Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Mar 14 Juin - 13:54

Musées région Centre

Source : latribunedelart.fr

Girodet sauvé des eaux

Deux jours sous l’eau. On pouvait craindre légitimement le pire pour les collections du Musée Girodet après l’inondation qui a frappé soudainement cette petite ville du Loiret qu’on surnomme, il est vrai, la Venise du Gâtinais. Nous nous sommes rendu sur place vendredi 17 juin pour constater les dégâts. Et comme nous l’avions déjà écrit, ceux-ci sont réels, mais pourront heureusement être en grande partie réparés.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/girodet-sauve-des-eaux

Source : magcentre.fr

Zao Wou Ki, le gros lot pour le Musée Saint Roch d’Issoudun

C’est un événement majeur dans le domaine des arts en région qui s’est déroulé ce vendredi soir au Musée Saint Roch d’Issoudun avec la présentation au public de la donation Zao Wou Ki.
Lire la suite : http://www.magcentre.fr/100258-zao-wou-ki-le-gros-lot-pour-le-musee-saint-roch-dissoudun/

Les Amis des Musées d’0rléans volent au secours du Musée Girodet de Montargis


Avec la montée galopante de l’eau à Montargis le 30 mai dernier, les réserves provisoires du musée GIRODET (en rénovation depuis 4 ans) se sont en effet retrouvées submergées moins de deux heures après que l’alerte ait été donnée.
Lire la suite : http://www.magcentre.fr/100492-les-amis-des-musees-d0rleans-volent-au-secours-du-musee-girodet-de-montargis/

Une donation exceptionnelle pour le Musée des Beaux Arts de Tours


Léon et Martine Cligman offrent 1 200 œuvres d’art à la ville de Tours et se proposent de financer la construction d’une extension du musée. Après la donation de la collection personnelle du peintre Zao Wou Ki au Musée d’Issoudun (voir Magcentre), c’est cette fois le musée des Beaux Arts de Tours qui devrait bénéficier d’une donation exceptionnelle d’œuvres d’art.
Lire la suite : http://www.magcentre.fr/100478-une-donation-exceptionnelle-pour-le-musee-des-beaux-arts-de-tours/

Source : Panorama de presse de la Drac Centre

Tours : l'incroyable donation faite au musée des Beaux-Arts

Après avoir dirigé un empire industriel dans le textile, Léon Cligman, et son épouse Martine, souhaitent céder une partie de leur collection d'oeuvres au musée des Beaux-Arts. Au total, 1.200 peintures, sculptures, dessins pourraient venir enrichir le musée dans un nouveau bâtiment financé par les donateurs.
Lire la suite : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/06/20/Tours-l-incroyable-donation-faite-au-musee-des-Beaux-Arts-2757248

Sur le retour des déportés

L’exposition estivale du musée de la Résistance et de la Déportation de Lorris ouvrira le 14 juillet et s’achèvera le 31 août. Son thème : Lutetia, 1945, le retour des déportés. Quinze panneaux, 26 témoignages vidéo, de nombreux documents et objets inédits raconteront l’histoire des quatre mois pendant lesquels l’hôtel parisien a accueilli les rescapés des camps nazis. Plus d’infos sur www.museelorris.fr. (intégral)
RC Orleans, 13/06

« Une oeuvre indispensable à Orléans »

C’est un record de prix pour un tableau signé Jean-Baptiste Perronneau. Mercredi dernier, à l’Hôtel Drouot, trois enchérisseurs se sont disputé le «Portrait d’Aignan Thomas-Desfriches», un pastel estimé entre 120.000 et 150.000 € par le cabinet Turquin, qui en a assuré l’expertise. Le tableau, jusqu’alors dans la famille du peintre, était pour la première fois mis en vente. Le pastel du XVIIIe siècle est réputé, son état est exceptionnel, la vente a été médiatisée. À tel point que les enchères s’envolent jusqu’ à 330.000 €, un record pour une œuvre de ce peintre. Et c’est au moment où l’enchérisseur le plus important croit avoir remporté la mise que le musée d’Orléans a fait valoir son droit de préemption. Avec les frais, le tableau coûtera 412.500 €. La ville a obtenu une subvention de l’État, au titre du fonds du patrimoine de 288.000 €. «C’est une subvention exceptionnelle de 70%. Ce fonds aide les musées à sauver des œuvres exceptionnelles. Pour le reste, l’argent vient d’un legs d’une Orléanaise Mme Guillaux, qui voulait que son argent permette l’achat d’œuvres d’art», poursuit Olivia Voisin. Le tableau de 1751 a atteint une telle somme que la ville qui envisageait aussi d’acquérir les deux tableaux associés, les portraits de la femme et de la fille de Desfriches, a dû renoncer. «Ils étaient aussi de qualité très inférieure», complète la responsable.
RC Orleans, 14/06, p.9

(Romorantin) Le musée Matra sauvé des eaux


Jour et nuit, depuis le 1er juin, toute l’équipe du musée Matra, renforcée par du personnel technique de la ville et de nombreux bénévoles, se dépense pour palier la catastrophe subie par toute la ville et le musée suite aux intempéries.Tous ces efforts ne sont pas vains. Ils vont permettre à l’un des plus beaux musées automobile de France d’accueillir de nouveau des visiteurs à partir du jeudi 16 juin.
Le Berry, 14/06, p.23

(Orleans) Les enfants sont à l’honneur au musée des Beaux-Arts

L’exposition «Enfants et créations» a été inaugurée au musée des Beaux-Arts en présence de Nathalie Kerrien, maire-adjointe à la Culture, des élèves partenaires, des parents, des enseignants… Les invités ont découvert les travaux réalisés dans les ateliers d’arts plastiques au cours de l’année. Quarante quatre classes, soit plus de mille élèves, ont participé aux ateliers cette année, avec pour objectif de permettre aux enfants l’accès au patrimoine orléanais et à la culture. Les œuvres présentées ont été créées suivant cinq thèmes : mise en page, couleurs rondes, fil rouge, croque dessin et fabrique de légendes. Exposition du 9 juin au 4 septembre (intégral)
RC Orleans, 15/06

3.500

C’est en euros le prix d’achat du fauteuil de Rochambeau vendu, lundi, lors de la vente aux enchères de Philippe et Aymeric Rouillac qui se déroulait au château d’Artigny, à Montbazon, en Indre-et-Loire. La ville de Vendôme s’est portée acquéreur de cette bergère à oreille estampillée de Louis-Charles Carpentier époque Louis XV. Comme indiqué dans notre édition de vendredi, selon la tradition familiale, le maréchal de Rochambeau y aurait rendu son dernier soupir le 12 mai 1807. Un meuble qui va rejoindre les collections du musée de Vendôme dès ce jeudi 16 juin en présence de Pascal Brindeau, maire, et de Philippe Rouillac, commissaire-priseur. (intégral)
NR Loir et Cher, 15/06

(Issoudun) Les œuvres de 56 artistes exposées

Pendant près de cinquante ans, le peintre chinois Zao Wou-Ki (1920-2013) a réuni une collection composée de quatre-vingt-dix œuvres de cinquante-six artistes différents. Cette collection est présentée dans son intégralité à partir de demain soir, et jusqu’au 30 décembre, au musée Saint-Roch à Issoudun.  Installé à Paris à partir de 1948, Zao WouKi a noué des liens forts avec les artistes de son temps. Au fil des ans, il s’est constitué une collection fruit principalement d’échanges avec d’autres peintres devenus des amis et dont il admirait le travail : Pierre Soulages, Hans Reichel, Jean-Paul Riopelle, Henri Michaux ou encore Giacometti dont il fut le voisin pendant quatorze ans. La présentation des quatre vingt dix œuvres sera complétée par trente peintures de Zao WouKi datant de 1952 à 2008, plus des livres et documents qui offriront un éclairage à la constitution de cette collection exceptionnelle. ■ Vernissage demain à 17 heures
Le Berry, 16/06, p.7

(Mer) “ Mouvement et transparence ” au musée

Les expositions se succèdent au musée de la Corbillière ! A peine rangée dans les cartables, l’oeuvre des enfants des écoles « Écoute comme c’est bio », laisse place à un impressionnant vernissage. Les salles du musée transformées en authentique galerie d’art, accueillent quatre artistes qui ont travaillé sur une même thématique d’exposition : les fonds marins. Cette présentation
allégorique nous fait découvrir des profondeurs marines totalement imaginaires issues de la créativité de ces quatre talents réunis. Leur univers nous transporte dans un monde aquatique plein de «mouvement et transparence».
NR Loir et Cher, 16/06, p.17

Après 15 jours d’efforts le Musée Matra redémarre


La vie (presque) normale reprend au Musée Matra. Ce jeudi, près plus de deux semaines de portes closes, c’est jour de réouverture. Dans ce lieu qui expose   de nombreux véhicules à dimension historique et qui accueille 30.000 visiteurs par an, le sous-sol a été touché par les inondations de ce début de mois. Certains des prototypes qui y sont stockés ont eu « de l’eau jusqu’au volant », rappelle Dany Chamfrault, directeur du musée. La dizaine de membres de l’équipe de l’établissement les avait pourtant surélevés avec des parpaings, « mais l’eau est montée jusqu’à 1,20m ». Dès la décrue, il a fallu assécher. « Les quatre jours de soleil de la semaine passée nous ont fait du bien », souffle le directeur. « Nous avons vidangé les véhicules avec moteurs pour qu’ils soient opérationnels s’ils doivent rouler à nouveau un jour », ajoute Christophe Gonny, responsable technique au musée. Autre dispositif mis en place : un séchage chez les garagistes du secteur qui possèdent un équipement spécialisé. « Cela nous permet de vider toute l’eau et de la faire s’évaporer », explique Cédric Jamet, carrossier à Romorantin. Son établissement a consacré deux heures à chacun des 14 véhicules qui lui ont été confiés par le musée. « Aujourd’hui, on peut dire qu’on a sauvé totalement 15 prototypes, indique Dany Chamfrault. Mais on garde des inquiétudes pour une dizaine de modèles en plâtre ou en bois. »
NR Loir et Cher, 16/06, p.26

La route de la soie fait escale à Selles-sur-Cher

Lorsqu’on m’a proposé ces deux projets, je me suis dit qu’il était tout à fait logique. Le château de Selles-sur-Cher a toujours été un carrefour entre différentes cultures, où ont été tissés des liens économiques, culturels, artistiques, et pourquoi maintenant pédagogiques ? Devant un parterre d’élus, maire de Selles-sur- Cher, vice-présidents du conseil départemental, président du Val de Cher-Controis et d’une délégation chinoise, dont un représentant de l’Unesco, Nicolas Mazzesi a officiellement inauguré le nouveau Musée de la route de la soie ainsi que le siège mondial de la Silk road business school, dimanche dernier, dans le pavillon Philippe de Béthune de son château sellois. Si la culture de la soie n’a jamais compté parmi les productions locales, « tout le pays en a bénéficié et au château, des mûriers y ont d’ailleurs été plantés », souligne le propriétaire du château depuis 2013.
NR Loir et Cher, 16/06, p.26

Le musée Saint-Roch se rêve en Louvre Issoudun 3

La ville d’Issoudun (Indre), coincée entre Bourges et Châteauroux, a fait parler d’elle, naguère, grâce aux Visiteurs 3 où son nom revient à plusieurs reprises. Le feu s’est rapidement éteint avec l’échec du film et ce n’est pas plus mal car cette communede 13.000 habitants a bien d’autres atouts. Et le plus important d’entre-eux est incontestablement son musée. Il aura été le grand pari de son maire, André Laignel, qui effectue actuellement son septième mandat. Très tôt, il y a cru. De la rénovation à son extension en 1995, le musée s’étend aujourd’hui sur plus de 2.000 m2 pour une jolie coquille qui marie l’ancien Hôtel-Dieu dont certaines parties datent duXIIe siècle à une partie contemporaine dont l’architecture classique joue l’épure et l’aérien. Au fil des ans, la coquille, remarquée jadis pour ces immenses arbres de Jessé et son petit Brueghel, s’est remplie de donations remarquées et remarquables.
+ ••• André Laignel : “ Vingt-cinq ans de travail ”
NR Indre et Loire, 17/06, p.44

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 23 Juin - 11:42, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Mar 14 Juin - 13:54

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la Drac Centre


Conférences, expos…

La 7e édition des Journées nationales de l’archéologie se déroule vendredi, samedi et dimanche. Cette manifestation est pilotée par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), sous l’égide du ministère de la Culture et de la communication. Dans le Loiret, un atelier sera proposé au musée du théâtre forain d’Artenay ; une exposition au musée municipal de préhistoire et d’histoire à Châtillon sur Loire ; une conférence sur les résultats des opérations archéologiques sur le château de Gien ; un atelier à la médiathèque d’Orléans ; une exposition à la maison de la polyculture à Ormes ; une conférence sur les fouilles de la ZAC Portes du Loiret à Saran. Plus d’infos sur les dates et horaires sur http://journeesarcheologie.fr/  (intégral)
RC Orleans, 13/06

(Chartres) Indiana Jones n’est pas seul à chercher

Qui n’a jamais rêvé de partir, truelle et tamis sous le bras, sur les traces d’espèces et de sociétés disparues ? Si l’image du déterreur de restes de Vélociraptor colle à la peau de l’archéologie, ce domaine est loin de se réduire à la vision fantasmée nourrie par Indiana Jones.Les Journées nationales de l’archéologie, organisées chaque année depuis sept ans par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication, visent à faire découvrir ce secteur aux nombreuses facettes. Si tout le monde sait en quoi consiste le métier d’archéologue, difficile d’en dire autant pour l’archéozoologue et le toichographologue. La Direction de l’Archéologie de Chartres se charge de lever le mystère sur ces professions lors d’une rencontre organisée à l’occasion des Journées de l’archéologie.
+ La fouille médiévale de Montmureau ouvre au public
L'Echo, 15/06, p.7

(Chartres) Saint-Martin-au-Val a encore des secrets

Trois cents mètres de long sur deux cents mètres de large. Les visiteurs ont pu constater la taille monumentale du sanctuaire galloromain de Saint Martin au Val. Hier, la direction de l’Archéologie proposait une visite guidée du site, dont le début de la construction remonte à la deuxième moitié du Ier siècle de notre ère. Les visiteurs ont pu admirer le nouvel aménagement du site, notamment
le cheminement refait pour en faciliter l’accès lors des prochaines fêtes galloromaines qui auront lieu début juillet.
L'Echo, 16/06, p.11

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 17 Juin - 15:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Mar 14 Juin - 13:55

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la Drac Centre


(Puiseaux) Un joli chèque pour les travaux du clocher

Au sein du Crédit agricole existe un département dédié au patrimoine. Sa présidente, Joëlle Robert, s’est vue remettre un dossier relatif au clocher de l’église Notre Dame de Puiseaux. Pour mémoire,  ce dernier bénéfice, depuis début janvier, d’une campagne de réhabilitation. «Dans ce département  patrimoine, rappelle son vice président Serge Lespagnol, nous œuvrons pour donner du travail à des entreprises, pour donner de la vie.» Un discours écouté avec attention par le maire Michel Touraine, et de nombreux élus, à l’occasion d’une récente cérémonie. En effet, une délégation de la banque a été reçue en mairie, afin d’être remerciée pour cette dotation de 3.000 euros versée à la Fondation du patrimoine.
RC Loiret, 13/06, p.14

(La Chatre Sainte Severe) Un documentaire sur l'art roman

La collectivite de La Chatre Sainte Severe (Indre) accueille, les 13et 14 juin, une équipe de la production "la Chambre aux fresques". Jerome Prieur réalise un film sur les peintures d'art roman, pour France 3, et prendra pour exemples les fresques de Saint Savin et de Saint Martin de Vic. Le témoignage de nombreux historiens de l'art sera recueilli. (intégral)
Le Berry, 13/06

(Maintenon) Une très belle exposition sur le patrimoine local

Une exposition attachante se tient jusqu’au 15 juin à l’Espace culturel de Maintenon. Laissez nous conter Maintenon en images est un rayonnement patrimonial riche et remarquable, dû en grande partie à la marquise de Maintenon, comme l’ancien corps de logis, dit «Maison rouge» du temps de Louis XIV. La marquise l’a dévoué en maison de charité avec hôpital et chapelle, réhabilité aujourd’hui en centre culturel. Dix huit panneaux d’archives de la ville, concoctés par la commission tourisme et patrimoine.
L'Echo, 13/06, p.14

(Tours)  10.500


C’est, en euros, le produit de la vente réalisée par l’hôtel des ventes Giraudeau au profit de Saint-Martin pour la restauration du dôme de la basilique. Plusieurs particuliers, des clients habituels mais  aussi la communauté Emmaüs avaient donné des objets à vendre à l’étude qui n’a pas pris de frais pour cette vente caritative. L’intégralité de la somme sera reversée à la Fondation de France. La  plus belle enchère a été remportée pour un buste en plâtre patiné signé au dos et représentant une jeune fille en habit religieux (2.600 €). Un plat en faïence de Tours de Léon Brard, à décor d’une anguille et d’un brochet, s’est vendu 1.000 €. Le très beau livre sur la Touraine de l’abbé Bourassé, le chef-d’oeuvre de Mame très richement illustré, dans une exceptionnelle reliure en maroquin, a été adjugé 550 €. Une statuette en terre cuite polychrome de Goldscheider représentant Judith s’est vendue 450 € au marteau de Me Bertrand Jabot. D’autres lots sont partis à petits prix pour des  acheteurs heureux et un petit coup de pouce à la restauration de la basilique. (intégral)
Nr Indre et Loire, 13/06

(Beaune la Rolande) Le tableau de Frédéric Bazille voyage

Le tableau de Frédéric Bazille, Le Mariage mystique de Sainte Catherine, d’après l’œuvre éponyme du peintre italien Paul Véronèse, a temporairement quitté son nid, l’église de Beaune. Le décrochage s’est déroulé sous la haute surveillance du conservateur des Monuments historiques de la Drac (Centre-Val de Loire). L’œuvre s’éloigne des cimaises beaunoises pendant plus d’un an pour rejoindre une exposition dédiée au peintre, qui transitera par plusieurs musées. C’est ainsi que le tableau sera exposé au musée Fabre de Montpellier, du 25 juin au 16 octobre 2016, puis au Musée d’Orsay (à Paris), du 14 novembre au 5 mars 2017, et enfin à la National Gallery of art de Washington (USA), du 9 avril au 7 juillet 2017.
RC Loiret, 14/06, p.15

(Chartres) L’église de Rechèvres distinguée

L’église Saint Jean Baptiste de Rechèvres recevra, mardi 28 juin, un prix réservé  aux grandes constructions du siècle dernier. Plus précisément le label “Patrimoine du XXe siècle”. Un prix qui salue l’histoire d’un monument. Dans les années cinquante, Rechèvres est un quartier naissant, au milieu des champs. Les maisons étant construites et les habitants installés, la cité abrite alors 700 enfants. Reste donc à lui trouver une église. Ce sera la mission du père Closset, qui parcourt régulièrement les rues de Rechèvres à vélo.
L'Echo, 14/06, p.9

(La Chatre) Vente de livres pour préserver la pietà

Les Amis du Vieux La Châtre organisent, dimanche, une vente d’objets et de livres d’occasion. La recette sera réservée pour la restauration de la pietà de l’église Saint-Germain. Cette «Vierge de pitié», qui date du XVe siècle, provient de l’ancien couvent des carmes de La Châtre. «C’est un joyau de notre patrimoine, classée au titre des Monuments historiques, précise Monique Delclaux, présidente de l’association. Sa restauration devient de plus en plus nécessaire d’année en année. Alors que les collectivités territoriales disposent de moins d’argent, il est du devoir de notre association d’aider, dans la mesure de ses moyens, à la préservation de ce patrimoine.» Les objets et livres qui seront proposées à la vente, dimanche, proviennent exclusivement de dons faits par les adhérents de
l’association qui se sont mobilisés pour cette cause en vidant leurs placards et leurs bibliothèques.
Nr Indre, 14/06, p.13

(Ruffec) L’ancien presbytère devient mairie

Construit en 1861, l’ancien presbytère de Ruffec, est propriété de la commune depuis 1970. Il abrite désormais la mairie, après d’importants travaux. Son inauguration s’est déroulée  vendredi après-midi. La réhabilitation de l’immeuble de 250 m2 a été conduite par M. Quatrepoint, architecte, et les travaux réalisés principalement par les entreprises locales. Édith Vachaud, maire, a expliqué que «les travaux ont duré un an, l’architecte a fait en sorte de conserver le caractère du presbytère, réhabilitant cet immeuble avec sobriété, en respectant les nombreuses exigences liées à la sécurité, à l’accessibilité et aux économies d’énergie. Nous bénéficions désormais d’un espace agréable, bien équipé et très fonctionnel, accessible aux  personnes à mobilité réduite.» Ces travaux, d’un montant total de 306.000 €, ont été subventionnés, pour près de 50%, par l’État (64.000 €), le conseil départemental (38.100 €), le conseil régional (26.800 €) et la réserve parlementaire (20.000 €).
Nr Indre, 14/06, p.18

(Saint-Jean-Saint-Germain) L’ancien presbytère devient la mairie

Dès le début de notre mandat, il nous est apparu important d’offrir à nos habitants les meilleurs services publics. Ce projet de réhabilitation a été une de nos priorités, a rappelé Cécile  Deruyer-Averland, maire de Saint-Quentin lors de l’inauguration de la nouvelle mairie, samedi 11 juin. Les travaux pour aménager et mettre aux normes les locaux existants étaient très  importants. L’ancien presbytère, une superbe construction, doté d’un grand terrain était inoccupé depuis 2010. Pour l’élue, il s’agissait aussi de sauvegarder ce bâtiment patrimonial, qui surplombe l’Indrois, situé au cœur du village, en face l’église, près de l’école. De plus, il offrait des grandes possibilités d’aménagements, y compris la création d’un jardin médicinal, un jardin des mariages, un lieu d’exposition.
Nr Indre et LoireE, 14/06, p.17

(Saint Benoît sur Loire) La dernière née de l’Armada mise à l’eau

L’Armada, section du comité des fêtes, s’est enrichie d’une nouvelle réalisation avec la construction d’une toue cabanée. La mise à l’eau de cette embarcation a eu lieu samedi
en fin de matinée au port. Depuis la levée ou des bords de Loire, de nombreux Bénédictins et curieux ont pris part à cet événement. Les membres de l’Armada ont travaillé d’après des croquis pour réaliser cette toue cabanée. C’est la dernière née après une plate, un fûtreau et un bachot. L’association n’a pas de projet de nouvelle construction, juste de l’entretien de bateaux qui seront exposés lors de manifestations locales. L’Armada fait revivre le patrimoine de la marine de Loire. Ce chantier a coûté 17.000 €, financé en partie par la commune de Saint Benoît, la Communauté de communes Val d’or et forêt, le Groupe d’action locale forêt d’Orléans Loire Sologne et des fonds privés.
RC Loiret, 15/06, p.22

(Bourges) Deux conférences et une exposition au programme

Deux conférences et le vernissage d’une exposition sont organisés aujourd’hui, jour anniversaire de la mort du duc de Berry. Un colloque suivra, demain et vendredi. Réalisée en partenariat avec l’École nationale des chartes, l’exposition présente les actes originaux sur parchemin produits par la chancellerie du duc de Berry, pour la plupart scellés, et explique leur mode de fabrication, leur présentation, leur contenu et les conditions de leur conservation.
Le Berry, 15/06, p.11

(Neuvy deux Clochers) Restaurer l’œuvre de Linard

Des bénévoles se sont retrouvés sur le site de la cathédrale de Jean Linard, ce weekend, pour participer au premier chantier participatif de l’année. Pour beaucoup il  s’agit de s’approprier un lieu et de mettre toute son énergie à sa sauvegarde. Car le temps poursuit son œuvre et les sculptures se dégradent au fil des années. Le site peut compter sur ses admirateurs qui n’hésitent pas à venir de loin pour aider les membres de l’association. Ceux ci ont bénéficié en 2015 d’une formation ce qui leur permet d’encadrer des chantiers pour que le nettoyage soit réalisé dans le respect de l’œuvre et dans les meilleures conditions.
Le Berry, 15/06, p.23

(Saint-Marcel) Tout savoir sur le prieuré et le bourg de

Vendredi après-midi, suite à de nombreuses souscriptions, l’ouvrage signé Anne et Lionel Bazin, et Françoise Dumasy, Le Prieuré et le bourg de Saint-Marcel du XIIe au XVIIIe siècles, a été livré. Cet ouvrage fait suite à un travail important de Lionel Bazin. Il a rassemblé toute la documentation et diligenté les enquêtes jusqu’aux Archives de l’Indre. Quant à Françoise Dumasy, elle s’est chargée de la rédaction des textes et de la mise en forme des chapitres. «J’ai fait appel à deux jeunes archéologues compétents, l’un photographe, Cyrille Galinand, et Raphaël Durand, maquettiste de talent», a indiqué Françoise Dumasy, satisfaite de la qualité de l’ouvrage qui n’aurait pu être réalisé sans le soutien de l’Association pour la sauvegarde du bourg médiéval de Saint-Marcel, présidée par Jean-Pierre Lécubin. L’ouvrage, grand format, compte 310 pages illustrées de plusieurs centaines de photographies de qualité. Son prix est fixé à 50 €, sur commande auprès de l’association. (intégral)
Nr Indre, 15/06

(Tours) La première médaille sera pour le pape

Le bijoutier Emmanuel Lecerf était très ému lorsqu’il a pris la parole en présence durecteur de la basilique Saint-Martin, Xavier Gué : «La médaille frappée a le numéro 0001». Elle sera remise au Pape François, très attaché à Martin, saint patron de Buenos Aires dont il fut l’archevêque. «Il a fallu beaucoup de temps, de travail et de persévérance pour arriver à ce moment», confie Emmanuel Lecerf, devant les invités conviés à la première frappe officielle de la médaille en l’honneur de saint Martin. Rappelant les circonstances qui lui ont permis de trouver le sceau du XIVe utilisé comme modèle, la gravure de ce dernier par le maître graveur Jacques Devigne, prix de Rome 1954, que lui avait présenté son ami Aymeric Rouillac, il a remercié chaleureusement ceux qui se sont trouvés sur son chemin pour l’aider à atteindre son but : Christophe André, directeur de la maison Arthus Bertrand, qui a aidé à la taille des matrices, l’ébéniste tourangeau David Valence, créateur du coffret avec des essences de bois «répertoriées dans les Écritures Saintes».
Nr Indre et Loire, 15/06, p.12

Adjugés 5,025 millions d’euros

Deux statuettes en marbre, des pleurants du duc Jean de Berry, ont été adjugés 5,025 millions d’euros, hier, à Paris, au cours d’une vente aux enchères. La vente d’hier s’est déroulée rapidement, en cinq minutes environ. Dans la salle se trouvait un représentant du musée du Louvre, qui a préempté les deux chefs d’oeuvre. Pour les amateurs de patrimoine, cette préemption est symbolique. D’abord parce qu’elle devrait permettre de faire passer les deux pleurants dans un établissement public. Ensuite parce que la vente est intervenue le jour anniversaire de la mort du duc Jean de Berry (1340-1416).
Le Berry, 16/06, p.9

(Sainte Solange) Il y a urgence à restaurer la chapelle

La chapelle édifiée en 1874, depuis quelques années attend des travaux, qui doivent être effectués très rapidement maintenant. La charpente et la couverture sont des priorités, qui doivent être réalisées sans tarder, pour une mise hors d’eau avant que l’intérieur ne soit plus atteint. Des appels à des artisans ont été faits. Mardi après midi, Paul Carves, architecte des Bâtiments de France pour le Cher est venu se rendre compte des travaux à réaliser. Il souhaite faire des investigations plus importantes sur les absides, travaux devant être fait avec beaucoup de technicité. Les vitraux et les murs extérieurs très abîmés ne seront pas oubliés, mais la priorité reste la mise hors d’eau avant l’hiver.
Le Berry, 16/06, p.14

(Maintenon) La renaissance du cadran solaire

Il y a déjà plusieurs années que, par l’intermédiaire de Joël Touet, vice président des Amis du château de Maintenon, Yves Guyot, spécialiste gnomonistecadranier, avait été contacté pour envisager la restauration du cadran solaire situé sur la façade sud sud est de la chapelle Saint Nicolas du château. Au prix de la restauration elle même, il fallait alors ajouter la location d’un échafaudage. Cela ne s’est donc pas fait immédiatement mais les Amis du château ont provisionné chaque année une somme pour faire face à cette dépense. Lorsque la couverture de l’aile au dessus de l’orangerie a été refaite, les échafaudages étant là et le Conseil départemental leur ayant donné l’autorisation de les utiliser, ils ont fait à nouveau appel à Yves Guyot qui vient de passer trois jours et demi à effectuer la restauration de ce cadran solaire.
L'Echo, 16/06, p.16

(Blois) Numérisation

Comme Chambord avec l’Histo Pad, tablette qui permet une visite virtuelle au temps de la Renaissance, le château Royal de Blois épouse son époque. Et lance une nouvelle application à destination du jeune public. Son nom : Guideez. Son objectif ? Accompagner les enfants dans leur découverte du château. Comment ça marche ? Douze étapes, du cadavre exquis au memory, incitent les enfants à observer et à comprendre les lieux qu’ils visitent. Les petites têtes blondes sont aussi invitées à prendre des photos qu’elles pourront transformer en cartes postales et envoyer à leurs amis. A l’arrivée, une petite récompense les attend !
NR Loir et Cher, 16/06

(Plessis-lès-Tours) Le château du Plessis une histoire à préserver


La mise en vente du château du Plessis-lès-Tours est l’occasion de revenir sur le glorieux passé d’un des hauts lieux de la présence royale en Touraine. Signe de l’importance que revêt le château royal du Plessis aux yeux de la communauté scientifique, le département d’histoire de l’art de l’université François-Rabelais y consacre depuis 2014 un projet pédagogique. Une vingtaine d’étudiants en troisième année,encadrés par Alain Salamagne, professeur, et Lucie Gaugain, enseignante, ont ainsi étudié les parcs et jardins, les communs, le logis, la charpente, le dépôt lapidaire…Un travail conséquent rendu possible par la signature d’une convention entre l’Université et la Ville de Tours, propriétaire des lieux depuis 1932. Pour conserver le statut public du Plessis, Lucie Gaugain a même une idée : « En tant que Ville d’art et d’histoire, Tours doit disposer d’un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine. C’est une obligation depuis 2007. Pourquoi ne pas l’imaginer ici ? Et en plus, cela créerait des emplois. »
NR Indre et Loire, 16/06, p.11

(Orleans) L’acquéreur de l’immeuble de la Coquille face à la société Roc

Hier, le tribunal des référés a été saisi d’une demande de retrait des pages dans lesquelles Ronald Llados met en cause la société Roc. Décision, lundi. Voici bientôt neuf ans que Ronald et Denis Llados ont acquis l’immeuble de La Coquille, rue de la Pierre percée à Orléans. Et presque autant de temps qu’ils font face à une situation conflictuelle. De fait, si leur projet de restaurant étoilé est au point mort, les procédures judiciaires elles, s’accumulent.Las de voir ce dossier s’enliser, Ronald Llados s’est épanché sur son compte Facebook, afin d’expliquer les enjeux des divers contentieux auxquels il est confronté. Il dénonce ainsi la délivrance d’un certificat de conformité qui constituerait un faux, dans la mesure où les travaux sont loin d’être terminés. « Le chantier a été sous estimé; la charpente qui devait être en chêne est ensapin, les ardoises sont trop grandes ; on a nous vendu du plomb et l’on aposé du zinc», dénonce, pêle mêle le propriétaire de l’immeuble de la Coquille, une magnifique bâtisse de 1549 classée aux monuments historiques.
RC Orleans, 17/06, p.9

(Dreux) Beffroi, suite et pas fin...


Le son et lumière promis sur les 500 ans du beffroi est déjà un feuilleton avant d’être un spectacle. Toujours prête à se lancer dans des mises en scène grandiloquentes, Marguerite-Marie Lozac’h avait affirmé avoir été retenue pour faire le show, le samedi 10 septembre. Finalement, la Ville n’en était qu’à l’appel de candidatures, et Miggy a dû seulement remplir un dossier avant de se voir, peut être, en haut de l’affiche. Dans son dernier numéro, Agglorama, publication de l’Agglomération, annonce que la comédienne-metteur en scène a finalement décroché le son et lumière. Renseignement pris, il s’agirait d’une erreur. L’histoire du beffroi devient un gag… bien malgré elle !
L'Echo, 16/06, p.16

Journées du patrimoine de pays et des moulins

Chaque année au mois de juin, se tiennent les Journées du patrimoine de pays et des moulins. Elles auront lieu les 18 et 19 juin. Cette 19e édition mettra « les métiers et le savoir-faire » à l’honneur.
C’est environ 150.000 visiteurs qui se déplacent sur les animations partout en France. Châteaux, fermes, chapelles, etc. sont présentés par les associations, les élus, mais aussi les particuliers et les bénévoles. Histoire, culture, paysage, architecture, art, le Loir-et-Cher a de belles surprises à découvrir.
NR Loir et CherS, 17/06, p.9 + 41N p.22

La loco de Richelieu sifflera en Alsace

Basée à Richelieu, la loco- motive à vapeur 141 C 100 de l’association TVT, qui aurait dû être la tête de réseau du train touristique thouarsais, quittera la Touraine pour rejoindre l’Alsace, le 21 juin. Locomotive unique classée monument historique, elle met fin à sa carrière régionale après avoir fait circuler ses trains touristiques entre Chinon et Richelieu jusqu’en 2004. Le projet de réaliser un train
touristique entre Thouars et Loudun avait pourtant été programmé par la communauté du Thouarsais. Mais ce projet a avorté en 2015 « en raison du coût de l’investissement » avait expliqué Bernard Paineau à l’époque, au moment où les collectivités subissaient un coup de rabot des dotations d’État.
NR Indre et Loire, 16/06, p.11

(La Cahpelle Blanche Saint Martin) Le patrimoine de l’église Saint-Martin restauré

Accroché au-dessus d’une porte d’entrée latérale de l’église Saint-Martin, le « Tableau de l’ange gardien » est la copie d’un tableau de l’artiste Domenico Feti - l’original se trouve au Musée du Louvre à Paris - exécutée vers 1860 par Aglaé Laurendeau. C’est une peinture à l’huile sur toile. Il semblerait qu’il existait, bien avant la Révolution, un « Tableau de l’ange gardien » si abîmé qu’après étude il a été jugé préférable de faire faire une copie plutôt que le restaurer. Il décorait un autel de l’ange gardien qui aurait été situé un temps dans la chapelle nord. « Ce tableau a été restauré en 2015 par Marc-Philippe de Fondettes », précise Martine Tartarin, maire. Le financement a été réalisé par le comité des fêtes de la commune, soit 6.583 €, et la Drac Centre val de Loire a accordé 2.194 euros.
NR Indre et Loire, 16/06, p.11

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 20 Juin - 17:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Mar 14 Juin - 13:58

Source : larep.fr

(Loiret) Le tourisme affecté par les inondations

La crue du Cosson n’a pas épargné le château de La Ferté Saint Aubin, en Sologne. Le 1er juin, il avait «les pieds dans l’eau» comme de nombreux sites dans le Loiret. «C’était du jamais vu en 350 ans d’histoire. L’avant cour était sous 80 centimètres d’eau. L’eau est montée à 1, 20 m dans les cuisines. Le parc a été ravagé, une quinzaine d’arbres sont tombés. Des pierres se sont déchaussées au niveau des murs des douves. Les petits ponts en bois ont souffert…», énumère Lancelot Guyot, le propriétaire du château.
Lire la suite : http://www.larep.fr/loiret/actualite/2016/06/13/le-tourisme-affecte-par-les-inondations-dans-le-loiret_11956187.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 10:29

Le Kunstmuseum de Bâle prend des allures de catafalque

Source : lemonde.fr

Depuis le mois d’avril, le Kunstmuseum de Bâle, sans doute l’un des plus anciens musées publics du monde, bénéficie d’une nouvelle extension. Enfin, « bénéficie » n’est peut-être pas le mot approprié : celui qui revient le plus souvent dans la bouche des visiteurs pour désigner le nouveau bâtiment, dû aux architectes Christ & Gantenbein que l’on ne félicite pas, c’est « catafalque ».
Lire la suite :  http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/06/17/le-kunstmuseum-de-bale-prend-des-allures-de-catafalque_4952319_1655012.html#zM0GWvWE8iTfQBAZ.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 10:32

Un Français dirigera la photo au MoMA de San Francisco

Source : lemonde.fr

Le Centre Pompidou souffrirait-il d’une fuite des cerveaux ? C’est la deuxième fois en trois ans que le musée français perd son conservateur en chef pour la photographie au profit d’un grand musée américain. Il faut croire que les Frenchies ont la cote aux Etats-Unis : après Quentin Bajac, son prédécesseur, parti prendre la tête des collections de photographie au prestigieux Musée d’art moderne (MoMA) de New York, c’est au tour de Clément Chéroux d’être recruté par le MoMA de San Francisco, ou SFMoMA. Un lieu qui a pris une nouvelle ampleur en mai, avec une extension qui en fait désormais le plus grand musée d’art moderne du monde.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2016/06/13/clement-cheroux-quitte-le-centre-pompidou-pour-le-moma-de-san-francisco_4949436_1655012.html#FMjhhykWzjt8oy0m.99

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 11:13

Source : lefigaro.fr

L'appel des amis du musée pour «l'enfant chéri» de Rodin

DEVENEZ MECENE DU MUSEE RODIN - Il fit scandale il y a cent ans y compris dans les colonnes de notre journal. Aujourd'hui le «Balzac» revient sur le devant de la scène avec la souscription de la Société des amis du musée Rodin, dont Le Figaro se fait l'écho.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2016/06/20/03004-20160620ARTFIG00149-l-appel-des-amis-du-musee-pour-l-enfant-cheri-de-rodin.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 11:24


_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 11:59

Source : latribunedelart.com

Faux sièges : l’aveuglement de Versailles


Le Ministère de la Culture a diffusé samedi 11 juin un communiqué expliquant que suite à l’interpellation de « trois professionnels du marché de l’art » et à l’acquisition par Versailles de « plusieurs meubles […] semblant concernés [par l’affaire des faux sièges] pour un montant de 2,7 millions d’euros », il allait « lancer sans délai une inspection administrative relative aux processus d’acquisitions des biens évoqués en l’espèce dans cette affaire, ainsi que, plus généralement, sur les procédures d’acquisition en faveur des collections nationales ». Versailles, pour sa part, a indiqué suivre « avec la plus grande attention la procédure concernant d’éventuels faux-meubles du XVIIIe siècle, en coordination avec les services du Ministère de la Culture et de la Communication, et se réserve la possibilité d’intenter toute action en justice ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/faux-sieges-l-aveuglement-de-versailles

Interview de Gérard Mabille, à propos de l’affaire des faux sièges

Gérard Mabille était, de janvier 2008 à avril 2014, conservateur en chef au musée national du château de Versailles et des Trianon, chargé du département du mobilier et des objets d’art. À ce titre il était aux premières loges dans l’affaire des faux sièges probablement acquis par Versailles à cette époque. Si le château de Versailles, prétextant l’enquête en cours, n’a pas souhaité répondre à nos questions, celui-ci - qui n’est plus tenu par un devoir de réserve - a accepté de se prêter à cette interview.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/a-propos-de-laffaire-des-faux-sieges

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 12:04

Note sur les tableaux enlevés à la Belgique en 1794 et restitués (ou non) en 1815

Source : latribunedelart.com

Depuis une vingtaine d’années, on assiste en Belgique à un curieux renouveau d’intérêt pour une affaire que l’on pensait définitivement réglée depuis deux siècles : les réclamations d’œuvres d’art spoliées par les troupes françaises en 1794-1795. Régulièrement, des questions parlementaires sont posées à ce propos, en Belgique, aux différents gouvernements.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/note-sur-les-tableaux-enleves-a-la-belgique-en-1794-et-restitues-ou-non-en-1815

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   Jeu 23 Juin - 12:10

Enrichissement des collections

Source : latribunedelart.com

Le Van Gogh Museum achète un tableau de Bastien-Lepage
Lire : http://www.latribunedelart.com/le-van-gogh-museum-achete-un-tableau-de-bastien-lepage

Deux esquisses de Jean-François de Troy préemptées par le Petit Palais
Lire : http://www.latribunedelart.com/deux-esquisses-de-jean-francois-de-troy-preemptees-par-le-petit-palais

Deux esquisses de Jean-François de Troy préemptées par le Petit Palais
Lire : http://www.latribunedelart.com/deux-esquisses-de-jean-francois-de-troy-preemptees-par-le-petit-palais

Deux Restout pour Port-Royal
Lire : http://www.latribunedelart.com/deux-esquisses-de-jean-francois-de-troy-preemptees-par-le-petit-palais

Préemption d’un portrait par Antoine Callet pour Versailles
Lire : http://www.latribunedelart.com/preemption-d-un-portrait-par-antoine-callet-pour-versailles

Une plaque en émail de Jean II Pénicaud préemptée par le Louvre
Lire : http://www.latribunedelart.com/une-plaque-en-email-de-jean-ii-penicaud-preemptee-par-le-louvre

Les pleurants préemptés par le Louvre
Lire : http://www.latribunedelart.com/les-pleurants-preemptes-par-le-louvre

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 13 - 19 juin 2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: