.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Fred-Deux-dessinateur-fascinant-est-decede-2015-09-13-1355611

Source : latribundelart.com

Olivia Voisin nommée directrice des musées d’Orléans


Alors que le Musée des Beaux-Arts d’Orléans restait depuis plus de deux ans sans personne à sa tête, la ville vient de recruter Olivia Voisin comme directrice des musées d’Orléans. Elle sera par ailleurs directement en charge du Musée des Beaux-Arts, les autres établissements ayant chacun déjà un responsable.
Olivia Voisin, que nous avions reçue le 16 janvier 2014 dans notre émission La Semaine de l’Art (que nous devrions bientôt reprendre) était depuis juillet 2013 en charge des collections Beaux-Arts du Musée de Picardie.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/olivia-voisin-nommee-directrice-des-musees-d-orleans

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Concressault) A vendre, beau musée de la Sorcellerie

«Musée de la sorcellerie, cherche repreneur, cause départ retraite.» Ce genre d’annonce ne court pas les rues, du moins les sentes escarpées du Cher Nord dont l’une mène tout droit à Concressault. Dans ce pays de sorciers, érigé en totem depuis 22 ans par un musée idoine, c’est à se demander si un j’teux d’sort n’a pas émancipé ses pouvoirs sur ce duo de charme que forme Serge et Brigitte Van Poucke. Eux, de toute façon, n’y croient absolument pas… Au bout de leur carrière, un brin fatigué par le rythme éreintant de saisons touristiques empilées les unes sur les autres depuis plus de vingt ans, le couple créateur du musée de la Sorcellerie cherche, en vain, à céder son affaire.Une bonne affaire : 33.000 visiteurs en 2014, presque 800.000visiteurs depuis l’ouverture en juin 1993. Un cadre idéal avec vaste parking, une matière singulière, un label tourisme et handicap, un prix du site de l’année… Mais voilà. En dehors de quelques touches, ça ne mord pas.
Le Berry, 14/09, p.3

(Beaune la Rolande) Des châlits, sans les puces ni les punaises

Dans le grenier d’une maison du Pithiverais, une curieuse étagère remplie de «bric à brac». À y regarder de plus près, il semblerait bien qu’il s’agisse d’encadrement de lits (les châlits) : des couchettes superposées de trois étages en bois. Désormais installées au Centre d’études et de recherches sur les camps d’internement du Loiret (Cercil), à Orléans, elles sont officiellement présentées aujourd’hui. «Je les ai toujours vues. Mon grand père les a achetées au camp de Beaune la Rolande,à la fin de la guerre. Il n’y a pas si longtemps, j’ai pris conscience de ce que c’était. Les donner au Cercil Musée Mémorial des enfants du Vel’d’Hiv’ était une évidence», confie Martine Largillière, la propriétaire. Plus de 70 ans en arrière, des hommes, des femmes et sans doute des enfants privés de liberté et d’humanité y ont dormi.Du moins, ceux qui le pouvaient. «La nuit, au camp, il y a beaucoup de cauchemars, les gens sont mal.» Francine Christophe, ancienne déportée, sait de quoi elle parle. Les camps, elle y a passé 3 ans de sa vie. Inauguration, aujourd’hui, à 18 heures, au Musée-Mémorial des enfants du Vel’d’Hiv’, rue du Bourdon-Blanc à Orléans
+ Des baraques qui servaient aux militaires
+ Francine Christophe, l’histoire d’« Une petite fille privilégiée »
RC, Orleans, 15/09, p.3

Faites vos prières au musée


Né vers 1430 ou 1435, Jean Colombe était un des grands enlumineurs de son temps et il vivait à Bourges. « Il a été le premier d’une grande dynastie d’enlumineurs, or la ville ne possédait aucun manuscrit de lui », explique Pierre-Antoine Guinot, maire adjoint au tourisme et au patrimoine. Quand il y a quelques mois, Agnès Delannoy,conservatrice en chef des musées de Bourges, a vu qu’un livre d’heures signé de sa main était en vente à l’Hôtel Douot, à Paris, elle a lancé une opération afin que la ville acquière ce livre de dévotion pour laïcs. «En premier lieu, nous avons demandé un droit de préemption en notre faveur», explique Agnès Delannoy. Pour le financement, la conservatrice s’est tournée vers le fonds national du patrimoine, le conseil régional et les Amis des musées de Bourges.
Le Berry, 17/09, p.9

Les mégalithes ont leur musée à Changé

C’est à l’occasion des journées du patrimoine, samedi et dimanche, que le nouveau musée des mégalithes de Changé accueillera pour la première fois des visiteurs. Ce musée, décidé par la communauté de communes des Terrasses et  Vallées de Maintenon, a pu voir le jour grâce à la volonté de son président, Philippe Auffray, et à de nombreux  partenaires tels que la Drac, la Région, le Département, Archer ou encore le Comité archéologique d’Eure et Loir. Le site  archéologique de Changé a été le théâtre, durant dix huit ans, de 1983 à 2000, de fouilles effectuées par Dominique Jagu et ses équipes. Ce site a été mis en valeur dès 2011 en étant couvert et clôturé et maintenant un musée lui a été adjoint  à la demande de la communauté de communes qui a chargé le CEDSN, présidé par Jody Mohammadioun, de mettre en place son contenu muséographique et d’organiser son animation.
L'Echo, 17/09, p.13

(Artenay) Le musée Forain fête son 20e anniversaire

Le musée du Théâtre forain fête ses 20 ans. L’établissement,fréquenté chaque année par plus de 10.000 visiteurs, est un lieu incontournable pour découvrir l’art du théâtre forain mais aussi l’archéologie. En effet, de nombreux objets y sont conservés, sans oublier la salle de spectacle qui accueille, toute l’année, différentes représentations.
RC, Orleans, 18/09, p.25

(Bourges) À la recherche des plantes inconnues

Dans le cadre de l’exposition de Michel Barbaud au muséum, une scientifique vient samedi évoquer la flore du Ladakh qui pourrait intéresser la pharmacopée. Élisabeth Dodinet est ethnobotaniste. Invitée dans le cadre de l’exposition au muséum de Bourges consacrée à l’Himalaya, elle viendra parler samedi des plantes médicinales himalayennes. Son travail d’ethnobotaniste consiste à étudier les plantes dans leur rapport avec l’homme et les sociétés.
Le Berry, 18/09, p.10

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 21 Sep - 9:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 8:44

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Chitray) Un site brennou taillé pour les archéologues

Si le continent africain revendique le berceau de l’humanité, son environnement, sa situation géopolitique et les coutumes locales ne favorisent pas les fouilles archéologiques. C’est le cas au Congo, où la seconde forêt tropicale du monde interdit l’accès à de nombreux sites. Fereole Moussama et ses élèves de l’université Omar Bongo de Libreville ont donc été gâtés, fin août, en participant à un chantier organisé à Chitray par Jean-Claude Marquet, conservateur du Musée de Martizay. Ce dernier qui a déjà prospecté le sol de la commune brennouse, souhaitait en savoir plus sur une grotte préhistorique de la vallée de la Creuse, inventoriée depuis une vingtaine d’années par le Service régional d’archéologie. Avec le soutien financier de l’État, de la Région et du Département,il a donc investi cet espace situé près de la voie verte.François Lécole, bénévole d’Oulches, et les cinq jeunes Congolais l’ont aidé à trouver des témoignages du Néolithique ou de périodes plus reculées.
NR, Indre, 14/09, p.7

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mer 16 Sep - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 8:44

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Amboise) Restauration de la fontaine de max ernst : un joyau d’Amboise “ musée à ciel ouvert ”

C’est l’aboutissement de sept ans de travail. La fontaine de Max Ernst « Aux cracheurs, aux drôles, au génie », complètement restaurée, a été inaugurée ce samedi par une foule abritée sous les parapluies. L’ambition de ce chantier, a rappelé le secrétaire général de la préfecture, était «de rendre de nouveau accessible au public  cette œuvre majeure de l’histoire de l’art». Ceux qui ont connu le monument avant mesurent l’ampleur de la tâche : l’eau ne coulait plus dans la fontaine depuis 2004.  Elle était non seulement très abîmée, mais aussi cachée par des arbres et des panneaux routiers. Les Amboisiens ont suivi, pendant 14 mois, ce chantier en plein cœur de ville effectué par des restaurateurs à qui la Direction régionale des affaires culturelles rend un hommage appuyé dans le premier numéro de sa collection «Patrimoine du XXe siècle» (*).
(*) Brochure gratuite, éditée à18.000 exemplaires, disponibles à la Drac et dans les offices de tourisme.
NR, Indre et Loire, 13/09, p.9

Une marque « Saint-Martin de Tours »

Forte de son histoire avec Martin de Tours, et en prévision du 1.700e anniversaire de sa naissance, qui sera célébré en 2016, la ville de Tours a souhaité réaffirmer ses liens avec ce personnage historique et développer son attractivité touristique et économique. C’est pourquoi elle a lancé la marque «Saint Martin de Tours». Elle labellisera les monuments et les sites touristiques tels que la basilique Saint Martin, la tour Charlemagne, l’abbaye de Marmoutier…, les circuits et les chemins européens de saint Martin, mais aussi les festivités à venir pour la commémoration de la naissance de saint Martin pendant l’année 2016. (intégral)
RC, Orleans, 15/09

Chaumont-sur-Loire : la mise en lumière récompensée


La 27e édition du concours «Lumières», organisé par le Syndicat des entreprises de génie électrique, a été remportée dans la catégorie «ouvrage éclairé» par le château de Chaumont-sur-Loire. Ce concours national récompense des maîtres d’ouvrage publics ou privés qui ont mis leur patrimoine en valeur grâce à la lumière. Pour le président du jury, Louis Albert De Broglie, «ce premier prix récompense la manière d’appréhender l’éclairage qui magnifie un monument historique, tout en faisant l’objet d’une parfaite maîtrise technique». En l’occurrence, le conseil régional du Centre-Val de Loire, propriétaire de l’édifice a fait appel au concepteur Néolight. L’installation a été effectuée par Citeos, avec du matériel fourni par Philips. Le château est éclairé la nuit depuis le 24 mai. La cérémonie de remise du prix est programmée mercredi 23 septembre à Chaumont-sur-Loire. (intégral)
Nr, Loir et Cher, 15/09

Un orgue anglais à Vouvray

Le saviez-vous, le marché de l’orgue d’occasion est florissant ! Surtout pour les instruments venus d’outre-Manche. A cela, une raison très simple, explique avec enthousiasme le facteur David Bradesi: «En Angleterre, on inaugurait à la fin du XIXe siècle pratiquement un orgue par jour !» Et parmi ces instruments produits «quasiment industriellement», certains sont menacés de destruction, devenus inutiles et trop chers à entretenir.Et David, qui a déjà redonné leur voix à tant d’orgues en France, a bien du mal à l’admettre. Alors quand naît,«dans la paroisse si vivante de Vouvray», le projet d’installer un instrument en place de celui disparu lors des travaux de1860, ses recherches se tournent, presque naturellement, vers l’Angleterre. Son choix se porte sur celui de l ’église méthodiste, aujourd’hui fermée, d’Oxenhope,construit en 1889. Un orgue «très représentatif des couleurs sonores et de l’esthétique de l’époque victorienne qui n’a visuellement rien à voir avec ceux connus en France.»
NR, Indre et Loire, 15/09, p.10

(Pithiviers) Un petit coin de paradis à (re)découvrir

Deux ans que – à l’exception de quelques privilégiés – personne n’a posé le regard dessus. La sublime fresque décorant la chapelle de Pithiviers servira samedi de décor à un concert pour le moins original. Au delà de l’événement, ce premier jour du weekend pourrait bien marquer l’histoire de ce bâtiment de la ville, quelque peu tombé dans l’oubli au cours des dernières années. La municipalité souhaite en effet rouvrir plus régulièrement la chapelle. Faire (re)découvrir un édifice qui a compté dans la vie de Pithiviers. C’est ainsi que, début octobre, l’endroit ouvrira à nouveau en accueillant deux installations interactives,dans le cadre de la Fête de la science et du numérique. D’autres événements ponctuels devraient suivre dans l’enceinte de la chapelle, promet Clément Masson, adjoint à la culture : «On souhaite vraiment réexploiter l’endroit, qui représente une valeur patrimoniale.»
+ L’ancienne chapelle, désormais abritée par un toit tout neuf
RC, Loiret, 16/09, p.13

(Assay) L’église a fait peau neuve

Claudine Gaucher, maire d’Assay, a réuni son conseil municipal et ses administrés pour inaugurer les travaux de ravalement réalisés à l’église. «De mémoire d’homme, nous ne nous souvenons pas qu’il y ai eu des travaux de ce genre sur l’église. La pierre était rongée par différentes sortes d’éléments. L’artisan a dû enlever 1,5 cm de pierre en épaisseur et changer144 pierres rongées par le salpêtre. Cette église construite à la fin du XVIIIe siècle n’a sans doute pas subi de nettoyage comme celui -ci au fil du temps». Des travaux qui ont coûté 49.000 € au total, dont une subvention de 20.000 € du conseil départemental. La commune, qui possède des peupleraies, en tire régulièrement des gains issus de leurs ventes. Celles-ci ont permis d’abonder de 16.000 € le budget de ces travaux, la municipalité n’ayant alors besoin d’emprunter que 13.000 € pour boucler le financement.
NR, Indre et LoireW, 16/09, p.24

(Monthodon) Des sentiers d'interprétation inaugurés


Olivier Podevin, maire de Monthodon, ne pouvait imaginer, lors de la première réunion en 2009 que la foule serait au rendez-vous au Sentier samedi dernier. «Après six ans de travaux, toute l'équipe municipale et les bénévoles sont fiers d'inaugurer devant autant de personnes nos deux premiers sentiers de découverte», explique l'élu encore tout étonné de devoir serrer autant de mains. Il ajoute avec fierté :«C'est grâce aux fonds européens Leader, soit près de 19000 €, que ce projet de 35 000 € a été financé à 55 %. Le Crédit Agricole et la Région sont les deux autres gros partenaires». C'est Laurianne Keil, animatrice de l’architecture et du patrimoine et responsable du service Pays d’art et d’histoire du Pays Loire Touraine, qui a accompagné en commentaires éclairés les très nombreux randonneurs.
NR, Indre et LoireE, 16/09, p.37

(château-renault) Souscription pour la restauration de la Tour de l’Horloge

Samedi 19 septembre, à 11h30, à l’hôtel de ville, signature de la convention de souscription pour la restauration de la  tour. Au préalable, à 10h30, MM.Barthélémy et Ruet, architectes du patrimoine, proposeront une visite commentée du site. Rappelons que la tour, qui date du XIIe siècle, s’était en partie effondrée le 18 décembre 2014 et que des travaux  de mise en sécurité avaient alors été réalisés en urgence. Le coût de la restauration est estimé à 700.000€ et les subventions prévues n’en couvriront pas la totalité. Aussi la Ville fait-elle appel aux dons, en collaboration avec la Fondation du patrimoine, auprès des particuliers et des entreprises « pour sauvegarder l’emblème architectural et patrimonial de Château-Renault ». Des bons de souscription sont disponibles en mairie et les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt. (intégral)
NR, Indre et LoireE, 16/09

Le fleuve royal coule à l’envers !

Il y avait déjà eu le Chinonais, les canaux du Loiret ou encore les châteaux de la Loire. Cette fois, avec le septième tome des « Mystérieux mystères insolubles» (Éditions Atelier du poisson soluble), qui sort demain, c’est l’ensemble du Val de Loire – de Sully sur Loire à Chalonnes sur Loire (Maine et Loire) – qui est mis à l’honneur.Autour de quatre thèmes : l’eau, la pierre, le jardin et la vigne.Ils permettent de mieux comprendre l’importance des interractions entre l’homme et le fleuve depuis plus de 2.000 ans. Dans «La Terrrible crue cruelle», le professeur Klutch, tout juste, ou presque, diplômé, est envoyé par la « Zorganisation internationale et zecrète des enfants qui en ont marre d’être pris pour des imbéciles» pour observer un phénomène : depuis quelques jours, la Loire coule à l’envers ! Créé à l’initiative de la Direction de l’inventaire du patrimoine de la Région Centre-Val de Loire, ce volume se compose d’une partie imaginaire et d’une autre un peu plus documentaire, avec de nombreuses informations historiques et des photos.
+ « Je ne connaissais rien au Val de Loire »
RC, Orleans, 17/09, p.3

(Bou) La ville finance 5.000 euros des travaux pour l’église


Un point sur les travaux en cours a été effectué, avec la fin des travaux de réfection des vitraux de l’église, initialement prévus fin septembre et repoussés à fin octobre. Une somme totale de 12.000 euros a été récoltée,dont 5.000 euros de subventions de la commune, le reste provenant de la souscription et d’autres
dons. (intégral)
RC, Orleans, 17/09

(Olivet) Deux toiles protégées ont été restaurées

C'est aujourd'hui que la ville d'Olivet devrait raccrocher dans l'église Saint-Martin deux tableaux. «L'adoration des mages», une œuvre anonyme datant des XVIe XVIIe siècles et classée monument historique et « La transfiguration», de la même époque, et inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Deux tableaux qui ont retrouvé leur fraîcheur et qui seront visibles ce weekend lors des Journées du patrimoine .La ville d'Olivet qui détient à Saint Martin neuf tableaux dont six sont classés amis des moyens pour entretenir ce patrimoine culturel et le valoriser. En 2013, elle avait déjà fait restaurer deux tableaux «La Sainte Famille à la lessive» et «La Charité Saint Martin». Elle poursuit ce chantier cette année.
RC, Orleans, 17/09, p.20

Une vue inédite de Bourges au XVIe siècle


Représenter Bourges au XVIe siècle à l’aide d’une aquarelle : voilà le défi relevé par Jean Chen. Cet artiste d’origine taïwanaise, mais Berruyer depuis 1997,exposera son travail, samedi, à la salle du Duc Jean,dans le cadre des Journées du patrimoine.Quatre aquarelles ont été réalisées par l’artiste. Elles représentent Bourges en 1550-1560,vue des quatre points cardinaux de la ville.Quatre années de recherches et deux années de peinture ont été nécessaires. Pour ce faire, Jean Chen a effectué un véritable travail de recherche,en rencontrant les plus grands archéologues ethistoriens de Bourges. Il s’est aussi servi d’un plan cadastral de 1816. Le résultat est saisissant. L’exposition de samedi est une première étape.Une autre exposition aura lieu à partir du 3 décembre aux archives départementales du Cher.
Le Berry, 17/09, p.9

(Méry Es Bois) La lente agonie de l’abbaye de Loroy

Qui viendra sauver l’abbaye de Loroy ou du moins ce qu’il en reste ? Les années passent, la disparition lente mais totale du site se précise. Voilà qui fait tache si près des fameuses Journées du patrimoine. Il y a plus de cinq ans, en février2010, Jean-Yves Ribault, directeur honoraire des archives départementales du Cher, était venu à Méry ès Bois pour donner une conférence rappelant l’histoire tumultueuse des lieux, entre destructions et reconstructions. Laissés totalement à l’abandon au cours de ces trente dernières années, les bâtiments conventuels, reconstruits au XVIIIe siècle et qui avaient encore fière allure au début des années soixante dix, sont aujourd’hui dans un très mauvais état. Le site, resté sans gardiennage, est victime de pilleurs réguliers, comme l’a encore confirmé mardi un voisin.Avec le temps, une végétation dense s’est installée, rendant les abords inapprochables. Les portes des bâtiments de cette propriété privée ont été condamnées pour éviter les vols et les fêtes clandestines. Gérard Billault, président de la société historique d’Henrichemont Boisbelle, ne se résout pas à voir disparaître ce beau témoin du passé. Le silence de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) semble tout aussi consternant,puisque le monument bénéficie, depuis octobre 1971,notamment pour ses façades et sa toiture et pour la galerie du cloître, d’une certaine protection car inscrit au titre des monuments historiques.
Le Berry, 17/09, p.17

Le château d’Azay-le-Ferron monte en puissance

Le château d’Azay-le-Ferron a longtemps souffert d’un statut bâtard. Légué à la Ville de Tours en 1951, il fut, pour cause d’éloignement,un bien plutôt encombrant
pour un propriétaire néanmoins soucieux de le faire vivre. Cet exercice de jonglage se ressentait sur sa fréquentation et en 2004, le Parc naturel de Brenne se voyait confier la gestion du site pour le relancer. Si le défi est loin d’être terminé, les voyants sont maintenant au vert avec l’accueil de 18.400 personnes l’an passé,contre 16.000 en 2012, et une saison en cours prometteuse,avec 20 % d’entrées supplémentaires, fin août. L’affiche est alléchante puisque la découverte d’un parc de vingt-six hectares, étoffé par la réouverture récente de l’ancien golf,s’ajoute à la visite de quinze pièces meublées du château.Des itinéraires nature aménagés dans cet espace labellisé Jardin remarquable et des animations sont également proposés.
NR, Indre, 17/09, p.7

Vieilles Maisons françaises : le Loir-et-Cher à l’honneur

A l’occasion du lancement de la revue des Vieilles Maisons françaises (VMF)dont le numéro de septembre est consacré au Loir-et-Cher et à quelques-uns de ses trésors patrimoniaux, Yves Le Breton préfet du département, accompagné de Philippe Toussaint,président des VMF et Joëlle de Redon déléguée départementale des VMF accueillaient jeudi dernier à la préfecture élus, représentants de collectivités territoriales, d’institutions et nombre d’adhérents de l’association.Cette cérémonie de présentation de la revue qui met en lumière le Vendômois et le Blaisois permettait à Philippe Toussaint de rappeler l’importance des actions menées par tous les acteurs de la préservation du patrimoine, «facteur d’intégration car rappel de notre mémoire collective mais aussi, insistait-il, atout économique». En cette année où la délégation du département a choisi pour thème «Transmission des savoir-faire et des biens bâtis», un prix d’honneur a récompensé Antoine Lanzeray, l’un des meilleurs apprentis de France avec l’obtention en juin 2015 d’un CAP couverture, charpente et mention complémentaire zinc préparé au CFA de Blois. Le prix départemental assorti d’un chèque de 4.000 € revenait à Alexandrine Lasseron propriétaire du château de La Pigeonnière à Chailles pour son entreprise de restauration de la bibliothèque créée par son arrière-arrière-grand-père, géographe et ethnographe, Eugène de Froberville. (intégral)
NR, Loir et Cher, 17/09

(Suèvres) L’étrange voûte serait-elle médiévale ?

Samedi, ils étaient sept copains passionnés avec des massettes, des burins et des meuleuses, à s’attaquer au faux plafond qui cache une voûte énigmatique dans l’ancienne cuisine de la cantine scolaire aujourd’hui désaffectée. Il s’agissait pour eux de faire quelques sondages et de vérifier la nature de la maçonnerie qui se trouvait derrière.Leur objectif était de conforter l’hypothèse qu’il pourrait s’agir du dernier vestige d’une abbaye bénédictine du VIIe siècle appelée Sainte-Marie-sur-la- Loire. Cette abbaye est mentionnée sur un parchemin daté du 6 mars 696 conservé aux archives nationales et dont les archives départementales possèdent un fac-similé. C’est donc dans un climat d’euphorie,au milieu de la poussière,que les sept compères ont attaqué le faux plafond de l’étrange voûte. Les sondages ont permis de mettre au jour une maçonnerie de moellons liés à la chaux et à la terre, visiblement très ancienne. Pour en savoir davantage, il faudra maintenant l’expertise des spécialistes et particulièrement de l’architecte des Bâtiments deFrance qui devrait être sollicité par la mairie.
NR, Loir et CherN, 17/09, p.18

Une épopée interactive au château d’Amboise

A vos tablettes, chevaliers ! Le château d’Amboise s’arme de trente-trois Ipad, offrant une visite ludique et interactive totalement inédite. Le jeu « Au service du Roy »,imaginé par le directeur adjoint du château, Marc Métay,et développé par la société Cent millions de pixels, se présente sous la forme d’un film d’animation, ponctué d’interactions et de séquences pédagogiques. Rendez-vous en 1518 devant l’orangerie du château pour démarrer l’aventure. De là,huit chapitres se déroulent successivement dans chaque pièce du château, permettant au joueur, en quarante-cinq minutes, de rencontrer François Ier, de comprendre pourquoi cette année fut capitale pour lui, et d’admirer au passage les décors et peintures de l’époque, reconstitués dans un grand souci de fidélité historique.Le joueur est immédiatement transporté à la Renaissance.
Nr, Indre et LoireE, 17/09, p.23

(Beaugency) Une semaine dédiée à la tour César

La tour César de Beaugency fête ses 1.000 ans. À cette occasion, la Société archéologique et historique de Beaugency (Sahb) a mis en place une série de rendez-vous, à partir de demain. Elle sera conclue par une conférence de Dominique Daury, vice-président de l’association.
+ Les temps forts
RC, Orleans, 17/09, p.3

(Chartres) Le spectacle s’annonce éblouissant !

Des anges au ramage blanc qui virevoltent dans les airs, placedes Épars. D’étranges machines qui déambulent sur le boulevard Chasles. Des statues vivantes incandescentes,place du Cygne, et même un monumental orguecracheur de feu, place Châtelet : la treizième édition de la Fête de la lumière, demain soir, promet de tutoyer les sommets de la démesure, dans les rues du centre ville de Chartres, et devant les monuments illuminés de Chartres en lumières. Malgré les années qui passent, la programmation, dense et ambitieuse, confirme,sur le papier, la capacité à se renouveler du rendez vous culturel phare de l’année.
+ 26 sites à découvrir, dont la cathédrale
L'Echo, 18/09, p.2/3

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 21 Sep - 9:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 9:04

Source : Complément d’objet n°352 (Lettre électronique du développement culturel du ministère de la Culture et de la Communication )

Revenus d'activité et niveaux de vie des professionnels de la culture

En France, 2,2% des actifs exercent une profession culturelle. Artistes plasticiens, photographes et graphistes, artistes, cadres et techniciens des spectacles, journalistes et cadres de l’édition, auteurs littéraires et traducteurs, architectes, professeurs d’art ou encore artisans et ouvriers d’art, les professionnels de la culture tirent leurs revenus d’une ou plusieurs activités, salariées ou non, et de revenus de remplacement comme le chômage ou même, pour certains actifs, la retraite. L’exploitation de plusieurs éditions de l’enquête Revenus fiscaux et sociaux de l’Insee permet de connaître les revenus annuels moyens tirés de l’activité ainsi que les revenus de complément. Au total, les actifs des professions culturelles ont perçu en moyenne 26 000 euros de revenus annuels d’activité entre 2005 et 2012. C’est 6% de plus que la moyenne de l’ensemble des actifs. Toutefois, les caractéristiques sociodémographiques et les conditions d’emploi (qualification, temps de travail, etc.) des professionnels de la culture sont très différentes de celles des autres actifs. À caractéristiques identiques, les professionnels de la culture perçoivent en fait des revenus d’activité inférieurs de 26% à ceux des autres actifs.
Télécharger le document : https://mail.ville-orleans.fr/owa/redir.aspx?C=8d98e24b8d3f40d6b8a414258f5b5db5&URL=http%3a%2f%2fwww.culturecommunication.gouv.fr%2fcontent%2fdownload%2f120799%2f1350762%2fversion%2f2%2ffile%2fCC-2015-1_Revenus%2520et%2520niveaux%2520de%2520vie%2520des%2520professions%2520culturelles.pdf
Voir la synthèse : https://mail.ville-orleans.fr/owa/redir.aspx?C=8d98e24b8d3f40d6b8a414258f5b5db5&URL=http%3a%2f%2fwww.culturecommunication.gouv.fr%2fcontent%2fdownload%2f121481%2f1355935%2fversion%2f2%2ffile%2fCC-2015-1_Revenus%2520et%2520niveaux%2520de%2520vie%2520des%2520professions%2520culturelles_synth%25C3%25A8se.pdf

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 9:10

Source : nouveautourismeculturel.com

Démocratie participative, tourisme et culture


Faire participer les usagers, demander des avis, réaliser des projets qui engagent les citoyens, est-ce possible pour une ville?Une région? Un département? Un musée? Un monument?
Ces expressions, que l’on peut résumer par la « Démocratie participative » , sont souvent des mots vides, « à la mode », voire des arguments-alibis qui ne recouvrent aucune réalité. Les outils du numériques sont aussi trop souvent partie prenante de cet effet de mode : on pense « outil » avant de penser « usage et pratiques, » et hop! Le tour est joué : mettre une application pour guider les visiteurs suffirait à moderniser son image et à démocratiser les pratiques et les usages des visiteurs.
Lire la suite : http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2015/08/19/democratie-participative-tourisme-et-culture/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 9:45

Source : lemonde.fr

L’homme d’affaires Yves Bouvier mis en examen pour recel de deux Picasso volés


Le transporteur d’art suisse Yves Bouvier a été mis en examen à Paris, lundi 14 septembre, par la juge Isabelle Rich-Flament. Le directeur de l’entreprise de stockage d’œuvres d’art Natural Le Coultre est soupçonné de recel, celui d’œuvres de Picasso que Catherine Hutin-Blay, la fille de Jacqueline, dernière épouse de l’artiste, déclare avoir été volées. Ces deux gouaches, Tête de femme et Espagnole à l’éventail, ont été vendues, ainsi que 58 dessins, par Yves Bouvier, qui agissait comme courtier, à une société appartenant à un milliardaire russe, résident monégasque, Dmitri Rybolovlev.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/15/l-homme-d-affaires-yves-bouvier-mis-en-examen-pour-recel-de-deux-picasso-voles_4757968_1655012.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 9:52

Source : lemonde.fr

Où se trouve le tombeau de Néfertiti ?


Néfertiti, épouse du pharaon Amenhotep IV, ou Akhenaton, est-elle la mère de Toutankhamon, reposant à ses côtés dans une chambre dérobée de son tombeau, en Haute Egypte ? Deux éminents égyptologues avancent des hypothèses qui bousculent tout ce que l’on sait de la grande époque pharaonienne, la dix-huitième dynastie, au XIVe siècle avant notre ère.

Jusque-là, « on n’a jamais pu identifier, ni la momie de Néfertiti ni sa sépulture, reconnaît Guillemette Andreu-Lanoë, directrice honoraire du département des antiquités égyptiennes au Louvre. Il est tout à fait possible qu’elle soit la mère de Toutankhamon. Régulièrement, on fait des découvertes qui nous obligent à bousculer la chronologie ». Les textes manquent, les momies souvent réinhumées sont confondues.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/09/15/nefertiti-est-elle-la-mere-de-toutankhamon-git-elle-a-ses-cotes_4758427_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 10:21

Source : latribunedelart.com

Journées du Patrimoine : l’avenir du passé antérieur et vice versa

Sans rire, le thème des journées du patrimoine qui se tiendront les 19 et 20 septembre prochains est… le XXIe siècle. Place aux jeunes ! Les vieux croulants - on parle de monuments - sont des rabat-joie qui radotent et ressassent le passé. Désormais on veut voir un « geste architectural ». Et tant pis pour l’étymologie de « patrimoine » qui signifie « héritage du père » : tout le monde a le droit d’avoir un complexe d’Œdipe.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/journees-du-patrimoine-l-avenir-du-passe-anterieur-et-vice-et-versa

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 10:46

Source : latribunedelart.com

Le Musée de Picardie poursuit ses restaurations


César est sur le point de franchir le Rubicon alors que Galilée recule, et renonce à voir la terre tourner ; Médée prépare une potion de jouvence, tandis qu’une femme se dresse, jeune, belle et nue, devant saint Antoine… Les hommes luttent contre eux-mêmes et contre les autres, au Musée de Picardie où l’Histoire se raconte sur grand format et se décline en une multitude de récits traités de manière anecdotique, théâtrale, allégorique...
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-musee-de-picardie-poursuit-ses-restaurations

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 10:48

Source : latribunedelart.com

Château d’Hauteville : tout doit disparaître

La vente d’Hauteville aura bien lieu. Cette fois, on liquide. Malgré l’émoi provoqué par la mise aux enchères à Londres, en 2014, d’œuvres majeures issues de cette demeure vaudoise (voir l’article), une autre vacation est prévue à l’hôtel des ventes de Genève demain et après-demain, 11 et 12 septembre (ill. 1). Mobilier, argenterie, porcelaine, peintures, estampes, livres, costumes, instruments scientifiques, archéologie... Même les lustres et les vases en bronze du jardin sont étiquetés (ill. 2) : tout doit disparaître. 1600 lots environ seront ainsi proposés, sans prix de réserve pour beaucoup : allez, on écoule. Peut-être les musées arriveront-ils à grappiller de-ci-delà.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/chateau-d-hauteville-tout-doit-disparaitre

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Mer 16 Sep - 10:51

Source: latribundelart.com

Des travaux sur les musées parisiens

Une chose est certaine : la Mairie de Paris sait communiquer, avec des chiffres qui frappent. 100 millions d’euros pour les musées parisiens, c’était le thème de la conférence de presse organisée aujourd’hui au Musée Carnavalet. Certes, en grattant un peu, on s’apercevait que la ville ne met que 87 millions, le reste devant être financé par du mécénat ou la participation de l’État. Certes, ce chiffre concerne la mandature entière, soit six ans.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/des-travaux-sur-les-musees-parisiens

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 15:39

Source : lemonde.fr

La cure de rajeunissement de la galerie des Carrache, à Rome


Il aura fallu 18 mois d’un patient travail mêlant les technologies les plus avancées et les vieilles recettes éprouvées pour restituer aux 600 m2 de fresques ornant, du sol au plafond, la galerie des Carrache à Rome, la splendeur de leur passé. C’est aussi la patience et le génie des frères Carracci, Annibale et Agostino (et de leurs élèves) qui, entre 1 597 et 1 608, illustrèrent au cœur du Palais Farnèse, siège de l’ambassade de France, Les Amours des dieux – inspirés des Métamorphoses d’Ovide – qui est révélée.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/17/la-cure-de-rajeunissement-de-la-galerie-des-carrache-a-rome_4761519_1655012.html

Source : lefigaro.fr

La galerie des Carrache à Rome retrouve sa splendeur

Le joyau du palais Farnèse, siège de l'ambassade de France dans la capitale italienne, a été entièrement rénovée après 18 mois de restauration, grâce à une opération de mécénat privé.
La galerie des Carrache, joyau du palais Farnèse, siège de l'ambassade de France à Rome, a retrouvé sa splendeur mercredi après dix-huit mois de restauration, grâce à une opération de mécénat privé.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/09/17/03015-20150917ARTFIG00176-la-galerie-des-carrache-a-rome-retrouve-sa-splendeur.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 18 Sep - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 15:41

Source: lemonde.fr

La nouvelle garde des musées italiens fait sa rentrée

Ça sent la rentrée des classes dans les couloirs du ministère de la culture italien. Il n’y manque qu’une odeur de cartable neuf. Ce mardi 15 septembre, les vingt nouveaux directeurs des plus importants musées d’Italie sont réunis pendant huit heures sous la férule du ministre de la culture, Dario Franceschini, avant d’être présentés à la presse. Parmi eux, sept étrangers (trois Allemands, deux Autrichiens, un Britannique et un Français) par qui le scandale est arrivé.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/17/la-nouvelle-garde-des-musees-italiens-fait-sa-rentree_4760413_1655012.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 15:46

Source : lefigaro.fr

La Banque de France achète les biens du Comte de Paris

L'institution bancaire se porte acquéreur de deux des trois pièces phares de la collection des héritiers du comte de Paris mis en vente chez Sotheby's.
Des fleurs de lys par trois sur fond d'azur, symbole de la famille d'Orléans, voilà un joli clin d'œil aux derniers feux de la royauté! Jeudi soir, à la galerie Charpentier, le scénographe Patrick Hourcade jubilait d'avoir imaginé un tel écrin royaliste à deux pas de l'Élysée pour exposer la collection de souvenirs historiques mis en vente par les héritiers du comte de Paris, les 29 et 30 septembre prochain chez Sotheby's.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2015/09/18/03016-20150918ARTFIG00130-la-banque-de-france-achete-les-biens-du-comte-de-paris.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 15:50

Source: lefigaro.fr

Allemagne: 200 squelettes de l'armée de Napoléon exhumés

Les restes de deux cents corps viennent d'être découverts à Francfort par des archéologues sur un chantier. Ces hommes, selon les historiens, seraient morts au cours de la bataille de Hanau à la fin octobre 1813.
Des centaines de squelettes de soldats de l'armée napoléonienne ont été découverts à Francfort-sur-le-Main, sur le chantier d'un futur complexe immobilier. «Nous estimons qu'environ 200 personnes ont été inhumées ici», a expliqué Olaf Cunitz, le maire de la ville.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/09/17/03004-20150917ARTFIG00244-allemagne-200-squelettes-de-l-armee-de-napoleon-exhumes.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 16:11

Nouvelles acquisitions

Source : latribunedelart.com

Deux nouvelles acquisitions pour Stockholm

Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum- Deux portraits ont récemment été acquis par le Nationalmuseum de Stockholm. L’un est une miniature représentant le comédien Antoine Michaut allias Michot (1765-1826) peint sur ivoire par Jean-Baptiste Singry (ill. 1). L’œuvre, qui a un temps fait partie de la collection d’Ernst Holzscheiter, a été adjugée 22 500 euros (frais compris) lors de la vente organisée à Paris par Sotheby’s le 1er avril 20151. Elle vient compléter la collection de miniatures, conséquente, que possède le musée.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/deux-nouvelles-acquisitions-pour-stockholm

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Ven 18 Sep - 16:12

Source : latribunedelart.com

Une exposition de préfiguration de la Chancellerie d’Orléans

Plus de quatre ans après la signature, entre le ministère de la Culture et le World Monument Fund, d’une convention pour le remontage des décors de la Chancellerie d’Orléans dans l’hôtel de Rohan-Strasbourg, les travaux vont enfin commencer. Cela peut paraître long, mais ce n’est finalement rien après le siècle ou presque qui s’est écoulé depuis la destruction par la Banque de France en 1923. Nous avions rappelé cette histoire triste et édifiante dans une brève du 14/7/11.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-exposition-de-prefiguration-de-la-chancellerie-d-orleans

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   Lun 21 Sep - 11:18

Source : lefigaro.fr

Ouverture des musées en continu: bientôt la pagaille à Orsay


Comme le Louvre et Versailles, le musée des impressionnistes doit ouvrir en continu dès le 2 novembre. Une mesure qui ne passe pas auprès de la CGT-culture qui a déposé un préavis de grève pour ce mardi 22 septembre, jour d'ouverture de «Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910».
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/09/20/03004-20150920ARTFIG00158-ouverture-des-musees-en-continu-bientot-le-bordel-a-orsay.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panorama de presse (14-20 septembre 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panorama de presse (14-20 septembre 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: