Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (7 - 13 mai 2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 10:15

Musée région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la Drac Centre-Val de Loire

(Dreux) Un projet de musée numérique
À l’instar des Mureaux (Yvelines), de Lille (Nord), de la Cité des sciences de la Villette à Paris et de six autres villes dans le monde, Dreux  accueillera t elle sa “Microfolie” ? Autrement dit, un musée à l’intérieur duquel les visiteurs pourront découvrir sur des tablettes numériques et sur un écran géant des oeuvres d’art du monde entier. Un lieu appelé “Fab Lab” où l’on pourra également s’initier à l’usage des imprimantes en trois dimensions, imprimer des tee shirts, effectuer des travaux de couture et utiliser des casques de réalité virtuelle. Motivée pour réaliser ce projet, la Ville de Dreux n’attend plus que le feu vert (financier) de l’État et de la Direction régionale des affaires culturelles. Estimé à 225.000 € hors taxes, le coût de la réalisation comprendra l’acquisition de l’équipement informatique mais aussi l’aménagement qui sera nécessaire à l’intérieur de la maison proximum Dunant-Kennedy.
L'Echo, 04/05, p.12

(Eguzon) Mai 68 s’expose au musée
Le Musée de la Vallée de la Creuse propose jusqu’au 19 mai, à l’initiative de l’Association pour la sauvegarde du patrimoine historique et archéologique de la région d’Éguzon (Aspharesd), une exposition consacrée aux affiches de Mai 68. Le succès est au rendez-vous puisqu’un millier de visiteurs ont visité l’exposition au cours du mois d’avril. Depuis samedi, cette exposition s’accompagne d’une évocation des événements dans l’Indre, tirée du livre de Bruno Mascle, justement intitulé Mai 68 dans l’Indre, paru aux Éditions La Bouinotte. (intégral)
NR Indre, 04/05

(Montrichard-val-de-cher) Un Musée des confréries européennes
Gérard Pessin, l’incontournable héraut des confréries a réalisé son rêve : créer son Musée des confréries européennes dans les douves du château de Montrichard-Val-de-Cher, au pied de l’escalier monumental. Depuis bientôt 20 ans, Gérard, le président de l’association des « Confréries européennes » cherchait un lieu où poser ses quelque 400 statuettes d’environ 60 cm de haut et toutes à l’effigie des confréries qu’il a rencontrées au long de sa vie. Gérard a aujourd’hui un peu plus de 75 ans et sa carrière dans les spiritueux lui a fait apprécier, reconnaître et soutenir tout ce qui de près ou de loin ressemble à un groupe de bons vivants aimant la bonne chère et le bon vin. La mairie de Montrichard a mis à sa disposition le petit local, au début de la rue Porte-au-Roi que depuis de nombreuses années il réclamait en vain. Samedi dernier, ce fut avec fierté et raison qu’il annonça l’ouverture du « Musée des confréries européennes » où seront exposées ces fameuses statuettes de plus de 700 confréries européennes, mais pas que, on y trouvera également des documents et des objets.
NR Loir et cher, 04/05, p.17

(Tours) La vie en sculpturoscope au musée des Beaux-Arts
Les visiteurs habituels, et pas seulement, du musée des Beaux-Arts seront surpris en pénétrant dans cette salle d’exposition, tout de rouge vêtue. Certes, ils pourront découvrir des statues de la Vierge à l’Enfant, des oeuvres emblématiques de la Renaissance, mais elles vont se montrer sous  un jour nouveau : « Grâce aux technologies numériques les plus innovantes, cette exposition-laboratoire propose de mieux regarder, manipuler, lire et comprendre la sculpture », promet le musée. Une opération rendue possible grâce à une collaboration avec l’université de Tours, son laboratoire d’informatique et le Centre d’études supérieures de la Renaissance, sur une idée de Marion Boudon-Machuel, professeure en histoire de l’art moderne. Pour l’heure, les travaux se poursuivent au musée mais déjà se dessine le parcours initiatique.
NR Indre et Loire, 04/05, p.9

(Vierzon) Le musée de la photo rend hommage à Lucien Prévost, pionnier du cinéma
  Au cœur du village, le lieu recèle un véritable trésor. Sur la place du Marché, une statue de Lucien Prévost indique ce lieu unique dans la région, créé par Rémy Duroir, passionné de photo. Il a réuni une collection de plusieurs milliers de pièces et rend hommage à un enfant du pays, Lucien Prévost, inventeur d’une des premières caméras. Jusqu’au 31 octobre 2018.
Le Berry, 09/05, p.12

(Tours) Le musée du Compagnonnage unique depuis cinquante ans
A Pâques 1968, le seul musée entièrement dédié aux oeuvres des compagnons ouvrait à Tours. Interview de Laurent Bastard, son directeur depuis 1993. Les collections sont présentées en sections, sur deux allées : les métiers du compagnonnage dans l’une, les institutions du compagnonnage dans l’autre. « Toutes les collections sont dignes d’intérêt. Elles démontrent, et c’est l’esprit qui a présidé à ce musée, que les métiers manuels portent une dignité et une difficulté qu’on leur dénie souvent. A noter que « le compagnonnage est devenu mixte seulement en  2008. Si la plupart des pièces ou collections datent d’avant les années 80, un chef-d’œuvre de femme compagnon est toutefois exposé, le très créatif sac nénuphar de Barbara Michet, maroquinier, fait en 2010. »
NR Indre-et-Loire T, 09/05, p.12

(La Châtre) Le musée George-Sand sort David d’Angers de l’ombre
Pierre-Jean David, dit David  d’Angers, est né à Angers en 1788. En 1806, il commence ses études artistiques à Angers  sous la direction de Jean-Jacques Delusse, puis il part à Paris en 1808 où il est formé par Jacques-Louis David. Le 26 février 1848, il est  nommé maire du XIe arrondissement de Par i s. I l est élu l e 23 avril 1848 député du Maine-et-Loire. Après le coup d’État de Napoléon III en 1852, il s’exile en Grèce. Il rentre à Paris et meurt peu de temps après, en janvier 1856.
NR Indre, 10/05, p.15

(Tigy) Un graveur orléanais exposé
Jean-Pierre Blanchet est, avec Jeanne Champillou et Louis-Joseph Soulas, un des très grands graveurs orléanais du XXe siècle. Le musée de l’artisanat lui consacre une émouvante exposition de plusieurs dizaines de gravures, rassemblées par sa fille Jeannie, heureuse d’évoquer le souvenir de son père avec les visiteurs. L’artiste offre, dans un style très personnel, un témoignage plein de poésie sur l’Orléans des années 1950, 1960 et 1970 : ses vieilles rues (de Bourgogne, de l’Ecu d’Or…), places (de la Bascule, Saint Laurent, Cloître Saint Aignan) et jardins, peuplés d’ombres mystérieuses et de silhouettes énigmatiques.
RC Loiret, 06/05, p.9

(Chateaudun) Six choses à savoir sur le pélican thage
Le fameux pélican blanc de la collection Tarragon au musée des beaux arts et d’histoire naturelle de Châteaudun n’est plus seul. Un pélican thage, qui a été donné par le zoo de Doué la Fontaine (Maine et Loire) et naturalisé, vient de le rejoindre.
L’Écho, 06/05, p.13

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 15 Mai - 10:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 10:15

Archéologie région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la Drac Centre-Val de Loire

Cloyes-les-Trois-Rivières. Un bon « Coup de pattes » à l’Écomusée
En 2017, l’Écomusée de la vallée de l’Aigre à La Ferté-Villeneuil avait présenté une exposition intitulée « Pieds, pas, pattes ». Dans la même mouvance, elle accueille désormais l’exposition « Coup de Pattes » jusqu’au 14 octobre. Au troisième étage, une partie “archéologie“, pour les passionnés, présente les objets, par vitrines chronologiques avec des pierres et autres objets façonnés par l’homme, et ramassés dans la Vallée. On peut y voir l’évolution depuis 300.000 ans jusqu’à l’époque romaine et mérovingienne, ainsi que le résultat surprenant de la fouille de la fontaine monumentale de l’église, avec des objets depuis le XIIe siècle.
L’Écho, 07/05, p.19

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Mar 15 Mai - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 10:17

Patrimoine région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAc Centre-Val de Loire

(Bourges) Quatre nouveaux circuits dans la ville
La saison du Bureau des guides de Bourges est ouverte. Le programme des visites avec les guides conférenciers commencera le lundi 7 mai, avec des nouveautés et des gourmandises, qui vont permettre de voir la ville sous un autre jour. L’association a découpé la ville comme une fleur, en pétales. Quatre pétales, quatre circuits et un seul point de départ : la place Gordaine, les lundi 7, mardi 8, mercredi 9 et jeudi 10 mai, à 11 heures.
+ Du sur-mesure avec les guides-conférenciers
Le Berry, 04/05, p.17

(Saint Doulchard) De nouveaux vitraux à Varye

C’est lors d’une exposition au château de Varye, dans le cadre des Rencontres 2017 que le maire, Daniel Bezard, qui avait admiré et apprécié les oeuvres du vitrailliste berruyer, JeanMichel Bernard, l’a sollicité pour un travail. « Il souhaitait que je réalise quatre petits vitraux (deux fois quatre) de 12 par 40 centimètres au premier étage du château, souligne Jean-Michel Bernard. L’idée était de rappeler en abstrait la logique des vitraux du rez de chaussée ». Un investissement de 200 euros posé par les services tecniques de la ville. Les créations de l’artiste sont aujourd’hui ancrées entre les murs du château de Varye et nul ne peut les ignorer.
Le Berry, 04/05, p.14

(Blois) Des églises du département à découvrir en excellente compagnie

Née en 2012, la Pastorale du tourisme du diocèse de Blois a souhaité mettre en valeur les églises du Loir-et-Cher, composante souvent méconnue du patrimoine bien que souvent la plus proche et la plus visible. L’initiative a d’abord pris la forme de panneaux d’information disposés à l’entrée des édifices, puis s’est enrichie de visites guidées, proposées tout au long de la saison estivale. L’édition 2018, qui a démarré courant mars et se prolongera jusqu’en octobre, concerne une cinquantaine d’églises, des plus modestes aux plus prestigieuses, pour un total de 160 visites (certaines étant proposées à plusieurs dates). Dans tous les cas, la gratuité est de règle, et les guides toujours bénévoles. Pour autant, ils font l’objet d’une sélection préalable et d’une formation poussée.
NR Loir et Cher, 04/05, p.7

(Loches) Vous allez ressentir la ville et ses monuments

Les yeux bandés, bien regroupées entre elles par une petite corde, six animatrices du patrimoine ont testé à l’aveugle cette ville qu’elles connaissent par coeur. Par coeur par le savoir. Mais elles ont découvert qu’elles ne la connaissaient essentiellement que par la vue. Pas forcément par l’ouïe, ou le toucher ou le goût… A l’aveugle, elles ont écouté et se sont laissées guider par la voix de leur formateur, Yves Hanosset, de l’association belge Patrimoine à roulettes. Le marché du mercredi matin était tout indiqué pour cet exercice. L’ouïe, le toucher et l’odorat allaient pallier l’absence de vue. « On s’est concentré sur sa voix, sur nos pas, on a senti des odeurs comme le basilic, de la viande grillée auxquelles on ne fait pas forcément attention quand on voit », raconte Véronique Lourme, animatrice au service du patrimoine de la Ville. Finalité de ce test à l’aveugle : « On a découvert autrement la ville, de manière plus complète ». Les guides conférenciers de l’office de tourisme et du service du patrimoine de la Ville ne vont pas pour autant  s’engouffrer dans des visites à l’aveugle. Ces professionnels du tourisme culturel et historique sont en quête de nouvelles approches pour intéresser le visiteur.
NR Indre et Loire, 04/05, p.19

(Gizeux) Deux scènes de la Galerie des châteaux en restauration
Au château, grâce aux 24.150 € récoltés en 2017 par le mécénat participatif, via la plateforme Dartagnans, l’atelier Moulinier a entamé la semaine dernière la restauration des peintures qui ornent le début de la Galerie des châteaux. Ces deux scènes, le château de Chambord et les Jardins du Lathan, dévoilent les progrès des élèves qui les ont peintes à la fin du XVIIe siècle, entre la réalisation du Chambord, une des premières, et celle des Jardins à la française à la perspective parfaitement maîtrisée. Depuis le 7 avril et jusqu’au 14 mai, le château propose, chaque jour, de nombreuses animations pour les enfants : chasse au trésor, visite contée costumée à 15 h, ateliers découverte à 16h30 (jardinage, conte et goûter, four à pain, blason) avec une participation : de 3,50 € (réservation conseillée). (intégral)
NR Indre et LoireW, 04/05, p.18

(Bléré) La chapelle de Seigne bientôt en travaux
Créée pour la mise en valeur de la chapelle funéraire Renaissance, l’association des Amis de la chapelle Jehan-de-Seigne tenait son assemblée générale mercredi soir en mairie. Dans son rapport moral, le président, Patrick Goetgheluck, expliquait les retards pris sur les travaux de réhabilitation. « Suite aux appels d’offres en septembre dernier pour la première tranche des travaux, une entreprise a établi un recours au tribunal administratif qui a demandé à l’architecte de reprendre son analyse. Nous espérons maintenant voir ces travaux débuter d’ici un mois et demi ». Vice-président, Régis Chauvel, expliquait que du fait de ce retard, les souscriptions à la fondation du patrimoine et le mécénat avaient peu avancé en un an. « Aujourd’hui, nous en sommes à 167 donateurs pour la somme de 16.587 € et concernant les produits partage (engagement de commerçants, entreprises à reverser un pourcentage sur la vente de produits ciblés) à 2.792 € ». Soit un total de 19.379 €. L’objectif de l’association était d’atteindre 20.000 € par an. « Une fois, les travaux débutés, les échafaudages en place, on va reprendre notre bâton de pèlerin pour relancer les souscriptions ».
NR Indre et LoireW, 04/05, p.19

Lamotte-Beuvron devient ville impériale
Lancée le 21 octobre 2011, au château de Malmaison, la marque « Ville Impériale » a été créée à l’initiative de la ville de Rueil-Malmaison, en partenariat avec Compiègne, Fontainebleau et Saint-Cloud. Avec la volonté de développer un véritable réseau à travers le territoire français, la marque  Ville Impériale a pour objectif de donner une visibilité historique et touristique aux villes adhérentes et de valoriser leur patrimoine lié au Premier Empire et au Second Empire.
RC Orléans 07/05, p.15

(Cher - Indre-et-Loire) L’orgue joue dans la campagne
Le Jour de l’orgue en France, qui promeut cet instrument, sera célébré à la cathédrale de Bourges ce jeudi de l’Ascension. Mais les campagnes du Cher ne seront pas oubliées. Un concert d’orgue sera donné le samedi 12 mai en la collégiale de Dun-sur-Auron et un autre le dimanche 13 mai en l'église d’Ourouër. C’est l’association les Orgues dans nos campagnes qui est à l’origine de ces deux concerts. Elle a, par ailleurs, un grand projet, se doter d’instruments (orgues coffres/positifs à tuyaux, harmonium sur châssis) facilement transportables, de qualité, afin de pouvoir apporter de la musique dans différents lieux dépourvus d'instrument (églises,  châteaux, salles de spectacle, plein air).
-- l’association Renaissance des Orgues d’Amboise propose une présentation de l’orgue de l’église Saint-Denis, avec exposition, visite (par petits groupes) et audition, entre 15 h et 19 heures, le 13 mai prochain.
Le Berry, 08/05, p.5 ; NR Indre-et-Loire T 08/05, p.15

(Subdray) Seconde vie pour le beffroi et sa cloche
La cloche de l’église, rentrée de restauration la semaine dernière et bénie le lundi 23 avril par le père Durand (voir article du mercredi 25 avril) a enfin réintégré le beffroi dont l’ouvrage de charpente et le mécanisme sont entièrement neufs, fabriqués et installés par l’entreprise Mamias de  agny.
Le beffroi et sa cloche sont donc repartis pour une seconde vie qu’on imagine au moins aussi longue que la précédente. - INTÉGRAL
Le Berry 08/05, p.8

(Chartres) Au chevet de l’église Saint-Pierre
Sauvegarder le patrimoine communal peut parfois coûter cher. La Ville de Chartres a programmé 780.000 € d’investissements sur la période 20182020, pour prendre soin de l’église Saint-Pierre, joyau de la basseville. 62.000 € ont été inscrits au budget primitif 2018, pour des travaux de  remise en état, qui s’étendront sur six mois. Certaines opérations ont été lancées l’an dernier ; d’autres le seront en 2019, après une phase d’études, cette année. En parallèle, dans le local attenant au porche occidental, des peintures anciennes et précieuses ont été consolidées à la demande de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). L’ensemble des travaux est mené en concertation avec les architectes du patrimoine et des Bâtiments de France.
+ Le chantier du joyau de la basse-ville en images : vitrail, porche, sol, nef.
L’Écho 08/05, p.7

(Châteauroux) Qui aurait un dessin de Hanns Schubert ?
« L’idée de départ était d’écrire un roman évoquant le parcours de mon grand-père, Gérard », souligne celui qui collabore par ailleurs au Frankfurter Allgemeine Zeitung, pendant allemand du quotidien Le Monde. « La découverte de sa présence en tant que prisonnier à Châteauroux, a constitué une étonnante découverte. » Le roman qui s’intitulera Le Fils unique, parlera donc de Châteauroux. Et son auteur tient particulièrement à remercier Jean-Louis Cires et les Archives municipales pour l’aide apportée au cours des derniers mois. La recherche historique étant une vis sans fin,  Georg H. Höllander poursuit son travail et s’intéresse particulièrement à un autre prisonnier allemand de la caserne Charlier, Hanns Schubert.
NR Indre, 08/05 p. 8

(Tours) Un nouveau master sur l’alimentation à Tours
A la rentrée 2018, le master Histoire et Culture de l’Alimentation dispensé à Tours depuis quinze ans devient le Master Cultures et Patrimoines de l’Alimentation (CPA), avec le double objectif de former les étudiants à et par la recherche dans le domaine des «Food Studies» et de développer  leurs compétences en matière de gestion de projets liés à la promotion, la valorisation, le développement dans les domaines des cultures et patrimoines alimentaires, de la gastronomie, du tourisme, de la valorisation des terroirs et plus généralement des pratiques alimentaires durables,  locales et saines. Le master rejoint l’École supérieure de l’Intelligence des patrimoines dont l’offre de formation, largement orientée vers les humanités numériques, sera ouverte aux étudiants. Les cours se dérouleront dans le cadre de la villa Rabelais et en relation avec l’Institut européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (de Tours) et sa bibliothèque spécialisée  dans les « Food Studies ». - INTEGRAL
NR Indre-et-Loire T, 08/05 p.6

(Blois) Des cœurs et des reliques dans le Loir-et-Cher
Volé puis retrouvé, le reliquaire en or du cœur d’Anne de Bretagne a  fait bondir le palpitant de nombreuses personnes depuis Nantes jusqu’à Blois. Ce remarquable trésor, qui a contenu  le cœur de la reine Anne, avait déjà failli disparaître après la Révolution, menacé d’être fondu… En Loir-et-Cher, quelques réceptacles de cœur sont à découvrir (lorsqu’ils existent encore). Le premier est installé dans une vitrine du Musée d’art religieux à Blois... Un autre cœur d’un personnage d’importance à Blois, celui de Monseigneur Fabre des Essarts, évêque de Blois. Décédé prématurément à 57 ans le 20 octobre 1850, il est inhumé à la cathédrale.
NR Loir-et-Cher 08/05 p.

(Chartres) Tout savoir sur les sceaux
Les sceaux permettent de retracer l’histoire d’un pays par le biais de ses documents officiels. Une exposition aux Archives départementales permet de découvrir cette réalité. Plus de soixante documents scellés et sceaux isolés remarquables sont présentés dans des vitrines du  rez-de-chaussée, accompagnés de cartons explicatifs qui permettent une visite de l'exposition en toute autonomie. La pratique d'utilisation  des sceaux n'a pas totalement disparu : trois documents emblématiques la constitution de la Ve République  (1958), l'abolition de la peine de mort  (1981) et la loi sur la décentralisation (1982) ont été revêtus du grand sceau de la République. Et à savoir, la presse servant à établir le sceau est conservée dans le bureau du ministre de la Justice, d'où son titre de Garde des sceaux.
L’Écho 09/05, p. 9

(Bourges) Pédagogie et émotion sonore
Le jour de l’orgue en France est une manifestation culturelle qui met à l’honneur ces majestueux instruments, chaque année en mai. Il était hier marqué à Bourges par une belle démonstration d’Augustin Belliot en la cathédrale. « L’orgue de Bourges a
été pensé pour la musique baroque du XVIIIe siècle mais il permet de jouer beaucoup plus large. Les organistes voudraient souvent améliorer quelque chose dans les orgues sur lesquels ils jouent, mais ce n’est pas le cas sur celui de Bourges dont l’équilibre est particulièrement réussi », confiait le musicien avant de prendre la parole au micro.
Le Berry 11/05, p. 11

(Thésée) Musée et site gallo-romain : reprise des visites
Depuis le 1er avril, les vi- sites guidées ont repris au musée archéologique et sur le site gallo-romain des Maselles sous la conduite d’Aurore Thomas, employée par la mairie de Thésée jusqu’à fin juin. Le relais sera ensuite confié à Annabel Aubert pour juillet  et août. Le musée archéologique, situé au premier étage de la mairie, regroupe des collections issues des fouilles de l’antique Tasciaca couvrant les communes de Thésée, Monthou et Pouillé.
NR Loir-et-Cher, 10/05 p. 12

(Chartres) Le théâtre remis en conformité
Le théâtre à l’italienne de Chartres a besoin d’être remis aux normes de sécurité. Son accessibilité aux personnes handicapées va également être étudiée. est l’un des joyaux  patrimoniaux de Chartres mais il doit aussi pouvoir accueillir le public en toute
sécurité. Le théâtre du boulevard Chasles va bénéficier  de travaux de conformité, cette année, pour un montant de 150.000 €. Élisabeth  Barrault, adjointe au maire en charge des travaux sur les espaces urbains et bâtiments précise : « Aucune décision
n’a été prise et il nous faudra, de toute façon, l’avis de l’architecte des Bâtiments de France. Mais nous allons voir s’il est possible de rendre le foyer accessible et à quel prix. »
L’Écho 11/05 p. 7

(Loches) Sforza : les 510 ans d’une énigme lochoise bientôt en librairie…
Mécène de Léonard de Vinci, Sforza a marqué la ville. Pour le 510e anniversaire de sa mort à Loches, seule la sortie d’un livre évoquera cet homme puissant entouré de mystères. Ide l’année 2018, à Loches. Le puissant duc de Milan, Ludovic Sforza, mécène de Léonard de Vinci et plus célèbre prisonnier du donjon, a longtemps été pressenti pour servir de fil rouge à la saison d’animations envisagée autour de l’Italie. Rien de plus logique pour le 510e anniversaire de sa mort dans la cité royale, qui tombe dans  quelques jours : le 27 mai. Mais l’année italienne a finalement été reportée à l’an prochain, la Ville ayant décidé de marquer une pause dans la série de grands événements culturels commencée avec les expos Courbet et Chemiakin. Qu’importe : Sforza aura quand même droit aux honneurs à Loches, cette année.
+ Sur le plan touristique, “ c’est une opportunité à saisir ! ”
NR Indre-et-Loire, 11/05 p. 1

Patrimoine inondable, "biens protégés, héritage préservé"  - Exposition
Ce 9 mai, c’est comme chaque année la Journée de l’Europe. Bien peu fêté, l’UE soutient de nombreuses action, notamment dans le domaine de l’environnement et du patrimoine. Pour s’en persuader il suffit aux Orléanais de se rendre au 2 quai du Fort Alleaume où des panneaux illustrent et expliquent les actions menées pour la sauvegarde de nos sites et monuments contre les inondations. On se souvient en particulier des inondations catastrophiques d’il y a presque deux ans et ses impacts sur notre patrimoine en particulier à Chambord.
Ce patrimoine culturel unique et irremplaçable constitue une valeur universelle pour tous et joue un rôle important dans la construction de l'avenir de l'Europe. Il importe de le préserver et de la transmettre aux générations futures. C'est dans ce contexte que l’Établissement Public Loire propose une exposition grand public sur les grilles de ses locaux au 2 quai du Fort Alleaume.
Mag'Centre 10/05

Dans les pas de Léonard de Vinci en Italie
Le 2 mai 1519, Léonard de Vinci meurt au château du Clos Lucé, à Amboise. Le 2 mai 2018, une délégation du Centre Val de Loire est à Vinci (Italie), en Toscane, là où l’artiste inventeur a vécu les quatorze premières années de sa vie. Un voyage sur une « Route Léonard », projet qui sera soumis à l’approbation du Conseil de l’Europe, l’an prochain. Ce ne sera d’ailleurs là qu’un des événements de dimension européenne prévus en 2019, année du 500e anniversaire de la Renaissance, de la première pierre du château de Chambord, de la naissance de Catherine de Médicis et de la mort de Léonard. La Région Centre Val de Loire célébrera cet événement avec la Toscane. Mercredi, une délégation du Centre Val de Loire a remonté le cours de l’histoire.
+ L’opportunité d’améliorer l’attractivité de la région
RC Orléans, 05/05, p.6

Qui a cambriolé le cabinet de Le Nôtre?
«André Le Nôtre nous a fait l’honneur d’accepter de redessiner les jardins et le parc de notre beau château. Chaque jour, il travaille sur ses plans dans son cabinet, ici même. Par malheur, cette nuit, quelqu’un les a volés pour les transmettre à nos pires ennemis. Nous devons absolument découvrir lequel de nos jardiniers est le traître ! » Tels sont les mots affichés noir sur blanc, sur la porte de la buanderie du château de La Bussière, transformée en « escape game », autrement dit jeu d’évasion grandeur nature, la toute nouvelle activité du site touristique. Pour y accéder, les joueurs descendent un vieil escalier, qui les plonge immédiatement dans l’ambiance. Arrivés dans le cabinet d’André Le Nôtre, ils n’ont plus qu’à triturer leurs méninges et faire preuve de malice.
RC Loiret, 05/05, p.14

(Bourges) La salle d’armes revient de loin
La salle d’armes, au centre du quartier Lahitolle de Bourges, a eu chaud. L’État et ses services avaient décidé de raser ce bâtiment, mais les élus – toutes tendances et collectivités territoriales confondues – s’y sont opposés et ont heureusement rangé la préfète de l’époque à leurs arguments. Ceux ci étaient doubles : sauver un témoignage architectural important du site historique lancé par Napoléon III, et faire de la salle d’armes un élément structurant du pôle innovant d’avenir. Sur ce point, il reste pas mal à faire. Mais l’Europe, injectant le tiers (3,5 millions d’euros) de l’enveloppe totale a permis de sauver l’édifice. La salle d’armes est aujourd’hui superbe et fonctionnelle. (intégral)
Le Berry, 05/05

(Villebon) Le château vous ouvre ses portes
Situé aux confins de la Beauce et du Perche, le château de Villebon est une magnifique forteresse médiévale en brique de fabrication locale, construite à la fin du XIVe siècle, en plein coeur de la guerre de Cent Ans, qui ouvre ses portes, depuis 1996, pour des visites riches en histoire locale. Jean de La Raudière, propriétaire des lieux, commente : « Villebon, ce sont sept siècles de l’histoire de France de Marcel Proust au XIXe et XXe siècle et le duc de Sully au XVIIe. Le château a été le théâtre de sept sièges anglo français ou catholiques protestants. » Cette année des nouveautés seront à découvrir note Jean de La Raudière : « Les collections de la chambre de Sully se sont enrichies de tapisseries du XVIIe qui étaient dans l’inventaire de Sully et étaient sorties de Villebon pendant 25 ans. Nous avons également acquis des plats et pots " Albarello " en faïence italienne du XVIIe de la fabrique de Deruta. »
L’Écho, 05/05, p.12

(Orléans) Embrasez comme vous voudrez...
Demain soir, quand retentiront les premiers riffs rock de Deep Purple, que la fumée s’échappera des tours de Sainte Croix, la cathédrale d’Orléans s’embrasera ! Pour de faux, tous les Loirétains le savent ! Afin de symboliser le feu, Xavier de Richemont, concepteur du son et lumière des Fêtes johanniques depuis 2016, usera de fumée et projettera les couleurs appropriées sur l’édifice. Mais s’il n’y a même pas une étincelle, pourquoi parler d’embrasement ? Des feux d’artifice étaient tirés depuis 1803, rappelle la fiche des fêtes de Jeanne d’Arc à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel. Puis un embrasement de la cathédrale, par des feux de Bengale rouges ou blancs, s’est pratiqué de 1840 environ aux années 1990. « Il a marqué des générations d’Orléanais, qui, pour nombre d’entre eux, continuent à nommer “Embrasement des tours” la soirée du 7 mai. » Si ces feux avaient un tel succès, pourquoi les stopper ? Après l’incendie de l’hôtel du parlement de Bretagne (édifice du XVIIe siècle), dans la nuit du 4 au 5 février 1994, « l’embrasement fut interdit par les architectes des Bâtiments de France », précise encore la fiche. Décision compréhensible, puisque des fusées étaient en cause, mais qui a divisé. En 1995, la circulaire interdisant l’utilisation des feux de Bengale sur les monuments historiques classés appartenant à l’État, n’est pas appliquée lors des Fêtes johanniques. L’année d’après, l’architecte des Bâtiments de France se heurte au poids des traditions. La Rep’ témoigne des échanges « enflammés » entre les anti et les pro feux de Bengale, dont Jean-Pierre Sueur, alors maire d’Orléans : « On fait comme ça depuis 200 ans ! La cathédrale n’est jamais tombée […] ! » Le préfet finit par donner son feu vert. En avril 1997, l’architecte des Bâtiments de France réitère : « Je n’ai rien contre le caractère festif et très populaire de cet embrasement. J’ai déjà dit […] qu’il était tout à fait réalisable, avec des techniques de fumées froides […]. Il faut savoir que si cet embrasement, à chaud, des tours de la cathédrale, devait être maintenu, je ferais le nécessaire pour me faire décharger des responsabilités qui sont les miennes, de par la loi, sur ce monument [ … ] . » En mai, La Rep’ se fait l’écho de l’embrasement… et de l’utilisation des feux de Bengale. Quelques années plus tard, les « solutions non pyrotechniques » ont finalement laissé la place au son et lumière et à la projections d’images.
RC Loiret, 06/05, p.6

Sous les pavés de Bourges, des souterrains méconnus
Cathédrale Saint Étienne, palais Jacques Cœur, hôtel Lallemant… À Bourges, les joyaux du patrimoine aimantent les touristes. D’autres se refusent à eux. Question de sécurité. Sous les pavés berruyers, le sous sol sert d’écrin à d’autres bijoux de pierre : les souterrains. Cela fait une vingtaine d’années que Roland Narboux, féru d’histoire et ancien adjoint à la ville, s’est penché sur cette obscure question. Lampe torche à la main, marteau et burin dans l’autre – « on ne sait jamais » –, il a visité et répertorié une soixantaine de souterrains. Ses explorations l’ont mené de la rue d’Auron à la place Gordaine en passant par la Maison de la Culture. Et à une conclusion : « Notre sous sol est l’un des plus riches en souterrains de France. Entre les Berruyers qui ne veulent pas ouvrir leurs portes pour permettre d’y accéder et ceux qui ne savent pas ce qui se cache sous leur cave, c’est sûr, il en existe plus. »
+ Caves et céramiques, ses trésors
+ Une fontaine datant du IIe siècle
Le Berry, 06/05, p.2/3

(Bourges) Découvrir un instrument majestueux
Sept ans après avoir pris la présidence de l’association des Amis du grand orgue de la cathédrale Saint Étienne de Bourges, Marie-Reine Renon a le sourire. Face à la bonne santé de son association à la fois morale mais aussi financière. Elle a en effet réussi à renouer avec la stabilité financière après des années difficiles et de nombreux sacrifices pour sauvegarder cette association qui se fait fort de démocratiser l’orgue, cet instrument bien trop souvent méconnu. Fort de 80 membres et en compagnie du directeur artistique
et organiste titulaire à la cathédrale Saint Étienne, Olivier Salandini, l’association n’a de cesse d’ouvrir les lieux d’écoute et les oreilles autour de la puissance musicale de cet instrument qu’est l’orgue. Au rythme de nombreux concerts organisés tout au long de l’année, et tout particulièrement durant la période estivale, dans leur grande majorité en la cathédrale Saint Étienne.
Le Berry, 06/05, p.10

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 11:01

Nuit des Musées 2018 : quel programme près de chez vous ce samedi ?

A l'occasion de la 14e édition de la Nuit Européenne des Musées, un large éventail de musées situés aux quatre coins de l'hexagone, capitale comprise, ouvriront leurs portes gratuitement pour des visites de leurs expositions et collections. A cette occasion, des animations originales telles que des jeux de piste, des illuminations, des concerts, des pièces de théâtres, des ateliers, des conférences, des spectacles, des visites guidées, des jeux, des balades nocturnes, de la danse et même des dégustations culinaires seront proposées.
Lire la suite : http://www.linternaute.com/sortir/evenement/1369659-nuit-des-musees-2018-quel-programme-pres-de-chez-vous-ce-samedi/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 11:58

Argentan. Les travaux du musée Fernand-Léger avancent

Une poutre de 2 500 kg a été déposée par une impressionnante grue dans la maison Fernand-Léger. Cette dernière se transforme petit à petit. L’ouverture du musée est prévue en 2019.
Lire la suite : https://www.ouest-france.fr/normandie/argentan-61200/argentan-les-travaux-du-musee-fernand-leger-avancent-5758906


_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:03

Pont-Aven. Une étoile du Guide Vert Michelin pour le musée

Depuis la réouverture au public le 26 mars 2016, 246 671 visiteurs ont déjà franchi la porte du nouveau Musée de Pont-Aven.
Une étoile reconnaît "l’intérêt culturel, artistique et historique" qu’un musée peut avoir pour le public.
Depuis 1926, le Guide Vert est édité chaque année avec comme objectif de faire découvrir le patrimoine naturel et culturel des différentes régions françaises.
Lire la suite : https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/pont-aven-une-etoile-du-guide-vert-michelin-pour-le-musee-5758898

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:10

Financer, nommer les musées

Quelle étrange idée que de donner des noms de présidents de la République à des musées ou à des bâtiments publics ! Que l’on attribue leur nom à des rues ou des avenues est normal
Lire la suite : https://www.lejournaldesarts.fr/financer-nommer-les-musees-137553

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:12

La mairie d’Elne porte plainte après avoir découvert que son musée contenait 60 % de toiles contrefaites

Les contrefaçons portent sur les tableaux d’Etienne Terrus, un artiste local du XIXe siècle auquel le musée est consacré. La ville de Pyrénées-Orientales a porté plainte pour faux, usage de faux, contrefaçons et escroqueries.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2018/05/01/le-musee-d-elne-rempli-de-faux-tableaux_5292990_1655012.html#D0Jy3YebBeML6Yuk.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:13

Visite naturiste d'un musée parisien

Visiter un prestigieux musée nu comme un ver: c'est ce qu'ont entrepris samedi près de 200 naturistes au Palais de Tokyo à Paris pour une journée qualifiée d'"inoubliable" par les intéressés.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/05/07/97001-20180507FILWWW00095-visite-naturiste-d-un-musee-parisien.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:14

Pourquoi l'art nègre se trouve-t-il au Musée de l'homme, alors que l'art grec ou égyptien se trouve au Louvre ?

En 2006, dans "La nouvelle fabrique de l'histoire" et dans le cadre d'une série sur les rapports entre l'anthropologie et l'histoire, Séverine Liatard et Christine Robert s'intéressaient au film d'Alain Resnais et Chris Marker, "Les Statues meurent aussi".
Lire la suite : https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/pourquoi-lart-negre-se-trouve-t-il-au-musee-de-lhomme-alors-que-lart-grec-ou-egyptien-se-trouve-au

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:15

KANAL-Pompidou transforme un garage en gigantesque musée d'art moderne à Bruxelles

Le Centre Pompidou commence un partenariat de 10 ans avec Bruxelles : l'ancien garage Citroën, près du quartier de Molenbeek, abrite depuis le 5 mai les collections du musée d'art moderne et contemporain. Un hyper lieu, où la rencontre entre un espace industriel et l'art contemporain se déploie magistralement. Tous à Bruxelles !
Lire la suite : https://www.lesinrocks.com/2018/05/07/arts/kanal-pompidou-transforme-un-garage-en-gigantesque-musee-dart-moderne-bruxelles-111080457/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:17

Que vont devenir les 11.000 œuvres de la réserve du musée de Guéret pendant les travaux ?

A partir de cet été, le musée de Guéret va subir de grands changements. Engagé dans un projet de restructuration, le musée de la Sénatorerie va fermer ses portes pendant deux ans, à partir du 18 juin, afin de faire peau neuve. Mais quid des quelque 11.000 œuvres qui trônent en réserve ?
Lire la suite: https://www.lamontagne.fr/gueret/loisirs/art-litterature/2018/05/09/que-vont-devenir-les-11-000-uvres-de-la-reserve-du-musee-de-gueret-pendant-les-travaux_12842146.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:19

Douai : le Musée de la Chartreuse vous ouvre ses réserves

Le titre exact de cette exposition présentée au Musée de la Chartreuse est Objets révélés, vivez sans réserves. Elle a été conçue par Romain Rouchier, un commissaire scientifique, lui aussi hors du commun.
Lire la suite : https://www.lobservateur.fr/sorties/sorties-douaisis/2018/05/11/douai-le-musee-de-la-chartreuse-vous-ouvre-ses-reserves/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:21

Faux tableaux : malaise au Musée Rigaud de Perpignan

Après l’affaire des faux Terrus du musée d’Elne, c’est maintenant sur le musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan que les doutes se portent. Deux tableaux d’Augustin Hanicotte affichés sur Internet pour promouvoir une exposition font polémique. Eux aussi seraient faux.
Lire la suite : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/perpignan/faux-tableaux-malaise-au-musee-rigaud-perpignan-1470993.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:23

Une visite à l’hôtel de la Marine en travaux

Le chantier de l’hôtel de la Marine bat son plein et nous avons pu le visiter. Incontestablement, et même s’il faut regretter la publicité géante qui s’affiche sur la place de la Concorde, ces travaux sont menés d’une manière très satisfaisante, en respectant l’histoire du monument et en suivant des principes qu’on aimerait voir appliquer ailleurs.
Lire la suite : https://www.latribunedelart.com/une-visite-a-l-hotel-de-la-marine-en-travaux

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:24

Les clés de voûte sculptées de Brou, un grand chantier à venir

Patrimoine - Bourg-en-Bresse, Monastère royal de Brou - Le monastère de Brou, qui abrite le Musée des Beaux-Arts de Bourg-en-Bresse et dont la tutelle est partagée entre la Ville et le Centre des Monuments Nationaux, est un établissement très actif qui, malgré un maigre budget d’acquisition, réussit à augmenter régulièrement ses collections pour le dernier achat récent), organise de bonnes expositions (nous parlerons bientôt de celle qui ouvre sur les primitifs flamands), restaure le monument et ouvre de nouveaux espaces d’expositions (nous en parlerons aussi prochainement).
Lire la suite : https://www.latribunedelart.com/les-cles-de-voute-sculptees-de-brou-un-grand-chantier-a-venir

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:27

Enrichissement des musées

Plusieurs dessins de Henry Cros pour le Musée des Arts décoratifs de Paris
Lire :https://www.latribunedelart.com/plusieurs-dessins-de-henry-cros-pour-le-musee-des-arts-decoratifs-de-paris

Un pastel de Joseph Vivien pour le Nationalmuseum de Stockholm
Lire : https://www.latribunedelart.com/un-pastel-de-joseph-vivien-pour-le-nationalmuseum-de-stockholm

Un tableau de Michael Sweerts acquis par Grenoble
Lire: https://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-michael-sweerts-acquis-par-grenoble

Besançon achète un dessin de Palma Giovane
Lire: https://www.latribunedelart.com/besancon-achete-un-desssin-de-palma-giovane

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:29

Ventes publiques

Un Nu couché de Modigliani adjugé 157,2 millions de dollars
Lire: https://www.lejournaldesarts.fr/marche/un-nu-couche-de-modigliani-adjuge-1572-millions-de-dollars-137574

Christie's retire de la vente un autoportrait de Picasso, endommagé
Lire : https://www.lejournaldesarts.fr/marche/christies-retire-de-la-vente-un-autoportrait-de-picasso-endommage-137575

Collection Rockefeller : une « vente du siècle » sans surprise
Lire la suite : https://www.lejournaldesarts.fr/marche/collection-rockefeller-une-vente-du-siecle-sans-surprise-137531

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:30

Musée obligatoire pour la police de Washington

Les agents doivent participer à une visite obligatoire du Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine pour améliorer les rapports entre les forces de l’ordre et la population locale, majoritairement noire.
Lire : https://www.lejournaldesarts.fr/actualites/musee-obligatoire-pour-la-police-de-washington-137526

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:31

Une nouvelle vie pour le musée Anne-de-Beaujeu

Afin de montrer plus d’œuvres et de proposer plus de médiation, le musée des beaux-arts de Moulins procède depuis plusieurs années à une lente et discrète refonte de ses parcours.
Lire la suite : https://www.lejournaldesarts.fr/patrimoine/une-nouvelle-vie-pour-le-musee-anne-de-beaujeu-137325

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   Mar 15 Mai - 12:32

Le rythme des chantiers de musées ne faiblit pas

De Paris à Cahors, en passant par Troyes, les rénovations et créations en cours de musées sont nombreuses, témoignant d’un investissement continu de l’État, et surtout des villes, dans ces équipements culturels.
Lire : https://www.lejournaldesarts.fr/patrimoine/le-rythme-des-chantiers-de-musees-ne-faiblit-pas-137337

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (7 - 13 mai 2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (7 - 13 mai 2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: