Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 8:59

Musées région Centre

Source : Magcentre.fr

Olivia Voisin: abattre les murs des Musées orléanais

Olivia Voisin, nouvelle directrice des musées d’Orléans, prenait ses nouvelles fonctions ce jour et a accepté de nous recevoir dès ce lundi soir pour nous exposer ses projets et ses ambitions pour les cinq sites dont elle assure maintenant la direction.
Lire la suite : http://www.magcentre.fr/86516-olivia-voisin-abattre-les-murs-des-musees-orleanais/

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Chevannes) Un musée de la Forge et du feu

La commune de Chevannes a acquis une bâtisse dite «Les petites écuries», une ancienne ferme du XVIIIe siècle où se situait la forge Martin. Le projet est d’en faire un musée de la Forge et du feu, dans cette région proche de Ferrières où la tradition du travail du minerai était ancrée. Le financement des travaux du bâtiment sera, pour une petite partie, supporté par la commune et bénéficiera de la réserve parlementaire du sénateur Jean-Noël Cardoux. Le dossier est éligible à une subvention du conseil départemental au titre du patrimoine rural non protégé (et est soutenu par Frédéric Néraud). La région et la CC4V sont sollicitées. L’aide précieuse de la
Fondation du patrimoine était nécessaire et une convention a été signée samedi matin par Antoine Felix, maire de la commune, et Bernard Vella, délégué de la fondation. L’objectif à atteindre en ce qui concerne les dons est de 2.200 €.
RC, Orleans, 07/12, p.30

(Bourges) Les poissons quittent le muséum

L’arrivée de l’aquarium, en 1989, n’avait pas été une mince affaire. L’équipe du muséum s’en souvient encore en frémissant ! «Il avait aussi fallu renforcer la structure du sol pour supporter l’ensemble de l’aquarium rempli avec tout le système de filtration, qui pèse 6 tonnes», rappelle Michèle Lemaire, conservatrice du muséum d’histoire naturelle de Bourges. Aujourd’hui, la décision de se séparer de l’aquarium et de ses habitants ne se fait pas de gaîté de cœur. «Mais c’est une décision réfléchie, qui va aussi nous permettre d’avancer. Il avait été décidé à la rénovation du muséum, quand nous avions une tradition du vivant. Il existait un zoo, un grand mot pour dire la présence de quelques animaux entre la médiathèque et le muséum. Quand nous avons fermé cet espace, nous avons gardé l’animal vivant en intégrant une vitrine de poissons et en choisissant des spécimens locaux. Nous avons le goût de préférer notre territoire», complète Michèle Lemaire. Mardi matin, deux agents de développement, animateurs de la fédération départementale de la pêche, sont venus prendre soin des spécimens.
+ Des copains à la maison de la pêche
Le Berry, 10/12, p.11

(Grand Pressigny) Helmut le mammouth devant le musée

Un mammouth laineux a été installé hier matin dans la cour du musée de la Préhistoire au Grand-Pressigny. Baptisé Helmut, ce mammouth rejoint la reconstitution du mégacéros présente depuis février. C’est donc le deuxième animal d’un bestiaire du paléolithique destiné à illustrer cette période. Le mammouth laineux (mammuthus primigenius) est apparu il y a 200.000 à 300.000 ans en Europe. Il était aussi grand qu’un éléphant d’Asie, plus petit qu’un éléphant d’Afrique, dont il est un des proches cousins. Il vivait au pléistocène supérieur et s’est éteint il a environ 11.000 ans, après la dernière période glaciaire, probablement déjà due au réchauffement du climat.Helmut correspond parfaitement à l’image que nous avons d’un animal préhistorique de cette espèce.
Nr,,Indre et Loire, 11/12, p.11

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 11 Déc - 14:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 9:00

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Saint-cyr-sur-loire) Des trésors du passé découverts dans la Loire


Des fouilles ont été organisées dans le cadre de l’atelier d’archéologie du lycée Balzac animé par Christian L’Hermite, enseignant chercheur en spécialités archéologie et anthropologie, dirigeant cet atelier depuis1982. Les nombreuses pièces découvertes lors des fouilles réalisées dans le lit mineur de la Loire, fragments d’amphores gallo-romaines, tessons de céramiques, matériel de batellerie, armes…sont exposées dans les vitrines de la salle Alexandra-David-Néel, au manoir de la Tour. Vernissage de l’exposition «Patrimoine archéologique de Saint-Cyr-sur-Loire», jeudi 10 décembre, à 18 h, salle Alexandra-David-Néel. Renseignements : direction de services culturels, tél. 02.47.42.80.21. (intégral)
NR, Indre et Loire, 07/12

(Cluis) Accessibilité de la mairie

Des fouilles ont été effectuées. Les découvertes (quelques poteries et une cave) ne nécessiteront pas de fouilles complémentaires. Seules des observations émanant de la Drac seront prescrites pour les travaux de décaissement. (intégral)
NR, IndreE, 08/12

(Tours) A la recherche de l’Histoire sous la ville d’aujourd’hui

Ville historique, Tours dispose d’un beau patrimoine bâti en surface mais aussi sous la terre, où plus les archéologues creusent, plus ils remontent le temps. Sous les pavés, l’Histoire. Des vestiges antiques gisent du côté de la cathédrale. La ville s’est ensuite développée à l’ouest, autour de l’ancienne collégiale Saint-Martin, protégée par une enceinte au Xe siècle, puis les deux secteurs ont été réunis derrière une nouvelle enceinte à la fin du Moyen Age. Malgré les recherches, les sources livresques ou les découvertes sur place, il reste beaucoup d’énigmes, notamment à l’époque romaine avec des monuments très grands par rapport à la taille de la ville.
+ Grande richesse avec Saint-Martin
NR, Indre et LoireT, 09/12, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 11 Déc - 9:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 9:00

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Le Moulinet sur Solin) Un nouveau coq au sommet de l’église

Une trentaine de personnes ont répondu à l’invitation de la municipalité et de l’entreprise Boutron (Châteaurenard), au Moulinet sur Solin, mardi après midi. Dans la salle des mariages, elles ont pu toucher, contre une pièce ou un billet (cagnotte pour les couvreurs zingueurs), le nouveau coq girouette de l’église Saint Philippe, symbole de la chrétienté, mais aussi de la nation française et gage de bonheur selon la légende. «La tradition eut exigé qu’on lui fit parcourir toutes les rues du village avec son prédécesseur, âgé de 175 ans», lance, dans un sourire, Marie-Christine Meunier, maire. Le lendemain, Cédric et Mickaël, couvreurs zingueurs de l’entreprise de Châteaurenard, accompagnés d’Alexandre Bonassieux, architecte spécialisé dans le patrimoine et maître d’œuvre, sont montés au sommet de l’échafaudage,pour installer ce nouveau coq sur son perchoir. Les travaux de restauration de l’église avancent.
RC, Orleans, 05/12

(Saint Bohaire) Un chèque pour l’église


Jeudi soir, l ’association «Sauvegarde de l’église de Saint-Bohaire» tenait sa 31e assemblée générale en présence d’une très nombreuse assistance réunissant bénévoles, conseillers municipaux et le maire Bernard Pannequin. Pour Bernard Fesneau, le nouveau président, et le troisième depuis la création de l’association en 1984, c’était son baptême du feu comme il se plut à le préciser. Son rapport moral était principalement axé sur la brocante, manifestation tout spécialement créée pour entretenir et sauvegarder ce bâtiment classé, qui, ce dernier 8 mai, n’a attiré que 110 exposants, contre 140 lors de la précédente édition. A cette occasion, une visite guidée de l’église était, pour la première fois, proposée aux visiteurs, et ils furent plus de 500 à écouter les commentaires d’un conférencier bénévole retraçant ses origines et diverses modifications, un beau succès qui sera d’ailleurs renouvelé. Les travaux de la troisième tranche de réfection d’enduits extérieurs viennent tout juste de se terminer «et je tenais beaucoup à ce qu’ils soient menés à bien cette année», confirma le président. Ces travaux, d’un montant total de 25.949,90 €/HT, ont bénéficié de 12.850 € de subventions de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) et du conseil départemental, le solde, soit 13.099,90 € étant pris en charge par l’association dont le chèque a été symboliquement remis au maire en fin d’assemblée.
NR, Loir et CherN, 08/12, p.16

(Ouzouer sur Trézée) Un livret sur les croix de chemin

Le 4 juillet, et pour la quatrième année consécutive, l’association La Martine a ouvert les portes de l’église Saint Martin lors de la Nuit des églises. En prélude à cette nuit, une évocation historique était consacrée au patrimoine que constituent les croix de chemin. Mais le propos est vaste et fourmille de mille détails historiques qui méritaient d’être racontés de façon plus détaillée. C’est chose faite. Le sujet est approfondi dans un livret de plus de 30 pages, richement illustré, où sont également retranscrits les textes lus lors de cette soirée.
RC, Loiret, 09/12, p.27

Les petites mairies dans l’objectif


De la mairie aux faux airs de pavillon à Reigny à celle de Sainte Lunaise, adossée à l’église, en passant par les nombreux bâtiments communaux construits sur le modèle école mairie de la IIIe République, quatre vingt dix mairies ont tapé dans l’objectif de Yannick Pirot. Le photographe entamait il y a deux ans un tour du Cher des communes de moins de quatre cents habitants. À chaque fois, la même démarche. Une prise de vue extérieure et une autre dans la salle du conseil. «Avec ce diptyque, l’idée est d’une part de montrer la mairie telle que tout citoyen peut la voir et, de l’autre, là où le processus démocratique se concrétise, auquel tout le monde peut participer, mais auquel pas grand monde ne participe.» Fronton fissuré ou rénové, salle de conseil tapissée de portraits de présidents allant de René Aurion à François Hollande et accueillant une Marianne plus ou moins récente, Yannick Pirot a photographié «telles qu’elles sont» ces mairies. «De manière frontale pour l’extérieur, sans plongée ou contre plongée afin de ne pas donner une impression de petitesse ou de grandeur, explique t il. Je n’ai rajouté qu’un seul élément sur chaque cliché pris à l’intérieur.» Ce fil rouge, en l’occurrence bleu blanc rouge ? L’écharpe tricolore placée sur la chaise vide où s’assoit habituellement le maire. Un symbole au travers duquel chacun verra ce qu’il veut voir.
+ « Pas d’argent, pas d’exposition »
Le Berry, 09/12, p.5

Dreux et Anet jouent les belles de nuit

Il y a quatre ans, l’office de tourisme inventait une nouvelle manifestation organisée, en fin d’année : une visite nocturne de la Ville de Dreux avec, comme clou du spectacle,un arrêt dans le parc de la chapelle royale et une descente aux flambeaux du chemin de ronde exceptionnellement ouvert pour cette occasion. Quatre ans plus tard, les Nocturnes de Dreux sont devenues le grand rendez vous de l’hiver. Elles sont appréciées par les touristes, mais surtout par les habitants de Dreux et des environs qui souhaitent redécouvrir leur Ville avec un autre regard. Cette année encore, Dreux se dévoilera de nuit. La magie d’une ville qui se découvre dans le noir, opérera encore.
L'Echo, 09/12, p.18

(Le Blanc) Aux petits soins pour l’église Saint-Étienne

L’objectif des 142 Amis de l’église Saint-Étienne est de donner un coup de jeune à l’édifice de la Ville-Haute, de faire connaître aux touristes cette église du XVIIe siècle, ancienne chapelle des Récollets ; d’organiser des concerts pour collecter des fonds qui serviront à sa restauration. «Malgré la jeunesse de notre association, nous avons déjà investi la somme de 16.646 € dans la restauration de notre église, en quatre années d’existence»,s’est félicité le docteur René Desmaisons, président, lors de la récente assemblée générale. Mais il reste encore beaucoup à faire. Parmi leurs multiples projets, les Amis de l’église Saint-Étienne espèrent pouvoir entreprendre les restaurations de l’orgue et du retable du XVIIe siècle.
Nr, IndreE, 09/12, p.23

(Muides sur Loire) Des travaux de restauration pour l’église


Le maire donne les résultats d’ouverture des plis pour les tranches 1 et 2 et propose de valider les choix suivants : lot 1, maçonnerie, TP Hory Chauvelin, 385.211,63 TTC € ; lot 2, couverture, Molet, 10. 726,21TTC € ; lot 3, menuiserie et peinture, Lardillier, 28.021,30 € ; lot 4, électricité, Ménage, 19.307,10 € ; lot 5, vitraux, Vitrail Art et lumière, 9.877,45 €. Soit un total de travaux de 453.143,69 € TTC. Le conseil municipal autorise le maire à passer les marchés correspondants. Unanimité. Une nouvelle subvention de 6.500 € du club des mécènes du Loir-et-Cher est attendue. (intégral)
NR, Loir et CherN, 09/12

(Chambord) Chercheurs mais aussi enquêteurs


Xavier Brunetaud, Sarah Janvier-Badossa et Kévin Beck, qui appartiennent à l’axe génie civil du laboratoire Prisme et enseignent dans une spécialité de Polytech Orléans, ont participé à l’enquête sur le château de Chambord. Pour un aperçu de leurs méthodes d’investigations, le documentaire d’Arte «Chambord : le château, le roi et l’architecte» est toujours visible. Qui sont les architectes de ce joyau du val de Loire ? Quelle est sa signification? Comment le bâtiment a t il évolué, passant du statut de château de chasse à celui d’édifice royal ? Ces chercheurs orléanais et d’autres ont permis la découverte de nouveaux indices sur cette «œuvre de génie qui résume à elle seule la Renaissance». L’énigme a notamment progressé grâce à la modélisation en trois dimensions réalisée par les scientifiques. «Double numérique» révélant les principes architecturaux des lieux et certains des secrets du château, il devient un véritable document d’archive. Il n’y a pas que cet outil d’analyse du XXIe siècle : Prisme s’illustre dans une autre partie du film dédiée au matériau du château de Chambord. ou comment la science peut aussi se pencher sur la détérioration de la célèbre pierre de tuffeau, typique du val de Loire, et aider à la préservation de ce symbole des rois de France. (intégral)
RC, Orleans, 10/12

Un artisan chartrain a coiffé l’abbaye de Stéphane Bern

D’auto-entrepreneur en 2009, il passe au statut d’artisan d’art reconnu en 2015. À 30 ans seulement, le Chartrain, Frédéric Frère, vient d’obtenir le trophée Aléonard pour un premier chantier. Et quel chantier ! L’artisan couvreur s’est hissé sur le toit du collège royal militaire de Thiron-Gardais, en Eure-et-Loir. La bâtisse a fait parler d’elle, ces dernières années, pour avoir été acquise par Stéphane Bern, célèbre journaliste et animateur télé. L’entreprise de Frédéric Frère, De zinc et de plomb, obtient ainsi sa première distinction nationale pour cette réalisation sur un ouvrage historique. Sous la direction de Guillaume Trouvé, architecte du patrimoine, Frédéric Frère a travaillé avec les tuiles Aléonard pour couvrir les 600 m2 du toit du collège royal militaire thironnais. Le jury qui l’a distingué a souligné : «Cette belle restauration révèle un travail de passionnés à travers une exécution fine et précise : des combles à la Mansart, des cheminées et des lucarnes. Le façonnage des crêtes de coq et des embarrures des faîtières, la réalisation maîtrisée des arêtiers maçonnés des lucarnes ont conquis totalement le jury.»
RC, Orleans, 10/12, p.54

(Chartres) Les vitraux sous haute protection

Les conséquences du réchauffement climatique sont surveillées de près par Claudine Loisel, responsable du pôle scientifique Vitrail, au laboratoire de recherche des Monuments historiques. Les variations de température, l’humidité, les polluants… Autant de facteurs qui menacent, déjà, les superbes vitraux de la cathédrale de Chartres : «Avec le réchauffement, cela pourrait devenir de plus en plus important, explique l’ingénieur de recherche. Et ce que l’on peut craindre, c’est surtout les “micro-tornades”, qui pourraient causer des dégâts sérieux. En Belgique, des confrères ont déjà eu une alerte importante.» Pour limiter les effets des variations de température et protéger les vitraux de l’extérieur, des verrières de protection thermoformées sont mises en place, fabriquées dans un atelier spécialisé (Debitus) à Tours, depuis les années 90. Actuellement, et jusqu’au printemps, l’entreprise travaille sur les fenêtres hautes de la nef. Les trois quarts des vitraux de l’édifice seraient équipés.
+ « Une étanchéité complète »
+ Questions à Yves-Marie Bohec, Président de l’Union des architectes d’Eure-et-Loir.
L'Echo, 10/12, p.7

(Bonneval) Le tableau restauré retrouve sa place

Le tableau accroché de longue date dans l’église Notre Dame, près des fonts baptismaux, a retrouvé sa place, hier matin,après restauration. Il avait besoin de grands soins. De style naïf, l’œuvre d’art a été peinte au XVIIIe par un artiste anonyme. La présence de déformations et de déchirures sur le support toile a été constatée. Ces altérations inquiétantes menaçaient d’évoluer et de mettre en péril la bonne conservation de la peinture .Elles ont incité l’abbé François Muchery à agir en collaboration avec la DRAC. Le travail de restauration a été confié à une professionnelle parisienne, Laurence Mugniot. Le financement de la restauration a été assuré en totalité par la paroisse, grâce à un mécène privé ayant pris en charge 70% du montant. La commune a, quant à elle, apporté son soutien technique pour la dépose et la repose du tableau. (intégral)
L'Echo, 10/12

(Chabris) Les archives communales dans un bel écrin

La semaine dernière, le maire, Mireille Duvoux, et l’ensemble de son conseil, ont réceptionné le nouveau local destiné à la conservation des archives municipales qui étaient entreposées dans les greniers de la mairie. C’est dans l’ancienne maison où habitait la famille Tamisier, rachetée par la commune, et se trouvant derrière la médiathèque, que les agents techniques de la commune ont réalisé les travaux d’aménagement intérieur. Ce nouveau local d’une superficie de 120 m2 possède 410 mètres linéaires de rayonnages. Deux agents administratifs communaux sont chargés du classement des archives communales dont les plus anciennes remontent au début du XVIIIe siècle. Un classement qui sera réalisé avec l’aide des archives départementales pour les conseils d’archivage, et qui va demander de longues heures de travail en raison des très nombreux documents : actes de naissance, de mariage, de décès, registre des réunions de conseils municipaux, budgets…la liste est longue mais précieuse.
Nr, IndreE, 10/12, p.18

(Theneuil) 378.000

C’est, en euros, le montant de la mise à prix du château du Temple, situé à Theneuil. 620 m2 répartis en dix pièces vidées il y a quinze jours de leur mobilier. Reste à vendre les murs et le parc. La bâtisse, qui a appartenu notamment à Nana Mouscouri, sera laissée le 29 janvier au dernier enchérisseur. L’issue d’une vente à la chandelle dirigée par Me Bruno Hardy, notaire à Tours. (intégral)
NR, Indre et LoireW, 10/12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:23

Menace de fermeture des musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon

Source : latribunedelart.com

Les musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, des collections exceptionnelles en danger


La menace d’une fermeture des Musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon n’est pas une chose nouvelle. Nous nous en étions inquiété il y a un peu plus d’un an, mais des solutions étaient alors à l’étude pour éviter ce qui constituerait indiscutablement une catastrophe patrimoniale majeure. Hélas, comme nous le verrons, l’indifférence de la ville de Lyon et celle du ministère de la Culture rendent possible un scénario qui reste pour beaucoup inconcevable.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/les-musees-des-tissus-et-des-arts-decoratifs-de-lyon-des-collections-exceptionnelles-en-danger

Une pétition pour sauver les musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon

Daniel Fruman, le généreux donateur d’une collection de textiles au trésor de la cathédrale du Puy-en-Velay si mal récompensé par l’État (voir notre article) vient, à la suite de notre enquête sur les menaces portant sur les Musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, de lancer une pétition à l’attention de la ministre de la Culture Fleur Pellerin pour lui demander de « faire tout ce qui est dans [son] pouvoir pour que [son] ministère, la ville de Lyon, son agglomération et sa région trouvent les moyens, somme toute modestes, pour garantir la pérennité du Musée des Tissus et son ouverture au public et aux chercheurs ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-petition-pour-sauver-les-musees-des-tissus-et-des-arts-decoratifs-de-lyon

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 11 Déc - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:24

Source : latribunedelart.fr

La collection Fruman : comment l’État désespère les donateurs et perd des donations

Alors que le sort des musées des Tissus et des Arts décoratifs est incertain (voir l’article), une triste affaire, qui touche également une collection de textiles et l’incompétence chronique du ministère de la Culture, mérite d’être contée ici.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-collection-fruman-comment-l-etat-desespere-les-donateurs-et-perd-des-donations

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:32

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.com

Un tableau de Simon de Châlons acquis par le musée de Châlons-en-Champagne
http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-simon-de-chalons-acquis-par-le-musee-de-chalons-en-champagne

Un portrait d’artiste par Cabanel acheté par Montpellier à Londres
http://www.latribunedelart.com/un-portrait-d-artiste-par-cabanel-achete-par-montpellier-a-londres

Le Louvre achète le panneau du Maître de Dreux Budé chez Sotheby’s Londres
http://www.latribunedelart.com/le-louvre-achete-le-panneau-du-maitre-de-dreux-bude-chez-sotheby-s-londres

Don d’un Rembrandt à l’Agnès Etherington Art Centre
http://www.latribunedelart.com/don-d-un-rembrandt-a-l-agnes-etherington-art-centre

Fontainebleau préempte un portrait de Napoleone-Elisa Baciocchi
http://www.latribunedelart.com/fontainebleau-preempte-un-portrait-de-napoleone-elisa-baciocchi

Trois esquisses d’Alexandre Desgoffe achetées par la BnF
http://www.latribunedelart.com/trois-esquisses-d-alexandre-desgoffe-achetees-par-la-bnf

Les tableaux de Russborough House : ceux qui restent, ceux qui partent
http://www.latribunedelart.com/les-tableaux-de-russborough-house-ceux-qui-restent-ceux-qui-partent

La paysanne à la coupe de fruits, par Nicolas Tournier, acquis par la Fondation Bemberg
http://www.latribunedelart.com/la-paysanne-a-la-coupe-de-fruits-par-nicolas-tournier-acquis-par-la-fondation-bemberg

Souscription du Musée des Beaux-Arts de Rennes pour une Bacchante endormie
http://www.latribunedelart.com/souscription-du-musee-des-beaux-arts-de-rennes-pour-une-bacchante-endormie

Deux préemptions pour le Musée Napoléon
http://www.latribunedelart.com/deux-preemptions-pour-le-musee-napoleon

Un tableau de David Wilkie acquis par la National Gallery de Londres
http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-david-wilkie-acquis-par-la-national-gallery-de-londres

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 11 Déc - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:34

Source : latribunedelart.com

La Banque de France utilise un dispositif fiscal inédit pour l’achat d’un Vigée Le Brun et d’un Champaigne

Comme Le Figaro du 18/9/15 l’avait révélé, c’est bien la Banque de France qui a acquis auprès de Sotheby’s, en vente privée avant les enchères , le Portrait de Louis XIII de Philippe de Champaigne1  et le portrait de la duchesse d’Orléans2 par Élisabeth Vigée Le Brun appartenant aux héritiers du Comte de Paris.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-banque-de-france-utilise-un-dispositif-fiscal-inedit-pour-l-achat-d-un-vigee-le-brun-et-d-un

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:43

Opéra Garnier

Source : latribunedelart.com

L’Opéra au tribunal (suite)


Le tribunal administratif de Paris, saisi d’une demande en référé d’interruption des travaux d’enlèvement des cloisons des loges à l’Opéra Garnier (voirbrève du 25/11/15), vient de repousser cette demande en constatant que la décision contestée a été entièrement exécutée.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/l-opera-au-tribunal-suite

Censure à l’Opéra

Non contente de faire réaliser des travaux sans autorisation sur un monument historique, l’administration de l’Opéra de Paris cherche à faire taire toute opposition à ses projets. N’ayant que peu de poids sur les protestations extérieures, innombrables (une pétition ayant recueilli déjà plus de 32 000 signatures, une intervention de l’Académie des Beaux-Arts, les prises de position d’Hugues Gall, les très nombreux articles de presse…), elle cherche à museler toute personne employée par l’établissement public qui voudrait contester son action.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/censure-a-l-opera

À l’Opéra : cloisons déposées, ou détruites ?

On sait déjà que la suppression des cloisons des loges centrales des premier et deuxième niveaux a été réalisée sans autorisation. Le résultat, comme le prouvent les photos publiées par la presse et celles que nous avons pu prendre nous-même, est désastreux, tant par la rupture du rythme général voulu par Charles Garnier que par la laideur du « prototype » installé.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/a-l-opera-cloisons-deposees-ou-detruites

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 11:55

Source : leparisien.fr

La Nativité retrouve son berceau à Palerme

C'est l'un des chefs-d'œuvre de Caravage. Volé dans la nuit du 17 au 18 octobre 1969 et probablement perdu à jamais, il a été reproduit avec minutie pour reprendre sa place dans l'oratoire San Lorenzo.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/12/10/03015-20151210ARTFIG00214-la-nativite-retrouve-son-berceau-a-palerme.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 14:54

Source : leparisien.fr

Une femme cachée sous La Joconde de Léonard de Vinci ?

Cette Joconde-là ne sourit pas et pourtant Pascal Cotte, scientifique versé dans l'œuvre de Léonard de Vinci n'en démord pas. Un autre portrait de femme découvert grâce à la technique LAM (layer amplificator method) se cacherait sous la véritable Monna Lisa.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/12/10/03015-20151210ARTFIG00136-une-femme-cachee-sous-la-joconde-de-leonard-de-vinci.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Ven 11 Déc - 14:58

Source : lefigaro.fr

La tombe de Soliman le Magnifique enfin découverte en Hongrie ?

Les chercheurs, qui ont entrepris des fouilles depuis le mois d'octobre près de la frontière entre la Hongrie et la Croatie, sont quasi certains d'avoir découvert la sépulture du sultan ottoman mort en 1566.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/12/10/03015-20151210ARTFIG00054-la-tombe-de-soliman-le-magnifique-enfin-decouverte-en-hongrie.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Lun 14 Déc - 10:18

Source : lemonde.fr

Spéculations sur les réserves du Louvre, à Liévin

Les réserves du Musée du Louvre vont-elles déménager à Liévin ? Depuis le début du projet, à la fin des années 2000, le terrain est glissant. Les conservateurs du grand musée parisien, dans leur majorité, n’ont jamais caché leurs réticences à ce déménagement dans le Pas-de-Calais. Le site est situé sur un terrain tout proche du Musée du Louvre-Lens, mais à plus d’une heure de TGV de Paris.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/12/11/speculations-sur-les-reserves-du-louvre-a-lievin_4829860_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Lun 14 Déc - 10:29

Source : lefigaro.fr

À Colmar, l'art voit double

Installé dans un ancien couvent, le Musée Unterlinden a annexé les bains publics voisins et créé une nouvelle aile. Ouverture partielle aujourd'hui.

Et au milieu coule une rivière. Dans le centre de Colmar, le canal de la Sinn a été exhumé. Une placette, avec berges en gradins de grès rouge les pieds dans l'eau, est née là où se garaient les camions.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/12/11/03015-20151211ARTFIG00256--colmar-l-art-voit-double.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Lun 14 Déc - 10:30

Source : lefigaro.fr

L'enchère victorieuse du Louvre pour un chef-d'œuvre français

Le grand musée parisien vient d'acheter L'Arrestation du Christ, une peinture du XVe siècle pour 1,3 million d'euros chez Sotheby's à Londres.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2015/12/11/03016-20151211ARTFIG00284-l-enchere-victorieuse-du-louvre-pour-un-chef-d-oeuvre-francais.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   Lun 14 Déc - 10:51

Source : la-croix.com

Au Louvre, les prochains chantiers de Jean-Luc Martinez


Le président du Louvre veut revoir à partir de 2018 la présentation des collections du Moyen Âge et de la Renaissance, sans oublier les arts de Byzance et des chrétientés d’Orient.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Au-Louvre-les-prochains-chantiers-de-Jean-Luc-Martinez-2015-11-24-1384322

Source: latribunedelart.com

Mélangeons tout, ce sera plus lisible !


Nous préparons, actuellement, une grande enquête sur le Louvre et le bilan de Jean-Luc Martinez près de trois ans après sa nomination. Mais nous ne pouvons rester muet, en attendant de publier cet article, sur le nouveau projet du président-directeur du Louvre dont il s’était bien gardé de parler dans les entretiens qu’il nous avait accordés il y a un an et demi. Celui-ci vient d’annoncer en effet dans La Croix ce qui revient à la mort des départements, au moins des départements des Peintures, des Sculptures et des Objets d’Art.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/melangeons-tout-ce-sera-plus-lisible

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (7 - 13 décembre 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: