Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil  Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)

Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 9:33

Musées en Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire


(Malesherbes) En 2019, un AMI qui vous veut du lien
Hier, dans l’atelier musée de l’imprimerie à Malesherbes, point de cliquetis mécaniques ou de bruissements de papier à l’horizon. C’est une voix douce enveloppant les grosses machines sur une musique jouée à l’accordéon, qui s’est détachée dans le grand bâtiment ouvert depuis septembre dernier. Thomas Gaubiac, comédien et chanteur, et son accordéoniste Rodrigue Fernandez ont en effet ouvert la saison culturelle du musée. avec un monologue musical autour de Barbara. Les contours de ladite saison (jusqu’en juin) ont été esquissés par le directeur du musée JeanMarc Providence et JeanMarc Adolphe, journaliste et directeur artistique. Si les dates et les détails ne sont pas tous calés, l’esprit est résumé par JeanMarc Providence : que l’AMI « ne soit pas un coffre fort, mais un lieu ouvert, d’échanges, où tous les arts pourront s’exprimer ». Tous les arts s’exprimeront donc dans les mois à venir, avec des ateliers ponctuels et un moment phare  (spectacle, performance…) à chaque fin de mois. Pour suivre l’actualité de l’AMI et les dates des événements annoncées au fur et à mesure, suivre sa page Facebook « Atelier-musée de l’imprimerie ».
RC Loiret, 21/01, p.10

(Châteauroux) Les oeuvres du musée exposées à Blaise-Pascal
Le Musée Bertrand prend, en quelque sorte, ses quartiers au lycée Blaise-Pascal. Pour la troisième fois depuis novembre, l’une des oeuvres du musée est exposée au CDI, pour en faire profiter toute la population du lycée. Il s’agit du Bricolin, statue en bronze réalisée en 1899 par le sculpteur berrichon Ernest Nivet. Une initiative qui a vu le jour grâce à quatorze élèves de 3e prépa pro. « C’est à la suite de la visite du Musée Bertrand, lors d’un rallye culturel en ville avec une classe de terminale, que les élèves ont eu l’idée de faire  découvrir les oeuvres du musée directement au lycée, au CDI, lieu de passage par excellence, explique Edwige Delforno, professeur de lettres-histoire. Le projet s’intitule Un jour, une oeuvre. Grâce au soutien de Michel Naturel, directrice des musées de la ville, une convention de prêt exceptionnel a été signée, pour qu’une oeuvre soit exposée une journée, une fois par mois. » Ainsi, jeudi dernier, la journée était consacrée au Bricolin d’Ernest Nivet. Depuis novembre, Un jour, une oeuvre a permis la présentation d’une armure et d’une épée en relation avec un travail sur La Légende du Roi Arthur et d’un tableau d’Anthony Troncet, Les Moissons. Les élèves poursuivront leur travail avec la réalisation d’un livre illustré sur le sujet. Leur projet sera repris l’an prochain, par leurs successeurs en prépa pro. (intégral)
NR Indre, 21/01

Vierzon. Ils œuvrent à valoriser le patrimoine
Les Amis du musée de Vierzon en assemblée générale. L’année écoulée a été marquée par les nombreuses acquisitions. L’année 2019 sera conduite sous le signe de la continuité, puisque toute l’équipe en place reste la même. Depuis le 1e r janvier, il existe quatre musées sur
le territoire de la communauté de communes. Frédéric Morillon, président des Amis du musée de Vierzon, souhaite organiser une rencontre entre les associations d’amis des musées, « dans le respect et l’indépendance de chacune des structures, afin d’envisager des actions
communes, pour créer une synergie, bénéfique à l’ensemble du bassin de vie » a-t-il précisé.
Le Berry rép., 24/01/2018, p. 15

Sainte-Montaine. La commune croit en la culture
Lors de la cérémonie des vœux, le maire, Jean-Bernard Grimault, a évoqué les réalisations à venir, et notamment le développement de la notoriété du musée Marguerite Audoux. « Nous croyons fortement au potentiel culturel et touristique de notre musée, son pic de fréquentation est devant nous. »
Le Berry rép., 24/01/2018, p. 18

Nogent-le-Rotrou. Un logo qui reprend la forme du donjon
Une nouvelle identité graphique a été créée pour le musée de l’histoire du Perche. Le plus âgé des donjons médiévaux encore debout en Europe devient le logo du musée qui ouvrira en avril au château des comtes du Perche. Dans son code couleur, le
nouveau logo est aussi réhaussé de cette couleur gueules, si chère aux Percherons spécialisés en héraldique puisqu’il s’agit de l’émail rouge qui remplit les trois chevrons du blason du Perche sur fond d’argent.
Les équipes du musée, du château et des services culturels de la Ville sont déjà à pied d’œuvre pour rédiger tout ce qui composera la trame du parcours des visiteurs à travers les salles, les tours, les extérieurs et les points d’intérêts mis en valeur par la
réalité augmentée sur écran et sur tablette numérique. L’objectif affiché est de doubler la fréquentation du musée qui variait ces dernières années entre 18.000 et 20.000 visiteurs.
Écho rép. 24/01/2019, p. 26

Orléans. 1789 et l’horloge sans pareille
Une pendule en bronze ciselé et doré, datant de 1789, époque Révolution française, et réalisée par un horloger orléanais a été vendue aux enchères, dimanche dernier, à Vendôme par le  commissaire-priseur régional Philippe Rouillac. Adjugée 7.000 euros à un collectionneur orléanais… Mais tout de suite préemptée par le musée des Beaux-Arts d’Orléans ! « Une représentante de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) s’ est levée indiquant qu’elle faisait préemption au nom du ministère pour le musée des Beaux-arts.C'est la seule pièce d’horlogerie orléanaise à bientôt figurer dans le musée des Beaux-Arts, d’ici quelques semaines.
Rép. Centre Orléans 24/01/2019, p. 11N

CC Bonnevalais
Il a, également, évoqué la candidature du Bonnevalais pour accueillir le musée du Compa qui devrait quitter Chartres et pourrait trouver place dans l’ancienne ferme de la Chaise.
L'Echo, 26/01

(Chartres) Pas radin et "bâtard"
Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, est prêt à mettre un euro symbolique pour racheter l’ancienne maison d’arrêt de Chartres à la chancellerie, afin d’y développer « un projet culturel et touristique », et pourquoi pas « un musée de la boulangerie ». Pas pingre, l’élu se dit prêt à pousser « à 2 € ! ». ■ L’idée d’installer un musée de la boulangerie à Chartres, dans l’ancienne maison d’arrêt de Chartres, inoccupée depuis 2014, titille Jean-Pierre Gorges. Petitfils et fils de boulanger, le maire de Chartres connaît bien cette corporation, même s’il a, en embrassant une carrière politique d’élu, tordu le coup à l’atavisme familial : « Moi, dans la famille, je suis le bâtard ! » (intégral)
L'Echo, 27/01

(Dreux) La Ville entre dans ce musée
L’idée avait déjà été débattue, l’an dernier. Mais cette fois, c’est officiel : la Ville de Dreux, au même titre qu’elle gère le musée d’art et d’histoire Marcel Dessal, prendra en mains l’avenir de l’écomusée des vignerons et des artisans drouais. L’annonce officielle a été faite, hier après midi, par Gérard Hamel, maire (LR) de Dreux, à l’occasion de l’assemblée générale de Flora Gallica. Rappelant qu’il avait tout d’abord souhaité faire entrer ce musée dans le giron de la communauté d’agglomération, Gérard Hamel a justifié sa démarche par l’intérêt que représente l’Écomusée des vignerons sur le plan du patrimoine local et, surtout par « les galères » que subissent au gré des différents gouvernements, les bénévoles à chaque fois qu’ils souhaitent embaucher ou pérenniser leurs contrats aidés. Très concrètement, le service des espaces verts sera chargé de la taille de la vigne Flora Gallica de 3.000 mètres carrés plantée, il y a trente ans, sur le coteau des Bâtes. Le même service devra également entretenir le jardin médiéval. « L’Écomusée fonctionnera comme le musée Marcel Dessal : il y aura un conservateur et des employés qui seront payés par les contribuables de Dreux », a détaillé le maire. Damien Chantrenne, conservateur du musée de Dreux, va ainsi entreprendre un inventaire de toutes les pièces présentes dans le musée FloraGallica.
L'Echo, 27/01, p.12

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 28 Jan - 14:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 9:33

Archéologie en Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire


Au fil des cérémonies des vœux des communes

Bonnée
Lancement du marché d’agrandissement du cimetière qui implique de nouveau des fouilles archéologiques pour un montant d’environ 100.000 €. Le marché d’aménagement sera engagé dans la foulée pour la somme d’environ 70.000 €. Ce chantier, qui doit se dérouler dans le second semestre, « est lourd et indispensable pour la commune », précise le maire.
RC Loiret, 22/01

Monts
Il a déploré que pour des tracasseries administratives (fouilles archéologiques demandées puis annulées par la Drac), l’installation du Family Parc, avec à la clé de nombreux emplois, soit repoussée d’une année.
NR Indre et Loire, 26/01

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 28 Jan - 14:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 9:34

Patrimoine en Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire


Cathédrale de Chartres : verrue en vue
La cathédrale ne dominera plus l'étroite esplanade, elle sera emprisonnée par une dalle en pente, véritable ouvrage d'art qui tiendra du parking souterrain. C'était la couverture du dernier magazine municipal de Chartres: une vue du projet de l'atelier Forma6 et de l'architecte Michel Cantal-Dupart montrant «les futurs aménagements du cloître de la cathédrale». Le site qui va être transformé est en réalité le parvis, né des dégagements du XIXe siècle. L'enjeu est majeur: c'est l'arrivée devant le monument, l'éblouissement de la première vue, la découverte de cet extraordinaire objet du désir admiré de loin. Ce projet, consultable sur le site de la mairie, ne concerne pas seulement les Chartrains - qui ont été nombreux à s'étrangler en ouvrant le petit journal des boîtes aux lettres. La cathédrale de Chartres n'appartient ni à la ville, ni à la France, ni aux lecteurs de Charles Péguy ; comme le Parthénon ou les pyramides, elle est la propriété du monde entier, qui a sur elle un «droit de regard». Hélas, la Commission nationale des monuments historiques a tout approuvé, rien ne s'oppose au lancement du chantier.
Le Figaro, 21/01

(Baugy) Ensemble pour le patrimoine
L’association Patrimoine balgyciens 18 entend continuer à se donner les moyens de poursuivre ses objectifs de valorisation du patrimoine de Baugy, mais aussi de Saligny-le-Vif et Laverdines, depuis la création de la nouvelle commune. Pour découvrir ses actions, le public est invité à visiter le site internet et la page facebook : Patrimoine Balgycien.fr.
Le Berry, 21/01, p.14

(Vierzon) Le B3 sous l’angle architectural
Une nouvelle publication sur la Société française va ravir les amateurs de ce site emblématique du patrimoine industriel local. Des ingénieurs de renom ont conçu le principe des nefs L’étude historique et architecturale réalisée en 2017 par Matthieu Couchet, historien du patrimoine, est désormais disponible pour le grand public. Principale révélation de ce travail commandé par la Direction régionale des affaires culturelles : des ingénieurs de renom, Ernest Pantz et François Hennebique, au début du XXe siècle, ont conçu le principe des nefs qui a été reproduit jusqu’en 1924, au fil de l’expansion de l’usine. Matthieu Couchet avait fait une présentation de son étude en septembre 2007. Depuis, à la demande la ville, il a travaillé avec Émilie Salvaing, journaliste, et Isabelle Sicard, infographiste, pour réaliser cette brochure souple de 24 pages, au format à l’italienne.
Le Berry, 21/01, p.17

(Ymonville) Pour que les moulins tournent rond
Les adhérents de l’association des Meuniers d’Ymonville se sont retrouvés, vendredi, dans la salle multiactivité. Le président Daniel Chartier a rappelé les travaux entrepris en 2018 : la restauration du bardage faite par les bénévoles de l’association pour un montant de 3.900 €, subventionné à 40 % par la DRAC, et puis la toute récente mise “en lumière” du moulin réalisée par EDF par la pose, en juillet, d’un câble de 260 m entre le village et l’édifice, après un accord qui a fait suite à l’installation de cinq éoliennes à Epieds, hameau voisin. Il a ensuite évoqué la situation difficile de certains moulins de la région.
L'Echo, 21/01, p.13

(Chateaudun) Volontaires, inscrivez-vous en ligne
Vous rêvez d’incarner un preux chevalier de l’époque de Jean de Dunois, une dame de la cour ou d’évoluer dans une cuisine pleine de vie et de gouaille, rejoignez La Grande épopée. La troisième saison qui retrace une partie du destin de Jeanne d’Arc, de Jean de Dunois et de Charles VII, au XVe siècle sera à l’affiche, au mois de mai, au château de Châteaudun. Les inscr iptions des volontaires ouvrent sur le site Internet « lagrandeepopee.com ». Comédiens, figurants… « Nous recherchons cent nouveaux volontaires de 8 à 88 ans : des comédiens, des figurants, des personnes en coulisses, que l’on ait une expérience du théâtre ou non », précise Julie Gelugne, directrice logistique de Polaris. Au côté du Centre des monuments nationaux (CMN), la société de production veille sur la conception du spectacle, depuis la première édition en 2017. Une fois connectés à la page d’accueil du site Internet de La Grande épopée, les volontaires devront remplir un formulaire. « Ils pourront, également, retrouver les informations sur tout ce qui est proposé », souligne Julie Gelugne qui travaille en lien avec Charles Mollet, créateur et metteur en scène de ce spectacle.
+ Le spectacle sera à l’affiche en mai
L'Echo, 21/01, p.21

(Perrusson) Travaux de l’église
Signature du contrat de maîtrise d’oeuvre avec l’architecte B. Ruel, pour 15.708 € HT. (intégral)
NR Indre et LoireW, 21/01

(Orleans) Jeanne change de scène
Les contours des 590e s Fêtes johanniques ont été dévoilés, hier matin, par l’association Orléans Jeanne d’Arc. La principale nouveauté : le spectacle du 29 avril organisé, ces dernières années au Campo Santo, se déroulera, désormais, dans la cathédrale. « Il ne sera pas confié à un prestataire mais aux membres de l’association Orléans Jeanne d’Arc, annonce Bénédicte Baranger, la présidente. Nous nous chargerons de la mise en scène, de la rédaction du spectacle, de la production… C’est important de mettre tous les membres de l’association sur un même projet. » Ils plancheront, donc, sur un spectacle dont le thème sera « le combat des Écossais aux côtés de Jeanne d’Arc à Orléans. Son histoire n’est pas toujours connue. L’ar mée écossaise était avec elle lors de son entrée dans la ville. Nous voulons un spectacle pédagogique et historique. »
RC Orleans, 22/01, p.7

(Ingré) Une subvention remise pour financer les travaux de l’église
Samedi matin, salle des mariages, le club Mécènes du patrimoine du Loiret a remis à la ville d’Ingré une subvention de 3.000 euros pour les travaux de rénovation de l’église Saint-Loup. Placé sous l’égide de la Fondation du patrimoine, ce club fédère des entreprises désireuses de contribuer aux projets de restauration du patrimoine local. Et cette aide de 3.000 euros est la bienvenue pour financer un chantier estimé à 150.000 euros. Pour mémoire, la ville a fait appel au mécénat en lançant une souscription publique, avec le concours de la Fondation du patrimoine, à laquelle il est toujours possible de participer. Dons possibles sur Internet (www.fondation-patrimoine.org\2665) ou par chèque, à Fondation du patrimoine, 25 avenue de la Libération, Orléans. Déductibles des impôts. (intégral)
RC Orleans, 22/01

En 2018, Chambord a encore atteint le million de visiteurs
Hasard du calendrier, l’information a été diffusée hier lundi 21 janvier, date anniversaire de la mort de Louis XVI. Elle confirme que Chambord, jadis emblème de la monarchie avant de devenir un joyau républicain, est toujours l’un des monuments les plus visités de France. L’an passé, la barre du million de visiteurs a, en effet, été franchie pour la deuxième année consécutive. En cumulant les entrées payantes au château (qui étaient, pour mémoire, 916.888 en 2017) et les participations à des activités de loisir, ce sont précisément 1.017.836 touristes qui ont été dénombrés. Un chiffre qui serait bien plus important encore en y ajoutant les simples promeneurs qui arpentent les allées aménagées de la « grande promenade » du Domaine, à pied ou à vélo, sans bourse délier. A titre de comparaison, l’affluence de 2017 s’était établie à 1.050.074 visiteurs, dont 41.000 Loir-et-Chériens qui avaient alors profité de l’opération gratuité mise en place par le conseil départemental à leur attention. Une opération qui a concerné, en 2018, le  Domaine de Chaumont-sur-Loire et les jardins du Plessis-Sasnières. En 2018, tout en gagnant des parts de marché à l’international, Chambord a continué à séduire une audience locale : les visiteurs du Loir-et-Cher et du Loiret arrivent toujours en tête de la clientèle française, devant les Franciliens. Cela s’est notamment vérifié pendant la période des fêtes : la fréquentation a bondi de 13 % en décembre, avec un total de 40.000  visiteurs « C’est un record », se réjouit Cécilie de Saint-Venant, la directrice de la communication du Domaine national.
NR Loir et Cher, 22/01, p.6

Nohant autrement chez George Sand

Le Centre des monuments nationaux propose des visites « Nohant autrement », au domaine de George Sand, à Nohant, les samedis 26 janvier, 9 février et 23 mars, à 15h : visite commentée pour (re) découvrir la demeure de George Sand sous l’angle des principaux aménagements que la romancière fit  réaliser pour répondre à des besoins de confort. Les nouveaux équipements de la maison font suivre les évolutions techniques dont George Sand fut témoin tout au long du XIXe siècle. La visite permet de découvrir des pièces de la maison ordinairement fermées au public : la petite salle de bain, la chambre de Marcellina, épouse de Maurice Sand, et l’atelier de peinture de ce dernier, aménagé en 1852. (intégral)
NR Indre, 23/01

(Saint Avertin) Travaux de restauration du puits des Brûlés
Certains puits situés au beau milieu de l’espace public ont souffert des coups de boutoir et autres chocs provoqués par des voitures. Ainsi le puits Coellier, situé au carrefour de la rue des Placiers et de la rue de Cangé, a-t-il été démoli en 1998 par un camion militaire. Il a été refait et conserve son statut de point de repère pour les randonneurs. Actuellement, la Ville procède à la restauration du puits des Brûlés, situé au carrefour des rues Léon-Brulon et du 8-Mai-1945. Ce puits a été, lui aussi, maintes fois écorché par des pare-chocs, mais jamais d’une manière aussi importante que le puits Coellier. L’entreprise Saint-Avertin Construction effectue son ravalement après avoir soigneusement remis en place les pierres qui le constituent. (intégral)
NR Indre et Loire, 23/01

(CC Chinon, Vienne et Loire) Maison Dutilleux : l’État fait cadeau de 250.000 €
L’enveloppe avec le cachet de l’État est arrivée dans la boîte aux lettres de la CCCVL, quelques jours avant Noël. A l’intérieur, un chèque de 250.000 €  pour aider à la rénovation (en cours) de la maison du compositeur français Henri Dutilleux, à Candes-Saint-Martin. Un geste qui tombe à point nommé, alors que le projet de cet édifice dédié à l’accueil d’artistes, estimé à 560.250 € et approuvé en mai 2017, avait été ralenti par des considérations architecturales. « Une aide appréciable et appréciée à sa juste valeur, a déclaré Jean-Luc Dupont. Il est important que ce lieu ait une issue favorable. » (intégral)
NR Indre et LoireW, 23/01

(Orleans) Le vieux Bailly de la cave au grenier !
« Réhabilitation totale ». C’est le nom qui pourrait être donné au nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire du collège Bailly. Elle remonte au XVIIe.  Caché par d’épaisses portes de bois à la teinte pr une un peu passée, le vieil Anatole Bailly roupillait derrière les murs proprets de la rue Jeanne d’Arc.Tranquille… Et voilà que l’on rappelle l’ancien collège, mis en sommeil il y a plus de dix ans, et  que l’on tire de la sieste ce colosse du coeur de ville, pour lui assigner la mission d’accueillir des étudiants de grandes écoles. Mais l’ancêtre est il apte à reprendre du service ? La pause d’une décade n’a t elle pas trop amoché ses quelque 5.000 mètres carrés de bâtiment, pris en sandwich entre la Maison des associations d’Orléans et l’école Ducerceau ? De la cave au grenier, le tour du propriétaire démarre. Les portes s’ouvrent, en silence. Le père Bailly est à l’électrique, c’est déjà ça. À main gauche, des box. Au sous sol des bâtiments du XIXe siècle, ce qui semble être les vestiges de l’église Saint Samson, « datée probablement du XIe siècle », selon le diagnostic archéologique de 2015.
RC Orleans, 25/01, p.8

(Pithiviers et Beaune la Rolande) Un regard de lycéens sur les camps
Ils ont posé leur regard, puis tenu leurs appareils photos et téléphones, sur des sites où l’histoire immatérielle prend plus de place que les traces matérielles. Quatre classes, dont l’une de 1e du lycée Duhamel du Monceau à Pithiviers, et une du lycée professionnel agricole (LPA) de BeaunelaRolande, se sont lancées en septembre 2018 dans un travail photographique sur les sites des camps d’internement de Pithiviers et de BeaunelaRolande. Plus de 16.000 juifs furent internés dans ces deux lieux, entre 1941 et 1943. Le défi pour ces lycéens, en réalisant cette exposition « Photographier contre l’oubli » : redonner de la vie et du sens au présent (“photographier”) à ces lieux passés, en grande partie disparus ou transformés depuis (“contre l’oubli”). Leur travail, qui sera exposé au lycée Duhamel du Monceau à partir de ce lundi et jusqu’au 8 février, a été mené sous l’impulsion du Cercil (Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement du Loiret) basé à Orléans.
+ Un « chemin de lumière » pour la mémoire ce lundi
RC Loiret, 25/01, p.11

(Bruère Allichamps) Deux semaines après l’assemblée générale.
Reconstitué le 11 janvier après plusieurs démissions (notre édition du 13 janvier), le bureau des Amis du prieuré d’Allichamps vient d’enregistrer celle de  son nouveau secrétaire, Roger Dagher. « On m’a un peu forcé la main pour prendre ce poste, explique t il. Je reste un membre fervent et un amoureux inconditionnel du prieuré, mais la représentante légale ayant annoncé son départ en fin d’année, on aurait dû laisser la chance à quelqu’un d’autre de  réparer la saison 2020. » Nicole Kulig, représentante légale, prend acte : « C’était mon rôle d’insister, assure t elle. Mon but est de faire ouvrir et visiter le prieuré. On va y arriver. » Le programme d’expositions, de mai à septembre, est presque calé, et doit être complété par d’autres types d’animations. (intégral)
Le Berry, 25/01

(La Ferté Vidame) Le Petit Château va enfin renaître
Posé sur un écrin de verdure le Petit Château du duc de Saint Simon à la Ferté Vidame  fait face aux magnifiques ruines du château. L’histoire de ces anciennes écur ies est intimement liée à celle de Louis de Rouvroy, duc de Saint Simon. C’est le célèbre écrivain qui les a fait construire. Passé de main en main, jusqu’à ce que le Conseil départemental d’Eure et Loir en fasse l’acquisition, le Petit Château est aujourd’hui dans « un état dégradé », selon le Département. Lors de l’examen du budget, le jeudi 10 janvier, les conseillers départementaux ont voté à l’unanimité une somme de 700.000 €, pour enfin commencer les travaux de restauration de ce monument historique. Il était vraiment temps. « Je me souviens d’un dîner, un soir de 2014, dans le Petit Château, où il y avait eu un énorme orage. Il pleuvait à l’intérieur du bâtiment », témoigne Bernard Planque, le maire de la Ferté Vidame, pour détailler l’état de dégradation du bâtiment. Depuis, le Petit Château a été fermé au public et les fentes, où avaient lieu les infiltrations ont été calfeutrées.
+ 700.000 € pour commencer
L'Echo, 25/01, p.20

(Vendôme) En bord de Loir Moris se prépare
Ce chantier de la rue piétonne ne peut pas passer inaperçu car tout est revu du sol au plafond. Y compris la toiture qui a été refaite. Une maison du XIXe avec poutres et pierres apparentes, reconstruite après une crue du Loir qui, dans un passé très lointain, abritait une boulangerie avec son dépôt de farine et des appartements. Ont suivi une agence immobilière, une boutique de téléphonie puis plus rien. C’est après avoir fait tomber quelques cloisons, monté quelques murs, aménagé un escalier central, créé cuisine et salle, que la nouvelle destination du lieu sera opérationnelle. A la mi-mars, le restaurant « Moris » , nom de cette nouvelle table de Vendôme, ouvrira.
NR Loir et Cher, 25/01, p.19

(Amilly) Un chantier qui tourne à plein régime

Elle ne se dévoile pour l’instant qu’aux yeux de quelques amoureux du moulin Bardin, qui la découvrent comme une oeuvre d’art. La grande roue à aubes a officiellement fait son retour hier, à Amilly. Patiemment reconstruite par un artisan d’exception du Maine et Loire, elle semble prête à animer, comme des décennies auparavant, la machinerie du Moulin Bardin. Avant d’entendre à nouveau battre le coeur du bâtiment, il faut d’abord en poursuivre la restauration, entamée à l’automne dernier. L’une des tâches les plus délicates aura été la reconstruction de l’extension, pour faciliter l’accessibilité. L’instabilité du sol a obligé à aller chercher une assise à vingt mètres de profondeur, grâce à des pieux en béton. Ce bâtiment annexe desservira bientôt les trois niveaux du moulin puisque l’escalier historique sera conservé mais fermé pour des raisons de sécurité. Le montant du chantier s’élève à plus de 800.000 euros, supporté par la ville, avec le soutien du conseil départemental (154.000 €) et d’une souscription publique de la Fondation du patrimoine, mais aussi d’un mécénat d’AG2R la Mondiale.
RC Loiret, 26/01, p.16

(Amilly) Près d’un million d’euros pour rénover l’église de Saint-Firmin

C’est cette fois près d’un million d’euros qui seront consacrés à la deuxième église de la ville, à l’histoire pas banale. Le quartier Saint Firmin des Vignes avait, au XVIe siècle, sa chapelle. Ce n’est qu’au XIXe siècle que les habitants du quartier ont obtenu leur propre paroisse, et ce pour une bonne raison : coupés du bourg la moitié de l’année à cause des caprices du Loing, ils ne pouvaient assister à l’office à l’église Saint Martin. Et la chapelle Saint Firmin est devenue église. C’est ce pan d’histoire locale que veut préserver aujourd’hui la ville. Une nouvelle convention de partenariat entre la Fondation du patrimoine et la ville a été signée hier, pour le lancement d’une souscription publique afin de récolter 9.000 €.
RC Loiret, 26/01, p.16

(Gien) Deux anniversaires pour les historiens

L’assemblée Générale de la Société historique et archéologique du Giennois (Shag) s’est tenue la semaine dernière. Le président Éric Chevert a ouvert la séance en déplorant le décès d’Arlette Ravoyard cette année, rappelant qu’en 2017, c’est son époux Jean Ravoyard qui s’en est allé ; l’année précédente avait vu la disparition d’André Chambault et Jacqueline Champault, des piliers de l’association. Malgré tout, la Shag s’est maintenue à 36 adhérents, un effectif « réduit » qui incite le président à lancer un appel au bénévolat. En 2022 l’association fêtera ses 100 ans, et surtout l’anniversaire des 500 ans de la mort d’Anne de France – ou Anne de Baujeu (14611522), régente de France sous le règne de son frère Charles VIII, qui fut notamment comtesse de Gien, dont elle construisit le château actuel. La célébration de ce dernier événement est déjà en réflexion à Moulins (Allier), dont elle fut également la maîtresse, mais la Shag et la ville de Gien « se doivent d’honorer cette coïncidence symbolique » en proposant « une ou plusieurs manifestations historiques et culturelles de grande qualité ».
+ Des travaux à la maison des Alix
RC Loiret, 26/01, p.16

(Drevant) Le théâtre antique change de visage
L’étude de diagnostic architectural, menée entre 2007 et 2015, avait mis en avant les différents désordres du théâtre antique de Drevant, dans le sud du Cher. Dans un souci de restauration, de consolidation et de mise en valeur, la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) Centre Val de Loire a lancé, voici un an, un vaste chantier sur le site, propriété de l’État, qui devrait durer jusqu’en 2021. La mise en valeur du théâtre passe d’abord par une nouvelle délimitation des espaces afin de mieux intégrer les vestiges tant du point de vue urbain que du paysage. Le grillage actuel sera remplacé par une clôture en châtaignier, davantage en harmonie avec la structure architecturale et paysagère du lieu. Le chantier s’attache, aussi, à intervenir sur les maçonneries du site : « Il y avait des protections qui dataient du début du siècle dernier mais elles arrivaient un peu à bout, explique Pascal Chauveau, ingénieur du patrimoine au sein de la Drac. Ce sont des dalles de ciment qui finissent par se fissurer. L’eau rentre et lessive l’intérieur des maçonneries. » Malgré le soin accordé à l’entretien du site, les végétaux colonisent les murs et contribuent à leur dégradation. Le projet prévoit, également, de rendre le monument plus accessible. Les bâtiments qui empiètent trop sur l’emprise du monument sont destinés à être détruits. Le théâtre antique de Drevant est trop fragile pour pouvoir être utilisé. Sa mise en valeur passe donc par la conception d’un itinéraire afin de le découvrir. Un parcours proposera une déambulation libre permettant au visiteur de parcourir le site sous différents points de vue.
+ Des recherches archéologiques pour comprendre l’édifice
Le Berry, 27/01, p.2/3

(Chartres) Leurs vitraux brilleront en juin

Des coups de marteaux se font entendre en ce jeudi matin, au Centre international du vitrail. « Nous sommes à l’étape de la mise en plomb de nos vitraux ! C’est mon étape préférée depuis le début de la semaine car c’est la plus simple, je trouve », se réjouit Teddy, apprenti paysagiste horticulteur au lycée horticole du Château des Vaux, à Saint Maurice Saint Germain. De son côté, Adeline est un peu moins enjouée par la mise en plomb, mais préfère en rire : « C’est long et il faut être minutieux… Tout le contraire de ce que je suis, en fait. » Teddy et ses quinze camarades se sont lancés dans un projet de jardin artistique en octobre 2017 : « Le but de ce projet est d’aménager un jardin en friche, qui se situe derrière le lycée », explique Christelle Hervé, professeure principale de cette classe de deuxième année de CAP paysagiste horticulteur. « Cette initiative vient directement des élèves, qui, après avoir visité les jardins de Chaumont, ont voulu faire un jardin artistique. » Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre des opérations “Aux Arts, Lycéens !”, est financé par le Conseil régional.
L'Echo, 26/01, p.11

(Chateaudun) Un «projet fondateur» en sept points

«La ville du XXIe siècle » est actuellement en cours de construction sur 4,5 ha avec la réhabilitation de l’ancienne caserne Kellermann. « C’est le couronnement, la cerise sur le gâteau de l’opération coeur de ville. Nous n’allons pas recoudre mais souder et unifier la ville historique et la ville nouvelle, construite après la Seconde Guerre mondiale. Séparées par la voie ferrée, puis par la Nationale 10, elles ne vont former plus qu’une seule ville. C’est une famille qui se rassemble », a souligné, hier matin, le maire (DVD) Alain Venot lors de la visite du chantier. Ce « projet fondateur » va permettre de faire revivre « un lieu mythique, qui témoigne de la présence de l’armée pendant un siècle et demi, mais aussi mystérieux ». « Personne ne le connaissait en dehors de ceux qui y travaillaient. Nous allons y apporter un dynamisme avec des étudiants, des associations, des services publics et d’État, des personnes âgées et un jardin public. » Voici un point sur les travaux.
L'Echo, 26/01, p.24

(Drevant-La Groutte) Les Derventiales baissent les armes

Gladiateurs, troupes gauloises, légions romaines, groupes folkloriques ou encore guerriers celtes n’investiront pas, cette année, le site galloromain de Drevant, actuellement en restauration, à l’occasion des Derventiales. En effet, l’association Conservation et animation du patrimoine (CAP) Drevant-La Groutte, organisatrice du rendez vous depuis 2002, est confrontée à un manque de bénévoles l’obligeant à mettre l’événement en pause. De 40 à 20 bénévoles D’autant que l’association, qui a tenu son assemblée générale vendredi soir à la salle des fêtes de La Groutte (lire encadré), a dû faire face à une période compliquée après la démission de l’intégralité du bureau, en janvier 2018. Une démission qui avait, alors, mis l’avenir du CAP en péril, personne ne souhaitant, dans un premier temps, reprendre le flambeau. Finalement, Nathalie Hely avait accepté d’endosser le rôle de présidente, accompagnée par Bernard Courteaud, trésorier, et Chantal Boels, secrétaire. Si ces derniers, soutenus par les bénévoles, ont réussi à maintenir à flots l’association en poursuivant les visites guidées des sites de La Groutte et de Drevant, en organisant un concert et des expositions ou encore en participant à l’entretien des sites, l’organisation des Derventiales semblait trop compliquée.
Le Berry, 27/01, p.14

------------------------------------------------------------

Au fil des cérémonies des vœux des communes:


Château Renard
Les travaux de l’église, notamment le clocher, sont à poursuivre. Celleci nécessite une restauration complète qui se chiffre, selon les experts entre 1 et 2 millions d’euros. L’état va donc être sollicité pour le classement total de l’église. 2019 sera aussi l’année du début de la restauration de la maison de l’Île du Canada datant du XVIIe siècle
RC Loiret, 21/01

Saint Prest
Pour la restauration de l’église, qui comporte des peintures du XIIIe, XVIe et XVIIe siècle, elle se poursuivra.
Flacey
Autre projet, qui serait la clôture de 30 ans de rénovation de notre église, la restauration du tableau L’agonie du Christ, situé derrière l’autel. Il y aura, bien sûr, toujours des travaux d’entretien », a indiqué le premier magistrat.
L'Echo, 21/01

La Chapelle-Saint-Martin-en-plaine
..la chapelle Saint-Vincent qui bénéficiera bientôt de l’électricité et d’une restauration du tableau « Notre-Dame des Anges » grâce à l’aide de la Drac, de la Fondation du patrimoine et de l’association de sauvegarde (ASACV). Pour 2019, le maire a annoncé l’inventaire des tombes à relever au cimetière, des travaux sur la toiture de l’église..
NR Loir et Cher, 21/01

Marçay
La rénovation de la Fontaine Comble a débuté en 2018 et sera terminée courant 2019.
Sennevières
Cette année, un aménagement est prévu au lavoir, avec un stabilisé renforcé autour du bassin. Les vitres des fenêtres de l’église seront changées. L’accès à l’estrade a été interdit, l’escalier et le plancher étant en mauvais état.
NR Indre et Loire, 21/01

Mardié
une nouvelle tranche de restauration de l’église
Briare
Les travaux du pont-canal ont été lancés. Ils devraient s’achever, du moins pour la partie haute, en 2019.
RC Orleans/Loiret, 22/01

Le Subdray
Les travaux de restauration de l’intérieur de l’église vont être entrepris (dernière tranche).
Le Berry, 22/01

Le Boullay Thierry
Les réalisations 2019 porteront essentiellement sur les travaux à l’intérieur de l’église, suivant la convention tripartite signée entre la mairie, l’association du patrimoine et la Fondation Patrimoine en décembre. Le grand retable en bois sculpté, contaminé par des insectes, la tribune qui s’affaisse et le lutrin, couvert de peinture dorée, seront rénovés. Le montant total des travaux est estimé à 118.400 €, qui seront financés en partie par les dons à la Fondation du Patrimoine et une subvention du Département.
L'Echo, 22/01

Montliard
Un projet rare pour une commune s’inscrit pour l’année à venir. Il s’agit de la rénovation d’une statue offerte par une administrée de la commune. Cette statue en bois du XVIe siècle « Christ sauveur du monde », expertisée par la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), a été inscrite le 5 juillet 2018 au titre des monuments historiques. Longtemps mise à l’abri chez un particulier, c’est en échange de restauration qu’elle a été offerte à la commune. Elle siégera dans l’église après restauration.
Pierrefitte Es Bois
Durant l’année écoulée, nous avons beaucoup travaillé sur le dossier de l’église Saint Âmatre avec des travaux estimés à 353.000 euros. Outre le fait d’avoir créé une association et signer une convention avec la Fondation du patrimoine, nous avons priorisé la tranche de travaux la plus urgente, soit
le bloc du clocher du sol au haut de la flèche.
RC Loiret, 23/01

Concressault
« J’ai pris l’initiative de prévenir l’association des Amis de Saint Pierre qu’une réflexion est menée et de préférence suivie d’une action en accord avec la Drac (Direction régionale des Affaires culturelles) afin que les bancs, notamment ceux le long des murs de l’église, soient retirés et que les lambris soient déposés. ...»
Mornay-Berry
Les enduits intérieurs de l’église seront refaits pour 988 euros, suite à l’état des lieux établi par un architecte.
Le Berry, 23/01

Le Boullay Thie
les travaux qui seront réalisés cette année, notamment l’amélioration de l’éclairage de l’église
L'Echo, 23/01

Thenay
Le puits de la rue Joliot-Curie sera remis en état et en valeur. Ces travaux seront réalisés en collaboration avec l’Association de sauvegarde du patrimoine thenaysien.

Mers sur Indre
Les travaux des couvertures de l’église et des réfections de peinture occuperont une bonne partie de l’année à venir
NR Indre, 23/01

Saint-Etienne-de-Chigny
la rénovation de la voûte lambrissée à sept pans de l’église du vieux bourg.
NR Indre et Loire, 23/01

Nohant-Vic.  Lancement de travaux dès mars
Dès le mois de mars, avec le concours de la communauté de communes, les travaux de remise en état de la maison Pennetier et de l’église Saint-Martin seront lancés, ainsi que la réfection de la salle polyvalente....
NR Indre, 24/01/2019, p. 18

Monnaie en Touraine, une histoire royale, impériale, nationale…
Ancienne professeure d’histoire au lycée Balzac à Tours, Claude Delage publie un très bel ouvrage sur Monnaie, qui va bien au-delà de la simple monographie communale. L’auteure y brosse le portrait sur vingt siècles d’une bourgade et de ses habitants, et de certains
portraits de personnages marquants : caricaturiste Jules Baric qui a croqué tous les personnages de la société rurale du XIXe siècle. Claude Delage évoque aussi les grandes familles de la commune, les de Flavigny, de Lonlay, de la Panouse et Duthoo. « Monnaie en Touraine, une
histoire “ Nationale ” », par Claude Delage. Édition La Geste ; 559 pages, 30 €.
NR Tours agglo, 24/01/2019, p.  8

Chinonais et Ridellois. Loizon et Raimond-Pavero liment leurs fers de lance
Numérique, collège, voirie… Les conseillers départementaux du Chinonais et du Ridellois Éric Loizon et Isabelle Raimond-Pavero travailleront leurs fondamentaux en 2019 : collèges (accessibilité et équipements numériques), fibre optique. La culture n’échappera pas à la révolution
numérique, avec, dès le 1er avril, la possibilité de visiter la forteresse de Chinon en réalité augmentée (décor en 3D) grâce à un histopad. Un parcours sonore et interactif, entre la Devinière et l’abbaye de Seuilly, sera également mis en place.
NR Tours agglo, 24/01/2019, p.  22
NR 41 24/01/2019, p. 13


Orléans. Découvrez des trésors du patrimoine régional
Le service patrimoine et inventaire (SPI) du Centre-Val de Loire (6, rue de la Manufacture, à Orléans) mérite sans doute d’être mieux connu. Son fonds important de documentation et photographies des petites et grandes richesses de la région est facilement et gratuitement accessible à tout public.
Rép. Centre Orléans 24/01/2019, p. 2-3

Epieds en Beauce
Notre église a besoin, en plus d’un rafraîchissement, d’une mise en sécurité.
RC Orleans/Loiret, 26/01

Bannay
Au programme, également, la réfection du chœur de l’église. Pour en supporter les frais, l’association Les Amis de l’église Saint Julien organisera des manifestations pour la sauvegarde de l’église, avec l’aide de la Fondation du Patrimoine.
Le Berry, 26/01

Néret
Il a rappelé que 2018 a vu le toit de la sacristie refait et que celui de l’église est suivi. Le fond patrimoine du Département a apporté 30 % d’aide. Des devis ont été demandés pour l’électricité, l’illumination de certains vitraux et une fermeture automatique des portes de l’église.
NR Indre, 26/01

Mennetou sur Cher
Le second projet lui aussi commencé est celui de la Porte Bonne-Nouvelle, travail effectué de concert avec le CAUE, l'architecte, les paysagistes, bureau d'études…« On espère que le chantier sera effectif à l'automne prochain ». La démolition spectaculaire a eu lieu et elle a fait remonter beaucoup de souvenirs : « c'est pas rien une maison qui tombe ».
NR Loir et Cher, 26/01

Fondettes
Lors de ses voeux, le maire, Cédric de Oliveira, a annoncé le lancement d’un livre intitulé « Fondettes et ses trésors », qui paraîtra avant l’été 2019. Dans ce livre de 96 pages réalisé par la municipalité, le lecteur peut découvrir des sites remarquables, le patrimoine architectural, artistique et naturel, des légendes et des anecdotes insolites. « Illustré de très nombreuses photographies agrémentées de citations d’auteurs et d’explications historiques, ce livre offrira au lecteur une véritable mosaïque fondettoise pour des instants particulièrement riches en découvertes et en émotions », a décrit le maire. Ce livre est le second initié par la Ville, et l’on retrouve pour sa réalisation Monique Mercier et Jean-Paul Pineau, à l’origine du premier, « Entre Loire et Gâtine », achevé en 1994.
NR Indre et Loire, 26/01

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 28 Jan - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:01

Quand le marché de l'art s'emporte, les musées paient le prix

En novembre dernier se vendait une toile du peintre anglais David Hockney pour la somme de 119 millions de dollars, un record pour un artiste vivant et un bel exemple de la frivolité du marché de l'art aux dépens des musées, qui n'ont pas les moyens de suivre cette cadence.
Lire la suite : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1148088/ventes-encheres-oeuvres-art-christies-sothebys-david-hockney-riches

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:03

Musées « instagrammables » : temples de la vacuité ou vraie inspiration pour les institutions ?

Dédiés à la glace, aux bonbons ou aux selfies, de nouveaux « musées » cartonnent outre-Atlantique. Temples du fun et de la vacuité, ils inventent cependant des stratégies d'adhésion du public dont devraient s'inspirer les institutions culturelles traditionnelles.
Lire la suite : https://www.ladn.eu/mondes-creatifs/musees-instagrammables-culture-de-la-vacuite-mais-vrai-signal-dalarme-pour-les-musees/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:04

Les réserves, nouvelle extension des musées ?

Les réserves des établissements d’art font de plus en plus l’objet de valorisations auprès des publics.

C’est une visite insolite que propose à Marseille le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), pour laquelle il faut réserver et justifier de son identité : au Centre de conservation et de ressources, un « appartement témoin » de 800 m² présente un échantillon tournant des fonds conservés par le musée, des pièces de toutes époques, provenances et dimensions. De quoi attiser la curiosité des visiteurs.
Lire la suite : https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/01/17/les-reserves-nouvelle-extension-des-musees_5410612_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:06

"Citoyen, participatif, forum", le musée français se réinvente

Jamais le Louvre n'avait reçu autant de visiteurs. Et il n'est pas le seul. La hausse de fréquentation dans les musées français en 2018 s'explique en partie par la multiplication des initiatives en faveur de la diversification des publics.
Lire la suite : https://www.franceculture.fr/societe/citoyen-participatif-forum-le-musee-francais-se-reinvente

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Re: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:07

Une vingtaine de musées de Washington paralysés par le « shutdown »

Aux Etats-Unis, les musées financés par le gouvernement américain ont dû fermer leurs portes dans l’attente de l’adoption d’un budget fédéral.

Voilà deux semaines maintenant qu’une vingtaine de musées de Washington n’accueillent plus de visiteurs. Les dix-neuf musées regroupés sous l’égide du Smithsonian (dont le zoo national, le musée d’histoire naturelle ou le musée de l’air et de l’espace) ainsi que la National Gallery of Art sont fermés, en raison du « shutdown » lié au bras de fer qui se joue entre le Congrès et la Maison Blanche.
Lire la suite : https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/01/17/une-vingtaine-de-musees-de-washington-paralyses-par-le-shutdown_5410608_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:09

Un marathon créatif dans les musées

Les bénévoles de l’association "Studio mix" ont présenté au "Lab gare numérique" de Carpentras l’action culturelle "Museomix" : un marathon créatif qui permet à des artistes de réinventer la présentation des musées et d’autres regards artistiques, en utilisant toutes les ressources du numérique, et en respectant le principe du "creative commons", qui veut que les inventions soient librement diffusées à ceux qui sont intéressés, sans générer de droits de propriété ou d’usage.
Lire la suite : https://www.ledauphine.com/actualite/2019/01/21/un-marathon-creatif-dans-les-musees-a-avignon

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:10

En pleine controverse sur la restitution, l'âge d'or du continent africain célébré à Chicago

Une exposition organisée par un musée de Chicago célèbre l'Afrique comme plaque tournante du commerce et de l'art au Moyen Âge, en collaboration avec des institutions africaines, en plein débat sur la restitution d'oeuvres par les anciens pays colonisateurs.Si l'Europe, et la France en particulier, ont déjà porté de nombreux éclairages sur cette période, les Etats-Unis s'intéressaient assez peu jusqu'ici à l'Afrique d'avant la traite des esclaves.
Lire la suite : https://www.la-croix.com/Culture/En-pleine-controverse-restitution-age-continent-africain-celebre-Chicago-2019-01-26-1300998259

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:11

La fréquentation des musées et monuments parisiens poursuit sa hausse en 2018

Dans la foulée des records annoncés par le Louvre, la plupart des sites de la capitale ont profité de l’embellie du tourisme.

Les touristes sont de retour à Paris : les premiers chiffres de fréquentation donnés par les sites culturels parisiens annoncent une hausse des visiteurs pour l’année 2018, et l’augmentation du nombre d’étrangers, en particulier Américains, Britanniques, Allemands et Chinois.
Lire la suite : https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/01/15/la-frequentation-des-musees-et-monuments-parisiens-poursuit-sa-hausse-en-2018_5409199_3246.html

Les « gilets jaunes » n'auront pas gâché l'année faste des musées et monuments parisiens


Tous les grands musées et les monuments historiques phares de la capitale ont enregistré des croissances à un ou deux chiffres, avec plusieurs records.
Tous les grands musées et monuments parisiens ont affiché pour 2018 de belles fréquentations et même plusieurs records. Outre leur politique dynamique d'expositions aux thématiques variées, les travaux réalisés par certains pour mieux accueillir le public ou les oeuvres, la  reprise du tourisme international dans la capitale semble être la raison principale de ce succès.
Lire la suite : https://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/0600497102854-les-musees-et-monuments-parisiens-portes-par-lembellie-du-tourisme-en-2018-2235637.php

2018, année faste pour les monuments et musées franciliens

La grande majorité des musées et monuments franciliens ont profité d'un rebond du tourisme en 2018. Nombre d'entre eux ont signé des records de fréquentation.
Lire la suite : https://www.bfmtv.com/culture/2018-annee-faste-pour-les-monuments-et-musees-franciliens-1603532.html

Le Louvre reste le musée le plus visité au monde et bat son propre record de fréquentation

Le musée français a attiré plus de 10 millions de visiteurs en 2018, enregistrant ainsi une hausse de 25% par rapport à la fréquentation en 2017. Un record «porté par la reprise du tourisme international à Paris» selon son directeur.
Lire la suite : https://www.letemps.ch/culture/louvre-reste-musee-plus-visite-monde-bat-propre-record-frequentation

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 28 Jan - 11:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:12

Quand les musées parisiens offrent leurs trésors à la banlieue

Ouverte il y a un an, la « Micro-folie » des Mureaux, qui intègre un musée numérique et un fablab, s’est fait une place au pied des tours. 500 chefs d’oeuvre de la peinture ou de la sculpture y sont virtuellement proposés.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/quand-les-musees-parisiens-offrent-leurs-tresors-a-la-banlieue-12-01-2019-7987143.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:15

Grâce aux technologies 3D, les œuvres de 40 musées sont désormais réunies dans un musée virtuel unique en France

Des œuvres exposées en 3 dimensions, 4 parcours à la carte, 32 salles, 40 musées partenaires… Le Musée 3D, développé par l’association Alienor.org, Conseil des musées, offre désormais une expérience unique en France. Le visiteur 2.0 est plongé dans un environnement en 3D, qui lui offre l’opportunité de voir les pièces de la collection en ligne.
Lire la suite : https://www.breizh-info.com/2019/01/13/109560/grace-aux-technologies-3d-les-oeuvres-de-40-musees-sont-desormais-reunies-dans-un-musee-virtuel-unique-en-france

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 10216
Date d'inscription : 12/09/2008

Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitimeLun 28 Jan - 11:39

Raphaëlle Duchemin : Les musées font leur révolution digitale (à l’occasion de Museum Connections, 16 et 17 janvier)

A 13h, dans “La France bouge”, Raphaëlle Duchemin et la rédaction d’Europe 1 font le tour de France des initiatives positives et novatrices. Travail, éducation, santé… ils œuvrent aux quatre coins du pays pour faire bouger les lignes et casser les codes : qui sont ces citoyens, ces entreprises, ces collectivités qui s’engagent et inventent le monde de demain ? Des portraits et des témoignages inspirants.
Lire la suite : https://www.europe1.fr/emissions/la-france-bouge-avec-raphaelle-duchemin/raphaelle-duchemin-les-musees-font-leur-revolution-digitale-a-loccasion-de-museum-connections-16-et-17-janvier-3839807

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Empty
MessageSujet: Re: Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)   Revue de presse (21 - 27 janvier 2019) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (21 - 27 janvier 2019)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: