Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (4 - 9 janvier 2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (4 - 9 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 9:05

Musées région Centre

Source : latribundelart.com

Sept panneaux peints pour Richelieu acquis par Orléans

Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans a préempté, le 21 décembre dernier à Drouot (SVV Eve), sept petits panneaux représentant des personnages en grisaille, provenant du château de Richelieu. Les œuvres ont été adjugées au prix de 51 250 € (frais inclus).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/sept-panneaux-peints-pour-richelieu-acquis-par-orleans

Source : Panorama de presse de la Drac Centre

Quand Orléans s’est ouvert sur l’ailleurs


Connaissez vous les trains de plaisir ? Ils étaient fameux à la Belle Époque. « C’était des voyages en train pas chers pour donner au maximum de gens l’occasion de partir, le temps d’une journée. Ils allaient au bord de la mer, aux châteaux de la Loire, aux expositions universelles. Après 1914, cela n’existe plus.» La conférence que donnera Anne-Marie Royer-Pantin, historienne et conférencière, sera riche d’anecdotes pour évoquer le voyage dans l’Orléanais à la Belle Époque. Pour alimenter son propos, la conférencière a trouvé des récits de voyageurs, dont celui de Marcel Proust, qui prenait le train car il a accompli son service militaire à Orléans. En lien avec l’exposition «Voyage à la Belle Époque», Anne-Marie Royer-Pantin donne deux conférences ce soir et demain.
RC, Orleans, 07/01, p.11

(Dreux) Il n’y a pas que des tacots à voir !

Les gros phares et les carrosseries arrogantes et généreuses des belles berlines ne les effraient pas. Malgré leur allure plus frêle, les motos, cyclomoteurs et vélos méritent vraiment le coup d’œil. Installé dans des locaux de l’ancien abattoir de Dreux, le musée du Rétro Mobile possède une collection de deux roues aussi prestigieuses et en parfait état que ces voitures. Casquette de cuir vissé sur la tête et écharpe blanche nouée autour du cou, le guide Johanny Dutertre donne l’impression qu’il va enfourcher l’une de ces belles mécaniques et partir pour une jolie balade dans la région. Dans son voyage dans le temps mécanique, il évoque la vingtaine de motos des années 1905 à 1955. Il s’attarde sur une Brillant de 1905, avec sa sacoche d’époque.
L'Echo, 03/01, p.8

La réouverture du château de Gien, toujours prévue au printemps 2017

Ah, la réouverture du château de Gien, abritant le musée de la chasse, véritable serpent de mer ! Elle a été annoncée pour les Journées du patrimoine 2014, puis 2015. En septembre dernier, Frédéric Néraud, qui préside la commission économie, tourisme, patrimoine, culture, évoquait le printemps 2017. Le calendrier n’a pas changé. «Nous venons de lancer la consultation pour le recrutement du muséographe, souligne t il. Nous espérons doubler sa fréquentation en accueillant entre 35.000 et 40.000 visiteurs par an» (intégral)
RC, Loiret, 08/01

(Orleans) La ville vient d’acquérir sept petits panneaux

C’était une volonté municipale : redorer le blason du musée des Beaux-Arts. Promesse tenue, jusque-là, avec deux acquisitions importantes en un mois, dont la plus récente, sept panneaux provenant du château de Richelieu. Olivia Voisin, directrice du pôle muséal d’Orléans, s’en réjouit. Également acquise, la «Mort de Thomas Becket» d’Emile-Edouard Mouchy, qui sera accroché dans la salle rouge lundi matin. La preuve que la municipalité semble bien décidée à mettre des moyens sur ses ambitions artistiques. Une bonne nouvelle.
RC, Orleans, 09/01, p.8

(Chartres) Un tracteur grandeur nature en Lego® au Compa


Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir lance un appel à la population pour financer la future mascotte du Compa, à Chartres : un tracteur Class Arion 460 (notre photo), à taille réelle, réalisé avec 800.000 briques Lego®. Fermé depuis plus d’un an pour travaux, le musée de l’agriculture dévoilera sa nouvelle scénographie au printemps. Pour cette réouverture, le musée, géré par le Conseil départemental, lance une opération de crowdfunding, sur le site de financement participatif Ulule (www.ulule.com/tractobrick). La collecte de fonds aura lieu du lundi 18 janvier au vendredi 18 mars. Le Département espère recueillir 10.000 €. Cette somme servira à payer en partie la construction du TractoBrick, confiée à la société ERC-Briques. (intégral)
L'Echo, 10/01

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 12 Jan - 9:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 9:06

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la Drac Centre

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 9:07

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la Drac Centre

(Bourges) L’entrée modifiée pendant deux mois

Le palais Jacques-Coeur a été fermé deux jours, lundi et mardi derniers, pour mettre en place la billetterie et la boutique temporaires. Des travaux vont durer deux mois.Pas de révolution historique, la visite du monument ne perdra pas le nord. Mais la billetterie va subir une grande rénovation. «On casse tout, on change les meubles qui sont les mêmes depuis si longtemps», explique la guide Véronique, en posant son regard toujours émerveillé sur la cour du palais, bien restaurée. Les huisseries, marron foncé, jurent plus que jamais avec la pierre claire du monument. «Elles seront repeintes en clair», poursuit elle. La moquette, que tout le personnel a assez vue, va disparaître et laisser apparaître, enfin, cette belle dalle de pierre. La pierre du mur va aussi être dépoussiérée.
Le Berry, 07/01, p.9

(Berchères sur Vesgre) Un an de restauration pour Saint-Rémi

Depuis 2010, l’église Saint Rémi poursuit sa mutation. Les bancs clos qui occupent toute la nef ont été restaurés, la toiture et la zinguerie ont été remises en état, des travaux de maçonneries extérieures réalisés. «Nous avons supprimé l’éclairage extérieur pour favoriser un éclairage intérieur et une mise en valeur des vitraux» indique Pascal Philippot maire. «Tous les vitraux du chœur ont été restaurés. Les travaux ont été étalés sur 3 ans. Nous nous sommes également attaqués à la restauration des tableaux. L’an passé, des soins ont été apportés à la Vierge à l’enfant de l’école Chilienne du XVIIe siècle. Cette année, c’est notre Saint Rémi qui vient de reprendre sa place après un an d’absence.
L'Echo, 0701, p.16

(Meung sur Loire) Le patrimoine exposé à la Monnaye

Premier volet de la nouvelle trilogie culturelle magdunoise, «Ma ville avec un grand M», l’année 2016 est placée sous le thème culturel «Connaître ma ville». En guise d’ouverture, l’exposition« Au coeur de Meung, terre  de confluences et ville de patrimoine» sera ouverte au public dès jeudi, à la Monnaye. Cette exposition met à l’honneur le patrimoine de la ville à travers sa situation géographique particulière, au carrefour de trois territoires qui ont façonné son histoire et composent son identité : la Beauce, le Val de Loire et la Sologne.
RC, Orleans, 06/01

(Saint Benoit sur Loire) D’autres chantiers sont à prévoir

La mise en place «contrôle des monuments historiques» d’un cahier des charges pour la mise hors d’air et hors d’eau des vitraux de la basilique, en particulier ceux de la crypte. Le but ? Établir une priorité de cadencement de la remise en état de ces vitraux et de la protection du portail nord par un système anti-pigeon efficace. 2016, c’est aussi la poursuite de l’étude de Saint Benoît en site classé, qui a été choisi par l’État au titre du patrimoine Unesco et des méandres de la Loire. Pour ces deux projets, une enquête publique conjointe aura lieu. (intégral)
RC, Loiret, 06/01

(Ivoy le Roi) La façade nord de l’église sera restaurée

Le Conseil municipal s’est réuni dernièrement, sous la présidence du maire, David Dallois, et a pris les décisions suivantes : Travaux de l’église. En fonction des estimations réalisées par Mme Auroy, architecte du patrimoine, le conseil a défini les différents travaux qui seront réalisés sur la façade nord pour une enveloppe totalede 325.300 euros TTC. (intégral)
Le Berry, 06/01

(Ceton) La restauration du beffroi prévue cette année

Ceton Patrimoine et Culture a tenu son assemblée générale, samedi, devant une vingtaine de personnes. Dans les projets de l’association, un nouveau site Internet et toujours la restauration du beffroi. «Ça avance, les appels d’offres sont en cours, au stade du choix des entreprises pour les trois parties de travaux : maçonnerie, toiture et beffroi. Nous attendons l’accord de la Drac pour le choix des entreprises et les travaux pourront commencer en 2016.» À L’occasion des Journées du patrimoine, Lucien David,un Cetonnais, animera une conférence sur l’histoire de Ceton, le 17 septembre.
L'Echo, 06/01, p.24

Chambord 2016

Quel visage aura Chambord en 2016 ? Dès le mois de mai, on verra de nouveaux espaces d’accueil du public, avec la restauration de la place Saint Louis et l’ouverture des cuisines du XVIIIe siècle. En juin, ce sera la nouvelle halle d’accueil, et cet été l’assurance de pouvoir faire une grande promenade autour du château. Les amateurs de fauconnerie et de performances équestres pourront voir le nouveau spectacle «François Ier le roi chevalier» à partir du 30 avril et jusqu’au 30 septembre. Le 6e festival de Chambord est programmé du 1er au 16 juillet. (intégral)
RC, Orleans, 02/01

Chinonais : carton (presque) plein pour les châteaux

Il s’agit d’une confirmation. «2015 est une année bien partie, avec une tendance à la hausse de la fréquentation, notamment dans les monuments», constatait début octobre Jean-Vincent Boussiquet, vice-président de Chinon, Vienne et Loire chargé du tourisme.Trois mois plus tard, si Azay-le-Rideau, locomotive de l’Ouest tourangeau, doit composer avec un chantier qui le pénalise, les voyants sont globalement au vert pour les châteaux du Chinonais. La prudence reste cependant de mise quant à une saison 2016 que d’aucuns craignent difficile, contexte terroriste en toile de fond. Tour d’horizon.
Nr, Indre et LoireE, 02/01, p.21

(Tours) ••• La galette du partage de saint Martin

Cette année est celle de la célébration du 1.700e anniversaire de la naissance de saint Martin. Un événement très attendu, dont on parle beaucoup, mais, hélas ! avec encore très peu d’initiatives personnelles (et commerciales) à noter pour l’instant. L’une des plus marquantes est celle du joaillier tourangeau Emmanuel Lercerf, qui va frapper, dans sa boutique, la Tour de l’horloge (rue des Halles), 1.700 médailles de Saint-Martin en or jaune 22 carats, réalisées selon le dessin ancien d’un sceau du XIIIe siècle, dont la médaille numéro un sera  offerte au pape. Des médailles dans les galettes Une idée élégante qui, ce mois de janvier, est associée à une idée gourmande, autour de la tradition  du partage de la galette des Rois. Ainsi, les restaurateurs Alice Bardet et Olivier Loizon, de La Famille By Bardet (rue de la Grosse-Tour) ont-ils eu  l’idée de concevoir une galette à la frangipane en forme d’amande (comme la médaille). «Nous attendons la réponse de la Fondation du patrimoine pour avoir leur autorisation de reverser 1,50 € par galette, vendue 22 €, afin d’aider à la restauration du dôme de Saint-Martin, pour qu’il y ait vraiment une notion de partage», confie la pétillante Alice.
Nr, Indre et Loire, 03/01, p.6

(Esvres) Saint-Médard retrouve des couleurs


En 2013, une étudiante en deuxième année de master en archéologie à la faculté de Tours, Élise Lauliac dans le cadre d’une étude approfondie sur les  origines de l’église Saint-Médard, en 2013, avait découvert que les murs de cet édifice, que l’on datait jusqu’alors du XIIe siècle, s’appuient en fait sur  des fondations encore plus anciennes, peut-être du XIe, et pourquoi pas, de l’an 1000. Un travail confirmé par l’archéologue Jean-Philippe  Chimier, qui a signalé que Saint-Médard est une des églises les plus anciennes de Touraine. En 1993, l’architecte des Monuments historiques Arnaud  de Saint-Jouan avait noté dans un rapport les nombreuses altérations et dégradations ainsi que des infiltrations d’eau risquant d’endommager les  murs et le mobilier. Des travaux d’urgence avaient été réalisés, mais rien de définitif. Le nouveau maire, Jean-Christophe Gassot, a pris le dossier à  bras-le-corps en faisant appel à l’entreprise Rousseau, de Sorigny, spécialisée dans ces travaux.
Nr, Indre et Loire, 03/01, p.8

(Chinon) Louis Torchet : ici commencent les livres

Elle est nichée dans un coin de la Maison des États Généraux, cachée du public par une discrète porte en bois qui se dévoile en gravissant l’escalier  à vis sculpté dans le tuffeau. La bibliothèque de la Société d’histoire de Chinon, Vienne et Loire (Les Amis du Vieux Chinon), créée en 1905, compte parmi les repaires privilégiés. L’atmosphère respire le parchemin, les teintes de croûtes de cuir composent des motifs irréguliers. «Ici, c’est comme  dans un musée, l’œil ne sait pas par où commencer.» Louis Torchet sait de quoi il parle. Depuis quelques  mois, «l’interface» comme il aime à se présenter, «véritable bibliothécaire digne de ce nom» dont parle Frédéric de Foucaud, président de la Société d’histoire de Chinon, Vienne et Loire (SHCVL), c’est lui !
Nr, Indre et Loire, 03/01, p.9

(Saint Benoît sur Loire) Le maire défend le projet du centre d’interprétation

«On n’est pas là pour évoquer le manque de communication. Tout était annoncé pour ce projet (le centre d’interprétation) depuis près de trois ans.» La cérémonie des vœux a été l’occasion pour le maire, Gilles Burgevin, de montrer sa détermination sur l’intérêt de la construction du centre d’interprétation de l’art roman et de la vie bénédictine au 55, rue Orléanaise, tout en dirigeant ses propos, sans citer nommément l’association (Saint Benoît Patrimoine), envers ceux qui contestent la façade. «Malgré la polémique sur la conception de la façade, le centre d’interprétation apportera des éléments positifs à notre village», a t il déclaré, avant d’insister : «Je veux qu’on saisisse l’opportunité d’une telle création. Son rayonnement permettra à bon nombre de nos commerces de bénéficier de l’afflux de personnes extérieures à Saint Benoît. Je souhaite que tous ceux qui sont en désaccord avec ce projet aient une vue et une réflexion plus approfondie sur l’avenir de notre commune. On ne doit pas essayer de chloroformer Saint Benoît comme certains le souhaitent. Ne rien changer, c’est à court terme la mort de notre village.» Ce projet est entièrement financé par la Communauté de communes Val d’or et forêt, à la fois sa construction et sa gestion future. (intégral)
RC, Loiret, 08/01

(La Ferté Villeneuil) De l’eau, un patrimoine en or et des idées

L’église Saint Martin est située tout près de l’Aigre. De l’extérieur, difficile d’imaginer que les fondations du monument ont été construites sur des pilotis en acacia, au XIIe siècle. «Dans le bas du village, si vous faites un trou, il y a de l’eau à 20 centimètres», a expliqué, hier matin, Élisabeth Beaudoux, maire de La Ferté Villeneuil. La première magistrate parcourait la commune de 400 habitants aux côtés d’Emmanuel Baffour. Le sous préfet est venu rendre visite aux élus, dont Annie Branlard, première adjointe, et Marie-Pierre Berry, troisième adjointe, toutes deux présentes hier. Le représentant de l’État a découvert l’immense patrimoine géré par la municipalité. «Nous avons une histoire riche, en même temps, c’est lourd en entretien», a reconnu Élisabeth Beaudoux.
L'Echo, 08/01, p.18

(Romorantin) Epaf et ses voitures de collection à un tournant

Créée et portée par Jean-Paul Humbert et Bernard Balzeau, l’entreprise Epaf – pour Entretien du patrimoine automobile français – poursuit son bonhomme de chemin. Si elle a connu une «baisse d’activités» il y a deux ans, elle se porte aujourd’hui très bien. «On a trois ans de boulot devant nous… Mais ce n’est pas pour autant que l’on gagne beaucoup d’argent», précise Jean-Paul Humbert, qui s’attache actuellement à remonter le moteur d’une Matra Sport 650, Epaf en réalise des répliques, la deuxième pourra être livrée d’ici le début du mois de mars quand une troisième est encore au stade de la création de la carrosserie. De son côté, Bernard Balzeau se prépare à prendre sa retraite. Gérant de l’entreprise, il est entrain de vendre ses parts : «Celui qui doit les racheter et qui deviendra le gérant est un passionné de Matra, un ancien client… On lui a restauré deux F1. »
Nr, Loir et Cher, 08/01, p.16

(Orleans) La recette de l’Élixir de longue vie révélée

C’est le document du mois : en ce début d’année, les Archives départementales présentent au public un étonnant livre appartenant à la famille Poterat (noblesse champenoise qui s’est installée dans l’Orléanais au XVIIIe siècle), intitulé «Remèdes et recettes du XVIIIe siècle». Cet ouvrage dévoile notamment la recette de l’Élixir de longue vie… Ce remède secret, qui permettrait de vivre au delà de 100 ans, posséderait également d’autres vertus, telles que la «guérison des indigestions, des maladies contagieuses…». Cet élixir est également évoqué dans un document conservé dans les archives hospitalières de Meung sur Loire. Le document est visible dans le hall de l’hôtel du Département, 15, rue Eugène Vignat à Orléans, du lundi au jeudi de 8 heures à 18h30, et le vendredi de 8 heures à 17h30. Ou sur www.archivesloiret.fr (intégral)
RC, Orleans, 09/01

(Saint Brisson sur Loire) Une réunion pour évoquer la réouverture du château

Lancelot Guyot, le tout nouveau propriétaire du château de Saint Brisson, est très actif et met les bouchées doubles pour une ouverture prévue fin mai début juin 2016. Avec un but très simple : «réconcilier le grand public avec le patrimoine, sans pour autant le dénaturer afin de le transmettre aux générations suivantes dans les meilleures conditions possibles.» Le but à atteindre a beau être très simple, il n’en est pas moins ardu, et ce qui contrarie le plus Lancelot Guyot, c’est tout le battage négatif qui a été fait autour de cette histoire. C’est pourquoi il invite tous ceux qui le souhaitent à une réunion d’information ce lundi 11 janvier, à 18h30, à l’espace Séguier de Saint Brisson. (intégral)
RC, Loiret, 09/01

(Maisonnais et Le Chatelet) Les trésors du Centre de la presse


Pour qui aime la presse, l’ancienne maison de retraite du Châtelet et l’ancien presbytère de Maisonnais sont des joyaux. C’est à Maisonnais que le Centre de la Presse s’est installé en 1993. Né grâce à la collection privée de Pascal Roblin, le Centre a grandi, a dû pousser ses murs et a même choisi de créer des antennes comme celle de Langeron dans la Nièvre. Actuellement, le Centre est en pleine installation au Châtelet. «C’est notre second lieu d’activité, précise Pascal Roblin, le président de l’association du Centre de la presse. Il vient en complément de Maisonnais où il reste une partie de la collection qui fait 300.000 journaux. L’autre partie arrive au Châtelet.» Là, chaque ancienne chambre de la maison de retraite est devenue une pièce thématique : la pièce Presse satirique, la pièce Presse féminine… Ces dizaines de cellules regorgent de collections pour certaines complètes.
Le Berry, 10/01, p.17

La valeur inestimable du petit patrimoine


Le baron de Montesquieu affirmait : «Il n’y a rien de plus important ici que la culture de vigne». Son raisonnement de philosophe, sans doute aiguillonné par les plaisirs de la table, prenait en compte une longue tradition qui a perduré bien au-delà du XVIIIe siècle et dont les traces sont encore visibles dans nos campagnes. Ces loges destinées à abriter le vigneron, sa monture et son matériel, sont les derniers témoignages d’une époque révolue et leur avenir dépend du bon vouloir de leurs propriétaires. C’est pour sauvegarder ce petit patrimoine que la Confrérie des Culs d’Ours et des cabinets d’vigne en Pays de George Sand a vu le jour en 1998, à La Châtre. L’association qui compte maintenant 270 adhérents avait entièrement sa raison d’être : 247 bâtiments ont été recensés sur le canton ! Certains menacent ruines mais d’autres ont retrouvé une seconde jeunesse grâce à l’action de ces passionnés qui, chaque année, organisent par ailleurs un concours de vins de pays.
Nr, Indre, 09/01, p.6

(Villedieu sur Indre) Première phase de travaux à l’église Saint-Sébastien

A l’automne 2015, le préfet de la région a annoncé une bonne nouvelle au maire et au conseil municipal de Villedieu-sur-Indre, une nouvelle attendue depuis décembre 2012. «Je suis en mesure de vous confirmer que la restauration de l’église Saint-Sébastien de Villedieu-sur-Indre a été retenue parmi les priorités régionales des actions de l’État en faveur des monuments historiques», indiquait il. Cet accord engage la participation financière de l’État à hauteur de 20% du coût total du projet de restauration. La première phase des travaux de rénovation vient de débuter. Elle s’élève à 354.707 €, subventionnée à hauteur de 70.941 € par la Direction régionale des affaires culturelles, et consiste, dans un premier temps, en la pose d’un échafaudage sur l’ancien clocher. (intégral)
NR, Indre, 09/01

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 11 Jan - 11:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 9:54

Source : lemonde.fr

Xavier Dectot, de Lens à Edimbourg

Xavier Dectot, 42 ans, directeur du Louvre-Lens depuis mars 2011, va quitter ses fonctions, à la fin de son mandat d’une durée de cinq ans, pour rejoindre le nouveau département Art et design du National Museum of Scotland à Edimbourg. Sa lettre de mission le chargeait de « mettre en œuvre le projet scientifique et culturel du Louvre-Lens, d’en concevoir la politique culturelle (…), et de conduire, en lien avec les différents acteurs locaux, la politique d’appropriation du projet par les habitants ». Il était également chargé « de constituer et d’animer l’équipe du musée ».
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/01/06/xavier-dectot-de-lens-a-edimbourg_4842655_1655012.html

Pourquoi le directeur du Louvre-Lens part à Édimbourg

Au terme d'un mandat de cinq ans, Xavier Dectot quitte l'antenne du musée français pour « renouer avec les collections » et « bénéficier d'une expérience à l'étranger ».
«Je ne pars pas pour des raisons politiques. Ma décision était prise avant les élections.» Si Xavier Dectot quitte l'antenne du Louvre à Lens ce serait donc pas à cause du changement de bord dans la région Nord-Pas-de-Calais, aujourd'hui fusionnée avec la Picardie.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2016/01/08/03015-20160108ARTFIG00020-pourquoi-le-directeur-du-louvre-lens-part-a-edimbourg.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 8 Jan - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 9:59

Source : lemonde.fr

La villa Poiret de Mallet-Stevens aux mains d’un homme d’affaires

Le suspense n’a pas duré longtemps : la vente aux enchères a commencé à 9 h 45, au tribunal de grande instance de Versailles, mercredi 6 janvier, et s’est terminée vers 11 heures. C’est une société spécialisée dans l’immobilier, qui construit des centres commerciaux, la G2AM, qui a emporté la mise : son président, Gilbert Wahnich, s’est porté acquéreur de la villa Poiret de Mallet-Stevens pour un montant de 2 millions (mise à prix à 1,2 million d’euros), ainsi que du parc alentour (25 000 euros) et du bois (14 000 euros).
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2016/01/06/la-villa-poiret-de-mallet-stevens-mise-aux-encheres_4842321_1809550.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 10:02

Source : lemonde.fr

Stéphane Bern, par qui roulent les vieilles pierres

Bruno Racine, le président de la Bibliothèque nationale de France, n’en revient pas : il a suffi que Stéphane Bern mentionne à la télévision la souscription que la BNF a lancée pour l’acquisition du Bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy, manuscrit de 700 ans, pour que, dans la minute, les donations en ligne se mettent à tomber comme à Gravelotte.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/01/06/stephane-bern-par-qui-roulent-les-vieilles-pierres_4842224_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 10:06

Source : lefigaro.fr

Une citadelle vieille de 3400 ans découverte en Israël

Les vestiges d'une forteresse datant de l'époque cananéenne ont été retrouvés au cœur de la ville de Nahariya.

Il s'agit d'une trouvaille d'envergure. Les vestiges d'une citadelle vieille de 3400 ans, datant de l'époque cananéenne, ont été découvert au cours de fouilles, dans le nord d'Israël, ont annoncé les archéologues de l'Autorité israélienne des Antiquités.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2016/01/08/03015-20160108ARTFIG00041-une-citadelle-vieille-de-3400-ans-decouverte-en-israel.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Ven 8 Jan - 10:16

Source : lefigaro.fr

L'Origine du monde, la bête noire juridique de Facebook

La cour d'appel de Paris a examiné le 6 janvier l'affaire qui oppose le réseau social à un internaute parisien, dont le compte a été supprimé après avoir publié la photo du célèbre tableau de Gustave Courbet, peint en 1866.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2016/01/06/03015-20160106ARTFIG00290--l-origine-du-monde-la-bete-noire-juridique-de-facebook.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (04 - 09 janvier 2016)   Lun 11 Jan - 10:25

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.com

Une plaque de Wedgwood pour le musée de Houston
http://www.latribunedelart.com/une-plaque-de-wedgwood-pour-le-musee-de-houston

Souscription pour l’achat d’un Sequeira par le Musée d’Art Ancien de Lisbonne
http://www.latribunedelart.com/souscription-pour-l-achat-d-un-sequeira-par-le-musee-d-art-ancien-de-lisbonne

Sept panneaux peints pour Richelieu acquis par Orléans

http://www.latribunedelart.com/sept-panneaux-peints-pour-richelieu-acquis-par-orleans

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (4 - 9 janvier 2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (4 - 9 janvier 2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: