Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)   Sam 21 Oct - 22:10

Musées région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la Drac Centre-Val de Loire

(Orleans) Elle prend les rênes du muséum

Laure Danilo est une passionnée d’équitation. De science également. Ce sont ces deux voies qu’elle a empruntées à l’origine. « J’ai suivi, à Nantes, une licence en biologie et géologie, puis à Rennes, une deuxième licence en éthologie (étude du comportement des espèces animales) équine. Mais mon caractère fait que je n’aime pas être sur une chose unique, j’aime toucher à tout. Donc j’ai poursuivi avec un master de paléontologie, pour faire de la recherche scientifique. J’ai fait un doctorat et ai soutenu une thèse à Montpellier. Mes travaux portent sur les mammifères, et plus particulièrement sur l’évolution du cerveau chez les paleothères, une espèce d’équidés disparus il y a trente millions d’années. » Elle ressent un manque et a envie d’aller plus loin dans la médiation scientifique auprès du public. La jeune femme décide donc de passer le concours de conservateur du patrimoine scientifique technique et naturel, de l’Institut national du patrimoine. « En 18 mois, on apprend à gérer un établissement muséal, sur le plan budgétaire, législatif, les ressources humaines, la conservation préventive, la gestion et la mise en valeur des collections. Le conservateur mène des actions de recherche et c’est aussi le chef d’orchestre d’un établissement. ». Ces apprentissages, elle a eu l’occasion de les mettre en pratique dans différents muséums au cours de sa formation. Elle a passé les entretiens de recrutement à Orléans fin mars. « Ma formation n’était pas terminée, donc j’ai fait un stage ici au mois de mai, pour commencer à m’insérer dans mes fonctions, que j’ai prises officiellement début juillet. C’est un projet très enthousiasmant, il y a plein de choses à faire. On a surtout un impératif fort de calendrier. » Elle a désormais la lourde tâche de copiloter avec Cécile Rémy, chargé du projet, la restructuration du muséum sur les aspects scientifiques et la nouvelle identité du lieu.
RC Orleans, 14/10, p.13

(Bourges) Le musée des Mof ouvrira pour les vacances de Toussaint
Il faudra patienter encore un petit peu avant de pouvoir pousser à nouveau les portes du musée des Meilleurs ouvriers de France abrité dans l'ancien palais épiscopal. Les travaux d'installation de chauffage ont pris un peu de retard, décalant la réouverture des lieux au vendredi 20 octobre, veille des vacances scolaires de la Toussaint. Le chantier, qui devait s'achever hier, est donc légèrement prolongé. Lancés juste après les journées du patrimoine, le 18 septembre dernier, les travaux réalisés dans ce musée où sont présentées les pièces uniques des lauréats du prestigieux concours des MOF, ont nécessité beaucoup d'organisation et de précautions.
Le Berry, 14/10, p.14

(Pithiviers) Quinze élèves de terminale du lycée agricole beaunois ont entretenu la « Mémoire de la Shoah »
Quinze élèves de terminale (filière Conseil et vente en produits horticoles) du lycée beaunois ont été distingués pour leur engagement en tant qu'« ambassadeurs de la Mémoire de la Shoah en France ». Une opération initiée par le Mémorial de la Shoah en partenariat avec un réseau de onze lieux de mémoire de l’Hexagone, dont fait partie le CercilMusée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv* (Orléans). C’est d’ailleurs sa présidente, Hélène Mouchard-Zay, qui officiait lors de l’émouvante cérémonie à laquelle assistaient le maire, Claude Renucci, ainsi que son adjointe, Bernadette Durand. Avant de remettre à chacun des lycéens un diplôme pour sa participation au dispositif durant l’année scolaire 2016-2017, Hélène Mouchard-Zay a rappelé que le but de cette opération était de transmettre à la jeune génération le flambeau du souvenir.
RC Loiret, 15/10, p.14

Châteaudun. Un artiste du XX e siècle sorti de l’oubli
C'est une exposition iné­dite et unique en France qui s’ouvre de­ main à Châteaudun. Le sculpteur et peintre parisien Paul­-François Berthoud (1870­ - 1939) investit, pour la première fois, le musée des beaux­-arts et d’histoire naturelle. « Il a tou­jours exposé mais avec d’autres artistes et n’a jamais fait l’objet d’une rétrospective », précise Mireille Bienvenu, responsable du musée.  Berthoud est surtout connu et pré­sent dans les collections des musées pour ses bustes et têtes de femmes issues du monde ar­tistique, notamment la tragé­dienne Sarah Bernhardt. C'est Françoise Verny, nièce de la seconde épouse de l'artiste qui a légué au musée, à sa mort, en 2014,  une dizaine d’œuvres de Berthoud, accom­pagnées d’un carton contenant un press­book et un album photo.
Écho rép. 12/10/2017, p. 20

Dreux. A fête joue les prolongations.
Devant le succès rencontré, l’exposition temporaire Dreux en fête ! au musée d’arts et d’histoire est prolongée jusqu’au vendredi 22 décembre. L'exposition a également eu une incidence sur la fréquentation du musée. Lors des journées du patrimoine 2016, 183 personnes s'étaient déplacées contre 316 cette année, soit une hausse de 42 %.
L’Écho républicain 12/10/2017, p.14

Le Delacroix file vers Pékin
Le portrait de Rabelais exposé au musée de Chinon et signé du peintre romantique doit être prêté au Musée national de Chine, en novembre. Pour 6 mois d’une exposition qui célèbre, à partir de janvier, l’art des salons français des XIXe et XXe siècles .
NR Tours et agglo , 10/10/2017, p. 44

«Ils ont fait la guerre aux enfants»
Il y a 75 ans étaient arrêtées, à Montargis, Raymonde Nowodworski, 13 ans, et ses petites sœurs. À partir de leur histoire, le Cercil retrace, jusqu’au 7 janvier,  celle des enfants juifs du Montargois.
RC Orléans, 10/10/2017, p. 12

Loigny-­la­-Bataille. Le musée de la Guerre de 1870 inauguré
De nombreuses person­nalités ont fait le déplace­ment, samedi, pour l’inauguration du musée de la Guerre de 1870. Jean­-Louis Baudron, le président de la commu­nauté de Cœur de Beauce, et Hugues Robert, maire de Loigny­-la-­Bataille, ont accueilli le général Puga, Grand chancelier de la Lé­gion d’honneur, Sophie Brocas, préfet d’Eure­-et­-Loir et d’autres élus lo­caux. Une inauguration en grande pompe pour un lieu presque unique en France puisqu’un seul autre musée est consacré à la guerre de 1870 sur le territoire national. Une belle opération de 1,3 million d’euros, sub­ventionnée par l’Europe, l’État, la Région, le Dépar­tement et les fonds privés d’ERDF. Quatre nouvelles salles ont été créées pour un parcours qui comprend la visite de l’église intimement liée à l’histoi­re puisque ce  sont  diffé­rents curés qui ont permis à ce musée de voir le jour. Le Musée fermera pour l’hiver à partir du 31 octobre mais restera ouvert sur rendez-vous pour les groupes d’adultes et de scolaires. Il rouvrira au printemps, le 1 er avril, avec un cycle d’animations et de conférences.
RC Orléans, 10/10/2017, p. 24 - L’Écho républicain, 10/10/2017, p. 23

Saint-Amand-Montrond. 120.000€ de préjudice pour le musée
Entrés par effraction dans la nuit du 1er au 2 octobre, les voleurs ont emporté la pièce maîtresse du musée, le Lion de l’orfèvre Goudji. Une sculpture en or massif qui vaudrait lus de 30.000 euros. Deux ostensoirs et de très nombreux bijoux en or ont également été emportés.
Berry rép. 09/10/2017, p. 4

Prissac (36) L’inquiétude des héritiers du facteur François
Les Amis du Musée du facteur rural se posent de nombreuses sur l’avenir de l’établissement qui passe dans le giron communautaire. La loi NOTRe, qui transmet les compétences tourisme aux communautés de communes, a bousculé le partenariat entre la commune et l'association gestionnaire du musée depuis 1992 et amène à s’interroger sur le fonctionnement d’un site fréquenté l’an passé par 1.500 visiteurs. Le maire de Prissac, se veut rassurant : « Nous sommes actuellement en négociations et nous devrions trouver une solution. »
NR Indre Ouest, 07/10/2017, p. 5

Tours. Nouveau chef-d’œuvre au musée
Des compagnons du devoir retraités ont assisté à l’inauguration de leur chef-d’œuvre collectif. Ils ont reproduit à l’échelle 1/3 une chaire à prêcher réalisée à Montpellier, en 1803.
NR Tours agglo, 09/10/2017, p. 10

(Chartres) 9.000 € pour les collections
Après une longue période de doute, les Amis du musée des Beaux Arts de Chartres respirent à nouveau. La réouverture du musée, le 1er janvier dernier, a donné une nouvelle impulsion à l’association, comme le rappelait, hier, son président François Tulpain : « Un plan scientifique et culturel est lancé et les Amis font partie du comité de pilotage. Une réflexion sur les collections occidentale et océanienne et sur le fond Henri Navarre sera menée. » Il ajoute : « Nous oeuvrons pour la co-construction du nouveau musée. » Le but de l’association est de participer à l’enrichissement des collections et de mieux faire connaître le musée des Beaux Ar ts. Pour ce faire, les Amis du musée préparent un don de 9.000 € pour l’achat de nouveaux objets : « Nous avons voulu marquer le coup pour les 40 ans de l’association. »
L'Echo, 06/10, p.11

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 6 Nov - 9:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)   Sam 21 Oct - 22:12

Archéologie région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la Drac Centre-Val de Loire

(Cluis) Le château de Cluis-Dessous révèle ses secrets
Après la consolidation de l’arc qui couvre la loge d’accès au château, puis un pan du mur d’enceinte, c’est à l’une des six tours de la forteresse de Cluis-Dessous de subir des travaux. Ce projet de sécurisation est important : « La tour était en très mauvais état, avec des brèches bien visibles », note Marie-Thérèse Ampeau, de l’Association de sauvegarde des sites de Cluis (ASSC). L’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a procédé à un diagnostic des vestiges afin d’évaluer leur potentiel archéologique, comme cela a été fait lors des deux premières phases de travaux. Ce diagnostic, réalisé par Victorine Mataouchek, archéologue spécialiste du bâti, à l’Inrap, permet de mieux comprendre l’histoire de cette tour. « Ce qu’on observe laisse penser qu’elle a été entièrement reconstruite au XIVe siècle, explique-t-elle. Soit parce qu’elle a été endommagée au cours d’une guerre, soit parce qu’elle a d’abord été mal construite. » Elle a constaté « l’arrachement très net des maçonneries du XIIIe siècle » et de nouvelles constructions qui viennent comme se greffer à l’ancien bâti. Il est aussi probable que cette rénovation du château, au coeur du Moyen Age, a agrandi la superficie de la tour.
NR Indre, 15/10, p.2


_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 6 Nov - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8952
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)   Sam 21 Oct - 22:13

Patrimoine région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la Drac Centre-Val de Loire

(Tremblay les Villages) La Piétà
L’attribution du marché sur la réalisation d’un socle pour la Piétà de Chêne Chenu a été votée. Suite à sa restauration de la Pietà, il convenait de lui réaliser un socle afin de la sécuriser. Plusieurs devis ont été demandés auprès d’artisans ébénistes. Toutefois, la commune a demandé une subvention auprès de la DRAC (direction  régionale des affaires culturelles). Or, pour prétendre à une telle subvention, la commune doit se conformer aux préconisations de la DRAC dans le choix du devis à retenir. C’est l’ébéniste Gauthier et Bouhours pour 2.812 €. (intégral)
L'Echo, 14/10

(Loches) Restauration des remparts : le véritable démarrage ?
Depuis mercredi, ils sont de nouveau à l’ouvrage. Encordés, les techniciens ont repris le chantier de dévégétalisation des remparts. Ils sont encore une fois à pied d’oeuvre dans la rue des Fossés Saint-Ours, où ils étaient pourtant intervenus en fin d’année dernière. C’est qu’entre-temps, la végétation ne s’est pas gênée pour reprendre ses droits sur l’enceinte longeant le Logis royal… Interrogé par la NR, le Département, qui pilote le chantier de restauration des remparts, assure que cette double intervention au même endroit (1) n’entraîne « pas de perte de temps ni d’argent » car « il ne s’agit pas d’une intervention importante mais d’un nettoyage classique avant intervention ». La dévégétalisation qui vient de commencer dans la rue des Fossés Saint-Ours est un  préalable à la restauration proprement dite de ce tronçon de muraille.
NR Indre et LoireE, 04/10, p.23

(Saint Laurent Nouan) Deux églises, un patrimoine à entretenir…
L'église de Saint-Laurent- des-Eaux comme celle de Nouan-sur-Loire sont deux édifices très anciens sur des fondations romanes pour la première, et sans doute du XIIe pour la seconde, elles ont été toutes les deux remaniées ou agrandies au cours des siècles. Ce patrimoine possède beaucoup d’oeuvres d’art, témoignage de son importance dans le passé et nécessite un entretien et une mise en valeur. Même si le gros oeuvre revient à la commune, une association a été créée pour faire par un organisme compétant un bilan des travaux de restauration à effectuer, suivre les travaux, définir les priorités et… récolter des fonds. Priorité a été donnée pour la restauration de deux tableaux qui se situent pour le « baptême du Christ » dans les fonts baptismaux et pour le « martyre de Saint Sébastien » dans la chapelle à droite de la nef. Ces deux restaurations sont évaluées à un peu plus de 6.000 €.
NR Loir et Cher, 15/10, p.7

Chassy (18). Nouveau livre d’Aubois de terres et de feux
L’équipe de bénévoles de l’association Aubois de terres et de feux (ATF) poursuit son travail de dé­fense et de valorisation du patrimoine industriel du Val d’Aubois. Leur dernier ouvrage, élaboré suite à la découverte par Maryse Bouy (propriétaire de l’usine électrique de la Guerche) de documents d’époque sur le site, traite­ra des débuts de l’électri­cité au 19e siècle.
Berry rép 13/10/2017, p. 17

Eure-et-Loir. «Nous vivons dans l’Histoire»
Pour la quatrième fois, Alain Loison met sur papier toutes ses recherches sur le riche passé du département, avec son nouveau livre, Étonnants lieux d’Eure ­et­ Loir, qui sort ces jours­-ci aux éditions De Borée. Un ouvrage qu’il dédicacera ce samedi à la librairie l’Esperluète de Char­tres, avant de sillonner jusqu’à Noël le département pour partir à la rencontre de ses lecteurs. Dans son nouveau livre, Alain Loison nous décrit soixante-quinze lieux qui ont fait l’histoire en Eure-et-Loir. De Henri IV à Pasteur en passant par Hugues Capet.
Écho rép. 12/10/2017, p. 48

Déols. 1.100 ans de l’abbaye : bénévoles à l’honneur
L’association les Amis de l’abbaye Notre-Dame de Déols et le conseil du bénévolat ont invité les cent cinquante bénévoles qui ont participé à la préparation des 1.100 ans de l’abbaye, les 9 et 10 septembre. Marc Fleuret qui a orchestré l'organisation a annoncé que « le site clunisien (allait) devenir un site pilote au niveau numérique... Une expo sur l’abbaye se tient encore pour une semaine, à l’Espace art et culture. » A partir de jeudi, des photos seront visibles sur le site de la Ville.
NR Indre 13/10/2017, p. 13

Le château de Charbonnières, dans le Perche, cherche acheteur
La vente aux enchères du château de Charbonnières est prolongée jusqu’à mardi. Le plus offrant, hier, a proposé 1,275 million d’euros. Ces enchères se déroulent sur Internet, en toute discrétion, dans les cuisines du château, où Tony Young, consultant pour Concierge Auctions, en charge de la vente, s’est installé avec sa petite équipe. Le commissaire priseur, lui, dirige les enchères depuis New York.
L’Écho républicain 12/10/2017, p.5

Chartres. Séverin Pineau, médecin du roi, né à Chartres en 1550
Juliette Clément, conférencière et directrice de la publication de la Société archéologique d’Eure-et-Loir, animera une conférence sur ce médecin, baptisée “Un chirurgien qui n’a pas froid aux yeux”, samedi, à l’office de tourisme : « Ce doyen des chirurgiens du roi, successeur d’Ambroise Paré, s’est fait connaître par un traité de gynécologie et d’obstétrique, en 1597, dont l’ audace dérangea certains ! »
L’Écho républicain 12/10/2017, p.7

Pontlevoy (41). Le livre du patrimoine de la commune
La Société des amis du musée et du patrimoine de Pontlevoy (Sampp), après un an de travail coordonné par Alexandra Mignot du Comité départemental du patrimoine et de l’archéologie (CDPA), a présenté le 51e livre de la collection « Patrimoine dans votre commune » consacré à Pontlevoy.
NR Loir-et-Cher Nord et Sud 12/10/2017, p. 15

Beaugency. Inauguration du Grand Orgue de l’Abbatiale
Toute la journée de samedi, des organistes de la région se sont succédé à la tribune pour interpréter des pièces variées, dévoilant les qualités de l’instrument.
RC Orléans 12/10/2017 p. 15

Vierzon. Le château de la Noue veut revivre

Propriété de l’hôpital depuis cinquante-trois ans, inutilisé depuis plusieurs années, le château de la Noue pourrait bien connaître un regain d’activité d’ici peu, grâce à un petit groupe de férus de patrimoine. Le rêve de ces passionnés : mettre en valeur le site, daté du XVIIe siècle, et faire de lui un lieu vivant, en y organisant des événements.
Berry rép. 11/10/2017, p. 17

Loches. Pour 3,5 millions d’euros offrez-vous une partie de la ville
Trois bâtiments publics emblématiques sont en vente depuis des années : l’ancien palais de justice, l’ancienne sous-préfecture (image ci-contre) et l’ancienne école primaire Alfred-de-Vigny. Des biens immobiliers qui dorment, qui présentent le risque de se dégrader avec le temps, comme c’est le cas pour le tribunal place de Verdun. La Ville a aussi décidé récemment de se séparer de son ancien un presbytère.
NR Touraine Est 11/10/2017, p. 15


Ligueil. Au conseil : les travaux de toiture de la sacristie à venir
Des infiltrations d’eau ont été constatées sur une partie de la toiture de l’église. Un premier devis a été demandé mais les travaux prévus, pour un coût de 6.027 € TTC, ne convenaient pas à l’architecte des Bâtiments de France. Un nouveau devis a été demandé sur la base de parties en zinc. Une décision modificative est nécessaire en raison du surcoût pour cette opération. Le conseil municipal est d’accord pour inscrire de nouveaux crédits afin de tenir compte des travaux à réaliser. (intégral)
NR Touraine Est 11/10/2017, p. 16

Tournoisis (45). Tout sur les métiers oubliés
La 27 e édition du « Jeudi de l’histoire » propose, demain, deux conférences consacrées à d’anciens métiers : maréchal-ferrant et couvreur-rouchier.
Rép. du Centre Loiret 11/10/2017, p. 23

Ourouer-les-Bourdelins (18). Les Orgues dans nos campagnes a dressé son premier bilan

Le président, Augustin Belliot, entouré des autres membres du bureau, a rappelé les objectifs culturels de l’association qui est soutenue par la communauté de communes du Pays de Nérondes et le Pays Loire Val d’Aubois : faire vivre les campagnes grâce à l’organisation de concerts, dresser un inventaire des orgues et harmoniums présents dans la région.
Le Berry 10 10 2017 p. 27

Charbonnières (28). 2 000 m² de rêve blottis dans le Perche
Le château de Charbonnières sera vendu aux enchères. La demeure du XVIe siècle a des allures de château de princesse, dans un territoire peu recherché pour ses demeures de prestige. Pour le spécialiste, la vente du château de Charbonnières est une première, pour « tester le territoire, pour l’avenir ». L’avenir du château, lui, semble assuré. Pierre Boudet, le maire de Charbonnières, se souvient des mariages et des baptêmes dans le salon du château : « On organisait des tournois de pétanque dans la cour. » Il se réjouit de sa reprise par un nouveau propriétaire qui remettra, peut-être, qui sait, le château dans la vie du village.
L’Echo républicain, 10/10/2017, p. 2

Frazé (28). Claude Charles de Loture consacre sa vie au château de Frazé
Depuis qu’il y habite depuis sa retraite, le propriétaire du château de Frazé a réalisé de gros chantiers d’entretien pour conserver cet édifice, témoin de l’architecture de plusieurs époques.
L’Echo républicain, 10/10/2017, p. 3

Dreux. Pour le Prince Jean, être châtelain est un vrai métier
La maison familiale dans l’enceinte du parc de la chapelle royale, à Dreux, respire une atmosphère très vieille France qui n’empêche pas la fantaisie. Mais le prince Jean, héritier du trône de France ; son épouse, la princesse Philomena et leurs quatre enfants, ne vivent pas dans un château.
L’Écho républicain, 10/10/2017, p. 3

Voves (28). Le camp de Voves a encore été dégradé
Le camp du souvenir des déportés de Voves a été la cible de malveillances fin septembre. Ce n’est pas la première fois que ce lieu symbolique est dégradé. Isolé, avec un accès facile, le camp est vulnérable : « On ne laisse rien dans le wagon et la “baraque”. On démonte les expositions après le départ des visiteurs (écoles et adultes.). »
L’Écho républicain 10 10 2017 p. 14

Tours. Ils veulent sauver l’ancienne mairie de Saint-Symphorien
Depuis plusieurs années déjà, les membres du groupe Mémoire des quartiers de Tours Nord du conseil de vie locale (CVL) Nord se mobilisent pour conserver l’ancienne mairie annexe de Saint-Symphorien. Le bâtiment, inoccupé depuis 2009, a servi de mairie entre 1838 et 1964, année du rattachement de Saint-Symphorien à Tours. La mairie qui a pour projet de réaménager le quartier est disposé à conserver l'ancienne façade. Insuffisant pour le groupe qui souhaite une conservation de l'ensemble.
NR Tours et agglo , 10/10/2017, p. 13

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 9-15 octobre 2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: