Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Jeu 28 Mai - 13:52

Musée région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Ferrières en Gatinais) La Maison des Métiers d’Art sur des airs de guitare

C’est autour du travail du bois, le thème de l’année, que la Maison des métiers d’art propose pendant trois mois une exposition sur la facture instrumentale de la guitare, en collaboration avec le Centre du patrimoine de la facture instrumentale (CPFI). Déléguée par cette association, Susann Chuchollek s’est chargée de la présentation de l’exposition lors de l’inauguration qui a eu lieu vendredi en présence du maire, Gérard Larcheron, et de nombreux élus et personnalités.
RC, Loiret, 25/05, p.33

(Maintenon) Le musée archéologique se profile

L’association CEDSN (Comité d’étude, de documentation et de sauvegarde de la nature) a tenu son assemblée générale à la Maison des associations de Maintenon Pierres. L’archéologue Dominique Jagu et le muséographe Grégoire Massart ont présenté le projet destiné à l’espace muséal de Changé. Ce dernier, actuellement en construction, est bien avancé. «Par convention avec la communauté de communes des Terrasses et Vallées de Maintenon, le CEDSN a été désigné pour être en charge des actions de mise en valeur du site et de son animation, ainsi que de la création de ce musée archéologique. Seront abordés la chronologie, la période néolithique, les mégalithes et l’histoire de ces monuments fouillés entre 1983 et 2000», a précisé Dominique Jagu.
L'Echo, 25/05

(Châteaumeillant) Le seau en bois de retour sur ses terres

En 1954, lors de fouilles, un seau en bois daté de l’époque galloromaine avait été exhumé, en parfait état de conservation, puisqu’intact. À l’époque, aucun musée n’existait à Châteaumeillant. Si bien que l’objet avait été confié par la Société des antiquaires du Centre (aujourd’hui Société archéologique et d’histoire du Berry) au musée du Berry, à Bourges, où il était visible. Dans le cadre de la rénovation du parcours muséographique du musée Émile Chenon, il est apparu que peu d’objets traitaient de la vie quotidienne et domestique des Gallo Romains à Châteaumeillant. Et vu que le musée revu et corrigé disposera d’un espace consacré à cette thématique, l’idée de présenter un seau en bois complet a été avancée et retenue.
Le Berry, 25/05, p.13

(Blois) La serinette de Robert Houdin fait effet

Le public avait envahi la Maison de la magie en ce samedi de Pentecôte et, dans le cadre de l’exposition Rêves d’automates, les visiteurs pouvaient de surcroît profiter d’une animation exceptionnelle avec les démonstrations du maître-horloger blésois Claude Mazanec. Ce dernier faisait fonctionner un automate de toute beauté mais très fragile, la serinette, conçu en 1843 par l’illusionniste mais aussi horloger Robert Houdin. Claude Mazanec, qui a restauré cette pièce unique, a pu ainsi faire entendre à des visiteurs émerveillés, non seulement le chant de l’oiseau, mais il leur a surtout permis d’admirer les prouesses de ce mécanisme sophistiqué. La serinette, activée par une clé située au bas de l’automate, anime non seulement une femme qui actionne une boite à musique mais aussi le minuscule bec du serin chanteur qui se trouve à ses côtés.
Nr, Loir et Cher, 2805, p.15

(Romorantin) L’Espace Sbarro star du petit écran

Treize ans qu’il n’avait pas tourné ! Sa première et dernière fois sur circuit remonte aux 24 heures du Mans 1998. L’Espace Sbarro, pièce immanquable au look pour le moins atypique du Musée Matra a repris du service ce mardi, pour une journée de tournage sous les caméras de «Direct Auto», l’émission hebdomadaire de D8 (groupe Canal +) diffusée le samedi à 18 h 35. Ce «modèle unique» de la collection romorantinaise – «jamais sorti pour une émission de télé», rappelle le directeur du musée, Dany Chamfrault – Grégory Galiffi, l’animateur vedette du programme télévisé aux 10 saisons déjà, a même pu le piloter le temps de quelques tours de pistes et séquences filmées, mardi après-midi à Salbris. «Un privilège», apprécie le passionné automobile, qui avait également convié quelques détenteurs d’Espace des trois premières générations pour venir enrichir son reportage consacré au lancement de la cinquième génération du véhicule emblématique de chez Renault.
Nr, Loir et Cher, 2805, p.21

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 29 Mai - 8:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Jeu 28 Mai - 13:56

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Chartres) Les fouilles archéologiques intéressent le public

Le service départemental de l’Archéologie a présenté son bilan des fouilles des trois dernières années, un département où l’on recense un peu moins de 1.000 sites archéologiques. Une cinquantaine de personnes ont assisté à la conférence de la SAEL (Société archéologique d’Eure et Loir) à l’auditorium de L’Apostrophe. Hervé Sellés, chef du service départemental d’archéologie, a présenté une synthèse des opérations menées depuis trois ans sur le territoire. Après avoir rappelé les principales missions du service (assurer la protection, l’étude et la mise en valeur du patrimoine archéologique du département), il a dressé un bilan des opérations de fouilles. Depuis, 2011, le service départemental a entrepris vingt six opérations de diagnostics sur 267 hectares, quinze fouilles portant sur des vestiges de toutes périodes allant de la préhistoire à l’époque moderne, et quatre « sauvetages urgents ». (intégral)
L'Echo, 28/05

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 29 Mai - 8:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Jeu 28 Mai - 13:57

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Briare) Le fret reprend sur le pont-canal

Une péniche parcourant le pont canal : rien de bien extraordinaire si ce n’est que, jeudi matin, elle était chargée de sable. Un signe avant coureur de la reprise du transport fluvial. Jusqu’au début des années 1980, chaque année, environ 2.000 bateaux chargés de marchandises circulaient sur le pont canal. Puis, l’activité a été délaissée, avant d’être interrompue ces dernières années. Jeudi, la péniche au gabarit Freycinet, répondant au doux nom de Sunny, a parcouru le pont canal vers 10 heures, transportant 245 tonnes de sable. Ce gravier, provenant de la carrière de Cours les Barres (Cher), était acheminé à Marolles en Brie (Val de Marne). La péniche était déjà passée en sens inverse, quelques jours auparavant, ramenant le même tonnage de terre, provenant de région parisienne.
RC, Loiret, 25/05, p.35

(Blois) A l’assaut des fortifications


Le service Ville d’art et d’histoire de la municipalité proposait, samedi après-midi, une visite-découverte des fortifications qui ont cerné la ville et le château. Des remparts destinés à protéger les habitants des envahisseurs bien sûr, mais aussi à faire barrière aux épidémies. Mais de quand datent ces fortifications ? «Plusieurs historiens, dont le Blésois Jean-Paul Sauvage, pensent que la première enceinte a été érigée au XIe siècle», explique Elena, guide-conférencière, de son charmant accent russe. «Puis c’est ensuite au XIIIe que Thibaut VI, comte de Blois, va reconstruire toutes les fortifications de la ville.» La balade démarre justement de la tour du Foix, ancienne tour d’angle de la forteresse médiévale. Prochaine visite-découverte «Histoire de la statuaire publique à Blois» samedi 20 juin, à 16h.
NR, Loir et Cher, 25/05, p.10

(Choussy) Souscription pour les travaux de l’église

Les travaux à l’église sont en cours. Un renforcement des deux jambes de force est nécessaire, celui-ci génère un supplément de travaux d’environ 5.000 € (accord de l’ensemble du conseil). Lors de la messe à l’église Saint-Germain le 30 mai, à 8h30, il sera procédé à une souscription pour les travaux de l’église. Si la somme de 2.000 € est atteinte, cela permettra de débloquer une subvention de l’État. (intégral)
NR, Loir et Cher, 25/05

(Vendome) Des dons pour faire sonner le bourdon


Vendredi soir, la Société archéologique a profité de l’occasion de son assemblée générale pour faire le point sur sa campagne de mécénat destinée à redonner une « voix » au bourdon de La Trinité. Lancée début avril en collaboration avec la mairie, actuellement, l’appel au don marque le pas. La collecte a permis de réunir 11.000 € sur les 32.276 € du budget prévisionnel qui sont visés comme idéal. C’est ce que rappelait Bernard Diry lors de l’assemblée générale de la Société archéologique, scientifique et littéraire qui, Porte Saint- Georges, réunissait quelque 80 personnes en présence notamment de Maurice Leroy, député et président du conseil départemental, Thierry Fourmont, conseiller municipal délégué au patrimoine et aux bâtiments classés. Une participation moindre qu’à l’accoutumée, plusieurs adhérents participant au vernissage de la Triennale à Rochambeau qui se tenait à la même heure. L’occasion de rappeler que le Manège Rochambeau, alors propriété de la Ville, n’avait finalement pas été détruit à la suite à une forte mobilisation en 1990 de nombre de Vendômois et d’associations comme la Société archéologique, Résurgence et Perche Nature. Aujourd’hui, c’est pour le bourdon de La Trinité que l’association, créée notamment pour la sauvegarde du patrimoine, se mobilise.
NR, Loir et Cher, 25/05, p.15

(Epeigné-les-bois) Bonne nouvelle pour les travaux de l’église


La municipalité d’Epeigné-les-Bois, qui a mené le dossier auprès de la DRAC pour le classement de l’église et la demande de subvention concernant les travaux à réaliser, vient tout juste d’apprendre la bonne nouvelle. La DRAC lui accorde la subvention de 40 % du montant des travaux sur la tranche ferme, qui s’élève à 261.000 €, au lieu des 20 % généralement distribués. Un regret : le classement de l’église n’a pas été retenu, mais c’est un refus qui apporte en revanche à la municipalité la possibilité de conserver les aides du Fond régional et de l’association Sauvegarde de l’art français, voire l’aide parlementaire. (intégral)
NR, Indre et LoireE, 25/05

(Richelieu) Les habitants bientôt à leurs pinceaux

Les opérations de peinture à l’ocre des menuiseries de la ville, menées depuis 2013, sont un succès. L’émission «Des Racines et des Ailes», diffusée le 6 mai en porte le témoignage. Tournée lors de la première édition, elle a permis de faire connaître la cité à des touristes potentiels dont certains sont venus dans les jours qui ont suivi la retransmission. Cette année, Richelieu couleurs naturelles se déroulera samedi 6 juin. Il s’agira de donner une deuxième ou troisième couche à l’ensemble des menuiseries déjà peintes et d’appliquer une toute première impression pour les nouvelles boiseries repérées dans la partie nord de la ville.
NR, Indre et LoireW, 25/05, p.14

(Chartres) Pour comprendre l’architecture gothique

Quelle définition peut-on donner à l’architecture gothique ? Qu’est-ce qui la détermine ? C’est autour de cette thématique que le Centre international du vitrail a décidé de rassembler des spécialistes du monde entier, demain et samedi. La grande salle du cinéma Les Enfants du Paradis, à Chartres, accueillera des universitaires français, suisses, allemands et même japonais. Des débats ponctueront les interventions des scientifiques. Jean-François Lagier, directeur du Centre du vitrail, précise la dimension pédagogique du colloque : «L’idée est aussi de faire connaître ce travail aux Chartrains et de nourrir une réflexion sur la cathédrale et son aspect innovant. Les historiens vont s’adresser au grand public». Deux cents personnes sont déjà inscrites pour approfondir autour de la terminologie «gothique». Les multiples connaissances exposées et discutées feront l’objet d’une publication en 2016. (intégral)
L'Echo, 28/05

(Châteauroux) A Balsan, la renaissance des châteaux Tour et Rivière

Il en aura passé, de l’eau, sous le pont Neuf, avant que les châteaux Balsan retrouvent une deuxième vie. D’ici fin juin, l’un des deux, le château Rivière, sera livré à ses propriétaires et devrait accueillir ses premiers locataires à la rentrée. Le château Tour, le plus imposant, suivra à l’automne. Après moultes péripéties, la reprise de cet énorme chantier de restauration, en 2012, par l’opérateur immobilier Cédif, société d’ingénierie immobilière basée à Bordeaux, pour le compte d’investisseurs privés, aura enfin permis de redonner âme à ces deux témoins de l’ancienne Manufacture royale du XVIe siècle. Les bâtiments acquis par la famille Balsan à la moitié du XIXe ont donné du fil à retordre à l’architecte, François Le Juge de Segrais : «Pour pouvoir transformer le dernier niveau du château Rivière en appartements, qui donne sur une terrasse à l’arrière, il a ainsi été nécessaire d’abaisser les planchers. Dans le château Tour, où plusieurs pièces sont  classées – l’escalier monumental, les plafonds peints à cabochon, la cheminée en bois sculpté –, nous avons démonté et remonté le beau plancher pour dissimuler les réseaux». Les moindres recoins des deux châteaux ont été mis en valeur, pour créer une salle de  bain, ou la petite cuisine d’un studio, ou encore un cabinet en alcôve. Le très beau montage de la charpente de la tour a ainsi été laissé visible pour personnaliser le triplex de cette partie du château. Les treize premiers appartements du château Rivière (du T1 au T3), livrés avec cuisine et salle de bain équipées, sont en cours de finition.
NR, Indre, 28/05, p.10

(Issoudun) Trois heures de balade sur les traces industrielles


La traditionnelle randonnée semi-nocturne du printemps n’a pas été oubliée. Et, cette année, le thème est plus porteur que jamais puisqu’il s’agit de se balader sur le chemin des usines qui se sont installées sur Issoudun, il y a quelquefois, plus d’un siècle. Daniel Jouanneau et André Aufrère n’ont pas oublié l’ancienne usine à gaz, située sur l’actuelle rue des Écoles, autrefois appelée rue Michelet.  Le père de Daniel Jouanneau y a travaillé comme chauffeur-livreur, pendant trente ans : «Il prenait les résidus du charbon brûlé et il les livrait aux particuliers. » Le souvenir est encore plus vivace pour André Aufrère qui y est né, en 1937. Car lui habitait sur place avec ses parents. Une mère concierge, un père chef mécanicien, il y est resté jusqu’à ses 20 ans.
NR, Indre, 28/05, p.10

(Choussy) Souscription pour les travaux de l’église

La vente annuelle des commissaires-priseurs Rouillac père et fils était installée depuis 26 ans au château de Cheverny. Cette année,  elle change de lieu pour s’installer au château d’Artigny, sur la commune de Monts en Indre-et-Loire. Le dimanche 7 et lundi 8 juin, la vente demeurera cependant marquée du sceau loir-et-chérien. Les Rouillac vont en effet mettre aux enchères la collection de meubles de marqueterie du XVIIIe siècle et les vases et pièces antiques du couple Nabon. «C’est un couple de collectionneurs qui a passé 40 ans de vie à rechercher des objets», raconte Philippe Rouillac. Jacques et Janine Nabon avaient deux passions, les objets de marqueterie et les objets antiques. « Ils avaient un intérieur de goût qui avait aussi des accents de cabinet de curiosités.» Janine Nabon est désormais décédée et son mari Jacques a décidé, de son vivant, de se défaire de sa collection.
NR, Loir et Cher, 28/05, p.7

(Fougères-sur-bièvre) Ça bouge au château


Vendredi soir, le château a été le cadre d’une double manifestation en présence d’Anne Rousset, administratrice du château, du maire Eric Martelière, du photographe Gilles Codina et quelques invités. Dans son discours d’accueil, Anne Rousset a expliqué : «Nous célébrons ce soir la concrétisation d’une belle exposition dans le cadre du lancement de “ L’itinéraire ” du château de Fougères-sur-Bièvre et la signature d’une convention entre la commune et le Centre des monuments nationaux, un acte qui permet d’ouvrir sur une nouvelle aire culturelle pour le château avec de nombreux projets (concerts, théâtre, pass pour les Fougérois).» «L’itinéraire» de Christian Corvisier est un guide de poche idéal pour accompagner la visite, (en vente à l’accueil). Parallèlement à son lancement, un artiste a été mis à l’honneur à travers l’exposition «Objectif patrimoine», le photographe Gilles Codina, qui, par ses clichés inédits, a su valoriser le guide.
NR, Loir et Cher, 28/05, p.18

(Cormainville) Les entreprises choisies pour les travaux

Les élus ont choisi les entreprises pour ces travaux, comprenant la maîtrise d’oeuvre et les prestations annexes, pour un montant total d’environ 110.000 € hors taxes : Lot n°1 : maçonnerie échafaudages RPL Ormes ; lot n°2 : couverture ardoises Avotoitures ; lot n°3 : charpente bois Cruard ; lot n°4 : vitraux Ateliers Lorin ; lot n°5 : serrurerie Tempier. Des demandes de subventions seront déposées auprès du Conseil départemental et de la direction régionale des affaires culturelles. Un emprunt de 30.000 € sur sept ans sera établi auprès de la Caisse d'Epargne pour l’autofinancement  de la part communale.
Echo rép. 29/05/2015, p. 23

(Villedieu-sur-Indre) Château de Villedieu : l’occupant devra quitter les lieux

La cour d’appel de Bourges a rendu hier sa décision concernant l’occupation des dépendances du château de Villedieu-sur-Indre, dont l’unique propriétaire est la société canadienne Opus Development (NR du 9 avril 2015).
L’occupant, Paul-Emmanuel Thore, estimé « illégal », devra acquitter la somme de 800 € par mois, jusqu’à son départ et son expulsion, plus que jamais possible, a été confirmée par les magistrats. A noter que cet occupant sans titre avait fait d’importants travaux, afin de faire des lieux un musée d’histoire locale. [INTEGRAL]
NR Indre Est, 29/05/2015, p. 4

Château de Selles-sur-Cher : voyage en réalité virtuelle

Et si Philippe de Béthune vous accueillait en personne ? Le pari de la nouvelle visite imaginée par le propriétaire du château et une entreprise locale. Afin de redonner vie au château tel qu’il était aux siècles passés, quelque 5 millions de faces ont été modélisés. A partir du 5 juin prochain, le site, proposera en effet aux visiteurs de se plonger, lunettes sur le nez et tablettes sous les yeux, à travers 10 siècles d’histoire locale, quatre époques au total.
NR 41 Nord, 29/05/2015, p. 2

(La Ferté-Saint-Aubin). L’Orient Express quitte La Ferté

Hier, au château de La Ferté-Saint-Aubin, une entreprise a enlevé la locomotive et son wagontender. « La SNCF a racheté le lot complet comprenant la locomotive, le wagontender, la voiture-restaurant, les rails, la grue hydraulique mais aussi la cloche de la gare, l’horloge et le téléphone ferroviaire », confie Pierre Nourissier, son représentant. De son côté, Lancelot Guyot précise : « Cela fait 20 ans que nous avions acquis cette collection de matériel ferroviaire. Cette opportunité va nous permettre de sauver les toitures des écuries du château. En même temps, cela va sauver définitivement ce matériel historique ».
RC Loiret, 29/05/2015, p. 6

Archives (Châteauroux)

Le numérique au secours de l’art Un manuscrit du XVe siècle (Chroniques des rois de France, de Charles d’Anjou), appartenant à la médiathèque de Châteauroux, vient d’être réparé des outrages de
quelques mains révolutionnaires. Amputé des enluminures qui l’ornaient et qui avaient disparu, le précieux ouvrage a été réparé virtuellement, grâce à un découvreur des pièces manquantes et à des chercheurs qui ont reconstitué le puzzle par numérisation. Une première en France !
NR Indre Est, 29/05/2015, p. 2-3

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 10:30

Source : lemonde.fr

Face aux pillages de l’EI, une « liste rouge des biens irakiens en péril"

Lundi 1er juin, au Musée du Louvre à Paris, est présentée la « Liste rouge d’urgence des biens culturels irakiens en péril » par le Conseil international des musées (ICOM), en présence de Fleur Pellerin, ministre de la culture, Irina Bokova, directrice de l’Unesco, Jean-Luc Martinez, président du Louvre, et Hans-Martin Hinz, président de l’ICOM. Une version mise à jour de la première liste parue en 2003, après le saccage du Musée de Bagdad et les vols des œuvres de l’ancienne Mésopotamie. Cette première liste avait été établie avec le co-pilotage franco-irakien, à Paris, de Béatrice André-Salvini, alors directrice du département du Proche Orient au Louvre.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/06/01/face-aux-pillages-de-l-ei-une-liste-rouge-des-biens-irakiens-en-peril_4644478_1809550.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 10:31

Source : lemonde.fr

Dans la galerie des Carrache, à Rome, les dieux renaissent

On se dit qu’on a de la chance. Telle qu’elle nous apparaît ce jour-là, encombrée d’échafaudages, ses statues retirées des niches et ­emmaillotées de bâches en plastique, le sol recouvert de protections et de chiffons, la galerie des Carrache, au cœur du palais Farnèse, à Rome, ressemble, dans son désordre apparent, à ce qu’elle devait être ­entre 1597 et 1608.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/05/28/dans-la-galerie-des-carrache-a-rome-les-dieux-renaissent_4642687_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 10:34

Source : lemonde.fr

Le nouvel accrochage fait entrer la lumière dans les collections de Beaubourg

Peu de temps après sa nomination à la direction du Musée national d’art moderne (MNAM), en novembre 2013, Bernard Blistène avait fait part de sa volonté de procéder à un réaménagement des collections permanentes. Au cinquième étage, la période désormais historique des trois premiers quarts du XXe siècle était alors montrée sous l’angle de la diversité et de la circulation de la création.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/05/30/le-nouvel-accrochage-fait-entrer-la-lumiere-dans-les-collections-de-beaubourg_4643980_3246.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 1 Juin - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 10:37

Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr

A Madrid, le Prado s’offre aux aveugles

Toucher du doigt son rêve, celui d'admirer, comme les voyants, les chefs-d'œuvre de la peinture. Voir avec ses mains en somme. Jusqu'au 28 juin, le musée du Prado à Madrid propose l'exposition "Toucher le Prado", qui permet aux aveugles et aux malvoyants de découvrir six toiles de maîtres dans des conditions inédites.
Lire la suite : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/05/27/a-madrid-le-prado-soffre-aux-aveugles/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 1 Juin - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:02

Source : latribunedelart.com

Souvigny, fille de Cluny, met en valeur son patrimoine

Des élus qui s’intéressent à leur patrimoine, des habitants qui s’impliquent dans sa sauvegarde, cela fait plaisir à voir et donne un peu d’espoir. Souvigny, un village de moins de 1900 âmes, riche d’un patrimoine exceptionnel (ill. 1), a bien compris que celui-ci était un atout et une richesse davantage qu’une charge. Mieux même : en se promenant, dans les rues, on n’y voit pas ce mobilier urbain misérable, bacs à fleurs en béton ou en plastique ou panneaux publicitaires vantant les mérites de yaourts, qui défigurent tant de villes en France. Bref, la mairie de Souvigny a du goût, une chose trop rare pour ne pas être signalée.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/souvigny-fille-de-cluny-met-en-valeur-son-patrimoine

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:05

Source : latribunedelart.com

La renaissance de la Villa Cavrois de Mallet-Stevens

Quand l’État veut, l’État peut. C’est, sans doute, la morale qu’il faut tirer de la restauration d’une exceptionnelle qualité que vient de mener le Centre des Monuments Nationaux sur la Villa Cavrois, le chef-d’œuvre de Mallet-Stevens. Cette morale se double des leçons qu’il convient de tirer tant elles résonnent avec l’actualité et concernent des questions auxquelles le patrimoine de notre pays doit faire face.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-renaissance-de-la-villa-cavrois-de-mallet-stevens

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:06

Source : latribunedelart.com

Roland-Garros : le rapport discrédité par les conflits d’intérêts l’est aussi par sa partialité


Nous avons révélé ici les liens entre Egis, l’architecte Marc Mimram, et la société immobilière Icade. Egis, société qui devait étudier le contre-projet des associations pour Roland-Garros et le comparer au projet de la Fédération Française de Tennis ne peut être considérée comme indépendante puisque Mimram et Icade travaillent tous deux pour la FFT.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/roland-garros-le-rapport-discredite-par-les-conflits-d-interets-l-est-aussi-par-sa-partialite

La crédibilité du rapport sur Roland-Garros mise à mal par des conflits d’intérêts

Le cabinet Egis, mandaté et payé par la Fédération française de tennis, a donc rendu son rapport sur les avantages et les inconvénients du contre-projet porté par les opposants à l’extension de Roland-Garros sur les Serres d’Auteuil. Ce rapport, s’il estime faisable la solution proposée par les associations, lui attribue cependant tellement de défauts que sa conclusion est claire : le projet de la FFT est le meilleur.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-credibilite-du-rapport-sur-roland-garros-mise-a-mal-par-des-conflits-d-interets

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:08

Source: latribunedelart.com

Le réservoir de Chantilly bientôt bétonné et transformé en parking

C’est la première fois qu’un maire nous fait un tel honneur : nous n’avions pas encore publié notre article et nous ne faisions que l’annoncer dans notre lettre d’information (même pas, donc, sur le site) que cette annonce était encore trop pour Éric Woerth, ancien ministre, député, et maire de Chantilly.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-reservoir-de-chantilly-bientot-betonne-et-transforme-en-parking

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:09

Source : latribunedelart.com

La cinquième édition du Festival de l’histoire de l’art a ouvert ses portes

Fontainebleau, Festival de l’histoire de l’art - Il doit y avoir un dieu de l’histoire de l’art qui veille sur le festival du même nom : comme chaque année, la cinquième édition est en effet marquée par le beau temps, ce qui ne semblait pas gagné, à voir la pluie du début de matinée.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-cinquieme-edition-du-festival-de-l-histoire-de-l-art-a-ouvert-ses-portes

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:13

Source : latribunedelart.com

Une exposition à venir sur le club de foot de Lens, au Louvre-Lens


Exposition - Lens, Louvre-Lens - La Tribune de l’Art ne publie jamais de communiqué de presse, et ne base jamais ses informations sur un communiqué de presse sans enquêter pour approfondir le sujet et le commenter. Mais ce communiqué du Louvre-Lens se passe de commentaires, il se suffit à lui même dans son épique beauté. On ne sait s’il faut en rire, ou en pleurer. Précisons, même si on ne nous croira pas, qu’il ne s’agit pas d’un poisson d’avril (c’est trop tard, ou trop tôt). Précisons aussi que nous n’inclurons pas cette exposition dans notre calendrier, son sujet sortant clairement de notre champ. Nous aurions pensé, à première vue, qu’il sortait aussi de celui du Louvre. Nous nous trompions.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-exposition-a-venir-sur-le-club-de-foot-de-lens-au-louvre-lens

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:14

Source : latribunedelart.com

Restauration de laques de Jean Dunand au Musée du Havre grâce à la Fondation BNP-Paribas


Alors que bien des pertes dues au vandalisme sont à déplorer ces dernières années pour l’Art Déco, et que va sans doute bientôt être détruit à Nantes un important exemple de ce style (voir nos articles sur les Salons Mauduit), il est agréable de pouvoir parler de la restauration, au Musée du Havre, de quatre laques de Jean Dunand, en grande partie grâce au mécénat de la Fondation BNP-Paribas.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/restauration-de-laques-de-jean-dunand-au-musee-du-havre-grace-a-la-fondation-bnp-paribas

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   Lun 1 Juin - 11:16

Enrichissement des musées

Source : latribunedelart.com

Une toile de Joseph-Nicolas Robert-Fleury acquise par Langres

Ribera est depuis quelque temps sous le feu de l’actualité. Il va y revenir bientôt dans nos colonnes (une restauration, et une acquisition à venir), mais c’est sous un angle plus anecdotique, pas moins intéressant cependant, que nous parlerons aujourd’hui de ce peintre espagnol. Le Musée d’Art et d’Histoire de Langres a en effet acquis, auprès de la galerie Ana Chiclana à Madrid, un tableau de Joseph-Nicolas Robert-Fleury, daté de 1838 et exposé au Salon de 1840 sous le titre Sujet de la vie de Ribera, représentant le jeune Ribera entouré de membres du clergé, d’un mendiant et de deux enfants.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-toile-de-joseph-nicolas-robert-fleury-acquise-par-langres

Une peinture de Jacopo Vignali pour The Frances Lehman Loeb Art Center

Ce musée d’université américain, situé dans l’État de New York, a récemment pu acheter à la foire de Maastricht, sur le stand de Robilant + Voena, une peinture de Jacopo Vignali représentant Moïse sauvée des eaux, qui était passée en vente à Florence chez Pandolfini le 28 octobre 2014. Le Frances Lehman Loeb Art Center possédait déjà, depuis 1937, une des deux esquisses à l’huile connues pour cette composition.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/une-peinture-de-jacopo-vignali-pour-the-frances-lehman-loeb-art-center

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 25 - 31 mai 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: