Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Partagez | 
 

 Journée d’étude "Les arts de l’Islam en France : collections, trésors et découvertes archéologiques II" - 12 juin 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8425
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Journée d’étude "Les arts de l’Islam en France : collections, trésors et découvertes archéologiques II" - 12 juin 2017   Mer 31 Mai - 22:48

Journée d’étude "Les arts de l’Islam en France : collections, trésors et découvertes archéologiques II" - 12 juin 2017

Journée d’étude
Les arts de l’Islâm en France : collections, trésors et découvertes archéologiques (II)
Lundi 12 juin 2017
MuCEM, salon VIP, 9h30-16h30
Accès gratuit sur inscription préalable : i2mp@mucem.org

Cette journée d’étude fait suite à celle programmée à l’auditorium du Musée du Louvre le 12 septembre 2016 qui lançait le réseau "Art Islamique en France". Cette première manifestation régionale du réseau est une co-organisation du Mucem et du département des Arts de l'Islam du Louvre.  L'enjeu de cette journée est d'interroger la notion de patrimoine défini comme art islamique présent dans les collections publiques françaises depuis la période médiévale dans le Midi de la France au sens très large (régions PACA, Occitanie et Rhône-Alpes-Auvergne).  

Cet héritage culturel est à comprendre, d’un point de vue historique, à la faveur de la constitution de riches collections conservées dans les bibliothèques, les musées, les trésors d’églises, mais aussi identifiées lors de fouilles archéologiques sur le territoire français, notamment dans le Midi de la France (régions PACA et Occitanie). Cette réflexion poursuit également celle, engagée en 2013 avec l’exposition « Le Goût de l’Orient » programmée dans le cadre de la Capitale européenne de la Culture. L’objectif de ce travail est de participer à l’identification et à la documentation des objets d’art d’Islâm dans les collections publiques de France métropolitaine, d’en réaliser la cartographie et de mettre à disposition du public, des ressources sur ces fonds par le biais d’un portail documentaire dédié dont le MuCEM est partenaire.  

Cette deuxième journée d’étude permettra d’apporter une contribution spécifique à l’identification, mais aussi à la nature de ce patrimoine mobilier. Patrimoine soit produit en terres d’Islâm et présent sur le territoire métropolitain depuis le Haut Moyen-Age en lien avec la présence de communautés musulmanes en Septimanie au VIIIème siècle, dans le Massif des Maures aux IXème-Xème siècles, mais surtout à la faveur d’échanges commerciaux, diplomatiques et militaires en Méditerranée.      
   
Programme  
9h45 : Accueil et ouverture de la journée par Jean-François Chougnet, président du MuCEM, Yannick Lintz, conservateur général chargée du Département des Arts d’Islâm, Musée du Louvre, Jean-Louis Riccioli, conseiller –musée DRAC PACA
10h-13h : Les fonds patrimoniaux méditerranéens et les découvertes archéologiques en Provence : Modérateur : Etienne Blondeau, conservateur du patrimoine, Département des arts d’islâm, Musée du Louvre

Dans les usages de l’orientalisme savant, depuis le XVIème siècle en France et en Europe, le terme d’oriental permet de distinguer des fonds de manuscrits et de numismatique par exemple, distincts des fonds grecs, latins, ou hébreux, la langue savante associée au contexte culturel de leur production constituant l’élément discriminant majeur. C’est ainsi que les notions « d’oriental » et de « méditerranéen » constituent l’une des premières désignations historiques pour définir ce patrimoine écrit. Le terme de « barbaresque » apparaît aux Temps Modernes pour qualifier ce qui provient ou ce qui est lié à la Barbarie, pays des Berbères et notamment les territoires d’Afrique du nord.

10h Aurélie BOSC, conservateur du patrimoine , chargée des fonds anciens, Bibliothèque Méjanes, Cité du Livre, Aix en Provence, Les fonds « orientaux » dans les bibliothèque publiques du Midi de la France
11h Jean-Louis Riccioli, conseiller musée, DRAC PACA, Les militaria et les souvenirs de l’Expédition d’Egypte en Provence ( Toulon, Draguignan, Salon de Provence)
12h Catherine Richarté  (INRAP) et Marie-Pierre Jézégou ( ingénieur d’étude, DRASSM, Marseille), Les épaves sarrasines  le long des côtes provençale et corse.  
13h-14h Pause déjeuner  
14h15-16h30 : Les objets mobiliers d’art décoratif provenant du monde islamique dans les trésors d’églises et les musées du Midi

Modérateur : Yannick Lintz, conservateur général du patrimoine, chargée du Département des arts d’islâm, Musée du Louvre  
A partir de la période médiévale, les objets d’art du monde islamique constituent l’une des premières occurrences attestant de la présence d’objets « d’oultre mer » dans les trésors des abbayes, comme celle de saint-Denis, des basiliques, comme celle de saint Sernin de Toulouse, des églises et des collections civiles aristocratiques. Goût pour les matériaux de luxe ( ivoire, cristal de roche), appétance pour les technologies maîtrisées ailleurs que localement ( la culture et le tissage de soie  ne se développent que vers 1200 dans le sud européen) et notamment dans le bassin oriental de la Méditerranée, curiosité pour les gemmes… Aux XIXème siècle, âge d’or des musées dans les grandes villes européennes, des collectionneurs privés enrichissent les fonds publics, de collections qui témoignent souvent d’un éclectisme caractéristique du Second Empire. La constitution de ces collections privées illustre également les modalités de circulation dans un espace colonial à compter de 1830, mais aussi au-delà, à travers l’Empire ottoman, l’Empire qadjar et le monde arabe. Le « goût pour l’Orient » voit ainsi se constituer des collections d’objets ramenés comme souvenirs de voyage, ou bien acquis sur le marché de l’art européen, où des antiquaires commencent à ouvrir des boutiques à Téhéran, Istanbul, Le Caire, Londres, Paris, Berlin et New-York. Ces objets côtoient des objets représentatifs d’autres cultures et civilisations, asiatiques en particulier, mais aussi des créations contemporaines, ce qui permet de réévaluer la notion d’orientalisme jusque dans les années 1930.  

14h15-15h15 Ariane Dor, conservateur du patrimoine, CRMH, DRAC Occitanie, Objets d’art islamique dans les trésors d’église du Midi de la France
15h15-16h15 Mireille Jacotin, conservateur du patrimoine, Département scientifique et des collections, MuCEM, Les collections constituées au XIXème siècle et les arts décoratifs, quelques exemples dans le Midi de la France
16h15-16h30 Conclusion de la journée : Yannick Lintz, chargée du Département des arts d’islâm, Musée du Louvre  
17h-18h30 Rencontres professionnelles, Le réseau « Art islamique en France », Fort Saint Jean, I2MP-MuCEM ( accès réservé)

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
 
Journée d’étude "Les arts de l’Islam en France : collections, trésors et découvertes archéologiques II" - 12 juin 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Colloques, séminaires et conférences-
Sauter vers: