Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (12-18 décembre 2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 10:03

Musées région Centre -Val de Loire

Source : latribunedelart.com

Le Musée des Beaux-Arts de Tours et son jardin sont sauvés

Nous avouons ne pas être peu fiers du résultat. Car nous avons été les premiers à dénoncer la construction d’une aile dans le jardin du Musée des Beaux-Arts de Tours, nous avons été à la pointe de la bataille (voir tous nos articles), et nous avons gagné ! Le Musée des Beaux-Arts de Tours (ill. 1) ne sera pas défiguré par une aile contemporaine qui n’a rien à faire dans ce lieu archi-protégé (cinq fois, comme nous l’avions écrit).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-musee-des-beaux-arts-de-tours-et-son-jardin-sont-sauves

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Chateauroux) La garde impériale découvre le Musée Bertrand
Elle est donc là… En pénétrant dans la première salle du Musée Bertrand qui succède au hall d’entrée, Napoléon – du moins son sosie venu de Belgique pour les festivités – se réjouit d’y découvrir la volière construite à Saint-Hélène par des artisans chinois. Suivi par la garde impériale et ses musiciens, qui ont joué dans la cour quelques minutes auparavant sous le regard d’un général Bertrand de bronze, perché sur son socle, il admire la demeure de celui qui resta fidèle à Napoléon jusque dans l’exil. Dans la pièce suivante, des membres de la délégation se trouvent des ressemblances physiques avec  leurs augustes idoles dont les visages ornent les tableaux tapissant les murs. Sur une cheminée trône la reproduction miniature en bronze de la statue inaugurée samedi, en centre-ville. Acquise par Les Amis du Musée pour l’offrir à la Ville, elle permet à son sculpteur, Jean-Pierre Dussaillant, de détailler la conception et l’élaboration de sa grande soeur, façonnée à partir d’une plaque d’acier de cinq tonnes spécialement fondue en Pologne. Les Amis du Musée de Châteauroux ont également offert au Musée une canne dite « séditieuse » ; son pommeau cache une représentation de Napoléon en argent. « C’est une pièce rarissime, s’enthousiasme Michèle Naturel, directrice du Musée. Même le château de Malmaison n’en a pas. »
NR Indre, 12/12, p.9

(Chateauroux) Dans la grande halle des briques et des projets

Dans la grande halle de la Fabrique Normant – 4.000 m2 – aussi on s’active. L’installation de l’exposition de céramiques, « Céra brique, de l’argile à  l’architecture », se poursuit. Les vitrines continuent à être fabriquées et les briques commencent à être prépositionnées. C’est le gros chantier des semaines à venir, il est coordonné par Julie Brossier-Duclos, du Musée de Sologne. « L’installation de la muséographie se poursuivra jusqu’à fin mars. Ce sera superbe quand ce sera terminé. D’ici là, on ne doit pas accueillir de nouveaux événements publics… Le Téléthon, c’était exceptionnel »,  annonce Fabienne Dollé, gestionnaire du site. Employée de la Ville depuis 26 ans, elle travaillait jusqu’alors à La Pyramide. Elle a rejoint la Fabrique mi-novembre et a notamment pour mission de faire connaître les lieux aux organisateurs potentiels de Salons ou de séminaires. « La halle aura pour but d’accueillir de grands événements. Elle constitue une offre supplémentaire en terme de salles », précise-t-elle. Il est par exemple déjà acté que la  Fabrique hébergera les prochaines éditions du Printemps de la photo (au printemps) et de l’Art en automne. « Il y a plein d’autres projets, mais rien d’arrêté », ajoute Fabienne Dollé. De son côté, l’Auditorium – 180 places – accueillera ses premières manifestations publiques dès le début 2017. « Des conférences y seront proposées par la Sahas en janvier », annonce la gestionnaire du site. (intégral)
NR Loir et CherS, 13/12

(Vierzon) Les seconde générale du lycée Henri Brisson au musée
Les élèves de seconde générale et de BTS fonderie travaillent sur la traduction en anglais de documents audiovisuels du musée. Enseignante d’anglais depuis 2014 au lycée Brisson, Virginie Lemaire a eu l’idée d’associer ses élèves à ce travail de traduction après s’être rendue compte que le musée disposait de peu de textes dans la langue de Shakespeare. « J’ai choisi la classe de 2de GTB car leur emploi du temps leur permet le dédoublement en deux groupes, et j’ai décidé d’intégrer les première année de BTS fonderie car ils sont liés à l’histoire de la ville, du musée et du lycée », explique Virginie Lemaire, lors de la visite du musée par ses élèves, hier après midi, en compagnie de Nathalie Delisle, documentaliste du lycée. Les traductions concerneront les témoignages filmés de travailleurs de l’industrie de la ville, actuellement visibles dans un espace du musée, et devraient être rendues au mois de mai 2017, « date du dépôt de projet pour que le musée puisse postuler à sa labellisation spéciale pour l’ouverture au tourisme international », poursuit l’enseignante.
Le Berry, 14/12, p.20

(Blois) Le Noël des artisans d’art au château
Le Noël des artisans d’art revient cette année encore au château royal de Blois. Une vingtaine de créateurs seront présents et exposeront leurs créations et feront quelques démonstrations de leur savoir faire lors d’ateliers. Parmi eux, Emmanuelle Rodriguez. Prix des métiers d’art, elle n’a de cesse d’exprimer sa créativité. Cette jeune femme, brodeuse de son état, « peint à l’aiguille ». Point de poste, point de noeud, point de feston, elle les maîtrise tous et en fait de magnifiques bijoux.
+ On ne s’improvise pas artisan d’art en claquant des doigts ! Emmanuelle Rodriguez, créatrice de bijoux brodés, et artisan d’art, est comme ses confrères : agacée. Par cette phrase qu’elle entend souvent : « Je peux faire la même chose chez moi ! » Etre artisan d’art, c’est des heures de travail et des diplômes. Pour elle, c’est un BEP métiers de la mode, un DTMS (Diplôme des techniciens des métiers du spectacle), option technique de l’habillage, une première formation d’un an à l’initiative locale (FCIL) dans l’ornement sur textile, un diplôme de deux ans des Métiers d’arts textiles, et enfin en 2012, un titre d’artisan d’art. Et 150 heures de broderie pour un collier. Une bagatelle !
NR Loir et Cher, 15/12, p.11

(Orleans) Des pierres du muséum vendues sur eBay
« En 2013, j’ai dû repartir de zéro. Ma situation financière est devenue catastrophique. Je n’arrivais plus à faire face à mes dettes bancaires. J’étais en panique par rapport à l’idée de me retrouver à la rue et de ne plus voir mes enfants. J’ai perdu la tête », indique François à la barre du tribunal. Fonctionnaire territorial à la mairie d’Orléans, affecté au muséum d’histoire naturelle depuis vingt huit ans, cet homme de 56 ans est traduit, ce jeudi, en correctionnelle pour avoir dérobé 666 pierres et fossiles datant de l’époque néolithique. Ces pièces proviennent d’une même collection et ont été cédées au muséum en 1983. 364 d’entre elles ont été retrouvées au domicile de François. Une centaine d’autres ont été restituées par des particuliers qui les avaient acquises auprès de l’employé du muséum, via le site de vente en ligne eBay. C’est, du reste, parce qu’un acheteur scrupuleux s’est inquiété, auprès d’un chercheur, de l’authenticité des pierres provenant, pour une bonne part, de Mauritanie, que les enquêteurs sont remontés jusqu’à François. Et ont trouvé, du même coup, une explication à la disparition de pièces, dont plusieurs salariés du musée d’histoires naturelles avait fait le désolant constat.
RC Orleans, 16/12, p.4

Le musée briarois accueille une exposition sur les statuettes de Niderviller, jusqu’au 31 décembre
Le musée de la mosaïque et des émaux de Briare change de visage. Sa nouvelle responsable, Barbara Gouget, 26 ans, est fraîchement arrivée en septembre. Après l’école du Louvre à Paris et des aventures professionnelles à Lyon et Thonon les Bains, elle pose ses valises dans la cité du pont canal. La jeune femme est aidée dans sa tâche par Eke  Mekkes, 31 ans, actuellement remplacée, pour cause de congé maternité, par Bernadette Jeanvoine. Une jeune équipe et un nouveau souffle pour ce musée, ouvert en 1994. Même si les budgets sont serrés, Barbara Gouget ne manque pas d’idées. « Les gens qui visitent le musée sont souvent des retraités, précise t elle. Nous souhaitons l’ouvrir aux enfants, via des ateliers manuels, pour développer leur créativité. » L’équipe envisage également de proposer, « au moins deux expositions chaque année ». Elle a monté de bout en bout celle visible jusqu’au 31 décembre, intitulée « Entre ciel et terre, deux siècles de statuaires à Niderviller, 1735-1935 ». Cette expo met en valeur une partie du patrimoine artistique et industriel lié à la manufacture de Niderviller, en Moselle, qui fabriquait des petites figurines et statuettes en faïence et en porcelaine. Plusieurs de ces oeuvres se dévoilent au public, des pièces exceptionnelles, que l’on retrouve par ailleurs au musée du Louvre à Paris, au Metropolitan museum of art de NewYork, à Washington, ou à Hambourg, en Allemagne.
RC Loiret, 16/12, p.23

(Chateaudun) Le musée des beaux arts et d’histoire naturelle va proposer deux nouvelles expositions en 2017
« Les animaux de l’Égypte antique », du 28 janvier au 17 septembre, et « Paul François Berthoud, sculpteur et peintre », du samedi 14 octobre au 7 janvier 2018. La première se constituera de panneaux et d’objets archéologiques appartenant aux collections des musées de Châteaudun et de Chartres ainsi que d’animaux naturalisés. La seconde présentera des oeuvres d’art nouveau et d’art déco d’un artiste parisien (1870-1939) qui ont été léguées à la Ville de Châteaudun par sa nièce, Françoise Verny. »  La Ville a sollicité l’attribution d’une subvention au taux de 80 % auprès de la Direction régionale des affaires culturelles du Centre Val de Loire pour financer ces deux expositions, qui s’élèvent respectivement à près de 3.800 € et 4.700 €. (intégral)
L'Echo, 16/12

(Tours) “ La Touraine rêvée d’André Bauchant, peintre naïf ”
Pendant trois mois, l’Hôtel Goüin, propriété du département, met en lumière l’artiste tourangeau André Bauchant, peintre-jardinier au destin singulier né à Château-Renault, le 24 avril 1873, mort à Montoire-sur-le Loir, le 12 août 1958. L’exposition propose d’entrer dans l’univers de l’artiste, avec la Touraine pour fil conducteur, de découvrir son monde imaginaire, avec une sélection de tableaux représentatifs de son oeuvre. André Bauchant, autodidacte, pépiniériste de métier, s’est consacré tardivement à la peinture. On lui doit plus de 3.000 oeuvres. Sa notoriété a dépassé nos frontières, le peintre étant exposé dans de prestigieuses collections privées d’Europe mais aussi dans les plus grands musées américains comme le Musée d’art moderne de New York. En France, Bauchant reste assez peu ou mal connu du grand public. Cette exposition vise à le découvrir. (intégral)
NR Indre et Loire, 16/12

(Châteauneuf sur Loire) Les Amis du musée préparent 2017

L'association des Amis du musée de la Marine de Loire, du vieux Châteauneuf et sa région a tenu son assemblée générale jeudi, à l'espace Florian, en présence d’Audrey Madec, directrice du musée. Gabriel Thévard, président, a souligné que les musées sont, au même titre que les monuments historiques, la concrétisation d’un patrimoine commun avant même leur fonction et leur usage. « Il me semble qu’en 1960 les Amis du musée de Châteauneuf ont cherché, peut être sans le savoir, à créer cette source d’expérience, en fondant ce musée de la Marine de Loire et du vieux Châteauneuf. Et, c’est ce à quoi, ils essaient de contribuer aujourd’hui, aux côtés du musée et de la municipalité», s’est félicité le responsable avant de dresser le bilan des activités.
RC Orleans, 17/12, p.24

(Châteauroux) Nouvelle pièce au Musée Bertrand
Le Musée Bertrand est Louvert tous les dimanches de ce mois de décembre. Outre les collections permanentes, deux expositions gratuites y sont à découvrir, en lien avec les festivités napoléoniennes, jusqu’au 15 janvier : Le général Bertrand et le Berry (construction et aménagement de l’hôtel Bertrand, histoire du legs des objets impériaux) par les Archives municipales, et Châteauroux et la légende impériale (comment se construit la légende napoléonienne), avec de nombreuses effigies de Napoléon déclinées en céramique, ivoire, verre et métaux en tous genres. En outre, c’est l’occasion de découvrir une nouvelle pièce remise, la semaine dernière, au musée, par les Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis. Cette pièce, dont on ne connaît pas encore l’origine, appartient au musée et elle a été restaurée par différents compagnons spécialisés dans le métier du bois. Venus de toute la France, ils ont passé quelques weekends à Châteauroux, au moulin de la Salle, pour s’occuper de cette restauration. (intégral)
NR Indre, 1812, p.11

(Loches) Numériser des oeuvres de la collection Lansyer
Des étudiants de l’école Polytech’Orléans et leurs professeurs vont venir à Loches pour réaliser des images numériques de six oeuvres de la collection Lansyer, dont quatre signées du peintre lochois lui-même. D’ordinaire très coûteux, ce service sera gratuit pour la Ville. Et pourrait permettre, par exemple, de découvrir, grâce aux analyses infra-rouge et rayon X, des parties non visibles d’un tableau à la suite d’une restauration. La Ville aura toute liberté ensuite pour utiliser ces ressources comme elle le souhaite.
NR Indre et Loire, 18/12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 20 Déc - 11:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 10:04

Archéologie région Centre -Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Bruère Allichamps) La campagne de fouilles se termine à Noirlac
Isabelle Pignot, l’archéologue responsable de la campagne de fouilles en cours depuis le 29 novembre sur le site de Noirlac, a fait le point sur les découvertes, jeudi aprèsmidi. Le terrain d’action de l’équipe de quatre personnes dont un anthropologue, se situe exclusivement sur les tranchées ouvertes pour relier l’accueil du bâtiment logistique en cours de construction à l’arrière de l’abbaye. Dans la première partie de la tranchée, à un mètre environ de profondeur, trois sépultures ont été mises au jour, dont une tronquée ne laissant apercevoir que deux jambes et deux pieds. « On ne sort pas du cadre. Bien que ce soit frustrant, on doit se limiter à la zone de travaux. Rien ne permet pour l’instant de dater ces sépultures creusées à même la terre, la précision nous sera apportée par la datation au carbone quatorze ». Un peu plus loin se trouvent des restes de constructions liées au passé de manufacture de porcelaine de l’abbaye. Plus loin encore, on aperçoit l’ouverture d’anciens fours ayant été comblés, quelques éléments d’époque médiévale et d’autres plus récents et, tout près d’un four, une autre sépulture qui pourrait dater du temps de la manufacture.
Le Berry, 12/12, p.38

(Ardon) Des fouilles sur un futur lotissement
Le conseil a été informé que des fouilles archéologiques sont prescrites sur le terrain du futur lotissement, route de la Ferté Saint Aubin, amenant un retard minimum de deux mois dans l’évolution du projet. (intégral)
RC Orleans, 16/12

(Aubigny sur Nère) Diagnostic archéologique.
Contrairement à la rumeur, rien n’a été trouvé pour le moment par l’Inrap (institut national de recherches archéologiques préventives), lors des fouilles réalisées depuis fin novembre sur les terrains situés à l’entrée sud d’Aubigny sur Nère. C’est ce qu’a précisé hier soir le maire, Laurence Renier, lors du conseil municipal. (intégral)
Le Berry, 16/12

(Dreux) Rue Saint-Denis
Le cimetière mérovingien découvert à l’occasion d’un diagnostic archéologique en mai 2016 a refait surface au Conseil municipal.  Jean-Michel Poisson l’a évoqué à l’occasion de la délibération sur la cession d’un ensemble d’immeubles situé en haut de la rue Saint Denis
et qui va aller dans les réserves de l’OPH pour la somme de 70.000 €. L’adjoint chargé de l’urbanisme a souligné que la direction régionale  des affaires culturelles n’avaient toujours pas pris la décision de poursuivre les investigations autour des sépultures antiques. Par contre, il n’a pas caché que cette découverte avait « fait fuir un investisseur intéressé par le site de l’ancien Esmery Caron ». (intégral)
L'Echo, 17/12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 20 Déc - 10:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 10:04

Patrimoine région Centre -Val de Loire

Source : la-croix.com

Chambord va retrouver ses jardins à la française grâce à un Américain

Grâce au don exceptionnel d’un homme d’affaires américain, le jardin à la française du château de Chambord pourra être restauré. Les visiteurs pourront s’y promener dès le 21 mars 2017.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Chambord-va-retrouver-ses-jardins-a-la-francaise-grace-a-un-Americain-2016-12-18-1200811392

Source : touraineloirevalley.com

Noël au pays des châteaux

De début décembre à début janvier, cinq grands châteaux de la Loire célèbrent l’esprit des fêtes de fin d’année à travers d’exceptionnels parcours de visite et des animations : c’est « Noël au pays des châteaux » !

L’occasion parfaite pour conjuguer, en famille, la découverte d’un patrimoine unique à la magie de Noël.
Lire la suite : http://www.touraineloirevalley.com/je-decouvre/les-chateaux-de-la-loire/noel-au-pays-des-chateaux

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Le Blanc) Les veilleurs de Saint-Étienne
Sur les 114 adhérents de l’association des Amis de l ’ég li se Saint-Étienne, seule une poignée de vingt-cinq personnes assistait dernièrement à son assemblée générale, salle de la Libération. Conférences et concerts lui permettent entre autres de trouver des fonds. Ainsi, le concert de l’ensemble Coulisses 4, en avril 2015, a-t-il permis de financer la remise en état du retable, et la conférence de Frédéric Pivet, celle du vitrail. Sa restauration, sa conservation a été suivie d’un remarquable concert de l’ensemble Lirica Voce, avec la participation du baryton, Hugues Hugo. La vitrine contenant des objets précieux, la Croix de Saint-Étienne et six autres croix de la passion, a été présentée, au Blanc mais aussi au Palais de Tokyo à Paris. Elle est désormais visible en permanence dans l’église, et les Amis du Blanc ont été remerciés pour leur généreuse participation. Les deux anges ont été restaurés par Brigitte Estève. Parmi leurs multiples projets, les Amis de l’église Saint Étienne espèrent pouvoir entreprendre la restauration de la chaire de l’église. En revanche, l’orgue ne pourra être restauré car le coût est trop élevé.
NR Indre, 12/12, p.15

(Artannes sur Indre) Les Amis du Patrimoine Artannais, nouvelle association

Une nouvelle association vient de voir le jour à Artannes : elle a pour objectifs de sauvegarder, protéger et promouvoir le patrimoine de la commune. Il s’agit des Amis du Patrimoine Artannais. Sa première mission est de collecter des fonds pour abonder le budget de la réalisation des travaux urgents à réaliser sur l’Église Saint-Maurice et menés par la municipalité.
NR Indre et Loire, 12/12, p.16

(Le Blanc) Les veilleurs de Saint-Étienne
C’est en présence du maire, Bernard Pannequin, de présidents d’associations et de fidèles bénévoles que s’est tenu jeudi soir l’assemblée générale de l’association Sauvegarde de l’église de Saint-Bohaire. Les nombreux visiteurs avaient également l’occasion de découvrir l’intérieur de l’église avec des visites guidées relatant ses origines et les diverses modifications réalisées au cours des ans. La trésorière n’a pas manqué de rappeler que cette manifestation est la seule source de revenus pour financer les travaux de restauration réalisés et ceux déjà en projet « nous permettant également d’envisager sereinement l’organisation de la prochaine brocante ». Le président a donné lecture d’un courrier reçu d’une ancienne habitante qui, lors d’une visite dans la commune, a retrouvé avec grand plaisir cet édifice qu’elle a souvent fréquenté par le passé. Elle a souligné également qu’elle avait constaté l’apparition d’infiltrations en suggérant s’il ne serait pas envisageable de réaliser des travaux de drainage. Pour le président, cette solution est difficilement réalisable : « Ce bâtiment est en effet classé monument historique et tout type de travaux doit  obtenir l’aval préalable de la Drac ». En revanche, la proposition de créer un panneau d’information en direction des visiteurs a été retenue et devrait être concrétisée prochainement.
NR Loir et Cher, 13/12, p.15

(Villexanton) Une souscription pour restaurer l’église

Samedi, il y avait du monde dans l’église Saint-Denis pour le lancement officiel de la campagne de restauration du monument qui date du XIIe siècle pour sa partie la plus ancienne et qui présente de sérieux désordres. De nombreux habitants et amoureux du patrimoine étaient là avec le maire, Guy Terrier, les maires des communes voisines, Jacqueline Gourault, sénatrice, Pascale Desurmont déléguée de la Fondation du patrimoine. Jean-Pierre Houssin, qui a pris en charge l’animation et la coordination de cet important dossier, avait demandé à l’architecte Jean-Philippe Barthel de présenter les différents problèmes et les travaux nécessaires et urgents. Une convention a donc été signée avec la Fondation du patrimoine pour lancer une souscription qui devrait permettre de déclencher les aides de plusieurs partenaires pressentis.
NR Loir et CherS, 13/12, p.16

Église : une toiture neuve pour Noël
Depuis quelques semaines, les travaux de restauration des toitures de l’église Saint-Nicolas sont en cours. « Les travaux devraient être terminés pour la fin de l’année si les conditions climatiques s’y prêtent », détaille Yves Bertouy, maire. Construite sur les bases d’une ancienne chapelle au XVe siècle, l’église, consacrée à saint Nicolas, comprend une nef couverte d’un lambris et un choeur très remanié, terminé par une abside à trois pans. La nef a été allongée en 1631 par Isaac de Raynier et pourvue d’un portail classique en plein cintre, flanqué de pilastres doriques et surmonté d’un entablement triglyphe et d’un fronton. Le projet, lancé il y a un peu plus d’un an, devenait urgent.
NR Loir et CherS, 13/12, p.23

(Loches) Porte royale grande ouverte aux fonds privés
La Porte royale pourrait être l’emblème du fonds de dotation Loches Patrimoine et Culture. Sans l’aide de ce financement privé, la restauration de cette entrée fortifiée de la cité royale, supposée construite dès le XIe siècle, se serait faite, mais sans doute pas aussi rapidement. Le fonds a apporté une subvention de 26.000 € pour la première tranche de travaux lancée dès 2014, soit autant que le conseil général d’Indre-et-Loire à l’époque. «Si ces 26.000 € n’avaient pas été abondés, on n’aurait pas pu aborder cette première phase de travaux », reconnaît Stéphane Blond, adjoint au patrimoine. En 2013, le montant de la restauration de la Porte royale était estimé à 145.000 €. La Drac (Direction régionale des affaires culturelles) versera aussi son obole. C’est ainsi qu’ont été enlevés les pierres et le mortier de la  terrasse, pour que soit placé un film géotextile étanche, avant de replacer les pierres à l’identique. Sous ces pierres se cachaient de  mauvaises surprises liées à l’humidité qui a abîmé notamment la salle des gardes en dessous. La note des travaux a dû être rallongée pour atteindre 185.000 €, la différence a été prise en charge par la municipalité. Porte et prison Samedi, des membres du fonds de dotation ont profité d’un beau soleil hivernal pour une visite d’après-chantier.
+ ••• “ Nous n’allons pas refaire Loches ”
NR Indre et LoireE, 13/12, p.22

((Bellegarde) Une nouvelle venue pour valoriser le patrimoine local
La mairie vient de recruter une personne chargée du développement de l’animation touristique en lien avec le patrimoine et l’histoire locale. Gwennaëlle Le Barber arrivée début novembre a déjà en charge la mise en place de la prochaine exposition thématique qui se tiendra dans les cuisines du château, de juin à septembre. Elle sera axée sur la mode au XVIIIe siècle avec, toujours, sur ce thème une programmation culturelle parallèle de visites, conférences, défilés. Gwennaëlle a fait des études d’histoire-archéologie puis d’histoire de l’art archéologie avec une spécialité dans la valorisation du patrimoine. Ses connaissances vont lui permettre de valoriser au mieux le domaine du duc d’Antin. (intégral)
RC Loiret, 15/12

(Briare) L’association historique publie un livre
L’association historique « Brivodurum », du nom antique de Briare, publie le livret des « Mémoires d’un Briarois de “bonne souche ” du XIXe au XXe siècles ». Cette première édition est déjà en vente à la maison de la presse de Briare, où Jacques Thiebaut, viceprésident, tiendra une séance de dédicaces demain, vendredi 16 décembre, de 9 heures à midi. Le manuscrit original a été retrouvé dans un grenier de Briare par Phillipe Denis, président de l’association et antiquaire de son métier. Après avoir obtenu l’autorisation de la petite fille de l’auteur, Jacques Thiebaut, figure bien connue de la commune, s’est aussitôt attelé à rendre publique ce témoignage historique. Il aura fallu neuf mois de recherche et de mise en forme pour donner naissance à un livret d’une rare vérité, truffé de photos d’archives.
RC Loiret, 15/12, p.24

(Torteron) Le patrimoine industriel mis à l’honneur
Le livre d’Eugène Jolant, Usines de Torteron, histoire de la métallurgie en Berry, a été réédité cette année à l’occasion du centenaire de la mort de l’auteur. Une présentation de cet ouvrage a eu lieu le weekend dernier, en présence de Jean-Pierre Syty, président de l’association Aubois de Terres et de Feux, et de plusieurs élus. Cette réédition a été voulue par l’association qui participe, par ses recherches, publications et animations, à la sauvegarde du patrimoine industriel du Val d’Aubois depuis 1998. Dans cette version modernisée du livre, le lecteur est transporté dans l’univers de cet ingénieur issu de l’École centrale des arts et manufactures, né en 1837 dans le Pas de Calais, qui a intégré  l’usine de Torteron en 1859, et en deviendra le dernier directeur en 1879, et découvre le récit captivant de ce farouche défenseur du site. Eugène Jolant ne pourra pas s’opposer à sa fermeture mais il témoigne du passé glorieux de la métallurgie du Val d’Aubois, de la vie industrielle et humaine des habitants de Torteron jusqu’en 1882. La réédition du livre a été enrichie d’extraits de pages et des croquis du manuscrit récemment retrouvé, de documents et de cartes postales ainsi qu’une chronologie quasi exhaustive et un index détaillé des noms propres. Ces 220 pages se veulent une référence dans l’histoire de la métallurgie en Val d’Aubois. (intégral)
Le Berry, 15/12

(Reuilly) Vitraux
Restauration des vitraux de l’église pour un coût négocié ; une subvention de 35 % sera demandée au fonds du patrimoine. Resterait la somme de 2.330 € à la charge de la commune. (intégral)
NR Indre, 15/12

Enchères : qui voudra de l’abbaye de Pontlevoy ?
Sauf rebondissement de dernière minute, l’abbaye de Pontlevoy sera vendue aux enchères ce jeudi, à 14 heures, au tribunal d’instance de Blois. L’ensemble, en partie classé Monument historique, comprend de nombreuses dépendances et des terrains pour une surface totale de près de 9.000 m2. C’est la banque HSBC qui a demandé la saisie du bien et imposé une mise en vente judiciaire aux enchères. La mise à prix a été fixée à 2 M€ mais elle pourrait démarrer à partir de 1 M€ si aucun acheteur ne se manifeste. Il y a quelques jours, le directeur du site affirmait que l’abbaye ne
serait pas vendue et que le propriétaire américain comptait toujours y développer des projets autour du tourisme. Il semblerait qu’il n’ait pas réussi à réunir l’argent nécessaire.  (intégral)
NR Loir et Cher, 15/12

(Chateaudun) Des bâtiments remarquables

Les bâtiments de l’abbatiale, situés place Cap de la Madeleine et rue de la Madeleine, appartiennent pour partie au Conseil départemental d’Eure et Loir (ancien tribunal  d’instance) et pour partie au centre hospitalier de Châteaudun (Institut de formation en soins infirmiers et Institut de formation d’aides soignants). Au vu de l’« intérêt patrimonial et architectural » de ces bâtiments remarquables et de l’« intérêt qu’il y a de les préserver », les élus du Conseil municipal ont décidé, à l’unanimité, de demander leur classement au titre des monuments historiques. L’église de laMadeleine, la rotonde, le corps principal et les deux ailes de l’Hôtel Dieu sont déjà classés. (intégral)
L'Echo, 16/12

Abbaye de Pontlevoy : 10 jours pour une surenchère
A 18h10, après une suspension de séance, a été rendu le jugement d’incident. Non, le report de la vente – demandé trois heures plus tôt par la SCI de Pontlevoy gérée par le promoteur américain Murray Wikol – « ne sera pas ordonné ». Mais, dans la foulée, personne n’a voulu se porter acquéreur du monument à deux millions d’euros, ni, plus tard, au prix d’un million. Le créancier poursuivant, en l’espèce la société HSBC France, est donc déclaré d’office adjudicataire. Tout un chacun a dix jours – et donc jusqu’au 26 décembre – pour faire une surenchère de 10 %. Si une surenchère est formulée d’ici là une nouvelle vente interviendra dans un délai de 2 à 4 mois sur la nouvelle mise à prix. A la mairie de Pontlevoy, on soulignait déjà depuis quelque temps l’urgence de la mise en vente de ce vaste ensemble de 8.900 m² de surface habitable et six hectares de terrain.
NR Loir et Cher, 16/12, p.3

(Communauté de communes de Château Renard) Les églises de Château-Renard en livre
Jacques Billard, vice président de l’association « Rencontre avec le Patrimoine religieux » et membre de la société d’émulation et des amis du vieux Montargis, a répertorié les églises et chapelles édifiées sur le territoire de la communauté de communes de Château Renard. Ce petit ouvrage est destiné à faire découvrir la richesse du patrimoine des édifices religieux, en s’attachant principalement aux éléments d’architecture depuis l’époque préromane jusqu’au XXe siècle. « Ainsi qu’aux fresques et aux vitraux qui en font l’ornement », précise Jacques Billard. « Cette région du Gâtinais possède un riche patrimoine verrier, souvent méconnu, réalisé par différents ateliers des XVIe, XIXe et XXe siècles. » Les textes courts et précis sont le fruit d’un travail de recherche dans les mairies, les archives départementales, les revues ou livres consacrés au Gâtinais. Ce livret édité par la communauté de communes de Château Renard est agrémenté, au fil des 59 pages, de photos de Christian Pasquet et de dessins de Georges Thouvenot. La mise en page est assurée par Gilbert Baumgartner.
+ Et un ouvrage illustré sur celles du Bellegardois
RC Loiret, 17/12, p.16

Les châteaux, lieux rêvés pour un Noël en famille
«Ici, pas de marché de Noël made in China. » C’est comme ça que Jacques Guyot voyait les choses. Son fils, Lancelot, qui tient les rênes du château de La Ferté Saint Aubin (Loiret) depuis trois ans, porte le même rêve. Ce lieu, baigné régulièrement par le Cosson, survit par la passion familiale depuis 1987 et, en hiver, la famille lui a redonné de la force. « Les châteaux sont souvent des maisons tristes et froides ! Nous sommes quatre enfants. Je me souviens que nous nous sommes demandés comment le rendre chaleureux », raconte Lancelot. La famille vivait sur place. Noël semblait tout indiqué. « Et nous avons proposé, tout modestement, Noël au château. » À Vignoux sur Barangeon, l’association les Amis du château du Blosset a offert du rêve lors du premier weekend de décembre. « C’est la quatrième année que nous faisons la féerie de Noël, et nous avons eu encore plus de visiteurs cette année. Noël, c’est vraiment l’ambiance qui met le château en valeur, avec un éclairage purement XVIIIe.  Nous éclairons uniquement avec des feux de cheminée, des chandelles et, juste quelques guirlandes électriques. Mais cette ambiance nécessite qu’il fasse nuit, ou sombre », explique le président, Denis Cribier. Et quelle meilleure époque que celle de Noël ? Le plus visité des monuments Chambord (Loir et Cher) n’a pas été le premier. Mais il n’échappe pas à cet engouement.
+ Changer l’image des monuments
+ La bonne cuisine de Valençay
Le Berry, 18/12, p.2/3

Pillage au château ?
Un château, un spectacle féerique… Ça vous cause ? En Eure-et-Loir, sûrement, vu l’énorme succès, avec 17.000 spectateurs, du Noël au château de Maintenon. Mais maintenant, ça parle aussi au sud d’Orléans, où la fête de Noël au château de La Ferté-Saint-Aubin semble reprendre les mêmes codes pour faire sa promo. À l’époque des châteaux, ça se serait sûrement terminé en bataille rangée à coups de chaudrons remplis d’huile bouillante ! (intégral)
L'Echo, 18/12

Noël à Nohant : de nombreuses festivités
Pour les fêtes de Noël, l’association Nohant avec le Centre des Monuments nationaux, propose depuis hier, Noël à Nohant, où se conjuguent féerie de lumières, de tradition, de musiques, dans un décor magique. Le président, Jean-Paul Farges, et son équipe ; la municipalité, les associations de la commune, ont apporté leur aide pour présenter aux visiteurs de nombreuses attractions. Animations et traditions seront proposées en continu sur la place de l’Église et dans la cour d’honneur du  domaine, par les arbres de Noël des enfants, la musique et les danses traditionnelles des Gâs du Berry, les contes berrichons traditionnels pour petits et grands, les chants de Noël du monde entier par l’ensemble Choeur de chauffe ; dans l’église, conte musical pour les enfants d’après l’oeuvre d’Andersen, La Petite Fille aux allumettes et spectacle musical traditionnel de Noël par les Gâs du Berry. Trente artisans locaux installés dans la cour de la bergerie présentent une offre variée en gastronomie, artisanat d’art et métiers traditionnels.
NR Indre, 18/12, p.8
Douceurs et chocolat au château d’Azay
NR Indre et Loire, 18/12, p.5

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 20 Déc - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 10:54

Source : lemonde.fr

De Palmyre à Kheops, les aventuriers de l’archéologie du futur

L’archéologie du futur, avec ses drones, scanners, rayons X et modèles 3D, a le vent en poupe. Deux expositions mettent en scène ces technologies au service du patrimoine en danger. L’une, au Grand Palais, jusqu’au 9 janvier 2017, en accès gratuit, est organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (RMN-GP) et le Musée du Louvre, avec la start-up Iconem, qui, sur le terrain, témoigne. L’autre, ScanPyramids Mission, propose, au Palais des beaux-arts à Lille, une exploration inédite de Kheops, la plus haute pyramide d’Egypte.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/12/19/de-palmyre-a-kheops-les-aventuriers-de-l-archeo-future_5051092_3246.html#Cj15V7PYp7Hv7eru.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 10:56

Source : lemonde.fr

Le Musée d’Orsay secoué par un incident survenu lors d’une visite scolaire

Mercredi 7 décembre, une enseignante du lycée professionnel Maurice-Utrillo de Stains (Seine-Saint-Denis) postait sur son compte Facebook un témoignage détaillant une visite qui s’était déroulée le matin même au Musée d’Orsay avec une classe de 1re. Un long texte à charge contre le personnel du musée qui a depuis été largement relayé par les internautes et les médias.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/12/19/le-musee-d-orsay-secoue-par-un-incident-survenu-lors-d-une-visite-scolaire_5051024_1655012.html#0YmPQ2rrGoJlPjuH.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:19

Source :lemonde.fr

La justice néerlandaise veut restituer à l’Ukraine des trésors de Crimée

Des trésors archéologiques d’une valeur inestimable, prêtés par quatre musées de Crimée peu avant l’annexion par Moscou de la péninsule en 2014, doivent être rendus à l’Ukraine, a statué, mercredi 14 décembre, un tribunal néerlandais, provoquant la colère de Moscou.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/12/14/la-justice-neerlandaise-veut-restituer-a-l-ukraine-des-tresors-de-crimee_5048958_3246.html#sD5uuGVH3WVueSbT.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:20

Source : lemonde.fr

Le pavillon Dufour à Versailles, aux marches du palais

Le pavillon Dufour à Versailles ? Il ne s’agit que d’une bricole (2 700 m2) au regard du palais (63 000 m2), et la plupart des visiteurs, soit 5 millions de touristes par an, ignorent jusqu’à son nom. Mais tout le gratin de la République s’est déplacé, en juin, pour l’inauguration de ce morceau retapé du plus prestigieux des châteaux royaux : le président lui-même, François Hollande, la ministre de la culture, Audrey Azoulay, la présidente du domaine et du château de Versailles, Catherine Pégard, ainsi que l’architecte Dominique Perrault.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/architecture/article/2016/12/14/le-pavillon-dufour-a-versailles-aux-marches-du-palais_5048614_1809550.html#SxIeZ1l2PEBLDqVk.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:22

Source : lemonde.fr

Le mystère d’un dessin attribué à Léonard de Vinci

C’est le genre d’histoire que l’on a peine à croire : un inconnu se présente dans une maison de vente pour montrer un portefeuille de quatorze dessins et l’un d’eux se révèle être probablement de la main de Léonard de Vinci. L’homme est un médecin français à la retraite, fils d’un bibliophile. La maison de vente, c’est Tajan, à Paris. L’expert, c’est Thaddée Prate, directeur du département « maîtres anciens », qui, en mars, reçoit un peu à la hâte ce visiteur qui lui dit être venu en raison de la réputation de la maison.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/12/14/le-mystere-d-un-dessin-attribue-a-leonard-de-vinci_5048600_1655012.html#0REJdvgTygt6SeKZ.99

Source : latribunedelart.com


À propos d’un dessin de Léonard récemment redécouvert

En parler ou pas ? À chaque fois qu’une information concernant l’histoire de l’art se retrouve partout dans la presse, nous nous posons la question de savoir s’il faut écrire un article à son sujet. Le faire c’est perdre du temps et ne pas traiter un autre sujet, ne pas le faire laisse penser que nous n’étions pas au courant (alors que nous le sommes souvent avant tout le monde, ou au moins parmi les premiers).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/a-propos-d-un-dessin-de-leonard-recemment-redecouvert

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 20 Déc - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:35

Source : musee21.com

Paris Musées donne un coup de jeune à la culture


Paris Musées est l’établissement public regroupant les quatorze musées municipaux de Paris, dont les célèbres Petit Palais, musée des Beaux-arts, et Carnavalet, musée d’histoire de Paris. Sa Directrice Delphine Levy fait tout pour promouvoir l’innovation culturelle dans la capitale…
Lire la suite : http://www.musee21.com/paris-musees-donne-un-coup-de-jeune-a-la-culture/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:37

Source : lefigaro.fr

Des listes rouges pour lutter contre le trafic d'art en Afrique de l'Ouest


Le musée national de Bamako a recensé les biens culturels ouest-africains en péril. Une initiative du Conseil international des musées (Icom) qui travaille à sauvegarder les patrimoines menacés.

Le musée national de Bamako a dévoilé ce vendredi 16 décembre la «liste rouge des biens culturels ouest-africains en péril». En particulier, la section «Urgence Mali», qui concerne l'un des pays les plus touchés par le vol ou le pillage d'objets et de manuscrits depuis les bouleversements politiques de 2012. Parmi les biens recensés, sont notamment mentionnés les manuscrits de Tombouctou, des vases funéraires nigériens, ou autres objets anciens et prisés par les collectionneurs.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2016/12/19/03004-20161219ARTFIG00245-des-listes-rouges-pour-lutter-contre-le-trafic-d-art-en-afrique-de-l-ouest.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:41

Source : lefigaro.fr

Le Louvre, musée le plus «instagrammé» en 2016

Cocorico ! L'institution parisienne arrive en tête du classement qui répertorie les 25 musées ayant généré le plus de partages de photos sur le réseau social cette année. Elle est suivie par le Metropolitan Museum of Art et le Museum of Modern Art, situés à New York.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2016/12/07/03015-20161207ARTFIG00244-le-louvre-musee-le-plus-instagramme-en-2016.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 20 Déc - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:45

Source : www.latribunedelart.com

Taisez-vous. Ou agissez !

« Notre conviction est que la protection du patrimoine est un enjeu pour préserver le passé et préparer l’avenir ». Voilà ce que vient de déclarer le Président de la République au Grand Palais, il y a quelques minutes, en inaugurant l’exposition Sites Éternels.

Il y a des moments où la tartuferie portée à un tel niveau devient insupportable. Car François Hollande, fort prompt à aller sauver les monuments du Proche-Orient alors qu’il n’y peut rien ou presque (ce que personne ne songerait à lui reprocher) ne fait rien, mais absolument rien, en France pour sauver un patrimoine qu’il a contribué lui-même à mettre en péril.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/taisez-vous-ou-agissez

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:47

Source : latribunedelart.fr

La Semaine de l’Art n° 46 - 11/12/16 - Invité : Pierre-Yves Kairis

Cette émission est pour l’instant réservée aux abonnés. Elle pourra être écoutée par les non abonnés d’ici quelques jours seulement.

En savoir plus : http://www.latribunedelart.com/la-semaine-de-l-art-no-46-11-12-16-invite-pierre-yves-kairis

La Semaine de l’Art n° 45 - 30/11/16 - Invité : Vincent Droguet

En savoir plus: http://www.latribunedelart.com/la-semaine-de-l-art-no-45-30-11-16-invite-vincent-droguet

La Semaine de l’Art n° 44 - 23/11/16 - Invitée : Nathalie Bondil

En savoir plus : http://www.latribunedelart.com/la-semaine-de-l-art-no-44-23-11-16-invitee-nathalie-bondil

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 11:54

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.fr

The Ferens Art Gallery achète un tableau de Valerio Castello
Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/the-ferens-art-gallery-achete-un-tableau-de-valerio-castello

Faute de commission Versailles ne peut préempter une commode
Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/faute-de-commission-versailles-ne-peut-preempter-une-commode

Participez à l’achat d’un tableau de Delorme pour le Musée de la Vie Romantique
Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/participez-a-l-achat-d-un-tableau-de-delorme-pour-le-musee-de-la-vie-romantique

Perdu depuis 1697, le buste d’Isaac Sweers redécouvert et acquis par le Rijksmuseum

Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/perdu-depuis-1697-le-buste-d-isaac-sweers-redecouvert-et-acquis-par-le-rijksmuseum

Un tableau de Joan Carlile acquis par la Tate Britain
Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-joan-carlile-acquis-par-la-tate-britain

Deux bustes de la famille Bonaparte par Biennais préemptés par Fontainebleau
Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/deux-bustes-de-la-famille-bonaparte-par-biennais-preemptes-par-fontainebleau

Le Petit Palais achète un tableau de Gigoux

Voir l'article : http://www.latribunedelart.com/le-petit-palais-achete-un-tableau-de-gigoux

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 12:01

Source : latribunedelart.com

La bibliothèque de l’INHA en accès libre est ouverte aux chercheurs

On l’attendait depuis tellement longtemps, que son ouverture semble finalement bien discrète : la bibliothèque d’histoire de l’art de l’INHA est enfin accessible à tous les chercheurs, dans la salle Labrouste. La nouvelle est suffisamment bonne pour qu’on ne s’attarde pas sur les nombreux aléas du projet.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-bibliotheque-de-l-inha-en-acces-libre-est-ouverte-aux-chercheurs

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 12:03

Source : latribunedelart.fr

Une souscription pour restaurer le théâtre de Chambéry

Restauration - Chambéry, Théâtre Charles-Dullin - Sorti indemne d’un incendie qui n’avait rien à voir avec le feu des enfers, Orphée doit désormais affronter l’usure du temps. Il est encore possible de participer à la souscription lancée par l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie, et destinée à financer la restauration du rideau de scène (ill. 1) et de la salle des concerts du théâtre Charles-Dullin de Chambéry (ill. 2 et 3). Ceux qui souhaiteraient soutenir le sauvetage de ce patrimoine obtiendront tous les détails sur le site de l’Académie.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-souscription-pour-restaurer-le-theatre-de-chambery

Source : la-croix.com

Une souscription pour rénover la salle Ovale de la Bibliothèque nationale de France

Pour restaurer la salle de lecture parisienne qui doit ouvrir au public en 2020 quelque 275 000 € ont déjà été réunis. Les donateurs sont invités à en « adopter » des éléments architecturaux.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Une-souscription-pour-renover-la-salle-Ovale-de-la-Bibliotheque-nationale-de-France-2016-12-16-1200811186

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8771
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   Mar 20 Déc - 14:19

Source : lexpress.fr

Dessins de Van Gogh contestés: Le Seuil veut "obtenir réparation"

Le musée Van Gogh d'Amsterdam conteste l'authenticité du livre de dessins attribués au peintre néerlandais. L'éditeur de l'ouvrage, Le Seuil, veut "obtenir réparation du préjudice subi".
Lire la suite : http://www.lexpress.fr/culture/dessins-de-van-gogh-contestes-le-seuil-veut-obtenir-reparation_1861752.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (12-18 décembre 2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (12-18 décembre 2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: