Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (20 -26 août 2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (20 -26 août 2018)   Jeu 30 Aoû - 14:32

Musées région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

« Je vais vouloir tout visiter, goûter »
Chaque mardi, des personnalités locales nous livrent les petits secrets de leurs vacances d’été. Pour ce dernier volet de notre série d’été, Olivia Voisin, directrice des musées d’Orléans raconte ses vacances rêvées en Toscane, entre plage, musées et dégustations. Quelques lectures et visites professionnelles aussi…
RC Orléans 21/08/2018, p. 7

Gien. Répondez à l’appel de la forêt
Le château de Gien abrite le musée de la chasse, histoire et nature en Val de Loire, depuis sa réouverture, en avril 2017. Il répond aux attentes des passionnés de cynégétique, mais aussi aux curieux, avides d’en savoir plus sur le patrimoine naturel de la région.
Rép. Centre Orléans 22/08/2018, p.  2-3

La forêt s’invite dans le musée
Origami, création d’un trophée de cerf ou parcours avec des énigmes : tel était le thème du dernier atelier famille de l’été proposé, hier, au Compa.
Echo rép. 24/08/2018, p. 8

Châteauneuf-sur-Loire.  L’archéologie au Musée de la marine
Le Musée de la marine de Loire a proposé des ateliers pédagogiques à destination des jeunes, chaque mercredi, cet été. L’un d’entre eux portait sur l’archéologie. Dans la salle de documentation, le groupe a visionné un film sur un archéologue entreprenant des fouilles dans la Loire. Puis, en phase pratique, les enfants ont réalisé un moulage, appris à écrire sous l’eau, avant d’endosser le rôle du petit archéologue et de participer à des expériences.
Rép. Centre Orléans 24/08/2018, p.  12

Châteauroux. Une exposition en attendant le Centre des mémoires
L’aperçu monté dans le hall de la mairie annonce un vaste chantier : la création d’un lieu dédié aux combattants indriens de la Seconde Guerre mondiale. Il reste encore de longs mois de travaux avant que le Centre d’histoire et de mémoire de la Résistance et de la Déportation dans l’Indre. ne s’installe dans le quartier Balsan. Une association, Les Amis du Centre d’histoire et de mémoire de la Résistance et de la Déportation dans l’Indre, va d’abord être créée.
NR Indre 25/08/2018, p. 8

Gien. Répondez à l’appel de la forêt
Le château de Gien, dans le Loiret, abrite le musée de la Chasse, Histoire et Nature en Val de Loire, depuis sa réouverture, en 2017. Il répond aux attentes des passionnés de cynégétique et aux curieux, avides d’en savoir plus sur le patrimoine naturel de la région. Musée international de la Chasse à partir de 1972, il ferme le 31 octobre 2012 pour quatre années et demie de travaux. Depuis 2017, si la cynégétique tient toujours le haut de l’affiche, l’aspect nature est mis en lumière. De même, les collections sont orientées sur le Val de Loire ; celles concernant l'Afrique, par exemple, ont disparu.
Le Berry 27/08/2018, p. 7

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 30 Aoû - 14:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (20 -26 août 2018)   Jeu 30 Aoû - 14:33

Archéologie région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

Saint-Avertin. Les sarcophages de l’Ecorcheveau gardent leur mystère
Les travaux de soutènement du coteau, entrepris en novembre dernier dans l’Ecorcheveau, n’ont par permis de revoir les orifices des sarcophages situés environ 4 mètres au-dessus du niveau de la chaussée. Des sarcophages évoqués dans des ouvrages de 1903 et 1937. Difficile à cette date de déterminer à qui ils pouvaient appartenir. Déjà lors de leur découverte, la supposition d’une sépulture gallo-romaine avait été abandonnée par les archéologues. Une autre hypothèse les daterait du 15e siècle. Pas de certitude sans retrouver ces ossements pour les soumettre à des mesures de datation.
NR Tours agglo 23/08/2018, p. 13

Vendôme. Nos ancêtres aux bons soins des archéologues
La première phase des fouilles du site du théâtre s’est terminée hier. A ce jour, ce sont 370 sépultures qui ont été mises au jour par le chantier de fouilles ouvert en mai, faubourg Chartrain sur le site de l’ancien théâtre-cinéma. Un chantier dont la première phase terminée hier reprendra en septembre à une date qui n’est pas encore fixée. Hier matin, les services de la mairie qui financent les fouilles et le service archéologique de la Drac d’Orléans qui contrôle le chantier au nom du ministère de la culture, étaient réunis sur le terrain avec l’équipe des archéologues pour la fin de cette partie de chantier. Rencontre avec Sophie Liegard, responsable du chantier, spécialiste du Moyen âge.
NR Loir-et-Cher 24/08/2018, p. 14.

Bruère-Allichamps. L’abbaye de Noirlac n’a pas livré tous ses secrets
Des fouilles archéologiques entreprises sur le site de Noirlac en mars 2016 ont mis en lumière l’existence de sépultures datant pour certaines du Xe siècle, donc antérieures à la fondation de l’abbaye par les cisterciens en 1136. Ces dernières fouilles et d’autres avant elles motivent les archéologues à effectuer de nouvelles recherches sur le site de Noirlac.
Berry Rép. 26/08/2018, p. 2-3
Concernant Noirlac, à lire aussi : L’abbaye de Noirlac, le chemin de l’exil
Deuxième site touristique le plus visité dans le Cher, l’abbaye de Noirlac a été un des plus grands centres d’hébergement de réfugiés et exilés de la guerre d’Espagne.
Berry Rép. 25/08/2018, p. 19

A Loches, les archéologues font surgir un palais taille grand patron
Les archéologues ont recommencé à fouiller dans le parc du Logis royal il y a quelques jours. Avec déjà une découverte immense. C’était une possibilité. Mais pas forcément la plus probable aux yeux des archéologues qui travaillent chaque été dans le parc du Logis royal tant elle apparaissait hors norme. Pourtant, il n’a fallu que quelques jours de fouilles pour que l'hypothèse haute se confirme. Au coeur du palais comtal bâti peu après l’an mil mis peu à peu au jour depuis 2016, il apparaît que la grande salle seigneuriale frisait les 500 m² de superficie. Immense. Foulques Nerra, également à l’origine de la construction du donjon de Loches, avait vu les choses en grand. En très grand. Tout au fond du parc du Logis royal, les archéologues fouillent de nouveau là où ils ont trouvé, en 2016, les premiers éléments de la grande salle de Foulques Nerra. Mais cette fois, ce n’est pas elle qui les intéresse. Ils vont creuser plus profond, c’est-à-dire plus loin dans le temps, jusqu'au néolithique.
NR Tours agglo 25/08/2018, p. 18

Bourges. Olivier Ruffier des Aimes. Une figure emblématique de l’archéologie berruyère.
Il est de ceux qui se sont battus pour la professionnalisation de l’archéologie, pour que la discipline soit reconnue comme une activité scientifique et en cela, pour que les opérations soient fondées sur des problématiques de recherches étendues à l’échelle de la ville.
Berry Rép. 27/08/2018, p. 9

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 30 Aoû - 14:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9887
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (20 -26 août 2018)   Jeu 30 Aoû - 14:34

Patrimoine région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

Bourges. Avec les coquilles jacquaires pour fil rouge
Au nombre de 80, des coquilles Saint-Jacques en bronze parsèment, depuis trois, les trottoirs de la ville, comme autant de balises sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Bourges est une des rares villes à être inscrite à deux reprises au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle l’est une première fois , depuis décembre 1992, grâce à sa cathédrale. Elle l’est aussi, cinq ans plus tard, en tant que ville étape sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, en particulier de ce que l’on appelle la route de Vézelay.
Berry rép. 21/08/2018, p. 10

Saint-Amandois. Une micro-société à chaque écluse

Aujourd’hui propriétés de particuliers, les maisons éclusières qui bordent le canal de Berry sont les témoins d’un passé économique mais aussi d’un microcosme où la vie était résolument tournée vers le canal. Les enfants de Louise Lamamy, dernière éclusière de la Tranchasse, témoignent.
Berry rép. 21/08/2018, p.  19

La Ferté-Saint-Aubin. La madeleine de Proust d’un château solognot
Ne pas être un lieu poussiéreux avec seulement des visites guidées. C’est l’ambition de Lancelot Guyot pour sa propriété fertésienne. Chaque pièce de sa demeure est décorée, avec la possibilité pour tous d’interagir avec les objets et ainsi faire vivre cet édifice impressionnant dont les premières constructions datent du XVIe siècle. Cerise sur le gâteau, les célèbres madeleines cuites dans la cuisine située au sous-sol…
RC Orléans 21/08/2018, p. 2-3

Les chantiers continuent à la cathédrale
Après la pause du mois d’août, deux chantiers vont reprendre à la cathédrale en septembre : la rénovation de la toiture des bas-côtés et celle de l’installation électrique. L’État va profiter des travaux de rénovation de couverture des bas-côtés pour refaire les vitraux hauts. Le chantier part du côté de la tour nord. Le but de l’opération est de restaurer chaque vitrail haut du côté nord, et de lui apposer une protection extérieure pour éviter les dégradations liées aux intempéries. La maçonnerie entourant les vitraux sera elle aussi restaurée. « Il y a moins d’urgence à rénover les vitraux mais c’est une question d’opportunité » souligne Pascal Chauveau de la DRAC Nous nous occupons des baies hautes du côté nord, car les baies sud ont déjà été doublées. » Toutefois, seul un vitrail nord sera rénové cet automne. Pour les deux autres vitraux nord, il faudra attendre 2019.
Berry rép. 22/08/2018, p. 8

Le château de Châteaudun se dévoile
Hervé Ciboire et Julien Bellahcène, 32 ans accueillent les visiteurs au château de Châteaudun et prennent plaisir à leur transmettre leur savoir et leurs connaissances.
Echo rép. 22/08/2018, p. 3

Chartres. Suivez le parcours de ces quatre guides

Amour du patrimoine, hasard ou vocation, ces quatre guides touristiques de Chartres et ses alentours nous racontent ce qui les a amenés à se diriger dans cette voie.
Echo rép. 22/08/2018, p. 5

Tours. L’ancienne soierie Le Manach se transforme en appartements
Quai Paul-Bert, l’ancienne manufacture tourangelle, vidée en 2010 après avoir failli devenir un musée de la soie, est réhabilitée en appartements. Le projet immobilier de 22 appartements dont les travaux de construction et de réhabilitation, avec le souci de l’aspect patrimonial, débutés mi-juin mais initialement programmés en 2013, devraient prendre huit mois. Le projet comprend la manufacture, l’ancienne auberge du Lion d’or, sur le quai, ainsi que deux maisons individuelles (une à sa gauche, l’autre à sa droite) et le grand atelier de soyeux donnant sur la rue à l’arrière, la rue Losserand. Tout le reste va disparaître pour faire place à un parking, tandis qu’une cour pavée verra le jour entre le grand atelier et les bâtiments en bordure de quai.
NR Tours agglo 22/08/2018, p. 11

Fréteval (41). Résoudre des énigmes au château de Fréteval
Au fil d’un jeu de piste à grande échelle, partez à la recherche du trésor perdu du roi Philippe-Auguste, à Rocheux, entre Fréteval et Lignières. Propriétaire d’un château dont les fondations remontent au Moyen Age et remanié au XIXe siècle, Laurent Guerre-Genton cherchait à faire vivre les lieux et partager sa passion pour le site historique. C’est chose faite. Depuis cinq ans le château de Fréteval est devenu le château des énigmes : un pass’énigme est confié à chaque joueur à l’entrée. Il est complété au fil de la résolution des 21 jeux pour aboutir à la dernière salle où les réponses sont rentrées dans des bornes tactiles afin d’obtenir le maximum d’indices pour résoudre l’énigme finale. L’an passé, le parc a accueilli quelque 19.000 enquêteurs, plus ou moins grands.
NR Loir-et-Cher 22/08/2018, p. 5

Orléans. Qui sont les lauréats de la saison estivale ?

Réponse pour le mois de juillet : la cathédrale, le parc floral de La Source (16200 visiteurs en juillet), l’hôtel Groslot (plus de 11 ooo visiteurs), les musées (6 500 visiteurs en cumulé, en tête le musée des beaux-arts), le centre ancien et la place du Martroi.
Rép. Centre Orléans 22/08/2018, p.  9

Chinon. La chambre de Charles VII renaît par ses meubles
La forteresse royale a décidé de reconstituer la chambre de Charles VII. Elle sera inaugurée lors des Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre. Pas moins de 45.000 € ont été déboursés pour reconstituer la chambre en étant le plus fidèle possible. Pièce maîtresse de la chambre, le dais - découvert en 2008 et acquis par le musée du Louvre en 2009 pour un montant de 5,6 millions d’euros - est ainsi reconstitué par Catherine Mangou, couturière qui a également travaillé avec le château d’Azay-le-Rideau. Le soleil d’or emblématique de  Charles VII « le Victorieux » sera notamment brodé dessus.
NR Tours agglo 23/08/2018, p. 17

A Chaumont-sur-Tharonne. l’église dévoile ses trésors
L’église de Chaumont-sur-Tharonne a fait l’objet d’une restauration mettant au jour des peintures murales. L’église a subi différentes tranches de travaux de restauration depuis les années 2000. Ces chantiers colossaux, suivis par les trois maires qui se sont succédé durant cette période, ont permis de faire plusieurs découvertes. Derrière les badigeons modernes et les lambris de la grande nef se cachaient des peintures murales, laissant apparaître des personnages, des scènes de chasse, des martyrs avec leur tête dans la main… Elles ont été remises en valeur, sans être refaites à l’identique. Le portrait de saint Christophe tellement imposant a nécessité le déplacement de la chaire pour laisser la place à la gigantesque représentation du patron des voyageurs. Des stigmates de l’histoire sont encore visibles avec notamment les visages piquetés des saints Denis, Fiacre et Mesmin, montrant ainsi le passage des protestants.
NR Loir-et-Cher 23/08/2018, p. 5

Ingré. Le film mémoire des années 50

Le DVD « Ingré au fil des saisons » de Brice Fouquet est disponible en prêt à la bibliothèque municipale, depuis lundi. Né en 1922, Brice Fouquet fut instituteur à l’école des garçons de 1946 à 1977. Il s’est fortement investi dans sa commune en tant que maire adjoint, de 1959 à 1971. Il a beaucoup œuvré dans le domaine de l’éducation populaire afin de permettre à tous, mais surtout aux jeunes, d’accéder à la culture et aux loisirs éducatifs. Ainsi, il s’est occupé du théâtre au sein du cercle municipal post-scolaire Jean-Macé pendant une vingtaine d’années. - Passionné de cinéma, il organisait régulièrement des séances de projection. Vers 1950, il réalisa ce film « Ingré au fil des saisons » qui permit de découvrir les travaux agricoles à cette époque.
Rép. Centre Orléans 23/08/2018, p.  11

Boissy-en-Drouais. « Première messe fin septembre »
L’église Notre-Dame, inscrite aux monuments historiques en 1927, a connu ses premiers travaux importants en 2001. Une poutre maîtresse cassée à restaurer, le mur de façade à rénover et le clocher à redresser ont demandé six mois de travaux. Pour des problèmes de sécurité, l’église est fermée en 2006.  Michel Étienne Augustin, maire, et son Conseil décident de la remettre en état. En 2008-2009, l’architecte des bâtiments de France dresse l’inventaire des travaux. Nous lançons l’appel d’offres et c’est l’architecte Régis Martin qui est retenu. Trois tranches de travaux sont décidées : Il y a d’abord eu la mise hors d’eau, puis la rénovation du clocher et la façade de l’église, la reprise des sculptures, l’horloge, enfin, l’installation d’un nouveau coq et le paratonnerre. Coût total : 312 000 € financé par une souscription, des subventions, un emprunt et une dotation d’un député. En septembre 2016, la première tranche est inaugurée. Sur les conseils de la DRAC, les deux tranches restantes sont regroupées et la commune obtient 40 %  de subvention. En juillet 2017, une nouvelle phase est lancée qui permet de faire l’enduit extérieur, les pierres des contreforts, le drainage, l’assainissement extérieur, les vitraux sont restaurés à l’identique, sans oublier l’intérieur de l’église, mobilier, mur et sols.
Echo rép. 24/08/2018, p. 14

Civray-sur-Esves (37). Une église digne d’un don

Le comité des fêtes a fait don de 5.000 euros afin de pouvoir restaurer dans un premier temps l’autel de l’église Saint-Rémy construite au XIIe siècle, agrandie au XVe siècle, qui souffre d’un état de délabrement bien avancé.
NR Touraine Ouest 24/08/2018, p. 18

A Loches, les archéologues font surgir un palais taille grand patron
Les archéologues ont recommencé à fouiller dans le parc du Logis royal il y a quelques jours. Avec déjà une découverte immense. C’était une possibilité. Mais pas forcément la plus probable aux yeux des archéologues qui travaillent chaque été dans le parc du Logis royal tant elle apparaissait hors norme. Pourtant, il n’a fallu que quelques jours de fouilles pour que l'hypothèse haute se confirme. Au cœur du palais comtal bâti peu après l’an mil mis peu à peu au jour depuis 2016, il apparaît que la grande salle seigneuriale frisait les 500 m² de superficie. Immense. Foulques Nerra, également à l’origine de la construction du donjon de Loches, avait vu les choses en grand. En très grand. Tout au fond du parc du Logis royal, les archéologues fouillent de nouveau là où ils ont trouvé, en 2016, les premiers éléments de la grande salle de Foulques Nerra. Mais cette fois, ce n’est pas elle qui les intéresse. Ils vont creuser plus profond, c’est-à-dire plus loin dans le temps, jusqu'au néolithique.
NR Tours agglo 25/08/2018, p. 18

Cher. Les touristes boudent les châteaux
Ils ont beau se dresser toujours ici fièrement dans le paysage berrichon, les châteaux semblent ne plus avoir la cote. L’été 2018 n’a pas été un grand millésime pour certains monuments  (La Verrerie, La Chapelle d'Angillon). Les châteaux ne semblent pas suffire à combler leurs aspirations culturelles. Pour convaincre les touristes de pousser la porte, les châtelains tentent de communiquer sur leurs intérieurs. Le château de Blancafort mise sur son « parcours des senteurs » pour séduire les visiteurs. UNe recette qui fonctionne d'après la régisseuse du château "On fait sentir aux gens que le château vit, et ça leur plaît".
Berry Rép. 26/08/2018, p. 13

Chartres. Entre nature et bons produits
Gilles Fresson, coordinateur de la cathédrale de Chartres, nous livre ses bonnes adresses qui font de Chartres une ville qu’il affectionne particulièrement.
Echo rép. 25/08/2018, p. 2

Les vitraux de Saint-Vincent en cours de restauration
Un ensemble de sept vitraux représentant le martyr de Saint-Vincent, attribué à Jean Lecuyer, peintre verrier installé à Bourges de 1520 à 1556, appartenant à l’ancienne église a été classé Monument historique, en 1862. Ces vitraux ont été confiés, depuis le début de l’année, à Laurence Cuzange, restauratrice des ateliers Debitus, basés à Tours. Ils étaient présentés dans une verrière de la grande baie de la chapelle nord du transept de l ’égl ise au XVIIIe siècle avant d'être déplacés dans le choeur de l’église, à la Révolution. En 1896, l’église est très endommagée par la chute du clocher et les panneaux sont rassemblés et déposés chez le vitaliste F. Gaudin, pour être restaurés. Il faut attendre 1921 pour que les travaux soient réalisés dans le but de présenter les vitraux au musée de La Châtre, alors situé dans l’actuelle mairie, puis dans le donjon. Leur état de conservation ne permettant plus de les présenter dans le parcours de visite, les panneaux étaient conservés dans les réserves du Musée George-Sand. Le chantier de restauration de dix mois prévoit de réaliser un nettoyage approfondi, opération délicate compte tenu de la fragilité de la peinture ; d’éliminer les plombs de casse qui nuisent à la lisibilité de l’œuvre ; de remplacer les parties lacunaires. Un travail mené en concertation avec la restauratrice de la Drac et Vanessa Weinling, directrice du musée castrais. Les vitraux devraient être de retour à l’automne.
NR Indre 26/08/2018, p. 8

Handicap : la vie de château accessible à Azay-le-Rideau
En juillet dernier, le château d’Azay-le-Rideau obtenait le label Tourisme et Handicap après cinq ans de travail. Différents dispositifs ont été mis en place. Notament, il y a un an, un espace dédié aux personnes non-valides a vu le jour : le pressoir. Un endroit qui fait office de caverne d’Ali Baba pour ces derniers. « C’est un espace dans lequel on retrouve tous les contenus culturels qui vont permettre de faire une visite virtuelle du château, comme si on y était. » A l’intérieur, rien n’a été laissé au hasard pour faciliter au maximum leur évolution dans un contexte qui, initialement, ne leur est pas adapté : à l’entrée, une maquette du château est disposée avec des légendes en braille pour que les malvoyants et/ou non-voyants visualisent l’ornement ; au fond, un écran XXL pour une sensation d’immersion ; aux murs, ou encore la « table miroir », une table ronde tactile pour les personnes sourdes ou malentendantes, qui retrace l’histoire du château à travers des vidéos en langue des signes sous-titrées. A venir, un visio-guide (sur tablette) adapté pour les personnes sourdes et une visite adaptée en audiodescription pour les non-voyants.
NR Tours agglo 26/08/2018, p. 9

Ligueil. Le corbillard classé monument historique
Dans la seconde moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe, la quasi-totalité des communes de France possédait un corbillard tiré par un cheval. Celui de la commune de Ligueil, qui ne sert plus depuis de nombreuses années, est actuellement précieusement remisé, en attendant d’être restauré. Il vient d’être classé monument historique.
NR Touraine Est 25/08/2018, p. 15

Aubigny-sur-Nère. Ce sera le chantier dès cette semaine
Des travaux seront lancés avenue du Parc des Sports, au Pont de Beaumont…

Par exemple au château des Stuarts. Le retrait de l’échafaudage du château des Stuarts a permis de mettre au jour une façade (côté rue du Château) et une cheminée joliment refaites, qui donnent un nouveau cachet au monument de la ville. Autant dire que les habitants ont hâte de voir la suite du chantier. Il devrait débuter dès septembre. Cette seconde tranche concernera cette fois la façade qui donne sur la place de la Résistance. Des travaux qui pourraient être achevés en juillet 2019, pour la 30e édition des Fêtes franco-écossaises.
Berry Rep. 27/08/2018, p. 15

Bonneval... au chevet de son patrimoine

Les toitures et charpentes de trois bâtiments de Bonneval sont en souffrance. La Ville lance une opération de mécénat via un document-vidéo.
L’église Notre-Dame est la troisième star de ce document-vidéo. Plus que tout, Évelyne Rapp-Leroy aimerait « accueillir Stéphane Bern et lui faire visiter Bonneval ». L’invitation est lancée.
Echo Rep. 27/08/2018, p. 14

Beaugency. Joyau du patrimoine recherche investisseurs...
Moins de quatre ans après sa réouverture au public, le château Dunois, à Beaugency, est en vente. Les propriétaires, les époux Lelevé, qui l’ont acheté au Département du Loiret, croient au potentiel du site mais affirment ne pas être assez soutenus localement. Le maire de Beaugency n’a pas le même regard.
« M. Lelevé est un homme de qualité, qui a une vraie passion, mais, aujourd’hui, la collectivité n’est pas là pour financer le projet muséologique de son château. C’est un homme d’affaires et il gère ses châteaux comme un chef d’entreprise », commente David Faucon. « Il essaye de nous opposer à Meung. Mais je ne rentrerai pas dans cette polémique ».
+ « Les propriétaires privés, comme publics d’ailleurs, se retrouvent avec d’importantes charges et obligations et font face à un désengagement quasi général de tous les partenaires publics », déclare Olivier de Charsonville, délégué régional du Loiret des Vieilles Maisons Françaises (VMF), en précisant que « tout le monde n’a pas la capacité ou la possibilité de développer des projets innovants ».
+ Le Loto du patrimoine est une excellente chose. Maintenant, la crainte, c’est que ces financements viennent en déduction des crédits publics. Il y a un risque de jeu de passepasse », estime Laurent Daussy, délégué Loiret de la Demeure historique depuis douze ans.
RC Loiret. 27/08/2018, p. 2-3

Indre. Le tourisme pour sauver l'histoire... Train du Bas-Berry : à toute vapeur
Depuis la fin des années 1980, l’association Société pour l’animation du Blanc Argent (Saba) s’engage pour la sauvegarde de la ligne de voie ferrée entre Luçay-le-Mâle et Argy. Autrefois menacée, la portion, longue de 27 km, intègre finalement l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1993. Cette distinction s’explique par le caractère exceptionnel de la ligne
NR Indre 27/08/2018, p. 2

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (20 -26 août 2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (20 -26 août 2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: