Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Bienvenue sur le forum de l'APSMRC

Venez échanger idées et informations sur cette plateforme dédiée aux professionnels du patrimoine.
Ce forum fonctionne en synergie avec le site internet de l'APSMRC :
www.musees.regioncentre.fr
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Nos partenaires


Derniers sujets

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)

Aller en bas 
AuteurMessage
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Mer 25 Avr - 9:46

Musée région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

Établir un catalogue des désirs
La directrice des musées d’Orléans, Olivia Voisin, vient de se voir confier une nouvelle mission par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen. Avec Sylvain Amic, conservateur et directeur des musées de Rouen, elle est chargée d’élaborer un « catalogue des désirs », une liste d’oeuvres  susceptibles de voyager, de répertorier les lieux en mesure de les accueillir et de réfléchir aussi à un travail de médiation. Pourquoi elle ? « Bonne question ! Sans doute parce qu’on incarne un pan de la profession à la fois très engagé dans la redynamisation des musées, et l’ouverture vers un large public, tout en restant très conservateur, c’est à dire en laissant les oeuvres et leur conservation au coeur de nos métiers », souffle t elle. Le projet doit être rendu pour le 19 mai, « nous ne l’aurons évidemment pas finalisé. Nous proposerons plutôt quelques grands principes. Mais nous avons à lancer cette opération auprès des grands établissements, tous les prêteurs, les opérateurs nationaux et le territoire », explique Olivia Voisin. Restera ensuite aux territoires à s’emparer du projet, à trouver des principes de financements…
RC Orleans, 24/04, p.12

(Meung sur Loire) Le Loiret, terre archéologique
L’exposition « Voyage archéologique au coeur du Loiret », réalisée par le service d’archéologie préventive (Sap) départemental, a été inaugurée vendredi en présence de la responsable du musée et d’élus, à la Monnaye. Le Loiret est perçu depuis de nombreuses années comme un territoire à fort potentiel archéologique. L’essor de l’archéologie préventive, à partir des années 1990, a amplifié la connaissance de son passé. Les opérations du tracé de l’autoroute A19 en sont un parfait exemple.
RC Orleans, 24/04, p.12

(Le Puiset) Voyage au travers des siècles au musée des seigneurs du Puiset
Dans ce musée du Puiset, le visiteur est invité à voyager à travers les siècles. Il est essentiellement connu pour présenter l’histoire du Moyen Âge et de la vie tumultueuse d’Hugues III, seigneur du Puiset au XIIe siècle, qui s’est rebellé contre le roi Louis VI. Des maquettes et de nombreux panneaux illustrés rappellent cette partie de l’histoire locale et nationale. La « motte castrale », ancien emplacement du château est bien visible dans la commune. Mais des « haches » en bronze transporteront le public à une autre époque : la préhistoire et,  enfin, plus récentes, des « plaques de cochers » trouvées dans la commune qui ont été rénovées et sont exposées. (intégral)
RC Loiret, 23/04, p.8

(Dampierre en Burly) Le musée du cirque veut s’enrichir
L’histoire du cirque ne se vit pas seulement sur la façade de l’établissement mais dans toutes les pièces et accessoires de collection appartenant à l’univers circassien dont regorge en ses murs le musée du cirque et de l’illusion, situé à Dampierre en Burly, et unique en son genre. Rémy Demantes, propriétaire de ce lieu enchanteur et passionné par tout ce qui touche au monde des arts de la piste aux étoiles, a de nouvelles ambitions pour son musée. Il s’est lancé dans une campagne de financement participatif autour de l’histoire du cirque au travers des costumes et du matériel afin d’enrichir sa collection. Rémy Demantes s’appuie sur un mode de financement participatif que l’on désigne sous l’appellation anglaise « crowdfunding », un système de levée de fonds pour financer des projets et qui repose sur « la participation » de bienfaiteurs. Il propose cette campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo selon un mode de don contre don. Son projet tel qu’il est expliqué sur cette plateforme est de collecter des fonds pour agrandir sa collection de costumes et de  matériels divers pour attirer de nouveaux visiteurs et de prolonger la magie d’un lieu fait de paillettes, de strass et d’émerveillement.
RC Loiret, 23/04, p.16

(Issoudun) De l’hospice à l’art contemporain

C’est une sculpture monumentale d’Étienne-Martin qui vous accueille à l’extérieur du musée Saint-Roch. Un bronze qui vous barre la route comme pour  mieux vous ouvrir les horizons : d’un côté, l’ancien hospice avec ses collections d’hier ; de l’autre, le musée contemporain avec ses collections des XXe et XXIe siècle. A peine avez-vous franchi la petite porte de l’ancien bâtiment que vous vous sentez imprégné du passé. Une atmosphère. Une odeur. Et l’on imagine à quoi pouvait ressembler la vie de ce qui fut l’hôtel-dieu d’Issoudun, désaffecté en 1875. Celui-ci se mua en musée de l’Hospice Saint-Roch et  abrite depuis de nombreuses collections. Restructurée au XVe siècle, la bâtisse possède entre autre une chapelle de style gothique flamboyant. La vie de  l’établissement de santé n’a nullement été effacée et on peut voir une sublime apothicairerie qui a été réinstallée en 1995 à son emplacement d’origine. Mais la ville d’Issoudun a souhaité faire entrer le passé dans l’avenir en agrandissant le musée qui couvre aujourd’hui plus de 3.000 mètres carrés.
NR Indre, 22/04, p.29

(Savigné sur Lathan) Trois scientifiques au musée des faluns
Ce musée parle des faluns, ce sable coquillier jaune très fossilifère où beaucoup d'enfants (et d’adultes) ont ramassé des dents de requins noires sur les trottoirs ou dans les carrières de notre région. La richesse de ces sables est telle que de nombreuses collections publiques et privées se sont formées. La plus connue est celle exposée au Musée du Savignéen à Savigné-sur-Lathan. Elle est constituée de plusieurs milliers de fossiles marins et terrestres datant du Miocène (environ - 15 millions d’années). Le premier fossile de primate des faluns de  Touraine, qui est le plus vieux primate de la région Centre, a été trouvé par G. Lecointre au XXe siècle, dans une falunière située à Manthelan. Depuis, de nombreux autres fossiles ont été découverts : dents, mâchoires et rares phalanges.Entre 1975 et 2003, L. Ginsburg (ancien professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris) a écrit 15 articles sur ce petit singe fossile. Pour compléter ces travaux, un projet de révision des primates des  faluns a été lancé au niveau de trois institutions : le CNRS-MNHNUniversité Pierre & Marie Curie de Paris (Dominique Gommery), le Naturhistorisches muséum de Bâle (Bastien Mennecart) et l’Institut UniLaSalleBeauvais (Cyril Gagnaison). Une mission a été réalisée en Touraine, entre les 14 et 16 avril, période durant laquelle les paléontologues ont consulté différentes collections publiques (Musée du Savignéen et Musée départemental du Grand-Pressigny) et privées regroupant ainsi un lot de 62 fossiles. D’autres consultations seront faites prochainement auprès d’autres collections pour compléter cette étude.
NR Indre et LoireW, 24/04, p.19

(Saint-Amand-Montrond) C’est reparti pour les crimes au musée
C’est reparti pour une saison de crimes au musée Saint-Vic, à Saint-Amand-Montrond. La première des quatre sessions de l’année 2018 aura lieu samedi, à partir de 20h30. On ne change pas une recette qui gagne : à la suite d’un crime commis, les participants sont chargés de mener l’enquête au long de la soirée pour retrouver le coupable parmi les suspects proposés. Le suspense et la comédie sont au rendezvous durant deux heures d’enquête. C’est une manière aussi de découvrir autrement l’intérieur du musée. Trois autres soirées crime sont prévues au musée Saint Vic au cours de cette saison : les 21 juillet, 29 septembre et 27 octobre prochains. (intégral)
Le Berry, 27/04

(Tours) Les collégiens guident les écoliers
C’est une expérience innovante qu’a menée lundi le service des publics du musée des Beaux-Arts dans le cadre d’un projet Frame (*). Portée par Virginie Dansault (médiatrice culturelle au musée) et les enseignants du collège Lamartine (Muriel Lafond, Johanna Lallbissoun-Roy et Aurélien Ménard), l’expérience a permis aux écoliers de l’école Paul-Racault de suivre une visite guidée des lieux. Particularité de cette matinée, cette visite a été conduite par les collégiens en personne. Ces derniers ont notamment expliqué aux plus jeunes le travail qu’ils ont effectué sur certaines oeuvres et ont raconté la journée passée à Saché sur les traces de Balzac et Calder.
(*) Frame : French and American Museum Exchange : réseau de musées français et américains auquel le musée des Beaux-Arts appartient.
NR Indre et Loire, 26/04

(La Chatre) Les Amis du musée se tournent vers les jeunes

A l’occasion des dix ans des Amis du musée, de nombreuses personnalités étaient présentes à leur dernière assemblée générale : Patrick Judalet et Patricia Vilches-Pardo, maire et maire adjointe de La Châtre ; François Daugeron, président de la Communauté de communes La Châtre - Sainte-Sévère ; François Tulpain, président du groupement de la Fédération française des sociétés d’amis de musée ; Gil Avérous et Jean-François Mémin, maire et adjoint au maire de Châteauroux ; Jean-Luc Mes let , administrateur du Domaine de Nohant, et Anne Gérardot, directrice des Archives départementales. « Notre association ne pourrait être sans les adhérents et la générosité des membres du bureau », a témoigné le président, René-Laurent Cambray. « Depuis la restauration du tableau d’Ernest Périgois, bien des choses ont évolué, notamment le caractère moderne de notre communication avec deux sites Internet, celui de la Fédération des musées et le nôtre. » L’association réfléchit désormais à créer un compte Instagram pour intéresser les plus jeunes. Pendant ces dix ans, les Amis du musée ont su créer des liens très forts avec les établissements scolaires, les Ehpad, la bibliothèque intercommunale, les commerçants, les producteurs locaux et les associations. « Nous insistons sur le caractère inter-associatif, de préférence dans le patrimonial, pour renforcer notre force. Un musée est un lieu de vie, il faut que nous soyons en lien avec les autres associations » Le maire, Patrick Judalet, est ensuite revenu sur la fermeture du musée, et son évolution.
NR indre, 26/04, p.15

(Loches) Des tableaux de Lansyer à la mairie

Le musée Lansyer est fermé pour travaux cette année. Mais les oeuvres du peintre lochois Emmanuel Lansyer ne sont pas invisibles pour autant. Certaines d’entre elles sont exposées sur les murs de l’accueil de la mairie (ouvert à tous). On peut aussi voir, à la galerie du Chancelier (8 rue du Château), une vidéo et des reproductions de ses toiles. (intégral)
NR Indre et Loire, 26/04

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 27 Avr - 17:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Mer 25 Avr - 9:46

Archéologie région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Mer 25 Avr - 9:47

Patrimoine région Centre-Val de Loire

Source : Panorama de presse de la DRAC Centre-Val de Loire

(Chapelon) Au chevet du moulin Gaillardin
Dominique Daux, maire de la commune, et Bernard Vella délégué départemental de la Fondation du patrimoine ont signé samedi la convention ouvrant une campagne de souscription en faveur du projet de sauvegarde du moulin Gaillardin. Cette souscription vise à encourager le mécénat populaire et à placer les citoyens au coeur de l’action de sauvegarde de ce patrimoine local. Paul Laville, sous préfet, et les nombreux élus invités par la municipalité ont salué les efforts fournis depuis une quinzaine d’années par les élus successifs et les bénévoles de l’association du moulin Gaillardin que préside Marie-Claude Bézille pour sauver ce moulin à vent de type pivot, l’unique spécimen du Gâtinais – il en reste cinq dans le Loiret. Dominique Daux a rappelé qu’il s’agit de compléter le financement des travaux de restauration qui se monte à 200.000 €. L’État par la DETR participe à hauteur de 100.000 €, le Département 45.000 €, la commune de Chapelon 20.000 €.
RC Loiret, 24/04, p.18

(Morogues) Ravis de retrouver leur église
Samedi matin, pour la première messe depuis la fin des travaux, l’église était pleine. Au delà des convictions religieuses de chacun, beaucoup avaient souhaité être là pour marquer cet événement. Heureux de retrouver leur église, leur patrimoine. Le travail réalisé a surpris par son ampleur ceux qui revenaient sur les  lieux après quelques années. Les choix de restauration ont été salués dans l’ensemble de leur réalisation. Dans leur présentation, le matin, le maire, Gérard Clavier, et l’élu qui a suivi les travaux, Emmanuel Marot, sont revenus sur la restauration. Ils ont rappelé les partenaires et ont rendu hommage à France Deschamps, qui a fondé l’association des Amis de l’église au début des années 2000 et Jacques Coquillay qui lui a succédé à la tête de l’association.
Le Berry, 23/04, p.11

(Sérazereux) Tant que l’on jouera du violon en l’église…
Le son du violon s’élève dans l’église de Sérazereux. Samedi soir, Fabrice Digeon offre aux adhérents et invités des Amis de la Sauvegarde du Patrimoine de Sérazereux un concert de musiques classique, de var iété et de films. S’il peut y avoir des concerts de ce genre dans l’église du village, l’association de sauvegarde du patr imoine n’y est pas étrangère. L’assemblée générale qui a précédé le concert est l’occasion de rappeler les actions que mène l’association présidée par Christophe Daguet. « Notre but est la préservation et la mise en valeur de l’ensemble du patrimoine de ma commune : église, calvaire, pompes à eau, château d’eau ; cimetière, mairie… » Le patrimoine communal est vieillissant : l’église notamment réclame,  actuellement, une rénovation. Georges Froment rappelle les travaux réalisés sous ses mandats de maire : En 1999, enduits, vitraux ont été restaurés. Des travaux qui complétaient la rénovation de la toiture qui date tout de même de 1956. « Pour une église dédiée à Saint Denis qui a 800 ou 900 ans, elle n’a pas une lézarde ». Plusieurs membres de différentes associations de sauvegarde de Laons et Chaudon évoquent leur propre  expérience et sont prêts à aider de leurs conseils. Souscriptions, dons (déductible des impôts), appel à volontaires… sont lancés. (intégral)
L'Echo, 23/04

(Trizay lès Bonneval) Le tableau restauré de retour dans l’église
Le tableau accroché au dessus de la porte de la sacristie de l’église Saint Martin avait subi, il y a bien longtemps, des déchirures suite à une chute. En 2015, l’abbé François Muchery, curé de la paroisse de Saint Paul en Val, et la commune ont décidé de lui offrir une restauration. Un coût de 6.000 € Confiée à Laurence Mugniot, restauratrice d’oeuvres d’art en région parisienne, cette copie d’un tableau réalisé en 1719 par Jean Restout,  représentant Ananie imposant les mains à saint Paul, a retrouvé toute sa splendeur et un cadre neuf. La remise en état d’un coût de 6.000 € a été prise en charge par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), une part de l’enveloppe parlementaire du député Philippe Vigier (Constructifs), la commune et la paroisse.
L'Echo, 23/04, p.20

(Béthonvilliers) La sacristie attend sa restauration
L’association de sauvegarde de l’église Saint Martin, de Béthonvilliers, a tenu son assemblée générale vendredi soir. Florence Terray, la présidente de l’association, a rappelé les travaux réalisés les années précédentes : « Sur ces dernières années, nous avons terminé le gros chantier de la Chapelle de la Vierge, et nous avons fini de restaurer toutes les statues du choeur. Nous  avons donc orienté tous nos efforts vers le petit mobilier. Grâce à Claire Dard-Ternisien, diplômée de l’Institut  national du patrimoine, nous avons fait remettre en état une sculpture du Christ en croix de style flamand. Nous avons restauré la bannière de l’église à l’effigie de la Vierge. Nous avons également fait l’acquisition d’un lustre. » Le prochain chantier portera sur la rénovation de la sacristie qui a été ajoutée sur le flanc sud de l’église,  probablement au XVIIe siècle.
L'Echo, 23/04, p.23

(Azay le Rideau) Une journée accessibilité au château
Premier opérateur public culturel et touristique, le Centre des monuments nationaux anime, conserve et ouvre à la visite près d’une centaine de monuments historiques, propriétés de l’État. L’accès à tous les publics constitue une orientation majeure de sa politique, c’est dans ce cadre que le château d’Azay-le-Rideau a proposé mercredi, une journée d’accueil et de visites des publics en situation de handicaps, auditif, visuel, moteur et mental, en individuel ou en groupe. Quatre-vingts personnes en situation de handicap ont visité château et parc.
NR Indre et LoireW, 23/04, p.14

(Tours) Le Nain : vers un classement Trésor national

Présenté à Tours au mois de mars par Me Rouillac en vue de sa vente aux enchères à Artigny, le 10 juin, le tableau montrant le « Christ enfant » des frères Le Nain est en passe de devenir Trésor national. La ministre de la Culture devrait signer, d’ici quelques jours, un refus de sortie du territoire, puis être publié au Journal officiel. Une situation assez rare car, sur 8.000 à 9.000 demandes formulées chaque année (soit pour des ventes aux enchères soit pour des départs à l’étranger), le nombre de refus varie autour de 10 à 12. Cette décision constitue, en principe, un signe d’un désir d’acquisition de l’oeuvre par l’État, lequel dispose d’un droit de préemption. Défini par une loi de 1992, un Trésor national est un bien culturel avec un intérêt majeur au point de vue de  l’histoire, de l’art ou de l’archéologie. Si le tableau devient bien Trésor national, ce sera la première fois pour une huile représentant le Christ. L’estimation faite par le cabinet Turquin pour ce tableau est de 3 à 5 millions d’euros. Le commissaire-priseur, Me Aymeric Rouillac, qui avait fait cette demande de sortie du territoire car il voit les musées américains s’intéresser de très près au tableau, ne sait rien de la décision de la ministre.
NR Indre et Loire, 21/04, p.8

(Lochois) Au sommet des monuments au plus près des hommes
La ville est à nos pieds. Et, paradoxalement, vue d’en haut, elle prend du relief. Elle s’étale, s’étage, s’étoffe. S’aère. Les autres monuments se répondent différemment. Depuis la terrasse de la porte royale, Loches a décidément un autre visage. Cette lecture paysage, inattendue, est l’un des intérêts et l’une des leçons de la première « visite perchée » de la saison proposée ce dimanche. Le service patrimoine de la Ville a repensé son offre de découverte pour  2018. « On cherche à attirer un autre public, notamment local, au travers de lieux rarement ouverts au public. Et aussi des points de vue inhabituels. Des visites un peu moins historiques porteuses d’un petit plus susceptible d’attirer un très large public », commente l’animatrice du patrimoine Véronique Lourme. Avec un fil rouge pour toute l’année : s’approprier le patrimoine grâce aux cinq sens.
NR Indre et Loire, 22/04, p.11

(Chapelon) Au chevet du moulin

ommune de Chapelon 20.000 €.
RC Loiret, 24/04, p.18

(Subdray) Alléluia, la cloche est de retour
Lundi, une journée très attendue au Subdray puisque la cloche la plus ancienne de l’église, partie se refaire une santé en décembre en Allemagne, était de retour. Le père Durand l’a bénie. Moment solennel puis, elle a été remontée au premier étage grâce à un palan électrique. Elle remontera définitivement dans le beffroi dès que celui ci sera installé. Cette jeune fille de cinq cent deux ans a maintenant une bélière neuve, des anses et des points de frappe rechargés. En même temps, la municipalité avait passé commande d’un nouveau beffroi. Il a été réalisé par la fonder ie de cloches de Sainte Austereberthe (Seine Maritime) en collaboration avec l’entreprise Mamias de Gagny.
Le Berry, 25/04, p.14

(Saint-Denis-sur-Loire) Le château de la Borde s’ouvre aux vins et au public
C’est la première fois que le château sera vraiment ouvert au public… Cela n’avait jamais été dans l’esprit de mes parents, ils n’en avaient pas besoin. Aujourd’hui, c’est différent : entretenir un tel édifice est un sacerdoce. Yves de La Ferté-Sénectère a hérité du château de la Borde, situé sur la commune de Saint-Denis-sur-Loire, à la limite avec La Chaussée-Saint-Victor, au décès de sa mère. Avec son épouse, ils ont pleinement repris les lieux depuis 2007. Pour restaurer la belle bâtisse, le couple a créé une association. « Son objectif est la sauvegarde du château par la vente de vins », présente Sophie de La Ferté-Sénectère. Créée il y a an « La cave de la Borde » a été installée dans l’ancienne maison du gardien, au niveau de l’entrée principale, rue du Vieux-Moulin. Elle propose quelque 150 références de vins, bio, essentiellement et fonctionne presque exclusivement « sur rendez-vous » – « On a essayé d’ouvrir en continu l’été dernier, mais on n’a pas vu grand-monde », confie Yves, qui a suivi une formation en commercialisation et connaissance des vins au lycée agricole d’Amboise avant de se lancer dans cette nouvelle aventure. Ce dimanche 29 avril, de 10 h à 20 h, les visiteurs (qui auront payé les 6 € d’entrée) seront  reçus dans la cour d’honneur du château, surplombant l’immense parc. L’événement – « A la découverte des vins bio » – est organisé par deux étudiants en techniques de commercialisation orientation agroalimentaire à l’IUT de Tours.
NR Loir et Cher, 25/04, p.3

(Cheillé) Bénédiction des vitraux par Mgr Aubertin
Samedi, Monseigneur Aubertin, archevêque de Tours, est venu célébrer à l’église Saint-Didier une messe de bénédiction des sept vitraux restaurés. Il a été accueilli par le maire, Jean-Serge Hurtevent. Plus de deux cents personnes ont assisté à la cérémonie religieuse. L’homélie de Bernard de Chasteigner, président des Vitraux de Saint-Didier, l’association à l’origine du projet, a permis aux paroissiens d’apprécier la nécessité absolue du remplacement de ces vitraux. « Le 16 juillet 1944, deux bombardiers alliés chargés de bombes sont entrés en collision et se sont écrasés sur le plateau de Marnay, provoquant une explosion qui a soufflé les vitraux. Une protection extérieure s’imposait pour éviter la dégradation de l’édifice. Notre association, créée en 2014 a oeuvré  pour mener à bien une restauration, devenue urgente. Avec l’aide de la Fondation du patrimoine, du conseil départemental et de dons de particuliers, nous avons recueilli les fonds nécessaires. Florence Maynard, maître verrier, a réalisé là un véritable chef-d’oeuvre »
NR Indre et LoireW, 25/04, p.15

(Loiret) Les orgues jouent toujours
Cinquante concerts avec plus de 80 orgues répartis dans les églises du département. C’est le résultat de l’année 2017 pour l’association départementale  des orgues du Loiret. Lundi, au château de la Motte de Saint Cyr en Val, au cours de son assemblée générale, le président, Jean-Paul Imbault l’a souligné. Selon lui, le monde des orgues commence à s’ouvrir : « les communes sont propriétaires des orgues et s’appuient sur les associations pour les faire connaître ». Les orgues les plus prestigieux comme ceux de la cathédrale d’Orléans, de l’église de Pithiviers ou le plus ancien de Lorris, construit en 1501, permettent à des organistes professionnels d’interpréter de grands compositeurs. « Cependant, de nombreux organistes amateurs assurent un service  lors des cérémonies du dimanche » rappelle Jean-Paul Imbault. En 2017, trois associations ont adhéré à l’association départementale : celles de Ferrières, Jouy le Potier et l’orgue de l’église de Saint Jean Bosco de l’Argonne à Orléans. (intégral)
RC Orleans, 27/04

(St Pryvé St Mesmin) La renaissance du four à pain
Les deux derniers week ends, l’association Maisons paysannes de France a apporté son expertise et a participé à la reconstruction d’un vieux four à pain chez une famille pryvataine. À l’origine du chantier ? Un habitant de Saint Pryvé Saint Mesmin, Antoine Rauline. Tout a commencé par une phase de préparation qui a duré entre « deux et trois mois, précise Antoine. Ce qui n’est pas si long » pour rendre vie à ce bâti, précédemment modifié sans prendre en compte sa spécificité. En fouillant son terrain, Antoine a récupéré une partie des matériaux originels. Il a ensuite fabriqué une sole en terre cuite ainsi qu’une voûte à base de matériaux naturels. Une fois terminé, l’ouvrage devra « être mis en chauffe progressivement ». Il servira à cuire du pain mais également des plats.
RC Orleans, 27/04, p.17

(Coinces) La réhabilitation du moulin de Lignerolles a le vent en poupe
La poursuite des travaux est prévue pour la mi-mai, avec une fin du chantier dans quelques mois. Le financement est assuré, pour partie, par la mairie, par des subventions publiques (Direction régionale des affaires culturelles, le conseil départemental) et d’autres partenaires, publics ou privés. Le reste du financement provient de dons reçus par le biais de la Fondation du patrimoine. Dominique Touchard, président de l’association Les Amis du moulin de Lignerolles, fait le point sur le projet de réhabilitation de l’édifice. Rencontre.
RC Orleans, 27/04, p.22

(Aschères le Marché) Un patrimoine à restaurer
La convention de souscription pour restaurer l’église Notre Dame, entre la commune d’Aschères le Marché et la Fondation du patrimoine a été signée samedi dans l’édifice. Gérard Rock, le maire, a rappelé l’historique de ce monument en présence de Monseigneur et prêtre François Maupu, vicaire de la paroisse. C’est au XIIIe siècle que Gauthier 1er de Nemours, fut autorisé par l’évêque d’Orléans à transférer l’église paroissiale du château du village à  son emplacement actuel près de la halle. Frédéric Néraud, vice président du conseil départemental, a évoqué la singularité de l’édifice, son clocher inhabituel dans le Loiret. Pour financer ce vaste chantier, la municipalité compte notamment sur les possibles subventions de l’État, de la région et du département et fait en sorte que les gens, et notamment les paroissiens participent également, afin d’être acteurs de la conservation du patrimoine. Cela permettrait d’alléger notablement le coût pour la commune.
RC Loiret, 27/04, p.14

(Vernais) « Il faut sauver ce site médiéval »
«C’est le résultat de 50 ans d’inaction. » Philippe Boulic, maire de Vernais depuis 2014, regrette que les maires qui se sont succédé ces cinq dernières décennies n’aient pas entrepris des travaux pour rénover le prieuré du XIIe siècle en plein coeur du village de deux cents habitants. Le site est composé d’écuries qui servaient d’étable et d’atelier, d’un dortoir et de l’église romane Notre Dame, classée monument historique, et qui abrite « une fresque de très grande qualité. Sa copie est d’ailleurs exposée au Palais de Chaillot, à Paris, depuis 1953 », précise le maire. La fresque date du XIIIe siècle et occupe le fond de l’abside et représente le couronnement de la vierge Marie. Mais l’ensemble architectural médiéval est aujourd’hui menacé. « La toiture des écuries risque de s’écrouler et la fresque est en très mauvais état de conservation. Malgré un nettoyage partiel effectué en 1995, la fresque est aujourd’hui très abîmée et nécessiterait une restauration plus complète », indique l’élu. Philippe Boulic a déjà lancé une souscription avec la Fondation du Patrimoine pour « la réfection de la toiture des écuries qui est devenue urgente ». Il reste près de 2.000 euros à trouver pour engager les travaux.
Le Berry, 27/04, p.34

Meung sur Loire) Sauver le pavillon de musique
Cassandre Marty, historienne de l’art et des jardins, animera, samedi, la conférence « Château de Meung sur Loire, le jardin d’un prélat des Lumières ». L’occasion de lancer la campagne de financement participatif visant à obtenir des fonds pour les travaux de sauvetage du pavillon de musique, situé dans le parc du château. « Un sauvetage et non pas une restauration » insiste Xavier Lelevé, propriétaire de l’édifice ainsi que l’association des Amis du château de Meung. Cet appel aux dons sera orchestré via « Dartagnans », le site de financement participatif dédié au rayonnement et à la préservation du patrimoine culturel. Le pavillon de musique est une belle construction de la fin du XVIIIe siècle, dans le goût des folies d’alors. Il comprend un bel escalier débouchant sur une terrasse qui domine la Loire une salle voutée, agrémentée de stucs où résonnent encore les concerts de l’évêque d’Orléans.
+ Et du côté du château…
RC Orleans, 26/04, p.21

(Sainte solange) Dans le détail des oriflammes

Quelques membres de l’association Sainte Solange ont décidé de refaire les six oriflammes, bannières d’apparat, de la chapelle. Cette décision a été prise en constatant leur état, lors de leur dépose, pour les travaux effectués sur les vitraux. Les parties abîmées des bannières ont été découpées pour être restaurées, suite aux conseils de Marie-Claire Moreau. Cette personne est responsable de l’atelier Notre Dame de toute protection à Pellevoisin dans l’Indre. Alliette Anceau, de Bourges, habituée à broder donne des conseils à l’équipe de restauration. Un travail très méticuleux qui est réalisé uniquement par des bénévoles de l’association.
Le Berry, 26/04, p.14

(Saint Hilaire en Lignières) Les Thiaulins racontent les âges de la vie
La malle de vêtements d’enfants, acquise en 1987, n’avait encore jamais été inventoriée. Les Thiaulins l’ont rouverte cette année pour préparer la nouvelle exposition, Hier en Berry, générations paysannes, les âges de la vie, qu’ils proposeront du 1er mai au 15 septembre dans leur château du Plaix, à Saint Hilaire en Lignières. « Cette malle venait d’une famille dont on connaissait l’origine, se souvient Geneviève Baudimant. Dedans, c’était les habits des enfants, quatre vingts ans plus tôt ! Tout avait été soigneusement rangé. » « Ça n’a pas de valeur marchande, mais voyez vous, il y avait encore de la vie dedans », fait ressentir Marion Ledon-Cousin. En plus de tels trésors vestimentaires, les Thiaulins ont puisé dans leurs collections tous les objets et documents pouvant les aider à mettre en scène les âges de la vie, des années 1860 aux années 1950 : photos, bijoux, actes de naissance, etc.
Le Berry, 26/04, p.25

(Courville sur Eure) Église Saint-Pierre
Un avenant au marché des travaux de l’église Saint Pierre a été adopté pour l’ajout de trois protections en grillage cuivré de vitraux. Cet avenant porte le marché initial d’un montant de 21.132 € (HT ) à 27.044 € (HT). (intégral)
L'Echo, 26/04

(Montgivray) La Fondation du patrimoine s’expose
La commune de Montgivray accueille jusqu’à samedi, à la salle des fêtes, l’exposition Les 20 ans de la Fondation du patrimoine. L’inauguration s’est déroulée en présence des représentants de la Fondation du patrimoine, Laurence Fraissignes, déléguée départementale, et Gérald Marterer ; Nicolas Forissier, député et François Daugeron, président de la Communauté de communes La Châtre et Sainte-Sévère. « J’ai accepté cette exposition pour que l’évènement vienne en complément de la réflexion que nous avons sur la restauration des peintures de Solange Sand sur une des tours d’entrée du château, mais aussi pour sensibiliser la population », a témoigné le maire, Michel Blin.
NR Indre, 26/04, p.16

(Le Blanc) Le monument blancois porte-bonheur

Sophie Dubois-Collet est journaliste en région parisienne, mais elle connaît bien l’Indre. « Mon père était originaire de Saint-Benoît-du-Sault où l’on venait tous les ans en vacances. Il aimait me montrer les lieux qui avaient la réputation d’être magiques. Il me racontait aussi que, lorsqu’il était enfant, les sorciers n’étaient pas une légende », explique la jeune femme, qui a également eu une mère guérisseuse et a toujours été intriguée par les endroits nimbés de mystère. C’est dans ce contexte qu’elle n’a pas hésité à relater la légende de l’église Saint-Génitour du Blanc dans le livre Porte-bonheur de nos régions qui cite cent un lieux et monuments français.
NR IndreW, 26/04, p.15

(Couture) La Possonnière cherche un second souffle
Ouvert depuis le début du mois d’avril, le manoir de La Possonnière tombé depuis le début d’année dans l’escarcelle de l’agglomération Territoires vendômois, fait l’objet de plusieurs réflexions tant il est évident que le site mériterait d’être davantage visité que les 5.000 entrées de l’an dernier, hors manifestations spécifiques. « L’agglo poursuit le travail initié par la communauté de communes Loir-et-Braye fin 2016. A l’époque, un budget de 300.000 € était prévu pour une nouvelle muséographie, somme aujourd’hui fléchée sur une réflexion plus large, notamment sur l’état des lieux du bâtiment et de ses jardins déjà conduite par les services et qui va se poursuivre par un audit plus approfondi », souligne Claire Granger, élue communautaire en charge des équipements touristiques et du patrimoine.
NR Loir et CherN, 26/04, p.17

(Tours) L’architecture sous les feux de la rampe
Avec comme toujours un train de retard sur ses voisines, Tours se lance dans un plan lumière, dans la poursuite de la valorisation de la cathédrale. Ce mapping reprendra cet été, comme la dernière saison, le concepteur Damien Fontaine, qui a un contrat de 3 ans. Comme chaque année, la projection sera largement renouvelée, moins ésotérique, pour donner la part belle à l’architecture de la ville. Les projections débuteront le samedi 30 juin, à raison de deux par soir, en juillet et en août. D’ici quelques jours, les élus doivent rencontrer les riverains pour parler du déroulement de ces soirées, éviter les problèmes.
+ Une société locale Lyum fait briller la ville
NR Indre et Loire, 26/04, p.9

(Saint-Pierre-des-Corps) Pour la loco, place à la chaudière
Les membres de l’Amicale des anciens et amis de la traction vapeur section Saint-Pierre-des-Corps (AAATVSPDC) ont franchi une nouvelle étape, vendredi dernier, dans le long travail de restauration de la locomotive à vapeur 231E41, cédée par la SNCF à la Ville de Saint-Pierre en 1974. Dans l’après-midi, grâce au soutien bénévole de la société Polyservice 37, ils ont déposé la chaudière de la locomotive. Pour mener à bien cette opération délicate – la chaudière pèse plus de 15 tonnes –, les compagnons ont travaillé plusieurs heures : il a fallu installer des rails provisoires à l’extérieur, désolidariser la chaudière du châssis, la soulever, rentrer le châssis et enfin, reposer la chaudière sur deux chariots amovibles. Prochaine étape, l’expertise de l’ensemble de la pièce (foyer, boite à fumée) pour savoir si la remise en état est réalisable, et, surtout, à quel coût.
NR Indre et Loire, 26/04, p.14

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Ven 27 Avr - 17:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Mer 25 Avr - 10:41

Enrichissement des musées

Chambéry : un nouveau tableau pour le musée des Beaux-Arts


Le musée des Beaux-Arts de Chambéry se pare d'un nouveau tableau. Mardi avait lieu l'accrochage de l'oeuvre "Alexandre dans la tente de Statira tenant l'enfant de Darius entre ses bras". Peinte en 1792 par Laurent Pécheux, elle retrouve ainsi son pendant, "La mort d'Epaminondas".
Lire la suite : https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/chambery-un-nouveau-tableau-pour-le-musee-des-beaux-arts-1524593737

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Mer 25 Avr - 10:49

PHOTOS - On a visité le musée de la Romanité à Nîmes

France Bleu Gard Lozère a découvert les coulisses du musée de la Romanité de Nîmes, qui ouvrira ses portes le 2 juin.
Voir les photos: https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/photos-a-visite-le-musee-de-la-romanite-a-nimes-1524598830

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 21:58

Un musée découvre qu'il possède 82 faux

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales enquête sur un vaste trafic de faux tableaux de peintres régionaux, après la découverte au musée d'Elne de 82 contrefaçons (soit la moitié de la collection du musée), selon France 3 Occitanie. Il s'agirait de tableaux, dessins et aquarelles du peintre catalan Etienne Terrus, connu pour ses paysages du Roussillon, acquis durant 20 ans par la Mairie.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/28/97001-20180428FILWWW00061-un-musee-decouvre-qu-il-possede-82-faux.php

Le musée d'Elne victime d'un trafic de faux tableaux d'Étienne Terrus

«C’est une catastrophe pour la municipalité», Yves Barniol le maire d’Elne, une petite commune située à une dizaine de kilomètres au sud de Perpignan, ne décolère pas depuis la découverte de l’escroquerie qui a ébranlé le musée de la ville.

La collection, entièrement consacrée à l’enfant du pays, le peintre «méditerranéiste» Etienne Terrus, était composée à 60% par de faux tableaux, dessins ou aquarelles.
Lire la suite : http://www.liberation.fr/societe/2018/04/29/le-musee-d-elne-decime-apres-la-decouverte-de-82-faux-tableaux_1646716
Le musée Étienne Terrus, à Elne dans le sud de la France, a découvert que la moitié des tableaux de sa collection sont en réalité des faux. La mairie a porté plainte vendredi. Le préjudice est estimé à près de 160 000 euros.
Lire la suite : http://www.france24.com/fr/20180428-france-musee-elne-etienne-terrus-faux-contrefacons-trafic

82 faux tableaux de Terrus au musée d'Elne

L’affaire a été révélée ce vendredi soir par le maire d’Elne, Yves Barniol, à l'occasion de la réouverture officielle du musée Terrus.

Sur 140 œuvres du peintre appartenant à la collection municipale, 82 ne pourront pas être présentées au public comme prévu car elles ont été expertisées comme étant des «faux».
Lire la suite : https://www.lindependant.fr/2018/04/27/82-faux-tableaux-de-terrus-au-musee-delne,3919091.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Lun 30 Avr - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:04

Vols au musée de Mulhouse: le délégué à la conservation incarcéré

Le délégué à la conservation du musée d'impression sur étoffes de Mulhouse (Haut-Rhin) Jean-François Keller a reconnu avoir effectué de nombreux vols rapporte France Bleu Alsace aujourd'hui. Il avait été mis en examen et incarcéré hier. Le musée et la Société industrielle de Mulhouse avait quant à eux porté plainte pour vol le 7 avril. Lors de son interrogatoire, le chargé de conservation a affirmé avoir voulu se venger de sa hiérarchie.
Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/27/97001-20180427FILWWW00202-vols-au-musee-de-mulhouse-le-delegue-a-la-conservation-incarcere.php

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:06

Un sous-sol flambant neuf au musée Saint-Raymond

«C'est l'aboutissement d'un cycle», annonce Pierre Esplugas-Labatut, adjoint au maire, chargé des musées. Comme pour ses deux autres salles, le musée Saint-Raymond a entièrement rénové son sous-sol, un travail de longue haleine pour l'ensemble de l'équipe. «Nous avons fait cette rénovation en interne, chacun avait un rôle dans l'élaboration de la pièce, c'était un super projet !», raconte Pascal Capus, chargé de collection à Saint-Raymond.
Lire la suite : https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/28/2788648-un-sous-sol-flambant-neuf-au-musee-saint-raymond.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:12

Le Lacma de Patrice Marandel. Histoire, Cima da Conegliano et Santi Buglioni

Le Los Angeles County Museum of Art est un des plus beaux musées des États-Unis, réunissant notamment un exceptionnel ensemble de peintures européennes, mais aussi des collections d’archéologie (Grèce et Égypte), d’art islamique, d’art asiatique, de photographies, de l’art contemporain...
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-lacma-de-patrice-marandel-histoire-cima-da-conegliano-et-santi-buglioni

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:14

Archi : à Nîmes, le musée de la Romanité est prêt

Le nouveau musée, conçu par Elizabeth de Portzamparc, est l’un des plus grands projets architecturaux en France. Il ouvrira ses portes le 2 juin.

Face au cercle de pierres blondes des arènes nîmoises, un grand volume carré drapé d’une toge en verre plissé semble se soulever du sol. « Vingt et un siècles d’Histoire séparent ces deux bâtiments
Lire la suite : http://www.lepoint.fr/architecture/archi-a-nimes-le-musee-de-la-romanite-est-pret-27-04-2018-2214136_3383.php

FAIT DU JOUR Musée de la Romanité : un travail de… Romain !

Dans un mois, le musée de la Romanité ouvrira ses portes au public. Jusqu'au dernier moment, les entreprises vont s'affairer pour mettre la dernière main aux finitions. L'occasion de rencontrer l'une d'entre elles, Hortiz Peinture, entreprise en nom propre fondée en 1964 à Nîmes et chargée de la décoration. Comprenons mobilier et peintures murales. Un travail de Romain !
Lire la suite : http://www.objectifgard.com/2018/04/28/fait-du-jour-un-travail-de-romain/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Sam 28 Avr - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:19

Enrichissement des musées

Un tableau de Michael Sweerts acquis par Grenoble
Lire : http://www.latribunedelart.com/un-tableau-de-michael-sweerts-acquis-par-grenoble

Un pastel de Joseph Vivien pour le Nationalmuseum de Stockholm
Lire : http://www.latribunedelart.com/un-pastel-de-joseph-vivien-pour-le-nationalmuseum-de-stockholm

Besançon achète un dessin de Palma Giovane
Lire : http://www.latribunedelart.com/besancon-achete-un-desssin-de-palma-giovane

Deux tableaux par Bourdon et Bidauld acquis par Montpellier chez Christie’s New York
Lire : http://www.latribunedelart.com/deux-tableaux-par-bourdon-et-bidauld-acquis-par-montpellier-chez-christie-s-new-york

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr


Dernière édition par valerie.maillochon le Sam 28 Avr - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:20

Le David et le Chagall resteront probablement tous deux au Canada

26/4/18 - Musées - Canada - L’affaire qui scandalisait le Canada (voir la brève du 19/4/18) est en voie de règlement, pour le plus grand bien des musées. Deux décisions viennent en effet d’être prises presque simultanément comme nous l’apprend la presse canadienne.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/le-david-et-le-chagall-resteront-probablement-tous-deux-au-canada

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:25

Un bureau de Riesener du Getty en échange d’expositions-dossiers d’œuvres de Versailles

23/4/18 - Musées - Versailles et Getty Museum - Depuis 2001, le Getty Museum a très généreusement déposé à Versailles un bureau plat de Jean-Henri Riesener commandé par Marie-Antoinette pour Louis XVI, que le musée américain avait acquis en 1971 (ill. 1). Ce meuble a donc pu regagner le lieu pour lequel il avait été fait, le cabinet de Louis XVI au Petit Trianon. En échange, le château avait prêté…
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/un-bureau-de-riesener-du-getty-en-echange-d-expositions-dossiers-d-oeuvres-de-versailles

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:28

Nomination de Benjamin Couilleaux à la tête du Musée Bonnat-Helleu

23/4/18 - Nomination - Bayonne, Musée Bonnat - Le Musée Bonnat (appelé officiellement, depuis le legs Howard-Johnston, Musée Bonnat-Helleu) a un nouveau directeur après le départ de Sophie Harent pour le Musée Magnin à Dijon (voir la brève du 20/2/18). Il s’agit de Benjamin Couilleaux, jeune conservateur de 35 ans dont c’est le deuxième poste dans les musées après avoir obtenu le concours de conservateur du patrimoine (Musées, Ville de Paris) et sa formation à l’Institut national du patrimoine en 2011-2012.
Lire la suite : http://www.latribunedelart.com/nomination-de-benjamin-couilleaux-a-la-tete-du-musee-bonnat-helleu

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:31

La Palestine a son musée d’art moderne et contemporain

Initié par le diplomate Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine à l’Unesco, et l’artiste Ernest Pignon-Ernest, le musée d’Art moderne et contemporain de Palestine est une collection itinérante et en exil.
Lire la suite : https://www.lesinrocks.com/2018/04/26/arts/la-palestine-son-musee-dart-moderne-et-contemporain-111076327/

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:35

Numérisation du musée du Sous-Officier

C’est quelque chose qui est nécessaire si on veut intéresser les jeunes générations connectées. C’est aussi un moyen de faire visiter le musée à de petits groupes sans avoir recours aux personnes du musée, a indiqué le général Guy Rochet, commandant l’Ensoa en inaugurant ce musée connecté.
Lire la suite : https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/commune/saint-maixent-l-ecole/numerisation-du-musee-du-sous-officier

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Sam 28 Avr - 22:36

Plusieurs associations réclament la création d'un Musée de l'esclavage à Paris

"La grandeur d'un pays est d'assumer toute son Histoire, notamment lorsqu'elle est source de fractures." Des associations, dont SOS Racisme ou le Cran, demandent au président de la République, dans une tribune dans le HuffPost, de s'engager à transformer l'Hotel de la Marine à Paris en Musée de l'esclavage, à l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'esclavage, vendredi 27 avril.
Lire la suite : https://www.francetvinfo.fr/societe/commemoration-de-l-abolition-de-l-esclavage/plusieurs-associations-reclament-la-creation-d-un-musee-de-l-esclavage-a-paris_2726067.html

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Lun 30 Avr - 9:09

Le Musée lorrain entame sa mue

À Nancy, le Musée lorrain, consacré à l’histoire de la région, vient de fermer pour cinq ans de travaux importants.

À hauteur de 43,6 millions d’euros, le projet de rénovation muséale, inscrit dans le contrat de plan État-région, est actuellement un des plus importants en province.

Lire la suite :https://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Le-Musee-lorrain-entame-mue-2018-04-30-1200935457

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Lun 30 Avr - 9:11

Tout nu au musée

Julien a 40 ans, il est parisien, et samedi, il ira visiter l’expo « Discorde, fille de la nuit » au Palais de Tokyo à Paris. Et il ira dans le plus simple appareil.
Lire la suite : https://www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-de-sandrine-oudin/la-chronique-de-sandrine-oudin-30-avril-2018

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
valerie.maillochon
webmestre


Messages : 9996
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   Lun 30 Avr - 9:19

«Les musées doivent entrer en interaction avec leur public»

Ce week-end s’est tenu à Lausanne un colloque sur l’innovation numérique dans les musées, à l’initiative de Plateforme 10. Un enjeu crucial à l’heure de conquérir de nouveaux publics, à commencer par les «millennials». Partage d’expériences
Lire la suite : https://www.letemps.ch/culture/musees-doivent-entrer-interaction-public

_________________
Valérie MAILLOCHON
Chargée de mission APSMRC
02 38 79 21 62
valerie.maillochon@orleans-agglo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musees.regioncentre.fr/index.php?navID=&lang=FRA&
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse ( 23 -29 avril 2018)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l'APSMRC :: Actualités :: Revue de la presse et du net-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: