Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Ven 6 Nov - 9:05

Musées région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Artenay) Les Amis du musée renforcent leurs rangs

Vous êtes un fidèle visiteur du musée et/ou vous assistez régulièrement aux spectacles ? Alors rejoignez dès maintenant l’association des Amis du musée du Théâtre forain et bénéficiez d’un accès gratuit et illimité  au musée toute l’année,de réductions sur les  spectacles et de rencontres privilégiées avec les comédiens et les artistes ! L’association des Amis du musée du Théâtre forain a été fondée en juillet 2010, afin de soutenir  et promouvoir les actions du musée d’Artenay, d’aider à l’acquisition de nouvelles œuvres et d’accompagner l’équipe du musée dans ses missions de développement et d’animation.
RC, Orleans, 04/11, p.24

(Saint Amand) Visite théâtralisée

Un nouveau «crime au musée» est organisé vendredi 6 novembre, à 20h30, au musée Saint Vic, par l’association Route Jacques Cœur. Deux heures d’émotions garanties, entre humour, suspense et comédie, pour les enquêteurs d’un soir, invités à fêter le retour au musée du portrait de Charles II d’Amboise après sa restauration. En présence du maire adjoint, de la conservatrice, de l’assistante de conservation, du restaurateur du tableau, de l’homme à tout faire et du guide, ils se verront proposer une visite en attendant un invité qui a prévenu de son retard… Tarifs :16 euros adulte, 12 euros réduit. Nombre de places limitées ; réservations au 02.48.65.31.55. (intégral)
Le Berry, 04/11

(Saint Amand) Visite théâtrale


Le musée Rabelais ? niché à la Devinière à Seuilly, maison natale de Rabelais, géré par le Conseil départemental, propose, jusqu’au 20 novembre dans sa forme la plus complète, une exposition temporaire,Face à Faces, de 51 portraits de Rabelais réalisés par différents artistes. Tantôt en médecin, tantôt en moine,tantôt en humaniste, « Toutes les représentations de Rabelais sont faites à partir de témoignages lointains » affirme Alain Lecomte, directeur de la culture et responsable du musée Rabelais. Car, de son vivant, aucun croquis ou portrait du visage de François Rabelais ! Chacun, au fil des lectures de ses œuvres, s’est imaginé une représentation de l’homme, amalgamée le plus souvent à son personnage Gargantua.
NR, Indre et LoireW, 05/11, p.18

La veuve de Zao Wou-Ki donne une toile du peintre à Lausanne


Après avoir fait don de quatre-vingt-dix œuvres de maîtres appartenant à la collection du peintre à la ville d’Issoudun (Indre) le mois dernier, la veuve de Zao-Wou-Ki vient d’offrir une pièce majeure au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (Suisse). Cette huile sur toile de plus de deux mètres sur trois, intitulée Hommage à Edgar Varèse, est la première d’une série de grands formats que Zao WouKi, décédé en 2013 à Nyon, a réalisée dans les années soixante.
Le Berry, 06/11, p.8

Une « excellente » année 2014-2015


«Excellente. » Voilà comment Jean-Claude Gartioux, président de l’association les Amis des musées, a qualifié l’année  20142015, hier soir, au cours de l’assemblée générale de l’association. «Excellente», car les Amis des musées de Bourges ont contribué à l’acquisition de trois types d’œuvres, cette année. À savoir diverses pièces de l’artiste berruyer  André Bezard dont le buste en plâtre qui a servi de modèle à la statue en bronze de Bascoulard , qui se trouve, à  Bourges, sur la place éponyme – le fonds Joseph Macé, grand céramiste français et, enfin, le très beau livre Les Heures à  l’usage de Bourges enluminé par Jean Colombe au XVe siècle. Une année « excellente » aussi, d’un point de  vue financier car l’association est parvenue à dégager un bénéfice d’environ 23.000 euros. Conséquence à la fois d’une cession d’actions et du succès des voyages organisés.
+ Ces remarquables Heures à l’usage de Bourges
Le Berry, 06/11, p.15

(Blois) Les robots font leur cinéma à la Maison de la magie

L’automne est là, les feuilles tombent et la Maison de la magie de Blois conclut son cycle sur les automates. Présents depuis l’antiquité, les automates ont bien changé depuis ! Désormais, ces automates sont devenus des robots, après la 2e Guerre mondiale avec l’avènement de l’électronique. Les machines sont dotées d’une intelligence artificielle et interagissent avec leur environnement. Ils prennent de plus en plus de place dans le quotidien ainsi que dans la bande dessinée et dans le cinéma de science-fiction.En 2015, un robot androïde devient même actrice dans un film japonais, «Sayonara» du cinéaste Koji Fukada. Samedi soir, la Maison de lamagie laisse la main à ces fameux robots lors d’une soirée exceptionnelle « Les robots font leur cinéma ! » Cette soirée en partenariat avec l’Insa Centre Val de Loire et avec la participation de l’IUT de Cachan, est consacrée aux recherches et aux réflexions actuelles autour de la robotique.
NR, Loir et Cher, 06/11, p.12

Patrimoine (Nogent le Rotrou) Ophélie Gélu fait son entrée au salon

Pour la dix neuvième année consécutive sous l’impulsion de l’association Saint Jean, la salle Pierre Mendès France se transforme ce week end en temple de l’art et de l’artisanat. Un salon, porté une fois encore par Didier Charon qui réunit 41 professionnels présentant une multitude de savoir faire. Le salon de l’art et de l’artisanat accueille pour la première fois Ophélie Gélu, restauratrice d’objets d’art, installée à son compte à Préaux du Perche depuis décembre 2014. «Mon travail consiste à lutter ou à stopper l’altération de certains objets, victimes du temps qui passe, d’une mauvaise météo, du transport, de la maladresse...», explique la jeune femme de 28 ans qui est née et a grandi au Theil sur Huisne. Elle fera ses premiers pas au sein de ce salon au milieu des menuisiers, peintres, maroquiniers, créateur de bijoux, de sculptures, de mosaïques, etc.
L'Echo, 06/11, p.27

(Thevet-Saint-Julien) Le gardien suédois du patrimoine berrichon

Ceci n’explique pas forcément cela, mais Gunnar Bjursell possède une licence de théologie et est prêtre assistant de l’Église suédoise. Ce quinquagénaire originaire de Stockholm, diplômé également en musicologie, n’a donc pas usurpé la fonction de gardien de mémoire de l’ancien curé de Thevet-Saint-Julien. Son installation dans l’Indre est le fruit d’une belle histoire d’amour avec son épouse berrichonne, rencontrée chez lui, en 2005, au Festival du film scandinave. L’histoire de l’abbé Aymon l’a immédiatement séduit : «La commune de Thevet-Saint-Julien cherchait quelqu’un pour animer le Musée des racines. J’ai découvert le parcours extraordinaire de ce prêtre qui a vécu ici de 1941 à 1987. C’est lui qui a réalisé les 320 pièces que nous exposons à tour de rôle dans l’établissement, qui a sculpté le portail de l’église, dont il a également fabriqué les bancs, le confessionnal et le chemin de croix.»
NR, Indre, 08/11, p.8

La croisière culturelle de Gérard Coulon

A la différence des Grecs, les Romains n’étaient pas de grands navigateurs. Ils rythmeront pourtant une partie de la croisière Au cœur des merveilles de l’histoire et des civilisations organisée, cette semaine, en Méditerranée,à bord du Costa Neoromantica. Leur ambassadeur sera l’Argentonnais Gérard Coulon, conservateur en chef honoraire du patrimoine. Sa présence ne doit rien au hasard: il a dirigé le musée d’Argentomagus, de 1988 à 1999, et a écrit de nombreux ouvrages sur les us et coutumes au temps des Césars. «J’avais rencontré Stéphane Bern, il y a plusieurs années, au château de Loches, à l’occasion d’une exposition ; et c’est lui qui m’a recommandé aux organisateurs de cette croisière culturelle durant laquelle j’interviendrai en compagnie de quatre autres conférenciers», explique Gérard Coulon.Le célèbre animateur de télévision et le philosophe et ancien ministre de l’Éducation, Luc Ferry, seront également du voyage. L’historien berrichon évoquera, pour sa part, quatre thèmes : l’armée romaine, la meilleure de l’Antiquité ; les artisans de l’Antiquité romaine ; l’enfant en Gaule romaine; les mystères des voies romaines. Il est, bien sûr, ravi de participer à une telle aventure.
NR, Indre, 09/11, p.6

(Romorantin) 25 000 !!

Record battu ! Le Musée Matra a accueilli ce samedi son 25.000e visiteur (pour l’année en cours). Il s’agit d’un jeune couple d’Olivet (Loiret) venu visiter l’Espace Automobiles ce samedi après-midi : Jean et Anaëlle ont reçu un livre et une réplique de la médaille officielle du titre de champion du monde des conducteurs F1 remporté par Matra Sport en1969. Le directeur du site, Dany Chamfrault se réjouit de cette affluence record : «Quand j’ai commencé au musée, je ne pensais pas que l’on arriverait à cela.» D’ici la fin de l’année, le cap des 27.000 visiteurs pourrait être franchi. (intégral)
NR, Loir et Cher, 09/11

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 9 Nov - 17:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Ven 6 Nov - 9:07

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Saran) Un voyage jusqu’à 23 siècles en arrière

Saviez vous qu’en 1968, Saran a été l’une des premières villes françaises dans laquelle la découverte de matériaux archéologiques a conduit à la suspension pendant plusieurs années d’un projet d’aménagement ? «C’était très rare à cette époque, il y avait peu d’intérêt pour l’archéologie. Mais l’état de conservation et l’importance des découvertes à Saran étaient tels que l’État a décidé de suspendre les travaux», raconte Jean-Michel Morin, responsable du service archéologie préventive au conseil départemental.
+ Des fermes, un village, des souterrains…
RC, Orleans, 04/11, p.17

La vie des Vendômois il y a… 7.000 ans !


Jean-Marc Lecoeuvre et Jean-Charles Enriquez sont en pleins préparatifs : sortir les agrandissements des photos aériennes, choisir les pierres taillées, sélectionner les croquis à l’occasion de deux manifestations concomitantes mais bien différentes. Les 19, 20 et 21 novembre, le premier sera à Dijon pour les 2e rencontres nord-sud de préhistoire récente consacrées aux “ Habitations et habitat du Néolithique à l’Âge de Bronze en France et ses marges ” ; tandis que le second proposera une exposition sur le thème de Rahan, héros de la série de bande dessinée “ Rahan, fils des âges farouches ” pour la 32e édition deBD Boum, les 20, 21 et 22 novembre à Blois. Cette actualité dense est le fruit de leur passion commune pour l’archéologie. « Dès sa création par Marc Billot en 1987, à l’occasion de la découverte d’un cimetière mérovingien sur la commune, nous avons intégré la société historique et ethnographique de Saint-Firmin-des-Prés. Deux ans plus tard, je devenais président et Jean-Charles, vice-président, et l’aventure continue. Depuis lors, nous avons obtenu une autorisation de prospection aérienne et, chaque année, principalement entre la mi-juin et début juillet, nous effectuons des vols de prospection qui nous ont permis de mettre au jour plusieurs sites et d’en détailler de nombreux autres », relate Jean-Marc Lecoeuvre. Accompagnés financièrement par la DRAC (chaque heure de vol coûte environ 140 €), ils réalisent deux à trois rapports par an sur des sites très divers.
Nr, Loir et Cher, 04/11, p.15

(Chartres) 2.000 ans d’histoire de la ville exposés

On replonge dans l’histoire, à une époque où Chartres s’appelait Autrikon, Autricum ou encore Civitas Carnotum. Et on y découvre foule d’objets appartenant à l’histoire de la ville.Chaque premier mercredi du mois, la Maison de l’archéologie,dans les Abbayes Saint Brice, organise une visite guidée. Le fruit des campagnes des fouilles archéologiques réalisées par la Ville, entre 2005 et 2012, sur les places Drouaise et des Épars, la médiathèque,sous le cinéma, à la Courtille et sur le site de Saint Martin au Val s’offre au regard des visiteurs. Bijoux,ustensiles de toilette, objets funéraires, fibules, marteau de dinandier, cadenas, peignes, etc., on trouve visiblement de tout dans les entrailles de Chartres.
L'Echo, 06/11, p.13

(Orleans) La résidence du roi puis du duc

Suite aux fouilles archéologiques menées au 80, quai du Châtelet, en préambule de la construction du quatre étoiles Empreinte hôtel, le service archéologique de la mairie a édité récemment une brochure sur le résultat des fouilles. Ce quatre pages intitulé «Laissez vous conter le 80, quai du Châtelet», s’inscrit dans le parcours Villes et pays d’art et d’histoire. «Les fouilles ont permis de mieux comprendre l’évolution des bords de Loire, puis l’installation d’une résidence de pouvoir, (ndrl : le Châtelet) et les raisons pour lesquelles celui ci n’a laissé quasiment aucune trace dans la ville actuelle», détaille le service archéologique de la ville, qui a passé plusieurs semaines à explorer les sous sols de cet emplacement stratégique en bord de Loire. Ainsi, ils ont pu en apprendre plus sur la présence de cette résidence aristocratique des IXe et Xe siècles.
RC, Orleans, 07/11, p.17

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 9 Nov - 14:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Ven 6 Nov - 9:07

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

Des Loirétains au Carrousel du Louvre

Patrimoine et modernité. Tel est le thème de la 21e édition du Salon international du patrimoine culturel qui s’ouvre demain à Paris. Le rendez vous est organisé par Ateliers d’art de France qui fédère plus de 6.000 artisans d’art, artistes et manufactures d’art. L’an passé, pour son vingtième anniversaire, le salon avait accueilli quelque 23.483 visiteurs, chiffre record et affichant une progression de 10% par rapport à 2013. Cette année, plus de 350 exposants y représentent une quarantaine de métiers différents, dix neuf régions françaises et onze pays. Artisans d’art, restaurateurs, fournisseurs et fabricants pour le patrimoine bâti, fondations, formateurs ou encore éditeurs sont réunis dans cette «vitrine d’excellence du patrimoine culturel». Parmi eux, les… Mousquetaires loirétains, la tuilerie de la Bretèche, la société Carto Val de Loire de Beaugency, la fonderie Bollée, l’atelier Alain Daudre, tailleur de pierre à Aschères...
RC, Orleans, 04/11, p.6

(Vierzon) « C’est un homme exemplaire »

Dire que Jean-Marie Favière et Roger Coulon sont passionnés par Vaillant ? Le mot est faible. Ils font partie du collectif qui lui rend hommage samedi, à l’occasion du centenaire de sa mort.
+ Les lycéens, aussi, préparent une exposition sur Édouard Vaillant
+ Des documents rares seront réunis
Le Berry, 04/11, p.16

(Belhomert) Elle vient au secours du patrimoine

Une association de sauvegarde du patrimoine va voir le jour prochainement, à Belhomert, grâce à l’initiative de Céline Marigny. Cette conseillère municipale et professeure des écoles, passionnée d’histoire locale et de politique culturelle, organise dans ce but une réunion, ce samedi, à 10 heures, à la salle des associations de Belhomert. Déjà à l’origine de la réouverture de l’église de Belhomert au public, depuis l’Ascension, elle s’est également portée volontaire pour assurer les visites guidées à l’église, notamment à l’occasion des Journées du patrimoine.
L'Echo, 04/11, p.26

Stéphane Bern « Le Perche est une région magnifique »

Pour les Français, c’est Monsieur Patrimoine.Depuis une dizaine d’années, à la télévision, à la radio, ou encore dans ses nombreux livres, Stéphane Bern défend les traditions et ce qu’on appelle affectueusement les “vieilles pierres”, ces monuments qui semblent être là depuis toujours.Installé en Eure et Loir depuis février 2013, l’animateur s’investit énormément dans notre département, qu’il évoque avec passion. Entretien.
+ Son nouveau combat : « Sauver l’abbatiale de Thiron-Gardais »
L'Echo, 04/11, p.228

(Briare) Le pont-canal mérite d’être rénové

Ah, le pont canal de Briare, ses 662 mètres bordés d’eau, sa vue imprenable sur la Loire, ses quatre imposantes colonnes ornementées, ses rangées de lampadaires, sa maçonnerie Gustave Eiffel. Et son manque d’entretien. Au fil des années, habitants et touristes constatent une dégradation de l’ouvrage d’art, mis en service en 1896. À tel point que, le 21 septembre, les élus briarois ont voté une motion pour demander à l’État, par l’intermédiaire des Voies navigables de France (VNF), de mieux entretenir la structure. Une demande réitérée par le nouveau conseil municipal junior qui s’est réuni, pour la première fois, mercredi. Voies navigables de France ne renie pas ce «spot patrimonial», l’une des références de cet établissement public. «Nous avons conscience que cet ouvrage n’est pas commun et que nous devons inter venir, concède Olivier Georges, chef du service développement à VNF Centre Bourgogne. Il est nécessaire que l’on se pose les bonnes questions, d’autant qu’il s’agit d’un monument historique, ce qui complique les procédures.»
RC, Loiret, 07/11, p.20

(Chartres) La technologie au service de l’histoire


26 mai 1944. Les bombes américaines dévastent la bibliothèque municipale, alors située dans une aile de l’Hôtel Montescot. Les archives s’éparpillent, de nombreux documents sont brûlés, détruits. Des 518 manuscrits médiévaux d’origine, 199 sont récupérés dans des états très variables. Ils sont mis à l’abri pendant des décennies, jusqu’à ce qu’un vaste programme de sauvegarde soit lancé, avec l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT), en 2005. Mais certains parchemins ne sont pas sortis indemnes de cette histoire mouvementée. Des manuscrits fragmentés, abîmés, noircis dont la lecture reste compliquée intéressent particulièrement une équipe américaine, le consortium Lazarus Emel (*), qui développe une technologie avancée : l’imagerie multispectrale.
(*) Le consortium américain Lazarus Emel est une collaboration entre plusieurs acteurs (entreprises, université Saint Louis, dans le Missouri, et Early medival electronic library).
+ Une grande valeur scientifique
L'Echo, 07/11, p.8


(Le Mesnil Thomas) Un soutien financier aux travaux de l’église

Dans la commune du Mesnil Thomas, dirigée par Nicole Lahouati, plusieurs travaux ont été budgétés par la municipalité. Notamment, la réfection de la toiture de l’église sur sa face nord, d’une surface de 66 mètres carrés représentant un coût de 14.000 €. Les élus se sont tournés vers Olivier Marleix, le député pour une aide financière. Jeudi, Olivier Marleix, a été accueilli en mairie du Mesnil Thomas, par Nicole Lahouati et ses adjoints, Jean Pierre Paris et Laurent Bourgeois. Olivier Marleix a annoncé que 20% des travaux seraient financés avec sa réserve parlementaire.
L'Echo, 07/11, p.21

(Châteauneuf sur Cher) Le château racheté

Abandonné et pillé depuis une dizaine d’années, le château de Châteauneuf sur Cher vient d’être acheté par un couple de la Vienne. L’édifice, une ancienne forteresse du XVIe siècle, est entouré d’un parc qui fut majestueux et qui hébergeait, du temps de sa splendeur, un zoo. Spécialiste de la rénovation de monuments historiques, le couple Charrier souhaite «sauver le château, éliminer les aménagements récents, sauver les décors restants et restaurer, salle après salle, le château», afin de l’ouvrir au public. Et d’y organiser des visites à thèmes, des animations culturelles et touristiques, voire des spectacles… Face au travail, colossal, les Charrier envisagent d’organiser des chantiers de bénévoles. (intégral)
RC, Loiret, 08/11 + Le Berry, 08/11, p.6

(Orleans) Un grand bond dans le passé !

«C’est comme l’escrime olympique, mais avec des armes et des costumes différents», résume Magali Detcheverry, vice secrétaire de La Mesnie (la présidente est Lucie Belfiore), une association orléanaise d’escrime artistique et de danse médiévale qui a eu trois ans cet été. «Nous avons un maître d’armes agréé, des entraînements… Il s’agit bien d’un sport», souligne t elle, «avec des combats chorégraphiés et des armes qui varient selon les époques». Des «épées courtes et non aiguisées pour les Vikings, par exemple». La pratique de l’escrime artistique peut débuter à 16 ans, si l’on souhaite manipuler une épée en métal, ou plus tôt, avec des armes adaptées.
RC, Loiret, 08/11, p.10

(Vierzon) Édouard Vaillant a désormais sa plaque


Les passionnés d’Édouard Vaillant attendaient ce moment avec impatience. Hier, leur vœu a été exaucé. Au 50 bis de l’avenue qui porte son nom, la demeure familiale du fameux homme politique socialiste natif de Vierzon porte enfin une plaque, apposée à l’occasion d’une journée entière d’hommages en plusieurs endroits de la ville. «Ardant militant du progrès social et humain, artisan avec Jules Guesde et Jean Jaurès de l’unité politique et syndicale du mouvement ouvrier…» Le texte placé sur le pignon de la bâtisse rappelle l’action menée par celui qui fut un acteur majeur de la Commune de Paris, en 1871. Installée avec l’accord des propriétaires, la famille Langlois, la plaque a été réalisée gracieusement par Arthur Lhonneur, décorateur sur verre vierzonnais.
Le Berry, 08/11, p.12

(Aize) L’artiste laqueur primé par l’Académie du Berry

C’est à Aize, où il réside, que Rémi Maillard puise sérénité et calme, et se ressource. Il a obtenu, le 25 octobre, à la Cité de l’or de Saint-Amand-Montrond (Cher), une nouvelle distinction des mains de Catherine Réault-Crosnier, présidente du prix de l’Académie du Berry. A l’unanimité, les membres du Haut Conseil de l’académie, dirigée Alain Bilot, l’ont élu lauréat du prix 2015, au vu de son travail et de la pratique de son art. Une récompense qui s’ajoute à d’autres distinctions et honneurs, notamment la médaille d’argent des Artistes français et le Grand Prix régional des métiers d’art. Depuis plus de trente ans, cet artiste, maître d’art incontesté, se consacre à sa passion : La laque. Il a réussi à adapter l’ancien procédé de laquage chinois sur volume, en respectant les origines très anciennes de la laque datant plus de 8.000 ans, codifié puis sublimé au Japon. Il est ainsi devenu le spécialiste de la laque de Chine et du Japon, alliant création et tradition, donnant un souffle personnel et contemporain à ses créations.
NR, Indre, 08/11, p.7

Que devient la statue de saint Martin déposée du sommet de la basilique pour des raisons de sécurité, en février 2014 ?

«Elle est actuellement dans un endroit secret à Tours, en attendant de partir en restauration. Nous sommes dans la période de consultation des offres dont la commission se tiendra à la fin du mois. On décidera alors de l’atelier où elle partira en début d’année pour revenir à Tours en juin 2016», précise Brice Droineau, adjoint au maire, notamment en charge des bâtiments communaux. Mais le retour de la statue ne signifie pas pour autant sa réinstallation immédiate. «Elle sera présentée à la population, en juillet, lors du début des fêtes martiniennes, pour être remontée sur son socle fin novembre 2016», précise-t-il. (intégral)
NR, Indre et Loire, 07/11

La collégiale de Candes se refait une beauté

Profitant de la fin des travaux engagés par la mairie de Candes-Saint-Martin et l’État (avec le soutien des Amis de Candes), la paroisse Sainte- Jeanne-d’Arc en Chinonais et sa «commission d’art sacré» se sont lancés dans le réaménagement intérieur de la collégiale en vue de l’année jubilaire consacrée au 1.700e anniversaire de saint Martin.Ce dimanche 8 novembre, à la veille du lancement de l’année jubilaire saint Martin, la paroisse présentera ses premières réalisations au public. On pourra découvrir la présentation de la vie de Martin au travers des célèbres fresques du Siennois Simone Martini (1284 – 1344), aux bleus profonds et aux ors chatoyants… Une nouvelle organisation intérieure se dessine, sans compter le grand nettoyage de l’été dernier (chapeau aux bénévoles) !
NR, Indre et LoireW, 07/11, p.20

(Amboise) Clos Lucé : une visite sur le bout des doigts


Cette visite est la traduction dans la réalité d’un stage de deux jours d’initiation à la lecture des images en relief. Organisé par la Fédération des aveugles de France et l’AVH d’Indre-et-Loire, il s’est déroulé au sein de la mairie de Tours, explique Michaël Petitjean,  secrétaire général du Clos Lucé. Encadrées et guidées par les créateurs du livre-coffret, le Da Vinci Touch, une  quinzaine de personnes handicapées visuelles ont donc visité le château, la salle des maquettes et le parc, mercredi. «La déambulation a permis à chacun de toucher les étoffes des costumes, les meubles, les statues, les maquettes de Léonard de Vinci… De bénéficier des explications via les bornes sonores, qui jalonnent le parc, et, ainsi, de se plonger dans la vie du génie», souligne Nadine Dustier, formatrice à la Fédération des aveugles de France. Pour les équipes du Clos Lucé, ce type d’événement permet aussi de valider les outils mis en place pour le public de malvoyants (livret en braille, petits pavés de guidages dans les allées, bornes sonores…). Le Clos Lucé a pour projet d’installer, cet hiver, des bandes de vigilance dans les escaliers et de créer, à terme, une maquette tactile du château et du parc. (intégral)
NR, Indre et LoireE, 07/11

(Saint Martin le Beau) Solidarité et générosité en faveur de l’église


Un rayon de soleil a illuminé la commune de Saint-Martin-le-Beau, lundi soir, lors de la remise des dons versés pour la reconstruction de l’église, suite à son incendie en avril dernier. En effet, dans le cadre de la convention signée en juin dernier entre l’association des Amis du manoir Thomas-Bohieret la municipalité pour gérer les fonds recueillis, son président, Michel Chauvin, a remis officiellement à Angélique Delahaye, maire de Saint-Martin-le-Beau, un chèque de4.535,80 €. En l’espace de quatre mois, trente-deux généreux donateurs déclarés plus des anonymes se sont manifestés pour participer à l’effort de reconstruction de l’église afin de sauvegarder le patrimoine culturel.
NR, Indre et LoireE, 07/11, p.23

(Chartres) Un sablé ancré dans l’histoire

Proche du macaron dans la forme, le “Chatrenser” est un petit sablé feuilleté au caramel beurre salé. Cette création du pâtissier Chartrain,Arnaud Ioos, conjugue gastronomie et histoire locale. Celle du Séminaire des barbelés. Stéphane Chmelewsky, président de l’association des Amis de Franz Stock, détaille l’origine du projet: «L’histoire imprime souvent sa marque à la gastronomie locale. C’est le cas de la poule au potou des Mentchikoffs, par exemple. L’idée est que la période liée au Séminaire des barbelés, de 1945 à 1947, soit aussi symbolisée par une spécialité.» L’appellation “Chatrenser” (Chartrain en Allemand) est celle que se sont donnée les prisonniers allemands, étudiants volontaires de 1945 à 1947 au Séminaire des barbelés du Coudray. De retour en Allemagne, ces étudiants se sont eux mêmes baptisés “Chatrenser”. Une partie des ventes de ce gâteau sera reversée à la Fondation du Patrimoine, pour soutenir la restauration du Séminaire des barbelés, au Coudray.
L'Echo, 09/11, p.9

(Charost) L’église disposera d’un beau parvis

Depuis quelques jours, les Chârostais ont vu arriver les engins de chantier qui vont réaliser les travaux sur le parvis et le parking de l’église Saint Michel. Des travaux longtemps attendus, qui amélioreront de façon considérable le stationnement, mais mettront également en valeur l’édifice de pierre rouge. Ces travaux, financés par la communauté de communes du Pays d’Issoudun, dureront plus d’un mois. En effet, outre le parvis, l’entreprise Setec de Vierzon, détentrice du marché, réalisera d’autres travaux, notamment chemin du Moulin, avec la réalisation de trottoirs. Vendredi dernier, Jean Balon, maire de la commune, est venu sur le site du chantier pour se rendre compte de l’avancement. (intégral)
Le Berry, 08/11, p.12

(La Chatre) Monuments historiques : trois statues à l’inventaire

Une visite guidée a été organisée, samedi, dans les rues de la ville par les membres des Amis du Vieux-La Châtre, conduite par sa présidente, Geneviève Bor. La visite s’est déroulée en présence de Marc du Pouget, directeur des Archives départementales et conservateur des antiquités et objets d’art de l’Indre et de Patricia Vilches-Pardo, ajointe à la culture, afin de présenter les statues de saint Antoine (XVIe siècle), saint Blaise et saint Éloi (XVIIIe siècle) à l’occasion de leur inscription sur l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. La ville compte dix-neuf niches. En 1800, onze étaient habitées. Dans les cent dernières années, quatre ont disparu. L’association des Amis du Vieux-La Châtre a œuvré énergiquement afin de monter ce dossier pour présenter les statues à inventorier.
NR, Indre, 09/11, p.13

(Joué les Tours) “ La Jocondie ” a bien mérité ses quartiers d’hiver

Avec 1.770 passagers transportés, «La Jocondie» affiche une très belle santé et une augmentation de fréquentation de 26% par rapport à l’année précédente. « Cette année fut exceptionnelle et en août nous avons refusé des personnes faute de place» confie Alain Duboc, responsable du pôle bateau au CAJC. Mais la saison est terminée, et c’est à la ferme des Granges que «La Jocondie» va prendre comme chaque année ses quartiers d’hiver. Ce jeudi matin, de nombreux mariniers avaient rendez-vous à la cale de halage située sous le pont du périphérique, pour aider Didier Delaire,venu avec son tracteur, à hisser la toue cabanée sur la remorque,et la transporter ensuite dans son lieu d’hivernage.
NR, Indre et Loire, 09/11, p.13

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 9 Nov - 17:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 10:48

Source : lemonde.fr

Culturespaces prend pied au Musée Maillol

Fermé le 15 février, pour dépôt de bilan, le Musée Maillol rouvrira en septembre 2016, comme l’a annoncé Olivier Lorquin, président de la Fondation Dina Vierny, propriétaire du musée. Culturespaces prend en charge la totalité du fonctionnement muséal, comme elle le fait déjà à Paris pour le Musée Jacquemart-André, propriété de l’Institut de France.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/11/06/culturespaces-prend-pied-au-musee-maillol_4804813_1655012.html#

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:20

Le musée de l'Homme (source : lettre de l'OCIM)

Source : cnrs.fr

L'Homme a son musée

Le musée de l’Homme vient de rouvrir ses portes, après six ans de travaux. Unique en son genre, ce musée-laboratoire ne se contente pas d’examiner l’humain sous toutes ses coutures. Il héberge 150 chercheurs, anthropologues, préhistoriens ou encore généticiens, qui viendront régulièrement à la rencontre du public.
Lire la suite : https://lejournal.cnrs.fr/articles/lhomme-a-son-musee

1937-2015 : la longue évolution du musée de l'Homme


Vieillissant dans des locaux inadaptés, dépossédé de son fonds ethnologique pour alimenter le Quai Branly, le musée du Trocadéro, qui rouvre ses porte samedi 17 octobre, n'avait d'autre choix que de se remettre en question.
Lire la suite : http://www.telerama.fr/sortir/le-musee-de-l-homme-une-r-evolution-de-palais,132663.php

Source : liberation.fr

La science revient au Musée de l'Homme

La science revient en force au Musée de l’Homme. En force ? «Nous sommes 150 personnels de recherche, scientifiques, ingénieurs, post-doctorants et en thèse», se réjouit la généticienne Evelyne Heyer, Professeur au Muséum national d’histoire naturelle (le Musée de l’Homme en fait partie).
Lire la suite : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/10/la-recherche-revient-au-mus%C3%A9e-de-lhomme.html

Source: franceculture.fr

Nouveau Musée de l'Homme, "à mi chemin entre la Cité des Sciences et le Quai Branly"

Voilà six ans qu'il était en travaux. Le Musée de l'Homme rouvre ses portes à Paris ce 17 octobre. L'institution avait dû faire le deuil d'une grande partie de ses pièces d'exposition, transférées au Musée du Quai Branly en 2003, et au Mucem à Marseille, en 2005. Pour cette raison, il propose aujourd'hui des collections renouvelées à 90% et servant à étayer un tout nouveau discours scientifique, interdisciplinaire et rythmé par trois questions : "Qui sommes-nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ?".
Lire la suite : http://www.franceculture.fr/2015-10-14-nouveau-musee-de-l-homme-a-mi-chemin-entre-la-cite-des-sciences-et-le-quai-branly#xtor=EPR-32280591

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:30

Source : culturecommunication.gouv.fr

L'Institut national du patrimoine mise sur son site à Aubervilliers

Comment l’Institut national du patrimoine, qui a ouvert en février une antenne à Aubervilliers, tire-t-il parti de cette implantation en banlieue ? Les explications de Philippe Barbat, son directeur, dans le deuxième volet de notre enquête sur le rapports entre l’enseignement supérieur culture et la banlieue (2/3).
Lire la suite : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Actualites/En-continu/L-Institut-national-du-patrimoine-mise-sur-son-site-a-Aubervilliers

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:32

Source : lanouvellerepublique.fr

Un musée virtuel en 3D pour les collections de la région

Réunir 200 pièces emblématiques du Poitou-Charentes dans un musée virtuel : un projet ambitieux auquel prennent part sept structures deux-sévriennes.

Créer un grand musée virtuel en 3D réunissant les collections du Poitou-Charentes : l'ambitieux projet porté par l'association Alienor.org, Conseil des musées est entré dans sa phase de réalisation. D'Angoulême à Thouars et de Royan à Montmorillon, quarante-deux musées de la région (1) ont présélectionné 180 de leurs objets « les plus emblématiques ou les plus significatifs du patrimoine » en vue de les intégrer dans la future galerie 2.0.
Lire la suite : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Loisirs/Expos-musees/n/Contenus/Articles/2015/09/26/Un-musee-virtuel-en-3D-pour-les-collections-de-la-region-2478879

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:34

Source : sudouest.fr

Lascaux 4 ouvre dans un an en Dordogne : entre réplique et numérique

Le futur centre d'art pariétal mêle les enjeux du tourisme et de l'interprétation du patrimoine, tout en figurant un laboratoire vivant pour les entreprises de la région.
Lire la suite : http://www.sudouest.fr/2015/10/14/dordogne-visite-dans-lascaux-4-replique-prehistorique-et-living-lab-numerique-2154669-1980.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:35

Source : courrier-picard.fr

VENDEUIL-CAPLY Quand l’archéologie passe à la 3D

La technologie la plus moderne au service des objets les plus anciens. Scanner 3D bien en main, Adrien Bossard, conservateur et directeur du musée archéologique de Vendeuil-Caply, passe et repasse sur les courbes d’un vase en céramique datant de la période gallo-romaine. Sur son écran, on aperçoit le modèle sous toutes les coutures, au recoin près. « Grâce à la réserve parlementaire d’Olivier Dassault et à nos fonds propres, nous avons pu acquérir l’imprimante 3D, le scanner et le logiciel de gestion de ces deux appareils : Cubify Design », explique Adrien Bossard en jouant sur les différents plans de l’objet scanné.
Lire la suite : http://www.courrier-picard.fr/region/vendeuil-caply-quand-l-archeologie-passe-a-la-3d-ia188b0n622698

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:39

Source : rcip-chin.gc.ca

Bâtir un meilleur musée, un bloc à la fois

Le Musée Pickering Village a créé un jeu Minecraft dans lequel les amateurs du musée et de Minecraft peuvent explorer une réplique du musée et ajouter leurs propres créations. Pour ceux qui ne connaissent Minecraft, il s’agit d’un jeu dans un « monde ouvert » (un bac à sable virtuel dans lequel les joueurs n’ont aucun objectif structuré et sont libres d’explorer) qui permet aux joueurs de construire différents éléments dans un monde de génération procédurale en 3D.
Lire la suite : http://www.rcip-chin.gc.ca/sgc-cms/nouvelles-news/francais-french/?p=8005

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:42

Source : localtis.info

La commission des finances du Sénat propose de repenser la dépense fiscale pour la protection du patrimoine


Vincent Eblé, sénateur (PS) de la Seine-et-Marne, a remis son rapport d'information, fait au nom de la commission des finances du Sénat, intitulé "Dépense...
Lire la suite : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250269630498

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:43

Source : musee21.com

Dis maman, quand est-ce qu’on va au musée ?

Comment les musées attirent-ils aujourd’hui les jeunes ? Pour répondre à cette question, nous avons choisi d’interviewer la société Acoustiguide, leader mondial dans la médiation culturelle des musées depuis près de 58 ans. Laetitia Wilfert-Portal, chef d’équipe France, et Jacques Erick Piette, responsable de production, nous dévoilent les trois raisons qui font que vos enfants vous supplieront bientôt d’aller au musée…
Lire la suite : http://www.musee21.com/jeunes-musees-acoustiguide/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:45

Source: lesechos.fr

Crowdfunding : une stratégie payante pour les musées


Le Louvre vient de faire appel au public pour acheter « Amour », une sculpture d’une valeur de 5,5 millions d’euros. Loin d’être une première, ce moyen de financement est de plus en plus prisé par les musées. Les raisons sont multiples.
Lire la suite : http://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/021389158567-crowdfunding-une-strategie-payante-pour-les-musees-1164155.php#

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:47

Source : ledevoir.com

Collectionner, mais aussi communiquer

Le visiteur de musée fut longtemps, à une époque lointaine, perçu comme encombrant, surtout s’il n’était pas un chercheur, un initié ou un riche collectionneur. Cette position élitiste ferait maintenant figure d’hérésie dans le milieu de la muséologie, qui a pris depuis un bon moment le virage « visiteur », pour ne pas dire « client ».
Lire la suite : http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/453186/collectionner-mais-aussi-communiquer

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:48

Source : lejdd.fr

Musées, le casse-tête de l'ouverture du 7e jour


C'est une volonté du président François Hollande, exprimée il y a un an, et réitérée en septembre : ouvrir toute la semaine les grands musées français, à l'instar de la Tate Modern, à Londres, ou du Prado, à Madrid. À l'heure où la ville ne s'arrête presque plus, Orsay devait être le premier à accueillir des visiteurs 7 jours sur 7, à partir du lundi 2 novembre. Mais une grève lancée le 22 septembre lors de l'inauguration de son exposition phare "Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910" a stoppé le processus.
Lire la suite : http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Musees-le-casse-tete-de-l-ouverture-du-septieme-jour-756849

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:50

Source : scinfolex.com

Résoudre le casse-tête du financement de la numérisation patrimoniale ?

Lorsque l’on revendique que le produit de la numérisation du patrimoine soit rendu librement réutilisable par les institutions culturelles, le principal argument qui nous est opposé est d’ordre budgétaire : les crédits publics alloués à la numérisation sont – comme les autres – en voie de réduction et le volume des collections restant à convertir au format numérique est immense.
Lire la suite : http://scinfolex.com/2015/10/08/resoudre-le-casse-tete-du-financement-de-la-numerisation-patrimoniale/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:52

Source : culture-communication.fr

Une expérience ou rien ? Qu’est-ce qui motive les publics culturels ?

Le Club Innovation Culture (CLIC) l’affirmait à l’issue de ses Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) :

L’analyse des 250 articles publiés sur le site du Clic France en 2014 fait ressortir «Expérience» comme mots clé (en) 2014. Symbole d’une visite qui évolue et qui transforme le visiteur en visit-acteur.
Lire la suite : http://culture-communication.fr/fr/une-experience-ou-rien-quest-ce-qui-motive-les-publics-culturels/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:54

Source : option-culture.com

L’événementiel dans les sites culturels. Le marketing des expositions temporaires


Finistère Tourisme publie un guide pratique (téléchargeable) intitulé « L’événementiel dans les sites culturels. Le marketing des expositions temporaires« , rédigé par Jean-Michel Tobelem.

Il fait suite à un séminaire organisé par Finistère Tourisme, qui a réuni à Brest, il y a quelques mois, de nombreux professionnels du monde du tourisme et de la culture.
Lire la suite : http://www.option-culture.com/?p=7185

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:56

Source : blouinartinfo.com

10 musées londoniens s’associent sur Instagram

Depuis son lancement en 2010, l’application de partage de photos Instagram a su s’imposer comme un véritable réseau social mais, également, comme l’une des plateformes virtuelles les plus importantes dans le monde de l’art, séduisant aussi bien les artistes que les commissaires et les galeries.
Lire la suite : http://fr.blouinartinfo.com/news/story/1224831/10-musees-londoniens-sassocient-sur-instagram

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 14:58

Source : lemonde.fr

Des drones pour percer les secrets des pyramides d’Egypte


Sonder les mystères des pyramides d’Egypte en les « scannant ». La décision a été annoncée, dimanche 25 octobre, au Caire par Mamdouh el Damaty, ministre égyptien des antiquités, pour comprendre « comment les pyramides ont été construites et ce qu’elles que cachent ». « Y a-t-il une rampe circulaire intérieure pour faciliter l’acheminement des blocs de pierre ? Existe-t-il des chambres restées secrètes ? », résume le ministre égyptien.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/10/25/des-drones-pour-percer-les-secrets-des-pyramides-d-egypte_4796640_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 15:05

Source : louvrepourtous.fr

Ces musées belges qui interdisent croquis et notes

Rares sont les musées dans le monde à interdire aux visiteurs de réaliser des croquis ou de prendre des notes. C’est pourtant le cas dans de grands musées belges, dont le musée Magritte qui ajoute cette restriction à celle de la photo, sans que l’unique ayant droit du peintre ait jamais rien demandé. Petit tour d’horizon d’une pratique à l’origine même de l’institution muséale.
Lire la suite : http://www.louvrepourtous.fr/Ces-musees-belges-qui-interdisent,788.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 15:52

Source : lemonde.fr

Un Picasso vendu pour 67,45 millions de dollars à New York

Un rare Picasso de la période bleue de l’artiste, qui cache une seconde œuvre sur le revers de la toile, s’est vendu pour 67,45 millions de dollars, jeudi 5 novembre, à New York lors d’une enchère par la maison Sotheby’s.

La Gommeuse est un nu d’une artiste de cabaret, à la forte charge érotique. Peinte en 1901 alors que Picasso n’avait que 19 ans, cette toile pouvait à elle seule prétendre à de belles enchères. Mais c’est le revers du tableau qui montre un ami de Picasso en lutin jaune, nu et urinant coiffé d’un turban rouge et blanc, qui fait de cette pièce une œuvre très rare.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/11/06/un-picasso-vendu-pour-67-45-millions-de-dollars-a-new-york_4804345_1655012.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 16:11

Source : leparisien.fr

Découverte à Chypre d'un théâtre vieux de 2.000 ans

Une équipe d'archéologues australiens à Chypre a découvert un théâtre datant du IIIe siècle avant J.C, la plus ancienne structure de la sorte jamais mise au jour sur l'île méditerranéenne, selon le département des antiquités.
"L'équipe australienne a découvert le plus vieux théâtre de Chypre: une structure utilisé pour (...) des spectacles pendant plus de six siècles et demi, de 300 avant J.C. jusqu'à sa destruction durant le tremblement de terre de l'an 365", a déclaré le Département des antiquités dans un communiqué publié vendredi.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/decouverte-a-chypre-d-un-theatre-vieux-de-2-000-ans-07-11-2015-5256939.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   Lun 9 Nov - 16:21

Source : lepariesien.fr

Rome: la fontaine de Trevi restaurée après 16 mois de travaux

Rome et ses milliers de touristes vont retrouver mardi toute la splendeur de l'un des monuments les plus emblématiques de la Ville éternelle, la fontaine de Trevi, restaurée après 16 mois de travaux, financés par le groupe Fendi.
L'eau devrait à nouveau remplir le grand bassin qui sépare la petite place de l'immense sculpture baroque adossée au palais Poli, dans le centre de Rome.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/rome-la-fontaine-de-trevi-restauree-apres-16-mois-de-travaux-03-11-2015-5243007.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 2 - 8 novembre 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: