Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil  Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Empty  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)

Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10207
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)   Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Icon_minitimeLun 7 Jan - 11:59

Musée région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Le Blanc) L’Écomusée prépare ses nouveaux objectifs

Depuis déjà longtemps, on ne parle plus du Musée du Blanc, mais de l’Écomusée de la Brenne. Cette appellation s’inscrit parfaitement dans la ligne directrice tracée depuis l’an passé par sa nouvelle responsable. Aurélie Houbre a succédé à Hélène Guillemot, non pas comme directrice, mais en tant que chargée de mission pour la valorisation du patrimoine de la Brenne. Dans l’immédiat, elle effectue un diagnostic de l’offre patrimoniale du Parc de Brenne, avec un regard appuyé sur l’établissement blancois, pour le faire rayonner sur tout le territoire. Avant de définir les tenants et les aboutissants de cette démarche, le site a continué à fonctionner avec Benoît Huyghe qui assure les visites guidées et les animations ; Danielle Rouet et Annie Dumanovsky, chargées de l’accueil. « Nous continuons à réfléchir sur l’existant, les choses se mettent en place progressivement », expliquait, il y a quelques mois, Aurélie Houbre, avec l’objectif d’intéresser un large public, notamment les jeunes, au patrimoine local. L’Écomusée qui débutera lundi sa trêve hivernale, aura reçu 2.600 visiteurs en 2018. Un chiffre modeste, malgré la présence de l’exposition photo itinérante sur le patrimoine bâti de la région Centre, mais sans doute perfectible.
NR Indre, 03/01, p.12

(Tours) Balzac : une grande expo en 2019
A son grand homme, la Ville reconnaissante : tel pourrait être le sous-titre de l’exposition « Monumental Balzac », l’hommage du musée des Beaux-Arts de Tours au génial auteur pour le 220e anniversaire de sa naissance. « Grâce à un prêt exceptionnel du musée Rodin, incluant vingt cinq sculptures de l’artiste, l’exposition présentera plus d’une centaine d’oeuvres : dessins, sculptures, peintures,  estampes, photographies, documents d’archives, évoquant les projets et les monuments de Paul Fournier, Henri Chapu, Auguste  Rodin, Alexandre Falguière, Anatole Marquet de Vasselot ainsi que les Tourangeaux François Sicard et Marcel Gaumont », écrit le musée.
« Monumental Balzac », du 18 mai au 2 septembre 2019.
NR Indre et Loire, 03/01, p.9

(Châteauneuf sur Loire) L’exposition « Maurice Genevoix, un hymne à la vie » est prolongée
Elle ne fermera pas ses portes lundi 28 janvier comme prévu. L’exposition consacrée à Maurice Genevoix se poursuit finalement jusqu’au dimanche 3 mars, au musée de la Marine. L’occasion de découvrir ou redécouvrir la personnalité et l’oeuvre de l’auteur, à travers une vitrine unique empreinte de souvenirs et d’émotion.
NR Orleans, 05/01, p.13

(Châteaudun) Des Allemands au musée
Le musée des beaux arts et d’histoire naturelle de Châteaudun a accueilli, jeudi, Ute Effland et Andreas Effland, deux archéologues allemands venus découvrir la collection Amelineau de la salle sur l’Égypte, présentée par le musée dunois. Ute et son mari Andreas continuent actuellement les fouilles entreprises par Amelineau à Abydos en Egypte, au 19e siècle. Ils récupèrent les petits fragments laissés sur place et tentent de reconstituer l’histoire de ces éléments. Leurs travaux les ont amenés jusqu’à Châteaudun, où ils découvrent et étudient avec attention la collection égyptienne du musée. (intégral)
L'Echo, 05/01

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 7 Jan - 12:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10207
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)   Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Icon_minitimeLun 7 Jan - 11:59

Archéologie région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Artannes sur Indre) Archéologie sur le site du Clos-Bruneau
Dans le cadre du projet d’aménagement du site du Clos-Bruneau, et pour faire suite au diagnostic réalisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), au début de l’année 2017, la société Archéodunum a été mandatée pour la réalisation de fouilles archéologiques préventives, sur une surface de 2,3 hectares. Pendant deux mois, en fin d’année, une équipe de huit archéologues, dirigée par Mohamed Sassi, a traité les vestiges découverts, après la phase de décapage qui a consisté à déplacer environ 10.000 m3 de terre. Une visite commentée a été réalisée avec des membres de l’association des Amis du patrimoine artannais. Des vestiges ont été identifiés, comme des trous de poteaux ayant servi à l’implantation de bâtiments en bois, ou encore des fosses dont les fonctions ont pu être multiples (dépotoirs, citernes, puits, silos, etc.).
NR Indre et Loire, 06/01, p.9

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 7 Jan - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10207
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)   Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Icon_minitimeLun 7 Jan - 12:00

Patrimoine région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Rouvres) Des bonnes nouvelles pour le patrimoine
Une chose est sûre, l’année qui s’achève a été riche en événements pour l’Association de sauvegarde et de restauration de l’église de Rouvres (ASRER). Au fil des mois, les membres n’ont cessé de mettre en valeur l’édifice tout en lançant une action de réhabilitation de l’ouvrage. Appel aux dons, journées de visites, tombola, messes ou encore conférence de Lorànt Deutsch en septembre dernier ont contribué à ce que beaucoup d’habitants de la région franchissent les portes de l’église. Le bâtiment fait partie des monuments retenus par la mission Stéphane Bern de sauvetage du patrimoine. « Nous terminons l’année en dépassent les 150 membres. Nous avons eu le plaisir de découvrir notre église dans le programme court de France 2 sur la mission patrimoine » explique Ghislain Missonnier, président de l’association qui termine l’année par une bonne nouvelle. « La DRAC a validé le diagnostic de notre église, les membres du bureau tiennent à féliciter Martine Lavacherie, première adjointe, pour ses 18 mois de travail à ce sujet et sa ténacité dans ce dossier ». (intégral)
L'Echo, 02/01

Quoi de neuf à Blois durant l’année 2019 ?
Églises. Une somme de 80.000 € sera consacrée par la Ville aux travaux dans les églises. Les clochers de Saint-Nicolas seront notamment confortés. Ce même édifice verra le retour de la statue de la sainte Madeleine repentante près de quatre ans après qu’elle est partie se refaire une beauté à Tours.
La renaissance de la terrasse du Foix.
Les travaux sur le point de démarrer sont programmés pour une durée de quatre mois et devraient être achevés en juin juste avant que la saison touristique ne batte son plein. L’opération dont le montant s’établit à 540.000 € permettra de rendre tout son éclat à la terrasse du Foix du château royal. Elle bénéficie du mécénat de la banque CIC Ouest qui apporte la somme de 180.000 €. L’objectif est de faire de la terrasse un belvédère avec vue imprenable sur la ville et de la mettre en valeur grâce à des dalles en pierre, des rampes et des massifs floraux. Un jardin s’inspirant de l’herbier d’Anne de Bretagne sera aménagé pour une pause poétique et bucolique.
Halle aux grains.
Les bâches posées sur la toiture de la Halle aux grains en raison d’infiltrations vont enfin disparaître. Un accord avec l’architecte des bâtiments de France ayant été trouvé, la ville de Blois va pouvoir débloquer 80.000 € pour remplacer les verrières.
Expo 41.
Vendus par le conseil départemental à la ville de Blois et au pays des Châteaux, les locaux d’Expo 41, inoccupés depuis plusieurs années, vont entamer une nouvelle vie sur une artère (la rue de la Voûte-du-Château) flambant neuve. Le déménagement du musée de la Résistance devrait être achevé pour la libération de Blois (en août) tandis que l’office de tourisme de Blois-Chambord emménagera à l’automne.
(intégral)
NR Loir et Cher, 04/01

(Romorantin) De la céramique à tous les coins de rue
Aviez-vous remarqué cette frise de céramique sur le bâtiment du centre d’accueil et de soins aux adolescents, situé rue de la Sirène, près de la mairie ? Ou encore ces deux cabochons sur les anciens bains-douches, actuel bâtiment appartenant à la CCAS, à côté du centre des impôts ? Ces deux décors en céramique, l’un attribué à Alexandre Bigot, l’autre de la tuilerie Perrusson, datent de la fin du XIXe siècle ou début XXe. Et des décors en céramique comme ceux-ci, on peut en voir un peu partout à Romorantin. « On compte une cinquantaine de maisons avec des décors Perrusson », explique par exemple Julie Brossier-Duclos, responsable de la collection « Céra’brique » à la Fabrique Normant. El le a d’ailleurs donné une conférence sur ce thème en septembre dernier. Ces décors peuvent aller de la simple frise à un bâtiment entier recouvert de céramique. Alexandre Bigot, né à Mer en 1862, a laissé sur Paris des bâtiments Art nouveau couverts de céramiques du Loir-et-Cher.
NR Loir et Cher, 04/01, p.14

Dans les voeux des communes
Chinon
Un clocher restauré. Les travaux de restauration du clocher de l’église Saint-Gilles débuteront dès ce premier trimestre, pour un coût de 275.000 €.
NR Indre et Loire, 04/01

(Tremblay les Villages) L’église a besoin d’être rénovée
Lors du dernier Conseil municipal de Tremblay les Villages, les élus, dans le cadre de la section finances, ont demandé des subventions auprès de plusieurs organismes, FDI (fonds départemental d’investissement), DETR (dotation d’Équipement des Territoires Ruraux) pour aider aux financements de travaux de sécurité et d’économie d’énergie, d’aires de jeux et à l’église de Tremblay centre bourg. Il apparaît urgent de procéder à la restauration du choeur de l’église Saint Paul de Tremblay qui présente des fissures. Les travaux sont estimés à 250.855 € (HT ). Les élus vont solliciter des subventions pour la restauration de l’église de Tremblay. Le montant des travaux est de 250.855 €. Les élus sollicitent une aide de 15.000 € de la part du Conseil départemental. L’autofinancement et emprunt seraient de 235.885 €. Au vu des coûts importants de la réparation, Christelle Minard, la maire, suggère de passer une convention avec la fondation du patrimoine dans le but d’organiser une souscription publique. Les élus votent pour à l’unanimité. (intégral)
L'Echo, 05/01

(Thiron Gardais) La deuxième tranche de travaux est en cours de préparation
La première tranche de la restauration de l’abbaye de Thiron-Gardais vient de s’achever. La réunion de fin de chantier s’est déroulée en présence de Marie Suzanne de Pontault, architecte en chef des Monuments Historiques, de Maximilien Philomenko, architecte du patrimoine, et de Valérie Distretti, dans le cadre de son assistance à maîtrise d’ouvrage. « Lors de cette réunion, la commune a émis plusieurs réserves, notamment la remise en état du chantier, le nettoyage des ments en béton et la résolution du problème de la stagnation de l’eau de pluie au pied de l’édifice », indique Victor Provôt, le maire, qui, depuis, a pu lever ces réserves. Les travaux ayant été effectués comme demandé. Une seconde tranche évaluée à 850.000 euros Une deuxième réunion a eu lieu récemment. Elle consistait principalement à envisager la seconde phase des travaux. « Elle comprendra la reprise des pieds de charpente, la consolidation de la totalité du mur nord par injection de chaux, la création d’une charpente et de la toiture du nouveau cloître et l’aménagement des abords », détaille le maire. Le chiffrage ayant été effectué par la même occasion, cette seconde tranche est évaluée à 850.000 euros, budget global émis pour la demande des subventions. « Cette seconde phase ne pourra avoir lieu que si la commune parvient à dégager les 400.000 euros qui seraient à sa charge en autofinancement », précise l’élu. (intégral)
L'Echo, 05/01

(Chilleurs aux Bois) Chamerolles se découvre dans le détail
Le tourisme devient de plus en plus 2.0, c’est un fait. Et le château de Chamerolles, à Chilleurs aux Bois, qui dépend du conseil départemental du Loiret, n’échappe pas à la règle. Depuis septembre dernier, le visiteur peut le découvrir d’une nouvelle manière, moins classique, grâce à l’application Geomotifs. Téléchargeable gratuitement sur n’importe quel smartphone (via Appstore ou Playstore), elle a été imaginée par Sylvain Lambert. Grâce à elle, on pouvait déjà se balader le nez en l’air dans Orléans à la recherche de détails architecturaux ou encore au château de Sully sur Loire. Le partenariat avec le Département se poursuit donc. « Il m’avait passé commandé pour un premier château. Les retours ont été positifs. Donc on a continué avec Chamerolles », explique Sylvain Lambert. Cette année, c’est le château de Gien qui devrait en bénéficier. Le principe de cette application est simple : il faut retrouver à l’intérieur de l’édifice ainsi qu’à l’extérieur des motifs architecturaux. À Chamerolles, dix huit ont été sélectionnés. Ils apparaissent sur un plan. On les trouve sur le porche d’entrée, sur une poignée, une façade, dans la chapelle, dans les différentes chambres… Il suffit de cliquer sur chaque point pour jouer. Un calque reprenant une forme du bâtiment apparaît alors sur l’écran du smartphone, qu’il faut « apposer » à celui dans la réalité. Puis vient le détail, le motif en lui même, à retrouver.
RC Loiret, 06/12, p.11

(Bourges) C’est gratuit chez le grand argentier
Dans la cour intérieure du palais Jacques Coeur, Thomas, le guide, dévoile les secrets des façades. Cette grande maison du XVe siècle, composée de 43 salles, il la connaît comme sa poche. « Ce n’est pas la première fois qu’on vient » déclarait, hier, Emmanuelle Lebourg. « C’est 8 euros l’entrée, mais nous payons parce que la visite est de qualité. Nous n’avons jamais été déçues ici. » Frédérique, sa soeur, est de Grenoble. Venue passer les fêtes dans leur maison de vacances, elle savait que la visite serait gratuite aujourd’hui. « On retrouve ce principe de visite gratuite dans beaucoup de musées, de lieux culturels. Malheureusement, je dois absolument repartir ce dimanche. De plus, j’imagine qu’il y a beaucoup plus de monde à ces occasions. » Selon Nadine, responsable de la billetterie et de la boutique, ce n’est pas forcément le cas. « Il peut y avoir un peu d’affluence le dimanche matin, mais ce dimanche par exemple, avec la fin des vacances, ceux qui viendront ne seront pas gênés par le monde. Et puis ceux qui sont de passage ne sont pas toujours au courant. »
Le Berry, 06/01, p.11

(Châteaudun) Gratuité au château
L’accès au château de Châteaudun est gratuit pour tous les 1er dimanches du mois en basse saison. Vous pourrez en profiter, aujourd’hui, de 10 heures à 12h30 et de 14 heures à 17h30, pour venir contempler 800 ans d’histoire à travers une rare succession d’éléments d’architecture médiévale, gothique et Renaissance mais aussi (re) découvrir les expositions « Il était une forêt », qui nous plonge dans l’univers magique et inquiétant de la forêt et ses mythes, et « Du fil à la trame », qui met, notamment, en valeur des tentures de l’Ancien Testament de Simon Vouet et de Tancrède et Clorinde de Michel Corneille. (intégral)
L'Echo, 06/01

(Loches) Le château de Verneuil après le lycée et avant l’hôtel

A droite de la porte principale, le panneau est toujours là. « Établissement Sainte-Jeanne-d’Arc : accueil, direction, internat éducatif et scolaire. » Une relique : depuis 2015, le lycée horticole privé des Apprentis d’Auteuil a quitté les lieux pour s’installer à Loches. Le 23 décembre, certains élèves l’ayant fréquenté ont retrouvé, l’espace de quelques heures, leurs anciens locaux grâce à la fête du château de Verneuil. Le grand public a pu lui aussi profiter des visites des deux édifices, l’un datant du XVe siècle et l’autre du XVIIIe siècle. Et ce alors que le site doit se muer en complexe hôtelier. « On va garder le style ancien, c’est lui qui intéresse les gens. Imaginez un mariage dans cette salle, c’est le rêve ! », commente Jade Zhou. La directrice générale de la société Gilcom, qui porte le projet, décrit la grande pièce du château XVIIIe siècle, dans laquelle est prévu un restaurant. Son collègue Patrick Gilles (*) décrit les fonctions qu’il entend donner à chaque zone du château XVIIIe : « Un espace culturel avec des expositions » dans les salles près de l’entrée, un lieu pour « la dégustation de vins » et un coin « bien-être » aux abords de l’ancienne chapelle au sous-sol, « 24 chambres » aux 1er et 2e étages, auxquelles on accède par un superbe escalier… Mais aussi « 14 chambres » dans le château du XVe siècle.
(*) Également à l’origine du projet de reconversion de l’ancienne école Vigny, à Loches, en logements.
NR Indre et Loire, 06/01, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Re: Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)   Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (31 décembre 2018 - 6 janvier 2019)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: