Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse (15 - 21 juin 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Mer 17 Juin - 9:22

Musées région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Bourges) L’hôtel Lallemant reprend enfin vie

Le personnel des musées, spécialement celui de l’hôtel Lallemant, ne connaît que trop bien la vrillette. Cet insecte qui se nourrit de bois et de matière organique avait fait du mobilier du musée des Arts décoratifs un mets de choix, au point qu’il a fallu prendre le taureau par les cornes et fermer la boutique le 12 décembre dernier avant de se retrousser les manches. Six mois après, l’hôtel Lallemant ouvre, certes, mais les travaux contre la vrillette ne sont pas terminé pour autant. Même si ce n’est pas encore du passé, le lieu veut vivre le présent et le futur et cela passe par l’exposition gigantesque de trois cents pièces des frères Schneider, maîtres verriers Art déco qui ont révolutionné la manière de faire mais aussi de composer avec les couleurs. On doit toutes ces pièces à l’amour que leur portent trois collectionneurs, Laurence et Jean-Pierre Serre et l’Allemand Barlach Heuer. Tous les trois ont rassemblé leurs collections pour arriver à avoir un panel représentatif des différentes périodes des maîtres verriers.
Le Berry, 13/06, p.12

(Dordives) Un nouveau directeur de la culture

Le maire a évoqué le détachement pour l’étranger de la responsable du musée du Verre qui avait aussi en charge la culture. L’avenir du musée se trouverait peut être dans l’intercommunalité : c’est l’idée qu’il a défendue. En attendant, la responsable sera remplacée et un nouveau directeur de la culture nommé. (intégral)
RC, Loiret, 14/06

(Ezy sur Eure) Le musée s’ouvre à l’art contemporain

La nouvelle exposition «Manhattan Brooklyn» ouvre ses portes au Musée du peigne. Lucie HavlasecTatarova y présente des estampes et sculptures. L’artiste s’est approprié la grande salle en y passant un coup de pinceau. «Les briques naturelles c’était bien, mais le blanc, c’est mieux. Mon choix des 50 oeuvres présentées est influencé par l’espace.» Parcours hors normes André Martinand-Lurin, conser vateur, est ravi. «Cette expo, c’est un souffle de jeune, ça nous  ouvre sur le futur. Lucie est l’élément moteur, elle a pris en charge la mise place avec Miroslav, son mari. Il n’y aura pas de panneaux explicatifs des oeuvres,
chacun aura la liberté d’interpréter ce qu’il veut. Mais elle sera là pour répondre aux questions des visiteurs.»
L'Echo, 15/06, p.18

(La Celle Condé) Le sculpteur Christian Hirlay élève des chevaux de métaux

Le vernissage de l’exposition «Art et Cheval» s’est déroulé vendredi soir au Musée Sitazin du Pôle du cheval et de l’âne, où elle est visible jusqu’au 1er novembre. Marilyn Brossat, conseillère départementale, et Élisabeth Barbier, maire de Lignières, ont écouté le sculpteur Christian Hirlay,venu en voisin de Vicq sur Nahon  (Indre), présenter les oeuvres qu’il réalise à partir de lames de métal, toutes sur le thème du cheval. Titulaire du diplôme national d’arts plastiques et du diplôme national supérieur d’expression plastique de l’Institut d’arts visuels d’Orléans (Loiret), Christian Hirlay a également réalisé toutes les sculptures du Pôle du cheval et du Village des roulottes. (intégral)
Le Berry, 16/06

(Artenay). Nombreuses animations au menu des Journées de l’archéologie

A l’occasion des Journées nationales de l’archéologie, le musée du Théâtre forain se met à l’heure romaine le temps d'un week-end et propose de nombreuses animations pour petits et grands : exposition, conférences, grand jeu familial, dégustations de spécialités romaines, démonstrations d’instruments de musique à vent…
RC, Loiret, 18/06/2015, p. 26

(Saint-Amand-Montrond) Des photos sur les grilles du musée


Depuis hier, dix photographies sont exposées sur les grilles du musée Saint-Vic. Elles ont été choisies par un jury. Les habitants sont invités à voter pour leur cliché favori. Elles sont le fruit d’un concours lancé par la mairie en début d’année sur le thème « Qu’est-ce que pour vous le bien vivre à Saint-Amand ? » . La remise des prix aura lieu après le 21 septembre, date de la fin de l’exposition.
Le Berry rép., 18/06/2015, p. 29.

(Châteauroux) Trois dons, trois oeuvres pour le Musée Bertrand

Deux associations et Groupama ont uni leurs efforts pour acquérir des oeuvres qui complètent désormais les collections du Musée Bertand. Un fusain d’Isidore Meyer, une aquarelle anonyme du XIXe et une tapisserie de Fernand et Fernande Maillaud viennent ainsi d'enrichir les collections du musée.
NR, Indre est, 19/06/2015, p. 10

(La Chatre) Nouvel écrin pour George Sand

Après plusieurs semaines de travaux, la salle phare du Musée George-Sand et de la Vallée noire – celle qui est dédiée à l’écrivain – a été rénovée : nouvelle scénographie et accrochage de nombreuses œuvres inédites issues des collections du musée. L’inauguration a eu lieu vendredi soir. «L’ancienne salle était défraîchie, la scénographie vieillissante, a expliqué Annick Dussault, conservatrice. Cela ne correspondait plus à la demande du public. Nous avons ressorti un certain nombre d’objets de nos collections afin de constituer un parcours. Les choix pour la nouvelle scénographie on été faits en s’appuyant sur un projet scientifique et culturel de l’établissement qui permet de se projeter dans les dix années à venir.» L’objectif était de montrer que le musée est complémentaire des autres sites sandiens, notamment Nohant. Mais aussi d’exposer des documents que l’on n’a pas l’occasion de présenter ailleurs et d’évoquer des sites que le public pourra être amené à visiter.
NR, Indre, 21/06, p.8

(Seuilly) Rabelais “ Face à faces ”

Du moine buveur au docteur humaniste, qui se cache derrière le visage de Rabelais ? Tentez de percer ce mystère à travers une galerie de portraits littéraires et artistiques. C’est par ces phrases que l’équipe de La Devinière décrit et donne envie de découvrir l’exposition qui sera proposée aux visiteurs de la maison natale du créateur de Gargantua durant toute la saison d’été. Baptisée «Face à faces», elle regroupe 51 portraits de Rabelais, en tableaux, sculptures, gravures, etc. mais aussi une foule de «portraits» sous forme de citations qu’ont dressés de lui ses contemporains et les écrivains autour des siècles. L’exposition qui s’est ouverte hier à Seuilly bénéficie, de surcroît, d’une série de travaux qui ont amélioré encore ce lieu si plein de charme, voire enchanteur lorsque le soleil est au rendez-vous.
NR, Indre et Loire, 21/06, p.9

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 25 Juin - 16:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Mer 17 Juin - 9:22

Archéologie région Centre

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre

(Blois) La découverte exceptionnelle d’un site préhistorique


Jamais jusqu’ici on n’avait découvert des vestiges du mésolithique à Blois dont le sous-sol est pourtant régulièrement fouillé. Un oubli enfin réparé ! Dans le quartier Vienne, rue des Ponts-Chartrains, les archéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques) viennent de mettre au jour un camp de chasse où des hommes séjournèrent il y a 7.000 ans. Sur le site autrefois occupé par le ferrailleur Dumas et les anciens entrepôts d’Emmaüs, les fouilles ont démarré en septembre 2014, préalable indispensable au lancement par la société Jacques-Gabriel du projet de construction de 33 logements sociaux. Après l’exploration de couches sédimentaires sur une profondeur de plus d’1,50 m, les résultats sont à la hauteur des espérances. «Nous avons identifié un site du mésolithique, révèle la responsable Fiona Kildea. C’était totalement inattendu. Il s’agit d’une grande première à Blois.» En vidéo : http://bit.ly/1JLGRdO (intégral)
Nr, Loir et Cher, 15/06, p.10

(Contres) Quatre mois de recherches géologiques


Ils sont une douzaine de jeunes gens, hommes et femmes, à creuser, à faire des «petits pâtés de sable» : ils sont tous géologues, et comme cette science est  très complexe, chacun a sa propre spécialisation. Sébastien Munos, le responsable de cette équipe, prend le temps d’expliquer le travail de fourmi qui n’est qu’un maillon de la chaîne des recherches et connaissances nous permettant de mieux comprendre l’évolution des civilisations passées. L’étude actuellement en cours s’étend sur 4 hectares, quatre sites ont été détectés, des habitats enclos de l’âge de fer - 500 ans, âge de bronze - 900 ans, ainsi qu’une période plus récente 0 à 100 ans.
Nr, Loir et Cher, 15/06, p.10

(Berry). Les Journées de l’archéologie se déroulent ce week-end

La 6e édition des journées nationales de l’archéologie débute aujourd’hui et se déroule jusqu’à dimanche. Plusieurs sites du département ouvrent leurs portes au grand public : Baugy, Châteaumeillant, Mehun-sur-Yèvre, Neuvy-Deux-Clochers.
Le Berry rép., 19/06/2015, p. 7

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 19 Juin - 9:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Mer 17 Juin - 9:23

Patrimoine région Centre

Source : Panorama de presse de la Drac Centre

(Montargis) L’évêque à l’église Sainte Madeleine

Les travaux de restauration de l’église Sainte Madeleine sont terminés. À l’invitation de Jean-Pierre Door, Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d’Orléans, est venu célébrer une messe, hier matin. Sous la direction de Jacques Billard, chacun des invités a apprécié les travaux réalisés et le cachet restauré de cette église datant du XIIe siècle. La fin d’une épopée de plus de 25 ans de travaux, pour un investissement de 7 millions d’euros. (intérêt)
RC, Loiret, 13/06

(Courtenay) Salle des fêtes : compromis impossible ?

La mort ou la vie. L’avenir de l’ancienne salle des fêtes de Courtenay soulève depuis plusieurs mois une polémique en ville. D’autant plus depuis quelques jours et la création prochaine d’une association culturelle locale : le collectif le Pays de Bruant fédère les voix des opposants à la démolition soutenue mordicus par la mairie. La salle, contemporaine de l’illustre chansonnier Aristide Bruant (né à Courtenay en 1851), est l’oeuvre de l’architecte Louis Philippon. Le bâtiment, et surtout sa façade, est l’un des symboles de la ville. Depuis des années, l’édifice, qui a également fait office de cinéma, est à l’abandon. Et visiblement difficilement réhabilitable, à en croire une étude commandée en 2014 par la municipalité. C’est ce qu’explique Pierre-Etienne Miny, l’architecte du cabinet orléanais La Fabrique du Lieu, en charge du dossier : «Je sais que les Curtiniens y sont attachés, et cela peut se comprendre. Mais le fait est que le bâtiment n’a pas de qualité patrimoniale et architecturale importante, contrairement à la grande halle. La façade est constituée de modénatures (éléments d’ornement) en plâtre, et derrière, c’est un mur en moellon». Pour l’architecte, dans le contexte économique actuel, une réhabilitation ne semble pas rationnelle pour une ville de la taille de Courtenay.
+ La salle des fêtes est la jumelle de celle de Montargis
RC, Loiret, 13/06, p.17

(Chartres) Sous le parvis, le centre d’interprétation

Sous le parvis de la cathédrale de Chartres, un centre d’interprétation devrait voir le jour d’ici dix ans. Lancée en 2011, sa création a franchi une étape décisive. La ville de Chartres vient d’attribuer le marché de maîtrise d’ouvrage au cabinet parisien Forma 6, de l’architecte Michel Cantal-Dupart. Le chantier de construction du centre débutera pendant le mandat actuel. La première tranche consistera à refaire le revêtement des abords de la cathédrale, encore goudronnés, pour obtenir un résultat proche du dallage posé dans les artères commerçantes de l’hypercentre. Ce premier volet prévoit également l’installation des piliers qui soutiendront la dalle surélevée et la pose de celle ci. Après 2020, la construction du bâtiment enfoui débutera, pour une livraison au cours de la prochaine mandature, d’ici une dizaine d’années. Le coût du projet n’a pas encore été estimé.
+ Le site pourrait abriter des instruments de musique médiévaux
L'Echo, 13/06, p.8

(Santeuil) Mis en examen pour destruction, et abandon et dépôt de déchets

Quatre adolescents de 14 à 17 ans, dont deux frères, ont été mis en examen pour destruction et abandon et dépôt de déchets. Ces habitants de Santeuil sont convoqués devant le juge des enfants. Ils sont suspectés d’avoir détruit sept statuettes dans l’église de Santeuil, fin mai. Les vandales avaient également déféqué sur le sol de l’édifice religieux. Les gendarmes de la brigade d’Auneau ont effectué une enquête de voisinage permettant d’orienter leurs recherches. Les traces ADN relevées dans l’église par les experts scientifiques ont contribué à mettre en cause le quatuor. (intégral)
L'Echo,13/06

(Bourges) Un pur joyau de la Renaissance

Après six mois de fermeture inhérente à la présence de la vrillette, un insecte du bois, le musée des arts décoratifs de Bourges rayonne à nouveau en mettant à l’honneur les frères Schneider, maîtres verriers. Dans son écrin Renaissance à l’Italienne érigé sur le rempart gallo romain, l’hôtel Lallemant affiche son raffinement architectural sur ses façades ocrées serties par les cours haute et basse aux pavés princiers. L’Hôtel particulier du XVIe siècle érigé aux environs de 1500 à l’initiative des frères Lallemant après le grand incendie de la Madeleine en 1487, assoit sa prestance Berruyère dans un décor riche et précieux avec ses baies et ses tourelles.
Le Berry, 14/06, p.17

(La Ferté-Beauharnais) Balade contée dans l’église Saint-Barthélemy

La commune de La Ferté-Beauharnais a organisé une nouvelle balade contée. Une trentaine de Fertésiens se sont retrouvés la semaine dernière à la bibliothèque municipale «La Pagerie» avant de prendre la direction de l’église Saint-Barthélemy, pour y retrouver Madeleine Chenon, solognote et amoureuse de «cette région sauvage et généreuse». Depuis plusieurs années, la commune a engagé un vaste programme de restauration des tableaux, d’un vitrail et de la chaire. Les stalles sculptées datant du XVIe siècle nécessitent une restauration. Aussi, le conseil municipal a souhaité mobiliser la population en lançant une souscription publique sous l’égide de la Fondation du Patrimoine pour financer cette restauration.
Nr, Loir et Cher, 14/06, p.11

(Beaumont-en-Véron) Cette toue, pour Pontourny “ c’est du concret ”

Cela aurait dû être un moment heureux, une fête, après quatre mois de travail. La livraison de la toue sablière construite par les élèves du Centre d’éducation et  de formation professionnelle (CEFP) de Pontourny approche à grandes brassées. Et hier, l’heure était à la présentation du chantier au public, un moment fort pour ces jeunes migrants accueillis à Beaumont-en-Véron. Alors que la dernière couche de peinture noire finissait de sécher, la ferme du Haut-Rassay, à Saint-Germain-sur-Vienne, s’apprête toutefois à des au revoir. A trois semaines de la mise à l’eau, le 4 juillet, la période est difficile. Car d’ici à la fin du mois, les 18 adolescents qui se sont acharnés à assembler les planches de bois et à donner corps à cette toue traditionnelle quitteront la Rabelaisie. Une échéance irrévocable, après la décision prise par la mairie de Paris de fermer Pontourny.
Nr, Indre et Loire, 14/06, p.9

(Vierzon) PATRIMOINE SECRET (89) Le mystère du cadran solaire de pierre

Curieuse, cette pierre saillant de la façade sud de la tour du Beffroi, au cœur du vieux Vierzon… Il fallait bien la sagacité d’un membre du Cercle historique de Vierzon, au sortir d’une conférence, pour la faire remarquer. Qu’est ce ? Un cadran solaire, rien que ça. Et de susurrer : «Il servait à vérifier la marche des horloges.» Il n’en fallait pas plus pour aiguiser la curiosité… Pour en savoir plus, autant commencer par grimper jusque là haut. Grâce à Alain Leclerc, archiviste, historien et gardien des clés de l’édifice, poussons la porte de la vieille tour médiévale du XIIIe siècle. Il suffit de braver les escaliers en colimaçon, les échelles de meunier sans âge et les toiles d’araignées. Nous y voilà. Il est bien là, derrière une fenêtre. Un style de fer, une table graduée gravée dans la pierre… En  arrière plan, la ville s’étale sur les deux rives de la vallée de l’Yèvre. Peu de Vierzonnais ont, sans doute, vu l’instrument. Quarante huit graduations sont encore visibles.
L'Echo,15/06, p.16

(Neuvy deux Clochers) Aux petits soins de la cathédrale Linard

Samedi et hier, les visiteurs qui se sont rendus sur le site de la cathédrale de Jean Linard, à Neuvy deux Clochers, ont assisté à un spectacle un peu particulier. Au détour des allées, ils ont pu croiser des petites mains en train de s’affairer sur certaines oeuvres d’art. Des restaurations qui entraient dans le cadre du premier chantier participatif de l’année. «Nous sommes en train de repeindre des sculptures. Nous recollons les mosaïques qui ont été détachées», explique Chiara Scordato, l’une des salariées de l’association Autour de la cathédrale de Jean Linard. «Les autres années, lors des chantiers participatifs, on effectuait des travaux de nettoyage. On enlevait la mousse. Cette année, nous avons décidé de réaliser des travaux plus complexes : l’entretien des œuvres.» Depuis quatre ans que les chantiers participatifs existent, c’est la première fois que les bénévoles peuvent toucher aux œuvres.
Le Berry, 15/06, p.21

(Orleans) Le jardin de l’histoire locale


Deux ans de travaux. Et jusqu’au bout, l’incertitude. En 2012 et 2013, le jazz n’a pas mis les pieds à l’évêché. Et ils étaient nombreux, alors, les Orléanais, à regretter son carré intimiste. Deux ans pour redonner son cachet originel à l’hôtel Dupanloup, un bâtiment du XVIIe siècle, tour à tour palais épiscopal, bibliothèque municipale, lycée de jeune fille, hôpital auxiliaire pendant la Seconde Guerre mondiale, et aujourd’hui hôte d’un centre de recherche internationale. Incertitude 13,6 millions d’euros plus tard, l’édifice a retrouvé de sa superbe, et le festival son jardin. Pas une évidence, à l’orée de  l’édition 2014, quand les services de la mairie s’affairent autour d’un sol fragilisé par de nombreuses cavités, présentes sous le site.
RC, Orleans, 16/06, p.8

(Orleans) Du neuf du côté du site EDF

«Ça se goupille bien. Après toutes ces années, on commence à voir poindre une solution.» Marc Brugière, délégué régional du groupe Électricité de France, reste prudent mais s’autoriserait presque une pointe d’enthousiasme quant au devenir de l’ancien centre d’information EDF abandonné avenue Guillemin. Deux raisons : «On a effectivement signé un compromis de vente et le classement du site a été accepté.» C’est du moins ce que lui assure sa direction immobilière. Une avancée de taille, puisqu’un classement aux Monuments historiques était une des conditions de l’investisseur «dont le souhait est de transformer le bâtiment en logements». L’acheteur est pour le moment inconnu. Et «le chèque n’est pas encore fait», prévient Marc Brugière qui convient de l’existence d’une «clause résolutoire (qui permet de résilier le contrat, ndlr) si le plan local d’urbanisme n’évolue pas. Aujourd’hui, tous les éléments sont entre les mains de la ville d’Orléans.»
RC, Orleans, 16/06, p.8

(Senantes) De la musique pour les vitraux

L’ensemble de musiciens amateurs, Not’s en Bull’s donnait samedi un concert en l’Église de Senantes, au profit de l’association Sauvegarde du patrimoine de Senantes. Au programme, des oeuvres de Saint Saëns, Debussy, Fauré et bien d’autres compositeurs de leurs contemporains, mais aussi des improvisations d’Olivier Rougeron. Les fonds récoltés à l’occasion de ce concert sont destinés au financement de la rénovation des vitraux de l’église Saint Pierre de Senantes. (intégral)
L'Echo,16/06

Un hors-série sur le château d’Amboise


C’est un magazine au papier glacé et à l’esthétique raffinée, arborant en couverture une belle photo du château d’Amboise sous une lumière orangée d’un soleil déclinant. Le magazine Connaissance des arts vient de sortir un hors-série entièrement consacré au château royal. «Un large balcon sur le paysage et une haute fenêtre sur l’histoire», telle est  la formule employée par le directeur du château Jean-Louis Sureau dans sa préface. Au fil des 33 pages richement illustrées se dévoilent les appartements, le parc et les jardins de ce site emblématique du Val de Loire, symbole de la Renaissance et visité par des touristes venus du monde entier. (intégral)
Nr, Indre et Loire, 16/06

(Loches) Agnès Sorel va reposer à l’endroit

Cela fait dix ans. Dix ans tout juste que la dame de Beauté a retrouvé sa véritable dernière demeure. En avril 2005, le tombeau d’Agnès-Sorel a quitté le logis royal, où elle a  reposé pendant 196 ans, pour regagner la collégiale Saint-Ours, où il avait été érigé juste après sa mort survenue en 1450. Le transfert du gisant de la favorite de Charles VII fut  logiquement très médiatisé, d’autant qu’il s’est accompagné à l’époque d’analyses scientifiques démontrant qu’elle est morte empoisonnée. Mais ce déménagement a connu quelques vicissitudes. Selon le dossier d’appel d’offre visant à la restauration du tombeau de la belle Agnès, pendant l’installation, la position des quatre côtés du coffre a été  inversée «par rapport à celle, correctement orientée, de l’ensemble formé par la dalle et le gisant». Conséquence : l’inscription sur un des petits côtés du coffre normalement à la tête du gisant est aujourd’hui au pied. Et vice et versa. Le dossier d’appel d’offres estime donc que le transfert du tombeau «n’a pas été réalisé de manière optimale». La nouvelle opération de restauration, lancée par la dernière équipe Descamps et concrétisée par l’actuelle municipalité, vise à présenter le tombeau «dans une disposition plus proche de celle d’origine». Quant au gisant proprement dit, il retrouvera sa place initiale : un peu plus bas sur la dalle. Ce qui permettra de recréer le dais en pierre sculptée qui, jadis, s’intercalait entre la tête du gisant et la plaque de marbre gris-noir. Le dais sera
restitué d’après les représentations que l’on en a, après validation par le conservateur des Monuments historiques.
+ ••• Des inscriptions inversées
+ Le gisant restera visible pendant le chantier
Nr, Indre et Loire, 14/06, p.9

(La Loupe) Les vitraux de l’église inaugurés ce soir


Ce temps fort précédera la cérémonie de commémoration du 71e anniversaire du bombardement de la ville le 17 juin 1944. Michel Claisse, artiste vitrailliste depuis plus de 25 ans aux Corvées-les-Yys a réalisé un tableau avec les fragments datant du début des années 1930 pour un coût d’environ 500 €.
L'Echo, 17/06/2015, p. 27

(Issoudun) La musique prendra également corps à l’église


L’orgue rénové de l’église Saint-Cyr résonnera à sa manière, samedi à l’occasion de la fête de la Musique, grâce aux deux organistes.
NR, Indre Est, 17/06/2015, p. 20

(Chouzy-sur-Cisse) Atelier de restauration de tableaux


Dans le décor des anciens ateliers municipaux qui servaient de rangement à la mairie, en bord de Cisse, l'atelier Ropion vient d'être inauguré officiellement ce samedi 13 juin. Bernadette Ropion est originaire de Pologne, après des études aux Beaux-Arts de Wroclaw, elle travaille à Paris dans un atelier de restauration spécialisé dans la peinture de l'Extrême-Orient, la peinture sacrée, travaille à la peinture minérale, à base d'eau, technique très ancienne. Elle travaille aussi sur commande de collectionneurs du monde entier et au fil du temps, elle décroche des commandes de la DRAC pour la restauration de tableaux d'églises, des monuments historiques et aussi de particuliers.
NR, Loir et Cher Nord, 17/06/2015, p. 12

(Billy) La gare centenaire prend un coup de jeune


La vétusté de ses bâtiments aurait pu condamner la gare de tramway à la destruction. Finalement elle a été restaurée par les propriétaires.  La gare réhabilitée est devenue un musée abritant des objets et des documents évoquant à la fois l’histoire du tramway et de la famille Robert. « La construction de la gare de Billy fut achevée en 1914, elle fut utilisée durant 15 ans de 1919 à 1934. Le tramway devenu obsolète, les gares situées sur son parcours furent toutes abandonnées et sombrèrent dans l’oubli. Celle de Billy fut rachetée par des privés en 1947.
NR, Loir et Cher Sud, 17/06/2015, p. 22

(Meung-sur-Loire). Jean Mesqui en conférence au château

La ville de Meung-sur-Loire, en partenariat avec Élise et Xavier Lelevé, les propriétaires du château, proposent une conférence intitulée « Les châteaux de Meung-sur-Loire : Histoire et évolution architecturale ». Elle sera animée ce soir à 18 h 30 par Jean Mesqui dans l’Orangerie.
RC, Orléans, 17/06/2015, p. 8

(Communauté de communes des quatre vallées) Églises et chapelles passées au peigne fin


Dix neuf communes vingt édifices récensés. Décortiqués, analysés, étudiés. Dans les règles mais surtout dans l’amour de l’art. Il aura fallu six mois d’un travail intensif à Jacques Billard, historien local bien connu à Montargis, pour réaliser ce livret sur les églises et chapelles de la Communauté de communes des quatre vallées.
RC, Loiret, 17/06/2015, p. 19

Barrage de Bigny : l’État gagne, les opposants déboutés

Comme l’avait préconisé le rapporteur public le 22 mai (notre édition du 23 mai 2015), la cour administrative d’appel (CAA) de Nantes a donné raison à l’État sur l’arasement du barrage de Bigny, situé à Vallenay et Bruère-Allichamps, qui avait été stoppé par le tribunal administratif d’Orléans. En juin 2013, les juges orléanais avaient annulé l’arrêté préfectoral qui avait été pris en 2011 pour rétablir la « continuité écologique » de la rivière Cher. Ils avaient ainsi suivi les arguments de la Fédération française des associations de sauvegarde des moulins. « Les inscidences [de l’arasement] seront largement positives pour la préservation et l’amélioration des espaces naturels, qui sont au fondement même de la délimitation du site Natura 2000 des coteaux, bois et marais calcaires de la campagne berrichonne » , estime la cour d’appel. Les juges nantais ont enfin estimé que le barrage de Bigny était « dépourvu de toute nécessité ou justification économique quelconque », depuis que l’autorisation d’exploiter l’énergie hydraulique du
Cher qui avait été accordée à la cartonnerie Smurfit était arrivée à échéance en 2005.
Le Berry rép., 18/06/2015, p. 4

Stéphane Bern, défenseur du patrimoine


Nicolas Tauvel, directeur des agences euréliennes de la Société générale, a fait se rencontrer, hier soir, le monde de la culture et de l’économie. Il a organisé une soirée « Patrimoine » au Centre international du vitrail, avec, comme intervenant, l’animateur Stéphane Bern, également propriétaire du Collège royal et militaire de Thiron-Gardais : « Notre patrimoine est menacé et je donne l’exemple en le restaurant. Quand vous mettez 1 € dans la restauration, ça rapporte 20 €. » Stéphane Bern a défendu l’importance du patrimoine français en rappelant que « le tourisme rapporte 15 milliards d’euros contre 8 milliards pour l’automobile. Nous sommes une puissance touristique et nous devons la mettre en valeur. Nous pouvons décider que 66 % de nos impôts sur le revenu peuvent servir à sauver le patrimoine. » [Intégral]
L'Echo, 18/06/2015, p. 10

(Ruffec) La tuilerie montre son savoir-faire centenaire


L’entreprise perpétue un savoir-faire ancien. Elle le dévoilera ce week-end, dans le cadre des Journées du patrimoine de pays.
NR, Indre, 18/06/2015, p. 16

Les lieux de mémoire à l’honneur à Orléans

Un colloque consacré aux lieux de mémoire en région Centre-Val de Loire se tient jusqu’à ce soir au Centre international universitaire d’Orléans (Loiret).
Le Berry rép., 19/06/2015, p. 6

(Quiers-sur-Bézonde) Opération nettoyage de l’église


Dans le cadre de la mise en valeur de son patrimoine, malgré une subvention d’État non accordée, la commune a entrepris des travaux de nettoyage de la toiture et des murs extérieurs de l’église Saint-Pierre-es-Liens. La société Attila de Châlette a appliqué mardi un traitement de démoussage sur 420 m² de toiture et a nettoyé une façade de l’édifice. Dans deux mois, un nouveau traitement, cette fois préventif, sera appliqué. (intégral)
RC, Loiret, 19/06/2015, p. 19

(Saint Brisson) La question du mobilier n’est pas réglée

Le feuilleton du château de Saint Brisson sur Loire n’est pas encore terminé. Si le conseil municipal a voté la vente de l’édifice, de ses dépendances et du parc à Lancelot Guyot, en mars, la question du devenir des biens mobiliers restait en suspens. Jeudi soir, les élus se sont penchés sur le complexe dossier. Le maire Claude Pléau a expliqué que l’idéal serait de déclasser l’ensemble des biens du château du domaine public au domaine privé de la commune, y compris ceux classés, pour en garder le contrôle. La vente du mobilier, elle, n’est plus à l’ordre du jour. Une liste de meubles a été établie par les élus, qui seraient mis à disposition de Lancelot Guyot et resteraient donc entre les murs du château. «Les Saint Brissonnais ne tiennent pas à se séparer du mobilier», a souligné le premier magistrat. C’était ce que préconisait Gilles Blieck, conservateur des monuments historiques à la Direction régionale des affaires culturelles, il y a quelques mois.
+ Avis de la DRAC
RC, Loiret, 20/06, p.18

(Messas) Beaucoup d’aménagements dans l’église grâce aux dons


La somme récoltée lors de l'appel à la générosité des paroissiens pour la réparation de la cloche de l'église a atteint 1.530 €, soit le double du prix de revient de la remise en état de celle ci. Le surplus a permis de faire quelques aménagements dans l'église dont les matériaux ont été achetés et les réalisations exécutées par des travailleurs bénévoles. Ainsi, un nouveau parquet a pu être financé, posé par Rémy Delarue et Joël Baccus, permettant de fixer les nouveaux bancs venant de l'église de Baule. Un placard pour ranger l'immense crèche et autres objets divers a été construit des mains de Rémy et entièrement peint par Maryse Ronceret.
RC, Loiret, 21/06, p.13

(Bourges) Après les nominations annoncées par le diocèse


Dans les nominations annoncées par le diocèse de Bourges, celle du père Massip, curé de la cathédrale, n’est pas passée inaperçue. Il deviendra en effet curé, à partir du 1er septembre, à Saint Amand, Orval et Charenton du Cher. Beaucoup de paroissiens ont été surpris par cette nomination, qui pourrait ressembler à une sanction. Mais pour le père Stéphane Maritaud, vicaire général, il n’en est rien : «Nous ne sommes pas dans des logiques carriéristes. Le père Michel d’Aligny a été nommé curé de Sancerre après avoir été vicaire général !» Et surtout, il rappelle que le père Massip était passé auparavant de curé de la cathédrale à prêtre à la Réunion, puis à Châteauroux (Indre). Son prédécesseur, le père Jean-Michel Bodin, avait été nommé… à Saint Martin d’Auxigny ! Dans le diocèse de Bourges, les nominations sont en principe pour six ans, renouvelables deux fois trois ans. «Un prêtre ne reste pas plus de douze ans sur une paroisse, explique le père Maritaud. C’est une question de vitalité, de dynamisme. Quand on reste trop longtemps dans un endroit, on ne se renouvelle pas.» Les nominations se font dans le dialogue : «Je n’ai eu qu’un refus», assure le père Maritaud.
Le Berry, 20/06, p.13

(Thiron Gardais ) Un moine bâtisseur... et rassembleur


L’exposition “1114 Bernard de Tiron” occupe le rez de chaussée de la grange aux dîmes à Thiron Gardais. Elle retrace l’histoire du créateur de l’abbaye de Thiron Gardais, il y a 900 ans. Lors de son inauguration, devant une centaine de personnes, le président de la communauté de commune et conseiller départemental Luc Lamirault a remercié tous les acteurs qui ont participé à la réalisation de cette exposition notamment Frédéric Smektala. L’animateur Stéphane Bern est venu en voisin. Ce dernier a rappelé l’importance de la protection du patrimoine. «Il faut arrêter de penser que le patrimoine est l’affaire de l’État. C’est à nous de faire avancer les choses comme nous le faisons avec l’abbaye dont les travaux commenceront bientôt. Je continuerai, pour ma part, à vous soutenir et serai à vos côtés pour ces projets essentiels.»
L'Echo, 21/06, p.15

(Eguzon) Tatiana fera découvrir le patrimoine médiéval

Tatiana Silvestri est diplômée de l’École du Louvre et étudiante en master des sciences de l’Antiquité. Récemment recrutée comme guide stagiaire par la Communauté de communes d’Éguzon, elle fera découvrir, jusqu’au 31 août, le patrimoine médiéval de la vallée de la Creuse. Un partenariat entre la CDC et la fédération des chemins de la guerre de cent ans, se traduira par la mise en place d’une route touristique reliant différents édifices, châteaux et églises notamment. Au cours d’un programme test, du 6 au 17 juillet, chaque matinée sera consacrée à la visite d’un site (châteaux d’Éguzon, de la Prune-au-Pot, de Bonnu, de Châteaubrun ; château et église de Gargilesse…).
NR, Indre, 20/06, p.18

(Bléré) Une association pour la chapelle


Alors que l’on fête cette année le 500e anniversaire de l’accession au trône de François 1er, l’association «Les amis de la Chapelle Jehan de Seigne» tiendra son assemblée générale constitutive le 1er juillet. Une belle concordance de calendrier, Jehan de Seigne avait en effet édifiée cette chapelle à son père, trésorier général de l’artillerie de  François 1er. Une chapelle qui aujourd’hui nécessite d’importants travaux de restauration. Lancement d’une souscription pour des travaux Cette nouvelle association aura donc pour objet la restauration, la sauvegarde et la valorisation de la chapelle. Une fois l’association constituée, la souscription pour la fondation du patrimoine pourra être ouverte avec l’espoir de collecter suffisamment de fonds qui ouvriront à l’obtention de subventions pour la réalisation des travaux.
Nr, Indre et LoireE, 20/06, p.31

Azay, le réveil de la Belle Endormie


Un diamant taillé à facettes, serti dans l’Indre : Balzac, le premier, était tombé sous le charme du château d’Azay-le-Rideau. Depuis, cet écrin Renaissance cherche à scintiller de nouveau. Les échafaudages et la toile en trompe-l’oeil déroulés pour cacher la pierre de tuffeau abîmée par le temps lachent un indice discret au visiteur. En coulisses, les artisans s’attaquent à ce qui fait figure de «chantier du siècle» aux yeux du Centre des monuments nationaux (CMN), gestionnaire de la bâtisse. Un ballet de tailleurs de pierres, de sculpteurs et de menuisiers que le château espère bien mettre en avant pour fidéliser les touristes. «Nous allons raconter les dessous d’un chantier patrimonial ; c’est audacieux et une première avec le Panthéon, confirme Chrystelle Laurent, administratrice d’Azay. Quand on restaure un monument historique, ça reste secret : ici, on prend le pari de tout dévoiler.»
Nr, Indre et Loire, 21/06, p.4

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Jeu 25 Juin - 16:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Mer 17 Juin - 10:09

Source : lemonde.fr

L’opération MuCEM Plage se saborde

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) est-il allergique à la critique ? Onze jours après la publication d’un billet d’humeur de la direction nationale du syndicat CFDT-Culture, dénonçant le « contenu scientifique, culturel, artistique plus que discutable » et le coût du projet MuCEM Plage, la direction du musée national a décidé d’annuler l’opération phare de son été. Dimanche 14 juin, le président, Jean-François Chougnet, a pris cette mesure radicale.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/06/17/l-operation-mucem-plage-se-saborde_4655695_1655012.html#QilEgRlEjBvK775G.99

Source : lefigaro.fr

À Marseille, le MuCEM Plage tombe à l'eau

Entaché par plusieurs polémiques, dont une à propos de son coût jugé trop élevé, le projet d'installer une bande de sable devant le musée a été annulé.

Il n'y aura donc pas de Marseille plage. Dimanche, la direction du musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée a fait machine arrière en annonçant l'annulation du MuCEM Plage, qui devait se tenir du 25 juillet au 21 août.

Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/06/16/03015-20150616ARTFIG00333--marseille-le-mucem-plage-tombe-a-l-eau.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Mer 17 Juin - 10:32

Source : la-croix.com

Les musées se battent pour enrichir leurs collections

Face à la baisse des subventions publiques et l’explosion des prix du marché de l’art, les musées rivalisent d’initiatives pour améliorer leurs collections.

« Donnez pour Corneille de Lyon ! » À l’entrée du Musée des beaux-arts de Lyon, les billets et les chèques, parfois accompagnés d’un petit mot, s’entassent dans une urne transparente mise à la disposition des visiteurs.

Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Les-musees-se-battent-pour-enrichir-leurs-collections-2015-06-15-1323647

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 12:20

Source : lemonde.fr

Le Conseil d’Etat donne le feu vert à la nouvelle Samaritaine

Après dix ans de fermeture pour vétusté et plus de trois ans de bagarre juridique, le chantier de rénovation des « Grands magasins de la Samaritaine », propriété du groupe de luxe LVMH, va pouvoir reprendre. Ce programme mixte de 70 000 m2 doit abriter un palace derrière la façade Art Déco, classée monument historique, donnant sur la Seine, un centre commercial, des bureaux, des logements sociaux et une crèche. Vendredi 19 juin, le Conseil d’Etat, saisi par le groupe de Bernard Arnault et par la mairie de Paris qui soutient le projet, a prononcé la cassation de l’arrêt de la Cour d’appel de Paris, du 5 janvier 2015, estimant qu’elle « s’était fondée sur une interprétation inexacte du plan local d’urbanisme (PLU)… et ce faisant [avait] commis une erreur de droit » en confirmant l’annulation du permis de construire. Cette annulation avait été décidée, le 13 mai 2014, par le tribunal administratif de Paris.

Lire la suite : http://www.lemonde.fr/architecture/article/2015/06/19/le-conseil-d-etat-donne-le-feu-vert-a-la-nouvelle-samaritaine_4658172_1809550.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 13:43

Les réserves du Louvre

Source : lemonde.fr

Devoir de réserve au Louvre

Etonnant, ce qui se passe au Louvre. Depuis le 8 juin, le site Latribunedelart.com a publié huit entretiens avec des conservateurs ou conservatrices qui, sans donner leur nom – devoir de réserve oblige –, dénoncent la dangerosité, et même la « stupidité », d’un projet piloté par leur président, Jean-Luc Martinez.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/06/19/devoir-de-reserve-au-louvre_4657922_3232.html

Source : la-croix.com

Bras de fer au Louvre sur le déménagement des réserves

Le projet d’externaliser la totalité des réserves du musée sur le site de Lens-Liévin suscite une levée de boucliers parmi les conservateurs. Ces derniers craignent une marginalisation de la recherche scientifique et des échanges internationaux.
Lire la suite : http://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Bras-de-fer-au-Louvre-sur-le-demenagement-des-reserves-2015-06-18-1324936

Source : latribunedelart.com

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des objets d’art (1)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-objets-d-art-1

Réserves du Louvre : interview de Geneviève Bresc, ancienne directrice du département des sculptures
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-de-genevieve-bresc-ancienne-directrice-du-departement-des-sculptures

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des arts graphiques (1)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-arts-graphiques-1

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des peintures (1)

Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-peintures-1

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des sculptures (1)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-sculptures-1

Réserves du Louvre : interview d’un(e) ancien(ne) conservateur(trice) d’un département archéologique
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-ancien-ne-conservateur-trice-d-un-departement-archeologique

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des antiquités égyptiennes (1)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-antiquites-egyptiennes-1

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des antiquités étrusques, grecques et romaines (1)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-antiquites-etrusques

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des objets d’art (1)
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-objets-d-art-1

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des peintures (2)

Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-peintures-2

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des objets d’art (2)

Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-objets-d-art-2

Tribune du Président-Directeur et des Directeurs du musée du Louvre à propos du Pôle de conservation Lens-Liévin
Lire : http://www.latribunedelart.com/tribune-du-president-directeur-et-des-directeurs-du-musee-du-louvre-a-propos-du-pole-de

Réserves du Louvre : interview de Jean-Marc Luce, professeur à Toulouse

Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-de-jean-marc-luce-professeur-a-toulouse

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des antiquités égyptiennes (2)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-antiquites-egyptiennes-2

Réserves du Louvre : interview d’un(e) conservateur(trice) du département des sculptures (2)
Lire : http://www.latribunedelart.com/reserves-du-louvre-interview-d-un-e-conservateur-trice-du-departement-des-sculptures-2

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 22 Juin - 14:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 13:52

Source: lefigaro.fr

Syrie : le célèbre musée de mosaïques détruit par Bachar el-Assad

L'établissement culturel situé à Maarat al-Noomane, localité tenue par les rebelles, a été gravement endommagé par deux barils d'explosifs largués par l'aviation du régime, a affirmé samedi une ONG.

Le plus célèbre musée de mosaïques, situé à Maarat al-Noomane en Syrie n'est plus que ruines. Dans un communiqué, Cheikhmous Ali, directeur de l'Association pour la protection de l'archéologie syrienne (Apsa) basée à Strasbourg (France), a affirmé que le musée, situé dans l'ancien caravansérail ottoman de Khan Mourad Pasha datant de 1563, «a subi des destructions massives causées par deux barils de TNT largués lundi par un hélicoptère de l'armée du régime de Bachar el-Assad».
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/06/22/03004-20150622ARTFIG00081-syrie-le-celebre-musee-de-mosaiques-detruit-par-bachar-el-assad.php

Source : leparisien.fr

Syrie: le groupe EI truffe d'explosifs le site antique de Palmyre

Les jihadistes du groupe Etat islamique ont miné la ville antique de Palmyre, dans le désert du centre de la Syrie, faisant craindre un désastre pour ce site inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité.
Déjà tristement célèbres pour leurs destructions irrémédiables de trésors archéologiques en Irak, les jihadistes risquent d'effacer de la carte le joyau du désert syrien, et avec lui un pan de l'histoire du pays.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/syrie-l-ei-a-truffe-d-explosifs-le-site-antique-de-palmyre-selon-l-osdh-21-06-2015-4880313.php

Syrie: le plus célèbre musée de mosaïques dévasté par des barils d'explosifs

Le plus célèbre musée syrien de mosaïques, situé à Maarat al-Noomane (nord-ouest), localité tenue par les rebelles, a été gravement endommagé par deux barils d'explosifs largués par l'aviation du régime, a affirmé samedi une ONG.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/syrie-le-plus-celebre-musee-de-mosaiques-devaste-par-des-barils-d-explosifs-20-06-2015-4878741.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 22 Juin - 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 14:17

Ventes aux enchères

Source : lefigaro.fr

Une carte postale de Picasso vendue aux enchères pour 166.000 euros

Une carte postale signée d'un dessin de Pablo Picasso s'est arrachée samedi pour la coquette somme de 166.000 euros, lors d'une vente aux enchères en Allemagne, a annoncé la maison chargée de cet événement.
Le montant est un "record du monde pour une carte postale", assure dans un communiqué la maison Gärtner, basée à Bietigheim-Bissingen, près de Stuttgart (sud de l'Allemagne).
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/une-carte-postale-de-picasso-vendue-aux-encheres-pour-166-000-euros-20-06-2015-4878731.php

Source : leparisien.fr

Près de 400.000 euros aux enchères pour un rare carré de lin égyptien

Il n'y en a qu'une vingtaine dans le monde et aucun n'avait encore été proposé aux enchères: un rarissime carré de lin funéraire égyptien datant de 1.400-1.300 av. J.C., a été vendu jeudi 374.000 euros avec frais par la maison Piasa à Paris.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/pres-de-400-000-euros-aux-encheres-pour-un-rare-carre-de-lin-egyptien-18-06-2015-4873329.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 14:25

Source : leparisien.fr

La grande sculpture de Kapoor à Versailles a été vandalisée

La plus imposante des oeuvres du sculpteur Anish Kapoor installées dans le parc du château de Versailles, une trompe d'acier à la connotation sexuelle évidente, a été vandalisée par des jets "superficiels" de peinture jaune, a-t-on appris mercredi auprès de la direction du domaine.
"Une dégradation de l'oeuvre +Dirty Corner+ (littéralement : coin sale) a été constatée mercredi matin.
Lire la suite : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/la-grande-sculpture-de-kapoor-a-versailles-a-ete-vandalisee-17-06-2015-4870255.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 14:59

Patrimoine parisien

Source : latribunedelart.com

L’urbanisme parisien désormais dépourvu de protection véritable

Le Conseil d’État a donc rendu son jugement : après avoir déjà démoli plusieurs immeubles datant des XVIIIe et XIXe siècles, LVMH va pouvoir poursuivre son œuvre de destruction sur le dernier bel immeuble encore debout, du XIXe siècle. Le cabinet Sanaa pourra ensuite construire le bâtiment dont le principe est – ce n’est pas nous qui le disons, c’est LVMH – « d’abolir la notion même de façade ».
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/l-urbanisme-parisien-desormais-depourvu-de-protection-veritable

Hidalgo lance une attaque simultanée sur sept places parisiennes

La persévérance avec laquelle, la municipalité parisienne dirigée par Anne Hidalgo s’acharne sur le patrimoine parisien (ou le laisse s’écrouler) est absolument ahurissante. Chaque jour ou presque amène une nouvelle catastrophe, et samedi prochain la maire de Paris a décidé de prendre un peu d’avance sur son planning en lançant sept chantiers d’un coup : le réaménagement de sept places ! Parmi elles, sont citées expressément la Bastille, la place de la Nation et le Panthéon. On sait qu’il faut y ajouter la place de la Madeleine, nous ne connaissons pas encore les trois autres victimes.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/hidalgo-lance-une-attaque-simultanee-sur-sept-places-parisiennes

La CNMH souhaite examiner un classement des serres d’Auteuil

Patrimoine - Paris, Serres d’Auteuil - La Commission nationale des monuments historiques, qui se réunissait aujourd’hui, a émis spontanément le vœu d’être saisie par le ministère de la Culture du classement des Serres d’Auteuil.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/la-cnmh-souhaite-examiner-un-classement-des-serres-d-auteuil

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 22 Juin - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 15:07

Enrichissement des collections des musées

Source : latribunedelart.com

Un tableau de Jean-Claude Naigeon acquis par Dijon


Acquisition - Dijon, Musée des Beaux-Arts - Peintre d’histoire dijonnais, Jean-Claude Naigeon réalisa aussi des portraits, avant tout pour gagner sa vie au cours de la Révolution.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-jean-claude-naigeon-acquis-par-dijon

Un tableau de Robert-Fleury acquis par le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme


Acquisition - Paris, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme - Trois jours après que nous signalions l’acquisition du Sujet de la vie du jeune Ribera de Joseph-Nicolas Robert-Fleury par le musée de Langres (voir la brève du 26/5/15), le 29 mai, le MHAJ préemptait à l’hôtel Drouot une autre toile de sa main pour 12 000 € sans les frais (SVV Coutau-Bégarie).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-robert-fleury-acquis-par-le-musee-d-art-et-d-histoire-du-judaisme

Le Getty achète un buste de Paul V par le Bernin

Acquisition - Los Angeles, The J. Paul Getty Museum - Alors qu’il y a quelques mois le Los Angeles County Museum a acheté, par l’intermédiaire de Sotheby’s, un buste d’homme du Bernin (voir la brève du 16/3/15), le Getty vient à son tour de s’enrichir d’un portrait en marbre sculpté par le maître.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-getty-achete-un-buste-de-paul-v-par-le-bernin

Préemption par Orsay des trente-et-une esquisses pour le prix de Rome

Acquisitions - Paris, Musée d’Orsay - Le Musée d’Orsay a très heureusement préempté aujourd’hui chez Sotheby’s, pour 60 000€ (frais inclus), l’important ensemble de 31 esquisses pour des prix de Rome dont nous avions parlé dans notre brève annonçant la vacation.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/preemption-par-orsay-des-trente-et-une-esquisses-pour-le-prix-de-rome

Préemption d’un portrait de Duplessis par Versailles

Acquisition - Versailles, Musée national du château - Aujourd’hui, lors de la vente organisée par Sotheby’s à Paris, le château de Versailles a préempté un portrait de Glück par Duplessis pour 99 000 euros (avec les frais).
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/preemption-d-un-portrait-de-duplessis-par-versailles

Le Musée Delacroix préempte un tableau du maître


Acquisition - Paris, Musée Delacroix - Le tableau qu’a préempté pour 171 000 euros (frais inclus) le Musée Delacroix aujourd’hui, lors de la vente Sotheby’s à Paris, divise les spécialistes : s’agit-il d’une esquisse préparatoire ou d’une réplique du tableau monumental que le duc d’Orléans commanda en 1828 à Eugène Delacroix, représentant Le Cardinal de Richelieu disant la messe dans la chapelle du Palais Royal ?
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-musee-delacroix-preempte-un-tableau-du-maitre

Un tableau d’Edward Hopper pour Stanford

Acquisition - Stanford, The Cantor Arts Center - Ce Coin de rue fut peint en 1913 lorsqu’Edward Hopper ne vivait pas encore de ses peintures, mais des illustrations qu’il fournissait à des revues new-yorkaises.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-d-edward-hopper-pour-stanford

Un tableau de Paulus Bor pour les Offices


Acquisition - Florence, Galleria degli Uffizi - Une femme aux cheveux longs se tient debout, de profil, devant un autel décoré de lierre et d’un crâne de bélier. Elle est vêtue d’une robe fleurie - des tulipes ? -, porte sur son épaule une guirlande de feuillage et de fruits ou de fleurs, sur le front une couronne de feuilles également. Sur l’autel, un oiseau - une colombe ?
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-paulus-bor-pour-les-offices

Préemption d’un tableau de Claude Jacquart par le musée de Lunéville

Acquisition - Lunéville, Musée du château de Lunéville - Lors de la vente du mobilier du château d’Haroué, le musée du château de Lunéville s’est très heureusement porté acquéreur, par préemption et pour la somme de 65 000 €HT, du tableau de Claude Jacquart représentant la Marche de mariage de sa Majesté Henri-Jacques de Lorraine et d’Anne Marguerite Gabrielle de Beauvau-Craon.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/preemption-d-un-tableau-de-claude-jacquart-par-le-musee-de-luneville

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 8652
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   Lun 22 Juin - 15:17

Patrimoine de Nantes

Source : latribunedelart.com

Patrimoine - Nantes, Salons Mauduit - Les Salons Mauduit, cela ne fait désormais aucun doute, vont être détruits, s’ils ne le sont déjà. Le bâtiment qui les contient était encore debout à l’heure où nous publions cette brève, mais celui qui les jouxte a déjà disparu sous les coups des bulldozers, et il semble bien que les démolitions intérieures aient déjà commencé, avec une « dépose soigneuse des sculptures ». Qui a fait ou fera cette dépose ? On n’en saura rien puisque le panneau règlementaire de travaux ne précise le nom d’aucune entreprise spécialisée dans le domaine des monuments historiques.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/les-salons-mauduit-sont-sur-le-point-de-disparaitre

Restauration du passage Pommeraye à Nantes

Patrimoine - Nantes, Passage Pommeraye - Construit sous Louis-Philippe à l’initiative d’un homme d’affaire nantais Louis Pommeraye, et de son associé Charles Guilloux, le passage qui porte son nom est un des plus beaux et des plus originaux de tous les passages couverts construits en France au XIXe siècle.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/restauration-du-passage-pommeraye-a-nantes

Des nouvelles de Saint-Donatien de Nantes après l’incendie


Patrimoine - Nantes, Église Saint-Donatien - L’incendie qui a frappé il y a trois jours, le lundi 15 juin, la basilique Saint-Donatien et Saint-Gratien de Nantes nous donne l’occasion de parler de cette église non protégée monument historique qui, pourtant, mériterait une inscription.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/des-nouvelles-de-saint-donatien-de-nantes-apres-l-incendie

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse (15 - 21 juin 2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse (15 - 21 juin 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: